Conseils : Les conseilleurs ne sont pas…

Accueil - Blog - Autres - Conseils : Les conseilleurs ne sont pas…

Conseils : Les conseilleurs ne sont pas…

Conseils à écouter ou pas ? Cette idée d’article m’a été inspirée aujourd’hui par un  commentateur me faisant remarquer  qu’écouter les bons conseils des autres me semblait difficile. Je l’en remercie, car cela me donne l’occasion de m’expliquer plus avant dans mes décisions de vie, du moins dans leur processus d’avancement. Merci, Franck pour cette merveilleuse idée.

Conseils : « Les conseilleurs ne sont pas les payeurs »

Méfiez-vous des donneurs de leçons ! Bien des gens vous conseilleront, mais vous seul subirez vos les actes et leurs conséquences.

Proverbe français. Gabriel Meunier

Ce proverbe est bien connu des moralistes. Il manifeste la distance inévitable qui existe entre la personne qui donne un avis ou des conseils et celle qui va décider et subir les conséquences concrètes de sa décision. En définitive, chacun reste seul en face de sa décision. C’est pourquoi les moralistes sont invités à une grande prudence lorsqu’ils sont consultés.

Le Christ lui-même avait bien conscience de cet écart. Il n’hésita pas à reprocher aux pharisiens de lier de pesants fardeaux sur les épaules des gens et de ne pas vouloir les aider du petit doigt. Par-là, les moralistes doivent comprendre que leurs paroles ont des conséquences et qu’ils sont invités à être aussi responsables de leurs paroles !

Mt 23, 4

Suivre ou ne pas suivre le ou les conseil (s) des bons conseilleurs

Conseils : « Les conseilleurs ne sont pas les payeurs » Il faut prendre avec mesure le conseil des autres, car la décision finale n’engage, en termes de responsabilité, que le décideur. Ce proverbe signifie que ceux qui conseillent ne pâtissent jamais des répercussions de leurs conseils. Si j’avais suivi jadis le conseil que je devais “obéir” à mon mari je n’en serais pas arrivé là ou j’en suis à ce jour. Pareil pour ce conseil de ne pas rester dans le domaine de la psychiatrie, ah et pourquoi, serait-ce plus ingrat de soigner les maux de l’âme plutôt que les maux du corps ?

Une phrase importante me revient à l’instant dites par mon père à un membre de ma famille

“Hélène s’en sortira toujours, elle s’est-ce qu’elle doit faire”. Cette phrase m’a portée tout le long de ma vie. Je prête davantage attention à ces messages qu’à un conseil “gratuit”. Nos décisions sont mues par une force intérieure qui nous est personnelle, notre intuition nous guide pourvu que l’on veuille l’écouter. Nous seuls savons ce qui est bon pour nous, nous seuls savons ce que nous pouvons assumer, nous seuls sommes responsables de nos actes. Nous seuls avons toutes les cartes en mains dans nos prises de décisions.

Donner des conseils, être conseillé et rester à l’affût

A l'affut des conseilsj’ai pour habitude d’examiner attentivement un conseil donné quand celui-ci me semble judicieux et qu’il soulève une facette inconnue d’une situation donnée. J’aime garder mon libre arbitre. Comme tout un chacun, j’ai fait des erreurs faute d’avoir écouté certains conseils judicieux, mais alors bien m’en a pris en d’autres circonstances, d’avoir suivi mon intuition. Dans des situations beaucoup plus complexes, avant de prendre une grande décision, il reste souhaitable de se tourner vers des personnes compétentes ayant un regard extérieur pour vous aider à prendre de la hauteur et pouvoir agir avec discernement.

Dans mon parcours de vie cité dans le précédent article, j’ai eu la chance d’avoir eu un guide spirituel qui m’a soutenu et prodigué  de précieux conseils (que j’ai écouté) pour mener à bien mes projets. Garder son libre arbitre oui, faire confiance en son intuition et ses capacités oui, mais dans certains cas il peut s’avérer judicieux de se faire aider et conseiller, j’avais aussi d’excellents (es) amis (es).

