Imaginez que vous partez en voyage et…surprise

Accueil - Cerveau & Créativité - Imaginez que vous partez en voyage et…surprise

Imaginez que vous partez en voyage et…surprise

Imaginez : une question que je me suis posée ces derniers temps : suis-je capable de me projeter dans l’avenir en toute sincérité et avec toute la ferveur dont je me sens habitée et sans aucune limite ? Belle question, n’est-ce pas ? Cette même question m’amène à vous la poser : et vous, savez-vous vous projeter dans l’avenir ? Comment imaginez-vous les prochaines années de  l’existence, de ce fabuleux voyage ? Comment vous y prenez-vous ?

Imaginez une existence, un odyssée, morne comme une route d’autoroute en pleine campagne ou existence riche en rebondissements surprenants et constructifs telle la route empruntée lors de voyages aux multiples facettes de paysages de montagnes, de routes en lacets donnant vue à chaque tournant sur de fabuleux paysages vous portant vers des sphères enivrantes en vous donnant l’envie de réaliser toutes vos envies, vos projets les plus fous ?

Pourquoi vous parler d’odyssées ? Imaginez-vous conduire votre voiture de la même manière que vous conduisez votre vie ? Ou conduisez-vous votre vie de la même manière que vous conduisez votre voiture ? Imaginez que vous n’ayez pas de voiture, vous êtes tout de même amenez à vous déplacer, à pied, en transport, peu importe, vous vous déplacez d’une manière ou d’une autre de toute façon. Imaginez, tout est voyage pour peu que chacun veuille bien y prêter attention à chaque instant de sa vie.

En voilà bien des questions, n’est-ce pas ?

Reprenons l’exemple de la conduite de votre véhicule ou de vos déplacements au quotidien, voyage ou pas voyage :

Imaginez, pour vous rendre à un point A à un point B, que ce passe-t-il, la pensée est à l’œuvre, elle s’organise…Oui, mais encore ?

J’y viens : imaginez que vous partez en voyage, que faites-vous donc ? Question inutile, n’est-ce pas ? Vous le préparez ce voyage, sans aucun doute, tout comme moi d’ailleurs  et plus tôt deux fois qu’une…Partons ensemble :

Je ne sais pas vous (oui, je dis « je », et après ? Faut bien commencer par soi, pour expérimenter et conseiller, non ?) Je savoure cet instant et le partage avec vous.

Bon revenons à nos moutons, prêt ? Imaginez, quel conducteur êtes-vous (conducteur de votre vie ou de votre voiture)? Avez-vous conscience de tout ce que vous mettez en place lorsque vous prenez le volant (de votre vie ou de votre voiture) ?

Imaginez le cauchemar :

Accident causé par un chauffard

Accident causé par un chauffard

  •   – Votre voiture n’est pas entretenue

– La batterie donne des signes de faiblesse

– Vous êtes fâché avec le rétroviseur et les clignotants

– Vous partez sans vous occuper de votre environnement

– Vous roulez en laissant le hasard décider

– L’arrêt aux feux rouges n’est pas votre tasse de thé

– Les stops ne sont pas faits pour vous

– Aucun regard sur l’environnement étant bien trop pressé

– Votre destination : le cimetière pour vous et les autres

– Vous êtes catalogué « chauffard criminel»

Imaginez le rêve :

Imaginez le rêve

Imaginez le rêve

– Supposons que votre voiture est en parfait état de fonctionnement

– Une fois installé dans votre voiture, le moteur ronronnant

– Regard dans le rétroviseur pour prendre connaissance de l’environnement,

– Clignotant mis et mains sur le volant,

– Vous braquez et prenez la route en vous assurant que vous pouvez y aller en toute sécurité.

– Vous savez exactement ou vous voulez aller,

– Votre plan est précis, des signes sur la route comme les feux tricolores, les stops…Les limitations de vitesses…

– Que vous respectez bien sûr pour votre sécurité et celle des autres.

– Sans cesse le regard dans le rétroviseur, vous vous assurez que rien ne vienne entraver votre parcours en anticipant toute réaction d’autrui.

– Vous savourez tout ce qui vous entoure, le paysage en autre…

-Tout ce processus de conduite respecté, vous voilà arrivé à destination.

– Objectif atteint !

