Comment rendre son cerveau plus performant

Accueil - Cerveau & Créativité - Comment rendre son cerveau plus performant

Comment rendre son cerveau plus performant

Comment rendre son cerveau plus performant pour une vie plus satisfaisante ? Connaissez-vous cette situation ? D’être complètement amorphe physiquement avec la sensation d’avoir le cerveau ramolli. Vous avez perdu cette énergie dont votre entourage vous enviait. Du coup, les semaines passent et vous en êtes toujours au même point : vos projets stagnent. La spirale de la démotivation vous aspire vers la pente du désespoir. Ce constat vous donne une vilaine sensation de sur-place et votre moral en prend un sacré coup bien évidemment.

Mais que s’est-il donc passé pour en arriver à ce stade ? Mais cet état n’est peut-être que passager. Il est normal d’avoir des coups de mous de temps à autre. La vie est constituée de cycles. Il est possible que si vous avez tiré un peu trop sur la corde, le corps et l’esprit alors, se relâchent d’eux-mêmes. Dans ce cas de figure, tout est normal. Mais si cela dure, vous devez en chercher la cause. Vous devez en premier lieu écarter toutes causes médicales. Puis, posez-vous et analysez pourquoi vous stagnez. Le virus de la procrastination agit comme le ver dans la pomme. Il est vicieux. Ne pas agir équivaut à accepter un état qui ne vous convient pas et qui vous détruit à petit feu.

Heureusement, il y a des solutions pour prendre le problème à bras le corps et l’éradiquer à jamais. En fin d’article, vous trouverez un outil pratique pour aller encore plus loin pour comment rendre son cerveau plus performant.

Voilà pourquoi c’est important de savoir comment rendre son cerveau plus performant

Comment rendre son cerveau plus performant Une petite confidence pour illustrer le sujet (pas si petite quand même) : depuis quelques semaines, je me sens moins performante dans la création. J’ai une tendance à la procrastination, c’est-à-dire à remettre au lendemain. C’est vrai qu’après quelques décennies, plus que bien remplies, j’éprouve un délectable plaisir à prendre mon temps et de pouvoir profiter davantage de ma famille. Mes projets de création n’avancent pas aussi vite que prévu. Ceux qui sont abonnés à la newsletter peuvent en témoigner puisque je ne leur cache rien.

Là où je voulais en venir : mon cerveau prend l’habitude de détourner mon attention pour m’attirer vers des activités non productives. (Je ne parle pas de romans que je dévore, car lire nourrit mon imagination). Alors j’ai décidé de me secouer et d’analyser ce qui m’arrive pour ne pas tomber dans ce dangereux ramollissement cérébral  expliqué plus haut. Action demandée : on se bouge ensemble !

Vous pouvez changer le cours de votre vie en changeant quelques habitudes pour rendre votre cerveau plus performant.

Voyons ensemble 5 raisons du pourquoi s’est si important :

  1. À physique performant, cerveau performant : plus vous bouger et plus le sang circule, ce qui va oxygéner convenablement vos neurones. C’est du gagnant/gagnant. Vos idées viendront plus facilement et seront plus claires.
  2. Un cerveau plus performant va vous permettre de mieux gérer le stress. Ceci à condition de bien se connaitre pour gérer ses limites. Un cerveau performant ne veut pas dire un cerveau surbooké, bien au contraire.
  3. Être en bonne santé cérébrale et travailler la mémoire vont vous donner les moyens d’engranger de la connaissance, quel que soit votre âge. Le cerveau ne vieillit pas si vous savez l’entretenir. Vous l’aurez deviné : faites fonctionner votre cerveau et vous resterez jeune ! C’est une bonne nouvelle, non ? Le cerveau ne vieillit que si l’on ne s’en sert pas.
  4. Donner vie à ses projets booste les neurones et c’est bon pour la santé physique et le moral. De plus, cela écarte le danger de la dépression pour cause de procrastination. C’est également excellent pour doper la confiance en soi et l’estime de soi. On ne va pas s’en priver !
  5. La grosse cerise sur le gâteau : la malléabilité du cerveau permet de s’adapter à toutes les situations. La perte d’une partie de son corps, quel qu’il soit, le cerveau fait face. Il n’y a pas plus résilient que le cerveau. Maurice Ravel composa le Boléro alors que son cerveau gauche était endommagé.