Cet article est un peu plus court que les précédents, je vous laisse un peu souffler. Mais dites-moi ce que ce thème vous inspire, car j’ai l’impression de n’avoir seulement effleuré ce sujet sur les conseils donnés par autrui.

 

2016-11-23T23:08:39+00:00 Par |Categories: Autres, Humeur & Humour|Tags: , , , |10 Commentaires

10 Commentaires

  1. franckwylliams 04/09/2013 at 16:28 - Reply

    Content que mon commentaire t’ai donné l’idée d’article …
    Hélène crois-tu en ta bonne étoile …. Je pense que OUI !En fait je pense que tout comme moi tu pense que quelqu’un ou quelque chose veille sur nous …
    Je suis en fait assez étonné de cet article court et qui semble écrit rapidement, les bons conseilleurs ne sont pas les meilleurs payeurs, je suis bien d’accord avec toi et sur le web il y en a plus qu’on ne croit. 😳

    Pour ma part je ne conseille rien si je ne l’ai pas vécu, appliqué …. C’est de la pure logique pour moi et aussi une question d’éthique, je n’irai pas expliquer à quelqu’un comment cultiver des asperges …puisque je ne l’ai jamais fait ! 😕 (dommage parce que des asperge fraîche c’est un vrai régal !)
    Faire confiance en son intuition est chose parfois assez difficile, perso il y a bien des fois ou j’aurais dû le faire …. Peut-être faut-il arriver à un haut degré de confiance en soi pour le faire ….
    Amicalement

    • Hélène Hug 04/09/2013 at 16:42 - Reply

      Bonsoir Franck,

      Quelle rapidité, on dirait que tu attendais cet article comme le pain à la sortie du four de chez le boulanger. Oui, effectivement je dois avoir une bonne étoile mais elle ne fait pas toujours correctement son boulot. Enfin rien n’est parfait en ce monde.

      Bien, tu sais quand je suis lancée à écrire et que les idées sont là, c’est vrai que cela va vite. Je n’écris rien non plus sans être sur de ce que j’avance. Tu pourrais expliquer comment faire pousser des tomates succulentes, tu devrais essayer pour les asperges…

      Je te rassure, je n’ai pas toujours écouter mon intuition et avec regret. C’est encore un apprentissage.

      Ah la confiance en soi, tu as dit le maitre mot !

      Amicalement,

  2. Tarik HANNANE 04/09/2013 at 22:42 - Reply

    Hello Hélène,
    Très bon sujet d’échange, merci pour cet article. Je rejoins Frank dans le sens “logique et éthique” et te rejoint sur “la confiance en soi”.
    Avez-vous remarqué que plus les personnes avaient confiance en elles-mêmes et moins elles demandent de conseils ?
    Avoir confiance en soi permettrait-il de s’élever à l’étape suivante : la demande (non plus de conseils) mais d’avis ?
    Bref, un vaste sujet sur lequel je suis sûr que nous pourrions débattre des heures durant 😉
    Tarik

    • Hélène Hug 05/09/2013 at 10:33 - Reply

      Bonjour Tarik,

      Débattre pendant des heures…Oui : logique, éthique, confiance en soi, voilà bien des bijoux de sujets à chouchouter. Merci d’apporter ce discernement entre demander des conseils et demander un avis.

      Demander un avis, n’est-ce pas non plus et aussi, l’étape de vouloir partager ?

      Encore une idée d’article 💡 ?

      La pêche est fructueuse, merci Tarik.

  3. bertrand de marketing de reseau solution 05/09/2013 at 02:03 - Reply

    Bonjour Helene,

    Un article interessant sur les conseils en tout genre.
    Je suis bien place pour en parler, car je conseille souvent les gens, mais je ne le fais pas moi-meme 🙂
    Se nourrir des bonnes idees des autres est important. Encore faut-il reussir a en juger la qualite.
    Je me suis souvent inspire des conseils des autres et malgre quelques echecs, je m’en suis toujours bien sorti.
    Le plus important est donc d’apprendre a juger si le conseil est bon, avant de se jeter corps et ame dans toute nouvelle aventure.

    Au plaisir de te lire.

