Clés magiques pour transformer vos journées

Accueil - Blog - Bonheur - Clés magiques pour transformer vos journées

Clés magiques pour transformer vos journées

Avant hier je partageais avec vous quelques clés magiques de bonheur.  Aujourd’hui sur un plateau d’argent m’est servi la suite à donner à cet article. Encore une synchronicité venant me surprendre au détour de mes lectures. Je ne me doutais en aucune manière que j’allais lire dans une revue hebdomadaire datée de cette semaine un sujet ayant des similitudes  à celui traité avant hier. Ce doit être un sujet dans l’air du temps. Je vous ai concocté un résumé d’une interview   d’Elisabeth Marshall  avec Marc Smedt, éditeur, journaliste explorant depuis des années les chemins de la sagesse et des traditions spirituelles.

Comment sourire au jour qui vient et lâcher prise par rapport à des soucis ? Les conseils d’un amoureux des sagesses, pour une vie altruiste dans son ouvrage : « Une journée, une vie. Fragments de sagesse dans un monde fou. ».

Clés magiques pour changer la couleur de vos journées

Intériorité : « l’angoisse généralisée fait de nous des gens de plus en plus tendus, agressifs ou déprimés. Il est urgent de prendre conscience de nos réalités négatives pour les transformer. Marc De Smedt a entrepris de faire réfléchir les occidentaux sur leur choix de vie fondamentaux et sur la nécessite d’allier le travail intérieur à une attitude écologique vis-à-vis du monde. Il propose des clés d’action pour adapter les préceptes à notre temps. La crise actuelle n’est pas seulement économique, sociale ou environnementale, mais aussi psychique. Il nous livre ses conseils pour vivre un quotidien plus serein et altruiste.

Clés magiques pour changer vos journées :

1-    Je travaille à la qualité de mes journées :

Comment sourire à ma journée ? « Hier est de l’histoire, demain est un mystère, aujourd’hui est un cadeau ». Citation d’Eleanor Roosevelt. « Chaque matin, une nouvelle vie m’est donnée avec le nouveau jour. » Voici un cadeau pour régler notre thermostat intérieur, ni trop haut, ni trop bas pour ne pas recevoir la vie comme un poids et pouvoir se réjouir à l’avance  des rencontres, des occasions d’échanges…

2-    Je respire en plein monde :

Nous partons travailler, la tête noyée dans nos pensées, nos soucis, nos ruminations. Apprenons à vivre l’instant présent en nous mettant à l’écoute de notre respiration en repérant déjà le rythme de notre souffle, l’« inspir » et l’ « expir », cette respiration en conscience (en voiture par exemple dans un  embouteillage) est un outil indispensable pour cultiver le calme en soi.

3-    Je me déconnecte pour écouter :

clés magique et méditer

Méditer pour être à l’écoute

Il est urgent d’apprendre à éteindre nos appareils, écouter en boucle les informations ou consulter ses e-mails nous coupent de l’attention dont nos proches ont besoin. Savoir se rendre disponible et apporter un écoute sincère…Suis-je vraiment là pour l’autre ? « La vie est comme une ligne faite de points, observait le maître zen Taisen Deshimaru. Plus chaque instant est vécu fort, plus les points, et donc la ligne, sont forts et notre vie, vécue fortement. »

4-    Je retrouve la sagesse du corps :

L’exercice physique aide à être mieux dans sa tête. Pour réguler l’esprit rien de plus efficace…que de revenir au corps. Cuisiner, jardiner, peu importe, l’important est d’être à ce que l’on fait pour stopper le cinéma intérieur…

5-    Je maitrise ma violence :

« Un collègue envahissant, un conducteur pressé vous fauchant la place de parking convoitée et vous voilà en colère ! Nous avons dix fois l’occasion de nous laisser déborder par nos émotions. Savoir prendre du recul par des moments  de calme en pratiquant la méditation par exemple… Prendre le temps de se lever un peu plus tôt le matin peut valoir le coup pour apprendre à se recentrer.

6-    Je fais un pas de côté :

« Face à une situation contrariante, ou à un problème sans solution, plutôt que se s’obstiner, il faut savoir faire « un pas de côté » pour les observer sous un angle inédit. Il est nécessaire alors de s’aérer en marchant quelques instants, en ville, dans la nature…ou que cela soit, l’essentiel étant de retrouver le calme. « Dans le calme réside la sagesse…et dans la sagesse réside le calme. »

Six clés magiques pour votre bonheur :

Dégustez sans modération ce  condensé des idées essentielles de cet ouvrage. Laisser-vous aller à appliquer ces six clés magiques, celles-ci vous aiderons à vaincre la morosité ambiante. Laisser vous guider par vos forces intérieures pour changer la couleur de vos journées. Cette liste n’est pas exhaustive, faites-moi part de vos clés magiques personnelles enjolivant votre vie. Appliquez-vous certaines de ces clés ?