Maintenant, il est temps de voir concrètement comment rendre son cerveau plus performant

1- Se bouger ou pas ?

Comment rendre son cerveau plus performant en se bougeantComment rendre son cerveau plus performant ? Il est évident que je vais commencer par vous dire que vous devez avoir une bonne hygiène de vie. Mais là, vous en convenez, je n’ai dit que du vent. En fait, c’est à chacun de déterminer ce qui lui convient le mieux en fonction de ses besoins et de ses possibilités. À savoir que l’activité physique est indispensable pour se maintenir en forme. Si vous avez un métier où vous marchez beaucoup, c’est un précieux avantage.

Pour ma part, c’est mon métier qui m’a donné des mollets d’acier. Mais maintenant à la retraite, je dois faire en sorte de ne pas les perdre. Quelle alternative ? Aller marcher régulièrement une à deux heures plusieurs fois par semaine. Prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur. Je sors de chez moi pour un oui ou un non pour emprunter  mes deux étages (je n’ai pas d’ascenseur). Ne pas hésiter à tout astiquer dans sa maison. Faire des mouvements d’élongations par exemple. J’utilise ma plateforme vibratoire tous les jours, excellent pour la circulation sanguine. Se lever de l’ordinateur pour libérer son énergie et reprendre souffle en respirant profondément toutes les heures est primordiale.

Oui, mais la vie ne se présente pas toujours comme l’on voudrait. Et le stress dans tout ça ?

2- Comment rendre plus performant son cerveau et gérer son stress ?

Comment rendre son cerveau plus performant en gérant son stressQui ne s’est jamais senti submergé par de multiples problèmes à gérer en même temps ? Cela va de problèmes domestiques, professionnels, émotionnels.. Ces  derniers sont souvent les plus difficiles à gérer. C’est seulement ces derniers mois que je me suis acceptée stressée face à mes émotions. Arriver à se connaitre pour mieux gérer demande parfois le parcours de presque toute une vie. J’apprends petit à petit à faire face pour comprendre le processus du stress, jusqu’à ne pas provoquer certaines situations que je sais porteuses d’émotions négatives pour moi. Comment je fais ? Je ne me mets plus la pression.

Waouh, premier pas. Exemple : je suis la plus proche géographiquement de la tombe de nos parents. Je n’y vais pas souvent, car je suis obligée d’emprunter une route qui me rappelle des souvenirs douloureux. À chaque visite, je suis satisfaite, car je représente la famille (ah oui, je suis l’ainée de 6 enfants), mais après j’ai besoin de plusieurs semaines pour me remettre. Ma sœur cadette a fini par comprendre ma réticence à me rendre sur la tombe de nos parents, après explications de ma part. Tout ça pour dire que j’ai cessé de me mettre la pression pour faire plaisir à la famille et de ma décision d’avancer à mon rythme pour défaire les nœuds de cette situation. Cette attitude est valable pour toute situation et est à adapter à chaque cas. L’essentiel est que chacun se sente à l’aise avec ce qu’il est capable d’assumer.

Mon cerveau a encore du travail sur la planche, mais dans la mémorisation, il est devenu fort !

3- Comment se garder en bonne santé cérébrale avec une mémoire d’éléphant ?