Imaginez maintenant votre vie comme un cauchemar :

 

Imaginez le cauchemar

– Vous vous laissez aller

– Votre santé ne vous soucie guère

– Vous laissez de côté tous les signaux que votre mental vous envoie

– Vous faites l’autruche, le lendemain n’est pas votre préoccupation

– Vous foncez tête baissée dans l’anonymat, la routine

– Tous vos sens renient les questions pouvant se présenter

– A quoi bon penser puisque demain sera pareil à aujourd’hui

– Votre destination : dans 10 ans, 20 ans, rien n’aura bougé

– Vous êtes catalogué « le roi » de la procrastination doté d’une faculté puissante et peu commune pour pratiquer le sur place

Imaginez maintenant votre vie de rêve :

Imaginez, le rêve de votre vie

-Vous avez une santé de fer, grâce à vous bien sur

– Prêt à « embrasser » le monde, organisé vous êtes

– Vous avez une connaissance parfaite de votre environnement

– Tout est organisé, planifié avec des objectifs mesurables, quantifiables, évaluables

– Des poses sont prévues pour un recul permettant un réajustement si nécessaire

– Une veille est en place, la vitesse de l’information pouvant changer le cap de l’objectif

– Les sens aiguisés, toujours en alerte, votre boussole vous guide

-Votre feuille de route est votre alliée

– Exactement, vous savez ou vous allez tout en vous adaptant avec souplesse

– Votre organisation est mitonnée de façon précise pour réussir tout ce que vous entreprenez

– Résultat : satisfaction personnelle d’une vie heureuse par l’atteinte des objectifs visés

Une vie pleine de rebondissements tels un voyage sur des routes en lacets comme énoncé plus haut est assurément plus agréable qu’une vie morne sans aucune projection par manque d’ambition et par peur de quitter sa zone de confort. Imaginez les deux cas de figures et dites-moi celui que vous préférez. Nos actes de la vie courante comme de conduire notre voiture sont en quelque sorte le reflet de notre façon de penser et de conduire notre vie en général. Êtes-vous de cet avis ?

2016-08-18T12:48:12+00:00 Par |Categories: Cerveau & Créativité|Tags: , |16 Commentaires

16 Commentaires

  1. Tarik 12/12/2013 at 08:43 - Reply

    Bonjour Hélène,
    Bien que ton article aborde une question essentielle : (comment voulez-vous conduire votre vie ?), la réponse coule de source.
    En effet, qui aimerai vivre un cauchemar ou faire de sa vie un cauchemar ?
    Je pense que tout le monde aspire au fond de lui à une vie de rêve. C’est une question de bon sens.
    Cela dit, la procrastination existe bel et bien, je n’en disconvient pas.
    Mais le “quotidien” est quelque fois pernicieux et nous entraîne dans des habitudes pas forcément bonnes. Ainsi, est-il possible que tout en aspirant à cette vie de rêve, celle-ci devienne un cauchemar par le quotidien qui arrive à envahir notre mental au point de nous emmener sur des chemins non prévus.
    Les procrastineurs ne sont-ils pas des victimes ?
    Bien à toi,
    Tarik

  2. Hélène Hug 12/12/2013 at 10:48 - Reply

    Bonjour Tarik,

    A moins d’être masochisme, personne n’aime faire de sa vie un cauchemar.
    Image pour provoquer les réctions.

    “Mais le « quotidien » est quelque fois pernicieux et nous entraîne dans des habitudes pas forcément bonnes” : Dame Routine aime s’inviter dans nos vie de façon pernicieuse.

    Les proscartinateurs, des victimes ? sans doute d’eux-mêmes dans la plus part de cas.

    La proscratination est un élément “décoratif” de la zone de confort…Zone de confort relative.

    On peut passer sa vie à REVER SA VIE car n’ayant pas la volnté nécessaire pour sortir de sa zone de confort.
    Rester dans sa zone de confort peut aussi être un choix de vie pour peut qu’on y trouve son compte.

    Partir en voyage vers ses REVES requiert un désir ardent, aspect différent de la volonté, les deux se conjugant bien sur…La suite dans un prochain article.

    Meri Tarik d’ouvrir le débat,
    Amicalement,

  3. Sté MD 12/12/2013 at 11:15 - Reply

    votre article est un peu drôle mais parfois instructif. pour moi, dans la vie, il faut être réaliste.je ne croit pas au imagination
    merci pour le partage
    bonne continuation

    • Hélène Hug 13/12/2013 at 21:30 - Reply

      Bonjour et bienvenu dans l’univers de mon blog.

      Le réalisme n’enlève rien à l’imagination permettant bien souvent de vivre le quotidien en amélioré.
      Traiter les sujets sérieux avec humour permet de tirer son épingle du jeu de la vie, à chacun de trouver ses astuces pour avancer et rebondir à chaque étape de sa vie.

