Sortir du burnout en affrontant ses difficultés

Accueil - Éducation & enseignement - Sortir du burnout en affrontant ses difficultés

Sortir du burnout en affrontant ses difficultés

Sortir du burnout en affrontant ses difficultés est possible. Voici une petite histoire : un de mes amis avait pour habitude d’aller au bout de ses forces. Il ne s’arrêtait que lorsqu’il roulait littéralement sur les jantes. Épuisé, vidé de sa substance vitale, son humeur devenait insupportable pour son entourage. Pourquoi se laisser prendre dans les filets de l’épuisement ?

Analysant ce qui pouvait justifier cet état, bien des années plus tard, j’ai compris le pourquoi d’un tel comportement. Quand une situation devient trop douloureuse, se laissez prendre dans les filets du burnout peut paraitre plus confortable. Cette fuite dans l’épuisement sert de pansement pour masquer des problèmes difficiles à affronter. Sortir du burnout devient alors très compliqué.

Une confidence : j’en ai fait l’expérience. J’ai fleurté avec l’épuisement pour éviter d’affronter des situations compliquées. J’ai aussi connu le burnout suite à des situations difficiles à gérer coup sur coup.

Sortir du burnout, est-ce possible ?

Définition du burnout :

Grande fatigue physique et psychologique, stress chronique, difficulté à faire face aux situations et sentiments négatifs envers soi et les autres

Épuisement : Selon Christina MASLACH, chercheur en psychologie, le burnout est : « un état d’épuisement émotionnel, de dépersonnalisation et de diminution des performances, susceptible d’apparaître chez des individus qui travaillent avec d’autres individus ».

Burnout, épuisement, différentes raisons :

  • L’épuisement peut être une fuite en avant,  une drogue  anesthésiante servant à masquer une réalité que l’on ne veut pas voir. L’épuisement est un excellent prétexte pour ne pas affronter les problèmes à bras le corps. C’est un déplacement des conflits et une fuite en avant. Faire face est devenu impossible, c’est un cercle vicieux. L’épuisement donne l’illusion qu’il sera toujours temps plus tard…
  • L’épuisement peut être consécutif à une situation dans un contexte difficile à vivre : problèmes familiaux, surcharge de travail, lourdes responsabilités, voir tout cela à la foi…Ces situations mangent toute l’énergie, épuise, stresse, c’est le burnout qui mène quelque fois à la dépression.
  • L’épuisement peut être aussi consécutif à la recherche du dépassement de soi, d’un besoin de se prouver ses propres valeurs en ayant des attentes élevées  envers soi-même. Le manque d’estime de soi peut pousser à être perfectionniste, faire de son travail le centre de sa vie en se donnant des objectifs élevés et s’ils ne sont pas atteints, ceux-ci vont être vécus comme un échec.

Quelques clés pour sortir du burnout

  • Une prise de conscience est nécessaire.
  • Posez-vous et faites le point.
  • Prenez des vacances, c’est vital pour récupérer.
  • Apprenez à reconnaitre vos limites et arrêter-vous à temps.
  • Accordez-vous des instants privilégiés pour vous ressourcer.

Sortir du burnout : d’autres pistes sont envisageables

  1. Vous faire aider par un professionnel, vous pouvez vous sentir démuni et ne pas savoir par où commencer. Etre écouté permet d’amorcer une démarche constructive vers une prise de conscience et un mieux-être.
  2. Posez la problématique qui vous a conduit à cet état et définissez un plan d’action : couchez sur papier vos soucis, vos interrogations, tout ce qui vous passe par la tête, posez votre « paquet », c’est votre matière première. Après analyse objective de cette matière première, déterminez vos moyens d’actions et agissez par étape. Sachez aller à l’essentiel.
  3. Pratiquez la méditation pour vous reconnecter avec vous-même. J’ai expérimenté cette méthode que je vous conseille : « Méditer pour ne plus déprimer », la pleine conscience, une méthode pour mieux vivre de Mark WILLIAMS, John TEASDALE, Zindel SEGAL et Jon KABAT-ZINN aux éditions Odile JACOB. Un CD de méditation est inclus pour votre accompagnement.

Sortir du burnout et éviter la dépression

A aucun moment, je n’ai parlé de dépression. Et pourtant, l’épuisement, le burnout peut conduire à cet état. Pratiquer la méditation peut vous aider à éviter l’épuisement. Agissez pendant que vous êtes encore en possession de vos moyens.

Je ne cherche pas à vous faire peur, mais quand la dépression est là, vos moyens vous quitte et seul un professionnel pourra vous apporter l’aide dont vous aurez besoin. J’ai trouvé des informations intéressantes sur le sujet que je vous invite à lire en cliquant sur ce lien : épuisement professionnel : définition, causes, conséquences, symptômes, prévention. Prenez soin de vous et surtout, quel que soit la situation, ne faites jamais l’autruche. Faites-moi part de vos expériences.

 

2 Commentaires

  1. Danièle 24/07/2016 at 18:45 - Reply

    Bonjour Hélène,

    C’est souvent une accumulation de situations stressantes qui nous mènent au burnout. Lorsque l’on essaie de fuir ce que nous refusons de voir ou qui ne nous convient pas, on reste la tête dans les guidon jusqu’à ce que le guidon cède, et c’est la catastrophe.

    Ça m’est arrivé, ça a duré 3 mois. Je ne m’en suis sorti que le jour où j’ai mis le doigt sur ce qui m’avait mis réellement dans cet état. J’ai alors pris la décision de faire ce qu’il fallait pour me sortir, non pas de mon burnout, mais de cette situation qui m’était insupportable, au point d’arriver au burnout.

    Prendre conscience de ce qui se passe à l’intérieur de nous est la seule vraie solution si l’on ne veut pas rechuter à la moindre contrariété.

    Je te remercie de nous avoir donné toutes ces pistes, j’espère ne jamais en avoir besoin.

    Belle et douce journée.

    Danièle

    • Hélène Hug 24/07/2016 at 18:50 - Reply

      Bonsoir Danièle,

      La tête dans le guidon : formidable métaphore illustrant la fuite en avant pour éviter « ledit problème ». Tu as très bien cerné ce que je voulais partager.

      En principe, une fois que l’on a été victime de burnout et surtout lorsque l’on a identifié pourquoi, il y a peu de chance de retomber dans ce piège. Cependant, la vie se réserve le droit de nous tester au détour des épreuves que nous traversons inévitablement dans nos parcours de vie.

      Merci Danièle pour ta fidélité et à bientôt.

Laissez un commentaire