Comment rendre son cerveau plus performant avec une mémoire d'éléphantComment rendre son cerveau plus performant ? Vous savez comment je me suis aperçue du formidable pouvoir de mon cerveau ? Ou plutôt comment celui-ci m’a informé que je pouvais compter sur lui ? Quelle belle aventure que je vais vous compter ici ! Imaginez : revêtue de mon habit d’intendante, j’ai exercé en milieu hospitalier : 60 lits avec environ 250 personnes de tous corps de métier et une équipe à gérer en ce qui concerne l’hygiène et la restauration. Bon, a petite cervelle, petit carnet. Au début de cette prise poste, le petit carnet (avec stylo) ne me quittait pas. Fidèle compagnon où je consignais toutes les demandes, tous les besoins… Je ne voulais rien oublier pour m’acquitter de ma tâche avec professionnalisme.

À rappeler la place de l’intendant en milieu hospitalier : rôle de coordinateur pour que les prestations hospitalières en hygiène et en restauration (pour ne citer qu’elles) soient de qualité pour le confort du patient.  Sans compter le management d’équipe. Les premiers mois, mon carnet ne me quittait pas,  histoire d’habituer mon crayon à écrire et mes neurones à travailler. Puis petit à petit, sans que je m’en aperçoive, le carnet et le crayon m’ont quitté. J’avais fini par développer efficacement ma mémoire. À chaque pose dans mon bureau, j’avais fini, sans l’aide de mon calepin, à me rappeler de tout ce qui était important. Je gagnais ainsi un temps précieux, mon cerveau avait pris le relais.

Et à quoi j’occupais ce temps précieux gagné ? Aux projets en cours !

4- Savoir donner vie à ses projets booste les neurones et donne des ailes !

Comment rendre son cerveau plus performant pour avoir des ailesComment rendre son cerveau plus performant ? Quoi de plus satisfaisant que de donner vie à tous vos rêves ? Réaliser un à un vos objectifs vous donnera vraiment confiance en vous et engendrera de la satisfaction. Mais voilà, pour arriver à ce résultat, vous allez devoir vous bouger. Plus de faux alibis vous empêchant d’avancer. Vaincre la procrastination chaque jour est comme un sport de haut niveau. C’est vrai que si vous êtes salarié, vous êtes déjà sur des rails. Mais ceux-ci vous conviennent-ils ? Votre vie sera ce que vous en ferez.

De maroquinière, je suis arrivée à être infirmière, puis cadre. Vous croyez que ça s’est fait tout seul ? Il m’a fallu des années de bataille pour réaliser ce que j’avais envie d’être. Bien sûr je rêvais d’être chirurgien, mais ce n’était pas réaliste au vu du contexte dans lequel je vivais. J’ai donc adapté mes objectifs pour qu’ils soient réalisables. L’essentiel est de se bouger, de fuir la passivité et de croire en vous.

Ce qui nous amène à prendre conscience de la puissance de votre cerveau :

5- La malléabilité du cerveau permet de s’adapter à toutes les situations

Comment rendre son cerveau plus performant ? S’adapter à toutes les situations ne veut pas dire accepter son sort. L’exemple de Maurice Ravel, cité plus haut, ne peut que vous donnez le courage d’agir pour donner vie à vos projets. De changer ce qui ne vous satisfait pas dans votre existence.

Avec de la discipline et de la volonté, il est possible d’atteindre vos objectifs. Dans le mot discipline, entendez aussi le mot organisation. Car sans un minimum d’organisation, rien n’est possible. La malléabilité de votre cerveau va vous donner la capacité de changer vos habitudes.

En exemple : Oscar Peterson est pianiste et compositeur canadien de jazz. À la suite d’une attaque cérébrale qui lui paralysa son bras gauche en plein concert, il termine quand même son concert. Il a fini par surmonter son handicap et au bout de deux ans, est remonté sur scène pour jouer jusqu’à son décès à l’âge de 82 ans. Les exemples comme ceux-ci sont nombreux, nous montrant qu’il est possible de se dépasser.

Quand j’ai un coup de mou, j’aime relire ces beaux exemples pour reprendre mes projets avec encore plus d’entrain.