  4. PureNrgy 12/12/2013 at 16:39 - Reply

    Belle façon d’approcher le sujet, Hélène.
    J’ai appris à me projeter dans le futur et j’y ai pris beaucoup de plaisir. Comme tu dis, on est prêt à embrasser le monde, on est dynamique, etc.
    Toutefois je me projette moins maintenant et j’apprécie mieux le présent, même si j’ai des objectifs et que j’aime parler de ce que je vais faire dans x mois ou x années 🙂
    Je vais résumer en disant que l’objet de mon désir n’est plus une condition à mon bonheur. Ce qui ne m’empêche pas de rêver et d’agir pour vivre mes rêves 🙂

  5. Hélène Hug 12/12/2013 at 18:46 - Reply

    Bonjour Éloïse,

    Une précision s’impose concernant l’idée de cet article. Comme tu le souligne, apprécier le moment présent est sans nul doute une condition pour vivre heureux. Gouter la saveur de l’instant est primordiale car chaque instant est unique.

    Voir au delà de l’instant permet de mieux appréhender nos instants futurs.
    En fait c’est à chacun de savoir ou il en est de sa vie et de comment il se projette et bien sur de se donner les moyens à la réalisation de ses rêves 😉 .

    Continue à rêver et d’agir comme tu le fais 😆

    • PureNrgy 18/12/2013 at 20:26 - Reply

      Coucou Hélène
      Tout à fait!
      Merci 😉

      Et pour rebondir (à mon tour) sur ce que dit Franck: “Je connais des tas de personnes qui n’ont aucun projet, et cela n’en fait pas des gens malheureux pour autant.”
      C’est un fait! Et chacun a ses “rêves” ou sa façon de vivre la vie! J’ai un peu du mal avec la vie métro-boulot-dodo (MBD dirons-nous)mais je dois me rendre à l’évidence que certains sont heureux avec leur vie MBD et tant mieux pour eux.

      Fais de beaux rêves Hélène 😉

      • Hélène Hug 18/12/2013 at 21:19 - Reply

        Un instant Éloïse, j’ai cherché la signification de MBD, sotte que je suis, vois-tu, je l’ai vécue cette période mais ça ne m’a pas convenue très longtemps, cette routine tue toute envie d’évoluer, toute envie de se projeter.
        Je m’en suis sortie grâce à une envie encore plus forte que tout ❗

        Allons rejoindre Morphée pour qu’elle nous inspire 😆

  6. franckwylliams 13/12/2013 at 08:44 - Reply

    Salut hélène,
    Je rebondirai sur le commentaire de Miss Hélo, agir pour vivre ses rêves afin qu’il devienne réalité .
    Encore faut-il en avoir ma petite dame…. Je connais des tas de personnes qui n’ont aucun projet, c’est du métro-boulot-dodo et vacance quand il y en a, et cela n’en fait pas des gens malheureux pour autant.
    Ton article m’a assez amusé pour comparer la vie à la conduite d’une voiture, en fait si l’on adapte tout ça tu es la voiture et le voyage est ta vie, ton existence ….
    Alors, j’ai quelques questions pour toi :
    Doit-on lorsqu’on est malade ou dans un environnement merdique avoir pour autant une existence de merde, et ne pas envisager le meilleur ?
    Doit-on lorsque l’on est bien portant abuser de tous les excès et envisager le meilleur?
    Un vaste débat je crois qui peut nous emmené loin !

    Perso, je pense que même avec une voiture de sport derniers cris sortants de chez le garagiste, il y a un risque celui de tombe en panne ou de se planter , 🙄 tu es peut être le meilleurs des pilotes hé bien tu as tout de même un risque de faire de ta voiture une crêpe….
    Mais en fait dans la vie ce qui est assez fantastique c’est que rien n’est jamais figé pour celui qui le veut et désire prendre sa vie en mains (ce que tu voulais dire je crois ) … la nature humaine est assez curieuse, certain retombe toujours sur leurs pieds d’autre pas …. Une autre idée d’article :mrgreen:

    • Hélène Hug 13/12/2013 at 20:52 - Reply

      Bonjour Frank,

      Traiter le sérieux de l’existence avec humour est aussi ma façon de voir la vie.
      Pour répondre à tes questions, tout dans la vie est question du regard que tu porte aux choses, par exemple, vois-tu d’abord le verre à moitié plein ou le verre à moitié vide ? Dans mon précédent article, tu peux lire que même dans les situations les dramatiques, il est possible de toujours voir et cueillir du positif.

      Hormis cet article, j’ai toujours essayé d’avoir en tête qu’un meilleur futur était possible tout en savourant toutes les miettes positives qui se présentaient sur mon chemin et de m’émerveiller, de savourer toutes ces choses simples qui se présentent à moi.
      Notre attitude faisant miroir, nous récoltons donc ce que nous semons 😯 .