    Bertrand

    • Hélène Hug 05/09/2013 at 10:46 - Reply

      Bonjour Bertrand,

      Bienvenue sur ce blog et merci pour ce premier commentaire.

      “Avant de se jeter corps et âme dans toute nouvelle aventure”, je ne vais pas y aller de mes conseils mais seulement d’un avis : prendre le temps de se poser, le temps de la réflexion, d’analyser toutes les données…, les conseils des autres ne représentent en somme qu’une aide à la prise de décision.

      Apprendre à discerner si le conseil est bon, tu as raison. Les idées des autre sont une bonne nourriture pour l’esprit qui à son tour les transforment en d’autres…idées 😀 .

      Amicalement,

  4. Jean-Louis 19/12/2013 at 16:44 - Reply

    Bonjour Hélène,

    concernant les conseils, je me pose toujours la question suivante: par quels signes est-ce que la personne qui me donne son conseil me montre qu’elle l’applique avec succès pour elle?
    Nombre de personnes insatisfaites tentent de conseiller les autres en espérant que leurs conseils fonctionneront pour eux… alors qu’ils ne fonctionnent pas pour soi même.
    Si je veux être heureux, j’écoute les formules de succès de quelqu’un d’heureux.
    Si je veux être riche, j’écoute les formules de succès de quelqu’un qui a trouvé la richesse par lui même.
    Si je veux apprendre à faire du violon, j’écoute les formules de succès de quelqu’un qui sait jouer du violon…

    Bonne journée!

  5. Hélène Hug 19/12/2013 at 18:55 - Reply

    Bonjour Jean-Louis,

    je vous souhaite la bienvenue, si je ne me trompe c’est votre première visite.

    Il est coutume de dire que c’et le cordonnier qui est le plus mal chaussé.
    Un conseil donné peut être donné par une personne avisée mais qui ne l’applique pas forcément pour elle même.
    “Faites ce que je dis mais pas ce que je fais”.

    J’évite pour ma part d’écouter les conseils d’une personne dite insatisfaite, ce n’est pas là à mon sens une preuve de crédibilité.

    Par contre s’inspirer de personnes qui ont réussie, c’est une sage décision.
    A chacun de savoir ce qui lui convient et de suivre les personnes qui l’inspirent.
    A chacun d’être son libre arbitre, de faire la part des choses…
    Les formules du succès ont certes des ingrédients en commun mais faut-il encore se donner la peine de donner de sa personne avec intelligence et persévérance.

    Au plaisir 😉

  6. Pascalle 29/09/2017 at 19:10 - Reply

    Bonjour Hélène
    Le sujet des conseils est un sujet vaste. Les conseils interviennent tous les jours dans notre vie. Savons nous les entendre ? sont-ils bien appropriés ? Peuvent-ils vraiment nous servir ? Qui nous les donne ? Et oui car très justement le dicton les conseilleurs ne sont pas les payeurs ! prend tout son sens dans certain cas !
    Beaucoup de gens parlent sans savoir, mais pensent-être dans le vrai…
    Un conseil est toujours bon à prendre, mais rien ne dit que nous sommes obligé de le suivre ! 😉 C’est aussi ça qui va faire la différence.
    J’ai vu que tu avais des avis et des commentaires pourquoi ne pas organsiner un “carnaval d’articles sur le sujet” pour ceux et celles que cela intéresse de donner le fond de leur pensée sur comment conseiller et recevoir un conseil 😀

  7. Hélène Hug 30/09/2017 at 10:38 - Reply

    Bonjour Pascalle,

    Sacré sujet que celui des conseils.
    Très bonne idée pour un carnaval d’articles, je vais voir cela à mon retour de vacances.
    Les conseils peuvent s’apparenter à des point de vue différents pour approfondir une question complexe.
    Et puis qu’entendons nous par conseils ? Écouter un conseil n’aura pas la même incidence si cela concerne les petites choses de la vie ou les grosses décisions de vie.
    C’est vrai, cela vaudrait la peine d’approfondir ce thème.
    Merci Pascalle pour cette judicieuse idée.

Laissez un commentaire