Comment devenir maestro en cultivant tes talents

Accueil - Cerveau & Créativité - Comment devenir maestro en cultivant tes talents

Comment devenir maestro en cultivant tes talents

Comment devenir maestro en cultivant tes talents et t’envoler vers ta véritable destinée ? Voici le deuxième volet du précédent article : « Transforme ta vie pour déployer tes ailes ». En voici l’idée principale résumée en quelques mots : tu es indispensable à la construction de l’univers. Tu as le pouvoir de transformer ta vie si tu oses déployer tes ailes. La fatalité n’existe pas, toi seul es au volant de ta vie pour faire de celle-ci une œuvre d’art. Et ceci quels que soient les soucis que tu peux rencontrer. Il y a mille et une manières de transformer ta vie pour la rendre utile pour toi et les autres.

Comment devenir maestro en cultivant tes pouvoirs de transformation

Approfondissons maintenant ce concept de maestro : imagine-toi diriger un orchestre, si, si tu en es capable ! Ta vie n’est-elle pas un orchestre ? Tu es sur tous les fronts, car tu fais face à ta vie sociale, ta vie professionnelle, ta vie affective, ta vie de parent… Bref sans oublier que tu dois combiner cet ensemble sans fausses notes, sous peine que tout s’écroule. Et que tu deviennes aux yeux des autres le vilain petit canard aux couacs peu harmonieux. Reste encore un élément qui vaut son pesant d’or : TOI ! La direction de ce fabuleux orchestre te revient totalement, tu en es responsable, certes, mais toi comment te sens-tu dans cet univers ?

Connais-tu les ingrédients nécessaires pour devenir un bon maestro ?

Recette rigolote et inédite sur le comment devenir maestro en cultivant ses talents : rassemble les ingrédients suivants  😀 

  • Un kilo de solide confiance en soi
  • 500g de poudre magique pour éradiquer toutes idées destructrices
  • Un solide (très solide) ressort pour rebondir face aux épreuves
  • 800g de poudre d’aplomb assortie d’une très grosse pincée d’assurance
  • 700g de poudre d’émotions filtrées à la passoire « Positive-Réaction »
  • 500g de fluide de visualisation positive
  • Trois kilos de bonheur en poudre très fine, histoire qu’elle se dilue efficacement

Mélange minutieusement le tout et laisse macérer quelques jours, voire quelques semaines ou mois, où autre temps que tu jugeras nécessaire pour conduire le tout à bonne maturation. Puis, à tête reposée, observe sur ta personne le résultat de cette recette inédite « Comment devenir maestro… » : tu es maintenant en possession d’une vraie baguette de maestro pour mener à la baguette ton orchestre.

Pourquoi parler de maturation ?

Comment devenir maestro : cultiver tes talents demande quelques efforts, de la réflexion, de la maturation. En clair : être un bon maestro ne s’improvise pas. C’est comme de piloter un avion, avant de te mettre aux commandes, tu passes par la case apprentissage et perfectionnement. Pour exceller dans l’art de conduire ta vie, c’est la même chose, il devient indispensable de te perfectionner. Et ceci quel que soit ton âge, ta condition, ta situation… Sans aller se masturber l’esprit en permanence, il est bon se remettre en question de temps en temps dans l’objectif de s’améliorer. En te posant pour effectuer ce travail sur toi, tu vas t’apercevoir que tout est perfectible. Surtout si ta réflexion est bien conduite et que tu laisses le temps agir sur tes pensées. C’est cela que j’appelle la maturation. Agis avec philosophie, sème tes graines en appliquant la recette ci-dessus et sois patient, tes efforts seront récompensés.

Recette de talentsComment devenir maestro en cuisinant, voyons maintenant les ingrédients d’un peu plus près

1- Un kilo de solide confiance en soi

Où trouver cette confiance en soi ? Choisir un magasin bio, c’est plus sûr. Tu ne peux pas te tromper, car ce magasin se trouve en toi. Ouvre cette porte à l’intérieur de ton être et laisse cette fabuleuse confiance en toi t’envahir. C’est fou ce que les gens ont peur de l’accueillir en doutant sans cesse de leurs capacités.