8 Commentaires

  1. zenie 26/10/2013 at 05:17 - Reply

    Bonjour Hélène, j’ajouterai la pratique des 4 accords toltèques et de
    Ho’oponopono.

    zenie

    • Hélène Hug 26/10/2013 at 12:45 - Reply

      Bonjour Zenie,

      Toujours aussi sage 😉 Zenie.
      Merci de nous rappeler ces principes, je les rajoute à ma liste.

      Amicalement 😉 ,

  2. Jean-Luc (de Moralotop) 26/10/2013 at 05:54 - Reply

    Si on se laisse encore aller, si le moindre automobiliste pressé nous fait monter la moutarde au nez, si on n’a envie d’envoyer bouler le gars chargé de la photocopieuse ou la sinistre chef comptable, bref, si l’on joue les cocotte-minute en permanence après avoir lu ces préceptes,… mieux vaut rendre notre tablier.
    Et tout reprendre à la base ! 🙂

    • Hélène Hug 26/10/2013 at 12:54 - Reply

      Bonjour Jean-Luc,

      Alors énervons nous après tout le monde, pestons après toutes les situations qui nous enquiquinent, piquons notre crise une fois pour toute, histoire de se défouler…et de se sentir mieux après 😈 et puis une fois la cocotte minute vide, allez, on reprend tout à la base pour repartir d’un bon pied :grin:!

      Prévoir un défouloir sans faire de mal à personne comme de taper dans un punching-ball ou aller faire son footing, c’est mieux 😉 .

  3. Bernadette GILBERT 26/10/2013 at 22:51 - Reply

    Bonjour Hélène,
    Tu parles d’un condensé de bons conseils… Je les vois mal dans une seule journée; il me semble plutôt lire le programme de toute une vie ! Et encore, je ne suis pas certaine que la mienne sera assez longue pour que je parcoure tout le chemin.
    Mais je m’y efforce ! 😆
    Merci et à bientôt !

    • Hélène Hug 27/10/2013 at 10:16 - Reply

      Bonjour Bernadette,

      Mon attention a été détournée par le titre de ta recette. Branche moi cuisine et tu ne me vois plus ici. Légumes, fromage, aromates, miel…Que de mots chantants…Oups je m’égare 😆

      Tu as tout à fait raison, ces conseils sont à intégrer dans notre vie à la manière d’un art de vivre naturel et familier.
      Le lien entre ces conseils et ta cuisine ? Et voilà j’y reviens 😆 , cuisiner apporte de la détente, et si tu es détendue, ces conseils (je dirais plutôt recettes de vie)deviennent plus faciles à mettre en œuvre.

      Belle journée Bernadette et merci,

  4. sylviane 28/10/2013 at 10:13 - Reply

    Bonjour Hélène

    Tu sais que depuis que j’applique le précepte du Dalai-Lama :” si vous avez un problème qui a une solution pourquoi vous stressez et s’il n’en a pas pourquoi vous stressez ?”

    je suis beaucoup plus calme et d’une façon générale je laisse passer les automobilistes même si j’ai la priorité pourquoi s’enquiquiner pour des broutilles, j’ai trop vu de gens réellement malades (cancers, infarctus etc) qui eux avaient un réel problème et qui étaient plein de regrets pour s’être fichus la vie en l’air pour pas grand chose

  5. Hélène Hug 28/10/2013 at 17:40 - Reply

    Bonjour Sylviane,

    Quel beau précepte que celui du Dalai-Lama. je m’entraine d’ailleurs à l’appliquer.Je m’étonne parfois de l’attitude quasi sereine que j’arrive a avoir maintenant face aux difficultés par exemple.

    Pour le 2ème point, je te rejoins totalement, s’en faire pour des broutilles est inutile, c’est de la perte de temps, c’est donner de l’importance à des futilités au détriment de ce qui en vaut vraiment la peine : la VIE avec toutes ses richesses, voir le bon côté en toute chose, accepter les évènements comme ils se présentent en comprenant pourquoi ca nous arrive plutôt que de pester et surtout, penser à remercier car tout évènement est porteur d’un enseignement.

    Merci Sylviane,

Laissez un commentaire