      Pour les biens portants, abuser des bonnes choses ne conduit pas à la réussite de ses rêves, bon, chacun est libre de ses choix 😀

      Pour en revenir à ta métaphore (ou la mienne, je ne sais plus)de la voiture, si c’est toi ou moi, sur que si l’on ne prend pas soin de soi malgré une santé de fer, patatras, c’est le désastre.

      Bon faire simple, une belle jaguar conduite n’importe comment peut aller droit dans le mur. Une belle “Deudeuche” toute flamboyante et bien conduite avec des gants de velours, ah le pied…Oh là je m’égare, j’adore ce genre de voiture.

      Ou j’en étais ? Ah oui, mon parcours m’a toujours fait retomber sur mes pattes, non sans mal parfois.
      D’ou certains ont certaines facultés fantastiques et d’autres pas, ce qui m’a toujours laissé perplexe en étant été touchée de près.(Bien sur que c’est ce que je voulais dire) 😀

      Idée d’article :mrgreen: ? Oui mais je mettrais un 😆 car tu as raison mon cher Frank.

  7. Luc Mister NO Stress 13/12/2013 at 19:59 - Reply

    Bonjour Hélène,
    J’adore tes propositions de choix !
    On peu imaginer le pire ou le meilleur et ça change toute notre physiologie.
    En plus rien n’est encore écrit, ce ne sont que des histoires !
    alors comme je dis souvent, tant qu’à se raconter des histoires, autant s’en raconter des belles !
    Prends soin de toi
    Luc Mister NO Stress

    • Hélène Hug 13/12/2013 at 21:41 - Reply

      Bonjour Luc,

      Comme tu le dis si bien et j’aime ! Tant à se raconter des histoires, vaux mieux se les raconter bien bonnes tout en se projetant vers un avenir heureux quand cela nous est possible bien évidemment.

      Mais tout est possible à celui qui y croit 😆

      La pensée constructive, et aussi voir toute les parcelles mises à notre disposition nous propulsent vers des avenirs sans nul doute prometteurs.

      A chacun de choisir ou il veut voir son destin aboutir…

  8. Bernadette GILBERT 17/12/2013 at 13:39 - Reply

    Bonjour Hélène,
    Le début de ton article m’a un peu déroutée. Imaginez votre avenir… moi qui travaille tellement à vivre, intégrer le temps présent ! Heureusement, l’image finale, la vie de rêve m’a ramenée à lui. Je crois, sans aucune prétention, vivre une vie de rêve. Si je dois planifier, parce qu’il le faut bien parfois, je visualise la réussite, le tout va bien, le tout est possible. Quant au reste, je suis déjà dans l’abondance.
    Mais je ne flotte pas pour autant ! Je connais, comme tout le monde, des moments de déprime, de désespoir, de rage, etc. Et ceux-ci me font penser que je peux encore améliorer ma conduite. C’est à ça que servent les cours, non ? Merci pour celui-ci et à bientôt !

  9. Hélène Hug 17/12/2013 at 17:59 - Reply

    Bonjour Bernadette,

    Là pour le coup c’est toi qui me déroute. je ne savais que mes articles étaient des cours.
    Pourquoi pas, après tout toutes ces réflexions peuvent en aider quelques uns.

    L’idée était de secouer ceux qui se plaignent de leur sort, qui rêvent passivement à ce que tout arrive tout seul. Bien évidemment si tu es déjà sur une route avec un moteur bien huilée et que tu es heureuse, alors tu n’es pas vraiment concernée.

    Oh rage, oh désespoir oui, nous passons tous par des périodes plus sombres mais n’est-ce pas là le charme de le vie ? Qu’est-ce qui nous ferait avancer si c’était tout le temps le paradis ?

    A bientôt très chère 😆

  10. Vacances au Canada 21/02/2014 at 12:30 - Reply

    Ah si on imagine tout, on n’a jamais envie de bouger et de partir loin. C’est drôle 😛 ! Mais je préfère organiser le voyage que d’imaginer les malheurs qui pourront se produire. Quand le voyage est bien préparé, on peut garantir qu’il n’y aura pas d’obstacle à 100% 😎

    • Hélène Hug 21/02/2014 at 21:28 - Reply

      Bonjour et bienvenue dans mon monde, des vacances au Canada… 😛 Oui, le rêve de tenter cette expérience est alléchante.

      Cet article est une métaphore à prendre au second degré.

      Suis d’accord qu’un voyage bien préparé nous conduit en principe…A l’endroit désiré 😀 ! Bien heureusement !

      Merci d’apporter votre touche personnelle et à bientôt 😉

Laissez un commentaire