La procrastination : 7 règles pour la transformer en créativité

Accueil - Cerveau & Créativité - La procrastination : 7 règles pour la transformer en créativité

La procrastination : 7 règles pour la transformer en créativité

La procrastination vue sous l’angle de 7 règles incontournables pour transformer cette procrastination en forces multiples de créativités. Un must de condensé pour vous aider à dépasser vos limites.

1- La procrastination a mauvaise presse : pourquoi 

La procrastination est souvent associée à la paresse, au manque de volonté. Ne vous est-il jamais arrivé d’avoir l’envie de ne rien faire en laissant s’écouler les jours, voir les semaines dans certains cas ? Vous vous êtes donné à fond un temps durant et vous voilà à ce jour avec l’envie de vous reposer. Est-ce normal ? Ce besoin de vous reposer, ne serait-ce pas tout simplement votre cerveau qui vous incite à souffler ? Nous sommes dans une société où tout va vite, la performance continuelle est de mise. L’on oublie trop souvent que l’être humain n’est pas une machine tel un ordinateur pouvant tourner 24h/24h, 365 jours/365 jours. Ne rien faire est mal vu. La procrastination a mauvaise presse car apparentée au manque d’action, de décision.

2- Raison de la procrastination : pas de quoi culpabiliser

Arrêtez de culpabiliser. Oui, il y a des périodes où c’est comme ça. La procrastination est reine ! Elle s’est invitée chez vous pour vous aider à repartir ensuite de plus belle dans la créativité. En sommes, vous pouvez la considérer comme un garde-fou pour vous maintenir en santé. Mais attention, n’exagérez pas ! Ne tomber pas dans le piège des bonnes raisons de ne rien faire, au risque que la procrastination devienne vraiment un fléau pour vous, plutôt qu’un outil de réflexion et d’avancement. Votre état actuel de procrastination dit « normal » correspond très surement à vos diverses actions que vous devez mener de front. Ce qui occasionne un esprit confus, d’où le besoin d’une pose. Voilà une procrastination utile car elle vous oblige à vous prendre radicalement en main pour vous en sortir si vous ne voulez pas définitivement couler. Plouf !

3- Commencer par le début : bilan de tout ce que vous avez en tête

Pour éviter ce plouf : bon oui, parfois, avoir la tête dans l’eau, ça rafraîchie grandement les idées. Voici le moment pour vous d’agir en vous munissant de vos meilleurs outils avec lesquels vous êtes le plus à l’aise. Pourquoi ? Eh bien voici le moment de travailler pour vous ! Pour vous sortir de cette insidieuse procrastination, il est nécessaire de vous poser pour effectuer un sérieux bilan sur ce qui vous a amené à connaitre cette belle dame aux deux versants contradictoires. Méfiez-vous, une amie peut aussi se montrer en ennemie. Allez, c’est parti, listez tout ce que vous avez en tête, tout ce qui vous soucie. Listez toutes les tâches auxquelles vous devez faire face. Listez tout, vraiment tout, sans aucune censure car c’est votre matière première pour la suite et soyez créatif. Ce n’est pas compliqué, c’est exactement la même chose qu’un bilan ou un état des lieux… Le ménage et l’organisation, ça vient après…

4- Ménage et organisation des idées par priorité

Ok ? Etat des lieux fait ? Parfait ! Prenez votre balai et ouvrez vos boites de rangement avec des étiquettes de priorités pour organiser le classement. Pardon pour le trépignement de satisfaction qui m’agite, mais votre avancement me mets en joie. Félicitations pour votre avancée ! Revenons à nos moutons, oups… Vos moutons : votre bilan est fait, vient le moment d’organiser vos idées. Ce n’est pas compliqué, veuillez classer par famille, où par thème si ça vous parle davantage. En clair : classez par priorité et par thème les tâches qui vous tiennent à cœur et que sentez comme prioritaire pour le bon déroulement de la suite de vos projets. Il s’agit ici d’avoir un aperçu clair de vos actions à venir pour sortir de l’état temporaire de procrastination.  D’accord ? Alors, voici la suite pour votre avancée (constructive, et créative bien sûr) …