Comment rendre son cerveau plus performant ou comment développer sa puissance

Conseils à suivre  sur comment rendre son cerveau plus performant 😀 :

  1. Toutes les occasions sont bonnes pour se bouger en plus d’une activité régulière que vous aurez programmée.
  2. Apprendre à détecter les situations qui vous stressent pour les travailler. Se connaitre pour mieux gérer son stress.
  3. Pour un cerveau performant : savoir le laisser au repos, dormir, faire des poses, multiplier les activités pour lui laisser le temps de se ressourcer.
  4. La mémoire s’améliore en la faisant travailler régulièrement. C’est un sport à pratiquer continuellement au travers diverses activités : l’habitude de la lecture, de l’écriture, de l’observation, des jeux, de la conversation, de la concentration. Se lancer dans de nouveaux apprentissages.
  5. Faites confiance en vos projets, donnez-vous les moyens de les réaliser. Toute idée germant dans votre tête est faite pour se réaliser. Projet = projection dans l’avenir et jet de la vie.
  6. Ingrédients à cultiver absolument : adaptation, discipline, volonté, courage, persévérance, organisation, confiance en soi et estime de soi.
  7. Tout est possible, quels que soient l’âge et la situation. Le cerveau a la capacité de s’adapter à ce que vous lui demandez. Demandez beaucoup, il vous donnera beaucoup.
  8. Soyez résilient avec vous-même. Pardonnez-vous et avancez sans vous mettre de barrière. Votre cerveau vous en sera reconnaissant au centuple.

Conseils à fuir  sur comment rendre son cerveau plus performant: 😈

  1. Restez sédentaire, cela vous évitera des efforts fatigants et ainsi, vous n’aurez plus envie d’en faire. N’est-ce pas merveilleux ?
  2. Laissez-vous envahir par les situations stressantes. Vous êtes habitués à ce que vous vivez. Mieux vaut rester dans votre zone de confort pour ne pas connaitre de nouvelles turbulences émotionnelles.
  3. Faites travailler votre cerveau sans relâche. Après tout il est malléable, il peut s’adapter à la surchauffe puisqu’il ne vieillit jamais.
  4. Mieux vaut laisser le sport de la mémoire aux habitués. Après tous, vous êtes bien comme cela, pas la peine de risquer une entorse de neurones. Ça ne se soigne pas, alors pas de risque inutile.
  5. Se méfier des nouveaux apprentissages qui peuvent engendre de la fatigue supplémentaire. Vous l’êtes suffisamment comme cela.
  6. Les projets, c’est comme la peste : il faut s’en méfier. De toute façon, vous n’êtes pas doué, c’est ce que vous avez entendu toute votre vie et c’est peut-être vrai.
  7. Ingrédients à cultiver : la procrastination, la paresse, la remise au lendemain, la désorganisation, le manque de confiance en soi. Suivre les étiquettes que l’on vous a affublé depuis votre prime jeunesse est plus sécuritaire, ma foi.
  8. S’il fallait croire tout ce que l’on dit sur la puissance du cerveau, cela se saurait ! Restez méfiant si vous ne voulez pas être déçu. C’est plus prudent de suivre ses barrières..

Place à un dernier pour la route (non pas de dernier verre, mais de dernier conseil, vous êtes terrible tout de même !)

Comment rendre son cerveau plus performant sans devenir un robotAprès tous ces conseils pour comment rendre son cerveau plus performant, voici un outil d’utilité publique qui pourrait bien vous rendre de grands services sans que vous deveniez un robot, mais au contraire, une personne avisée !

La PNL ! Programmation Neuro Linguistique. Comme mes capacités d’apprentissage n’ont pas de limites, tout comme les vôtres, j’ai décidé d’approfondir cette discipline. Je vous invite à en faire autant. Paul Pyronnet vous offre 11 cours gratuits, vous avez de quoi travailler sur la connaissance de vous-même et d’améliorer vos performances. Comment rendre son cerveau performant devient un jeu d’enfant quant on en maitrise les ficelles.

Hidden Content

Laissez un commentaire