2- 500g de poudre magique pour éradiquer toutes idées destructrices

Maintenant que tu es en possession de cette confiance en soi, celle-ci va te donner un sérieux coup de  main pour nettoyer ton mental. Tu n’auras plus envie de te lamenter et de trouver la vie morne. Tu peux même doubler la dose de cette poudre magique si tu estimes en avoir besoin. Le surdosage n’a pas d’effets secondaires.

3- Un solide (très solide) ressort pour rebondir face aux épreuves

Prêt à rebondir ? La vie est faite d’embûches, c’est inévitable. Parfois j’en conviens, les embûches paraissent insurmontables. La vie ne nous sert jamais de menus que nous ne sommes pas capables d’ingérer (et de transformer). Oui je sais, difficile à croire et pas facile à intégrer. Pourtant tout à sa raison d’être dans l’univers. Ce sont les embuches qui nous forgent et façonnent notre personnalité. Alors, pourquoi ne pas les transformer en force ?

4- 800g de poudre d’aplomb assortie d’une très grosse pincée d’assurance

Où en es-tu de ta réflexion ? N’as-tu jamais rencontré de situations où tu as fait preuve de culot et avec assurance en prime ? Bien sûr que si ! Observe bien ton parcours : quand tu désires vraiment quelque chose, tu te donnes les moyens pour l’obtenir. Bingo, tu as tout compris. Alors pourquoi cette attitude ne devient pas comme un deuxième réflexe ? Un dicton dit : « Qui ne risque rien n’a rien ». Le risque est comme le poivre relevant ton plat préféré.

5- 700g de poudre d’émotions filtrées à la passoire « Positive-Réaction »

Arrivée à ce stade, ton évolution positive ne devrait plus poser problème. Ta confiance en toi, ton assurance dotée d’un aplomb sans faille contribue largement au positionnement de ton changement. Tes facultés d’adaptation vers un mieux-être montrent ta volonté de devenir un maestro hors pair pour réussir ta vie. Encore deux petits ingrédients pour que la recette puisse porter ses fruits :

6- 500g de fluide de visualisation positive

Te voici prêt à mettre en pratique le plus important pour que la recette « Comment devenir maestro » devienne un succès. La visualisation est un ingrédient important pour celui qui n’a pas l’habitude de croire au succès. Et même pour celui qui en a l’habitude en fait. C’est un exercice à ne jamais négliger. Tu es ce que tu penses. Donc si tu n’es pas convaincu, si tu ne ressens pas cet état de grâce où tu ressens dans tes tripes que tout est possible, c’est mort. Tout ceci pour te dire que visualiser le résultat que tu attends est une étape super importante.

7- Trois kilos de bonheur en poudre très fine, histoire qu’il se dilue efficacement au reste

Le bonheur ? Mais où est-il ? Et pourquoi trois kilos ? C’est énorme ! Et où le trouver ? Mais en toi bien sûr ! Ah oui ? Tu es une usine à bonheur sans le savoir. Si tu acceptes la vie comme elle se présente, si tu sais cueillir au vol tous ces instants magiques jalonnant ta vie, si tu dis merci pour tout ce qui t’arrive, alors le bonheur est chez toi. Accepte-le sans condition et tu seras heureux en devenant un maestro inégalable pour diriger ta vie et connaitre la réussite et le bonheur.

Comment devenir maestro en cultivant tes talents : conclusion

Pas besoin d’en mettre une tartine. La recette de « Comment devenir un maestro », appliquée avec sérieux, devrait changer ton angle de vue pour accéder à plus de confort en acceptant ce que je te propose sur cette page (juste pour te donner un coup de main). Dans un premier temps, médite et mets en pratique la recette ci-dessus. Besoin d’aide ? Dis-moi tout dans les commentaires où en message privé sur la page contact. Merci et à de suite !

2 Commentaires

  1. Pascalle 01/08/2017 at 21:37 - Reply

    J’adore la recette ! c’est tellement vrai 🙂
    Je regardais il y a quelques jour une vidéo qui parlais de comment trouver ses talents et de les mettre en pratique… alors comment cultiver tes talents tombe à pic !

    • Hélène Hug 03/08/2017 at 17:02 - Reply

      Bonjour Pascalle,

      Heureuse que cette recette te plaise. A appliquer sans modération.
      Être soi-même, c’est ouvrir la porte à ses talents.
      Donc maestro, c’est à toi !

Laissez un commentaire