5- Plan d’action étape par étape pour éviter de se perdre

Vos priorités sont définies, maintenant le moment est venu pour mettre en place vos plans d’action ! Sérieusement, comment allez-vous vous y prendre ? Imaginez une pelote de laine, où plutôt un nœud de lacet sur l’une vos chaussures. Qu’allez-vous mettre en œuvre pour résoudre la difficulté à laquelle vous êtes confrontée en l’instant ? Pas difficile : vous allez prendre le mal à la racine en prenant le temps de comprendre d’où vient la difficulté pour dénouer ce nœud. Analysez vos gestes et vos actions : c’est le même procédé pour éviter de vous perdre dans vos étapes de réalisation d’actions. Soyez méthodique avec simplicité et en faisant confiance en votre intuition. Votre petite voix intérieure à la capacité de vous rendre de grands services. Ecoutez ce que votre être intérieur vous dicte ! Restez maître de votre mental, c’est vous le chef et pas de censure côté créativité !

6- Rester maître de son mental pour réussir ses objectifs

Eh bien, enfin une bonne nouvelle pour vous ! Vous êtes le chef d’orchestre de votre mental ! Le moment est venu pour jouer votre propre VIE avec les musiciens de votre choix. Simplement merveilleux ! Un petit bémol cependant : quoi encore une mauvaise nouvelle ? Mais non, simplement un avertissement sur votre façon de penser. « Tel tu penses, tel tu es. » Simpliste, j’en conviens, mais combien vrai ! Allez, je vous laisse méditer sur ce principe de vie qu’est la maîtrise de votre mental. Réussir vos objectifs demande de la discipline, de l’action et surtout de l’organisation. Tout ceci est possible pour peu que vous maîtrisiez votre mental tout en faisant confiance, et en vous et en l’autre. C’est bien connu, nous ne sommes rien sans l’autre. Alors sachez frapper aux portes de vos amis.

7- Savoir faire confiance en restant dans l’action

La confiance en soi-même et en l’autre est primordiale pour faire de sa vie un succès. Même avec la procrastination comme compagne ! Qui l’eu crue ! Ce qui est primordiale : ne jamais laisser tomber ce qui vous tient à cœur. Faites confiance en ce qu’il y a de de meilleurs en vous. Jamais, au grand jamais, n’abandonnez vos rêves. Le plus important : restez dans l’action ! Toujours en action , encore et encore, agissez pour garder le dynamisme afin de donner vie à ce qui vous anime. C’est parti : ACTION ET CRÉATIVITÉ ! Et bonsoir la procrastination !

Un tout petit (vraiment petit) résumé pour Dame Procrastination

Dame Procrastination, 7 règles pour la transformer en créativité : celle-ci se présente t’elle ici, comme une tare où comme opportunité pour changer votre vie ? Vaste question pour répondre ici en quelque mots. C’est à vous de donner votre avis ! En attendant, voici une sacrée opportunité pour bilanter votre vie avec plan d’action et outils pour soigner votre mental en toute simplicité. De plus c’est sans dommage pour votre santé neuronale. Allez, au travail ! Merci pour vos réactions qui me feront avancer dans ce que j’ai envie de vous transmettre.

2 Commentaires

  1. Danièle 25/04/2017 at 07:57 - Reply

    Bonjour Hélène,
    Pas toujours facile de faire le ménage lorsque les idées s’accumulent mais indispensable si l’on veut avancer, progresser. Mais parfois, il est bon de ne pas faire, de ne rien faire, pas même penser à ses projets. Ne rien faire durant toute une journée, c’est aussi créateur. On a l’impression que l’on sait ce qui est bien.Ça peut durer plus longtemps, voir trop longtemps, dans ce cas réagissez…
    Belle et douce journée.
    Danièle

    • Hélène Hug 25/04/2017 at 08:36 - Reply

      Bonjour Danièle,

      Justement, la procrastination est un indice pour nous inciter, soit à nous reposer, soit à nous reprendre en mains. Se laisser déborder n’est pas recommander du tout. Mieux vaut s’organiser pour ne pas tomber dans ce piège.
      La créativité a aussi besoin de vide pour se construire.

      Merci pour ta visite Danièle et à bientôt.

Laissez un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article