Devenir ambitieux au détriment des valeurs humaines

Accueil - Blog - Autres - Devenir ambitieux au détriment des valeurs humaines

Devenir ambitieux au détriment des valeurs humaines

Devenir ambitieux au détriment des valeurs humaines : est-ce votre tasse de thé ? Voici un extrait d’article tiré de ma documentation lors d’une formation en management.  La recherche de pouvoir serait l’apanage des personnes dites carriéristes. Sans être une carriériste, et pour répondre à cette question : quelle attitude adopter pour sa carrière ? L’expérience  me montre qu’il est nécessaire de travailler le lien des relations humaines, non dans le sens de se faire valoir mais dans le sens de la construction authentique des relations pour une contribution collective intelligente dans l’avancée des projets de l’entreprise. Devenir ambitieux dans la culture des valeurs humaines ne présente que des avantages à mon sens.

Devenir ambitieux, pour quels enjeux ?

Devenir ambitieux dans le management d'entrepriseVous travaillez dans une entreprise de taille moyenne ou grande. Vous avez la chance, d’autres sont au chômage. On vous le rappelle souvent. Cela ne vous détend pas pour autant, car contrairement à ce que les gens croient, votre poste n’est pas de tout repos. Et cette lancinante question vous poursuit : quelle attitude adopter pour sa carrière ? Devenir ambitieux, casse tête de réussite ?

  • Faut-il jouer le jeu des entreprises, passer du temps en politique interne et se faire valoir à tout prix pour grimper ?
  • Ou vaut-il mieux s’investir dans le travail d’équipe, la transparence, l’authenticité, bref tous ces nouveaux comportements de leaderships actuellement vantés ?

Contribution collective ou compétition individuelle ?

Si votre cœur et votre aspiration personnelle penche plutôt pour le second style, plus moderne, axée sur la contribution collective et non la compétition individuelle, vous ne voulez pas être naïf. Or autour de vous de nombreux faits donnent encore raison aux vieux systèmes. Alors que valent tous les discours internes sur l’esprit d’équipe, le travail en réseau, la priorité accordée au client, la collaboration entre services ? Les contres exemples sèment le doute.

Soyons réalistes : qu’elle que soit la culture d’entreprise il y aura toujours des personnes qui rechercheront le pouvoir à tout prix. C’est à dire des personnes centrées sur elle-même et leur carrière plutôt que sur l’intérêt collectif. La question est de savoir si l’on veut leur ressembler. Dans toute organisation le choix de son comportement est avant tout une décision philosophique, liée à ses valeurs. On ne peut pas compter sur ceux qui ne pensent qu’à leur ambition pour se soucier des effets de systèmes. Ils ne sont pas sensibles à ce qui arriverait si tout le monde faisait soudain comme eux. Alors autant raisonner autrement.

Devenir ambitieux sans perdre son intégrité :

Devenir ambitieux avec une stratégie intelligenteLa vraie dimension personnelle, celle qui fait la solidité d’un individu, vient de l’authenticité et de l’intégrité avec soi-même. Pas des jeux politiques. En effet, la quête du pouvoir ne conduit jamais à l’épanouissement du caractère, ni à l’ouverture aux autres et la simplicité. Si l’on souhaite devenir une personne accomplie, la bataille se livre en soi : se montrer fidèle à ses valeurs, agir avec noblesse y compris dans les situations mesquines, honorer en permanence ses principes de vie malgré les pièges de l’ambition et les revers de fortune.

Viendra un futur, pas trop lointain, ou les managers seront choisis par leur coéquipiers, et leur progression de carrière dépendra de l’opinion de ses derniers. C’est déjà le cas dans certaines entreprises de pointe. Viendra aussi le temps ou les individus choisiront leur entreprise en fonction de sa culture et de la qualité de l’aventure qu’elle propose à ses collaborateurs. Pour les organisations avancées, le défi est déjà d’attirer les meilleurs et de les garder, notamment grâce à la valeur humaine des managers. Le choix que vous faites aujourd’hui vous prépare-t-il à ce futur très proche ? Êtes-vous en train d’offrir à vos collaborateurs la meilleure expérience de leadership qu’ils n’aient jamais vécue ?

Devenir ambitieux sans perdre son âme est-ce possible ? Pour ma part je préfère l’épanouissement de mon caractère avec lequel je me sens en harmonie et en accord avec mes valeurs. Le mot de la fin : « Exister authentiquement » JP SARTHE. Je reste curieuse de connaitre votre avis sur ce sujet. Devenir ambitieux ou pas, telle est la question…

21 Commentaires

  1. PureNrgy 02/11/2013 at 10:36 - Reply

    Coucou Hélène,

    J’aime beaucoup: la construction authentique des relations pour une contribution collective intelligente dans l’avancée des projets. Tout à fait d’accord!

    Je rejoins aussi ta conclusion: je ne le vois pas comme “être ambitieux” mais simplement vivre en accord avec ses valeurs, en toute authenticité et sur tous les plans de sa vie, tout en évoluant et en réalisant nos objectifs quels qu’ils soient. C’est l’ambition d’être soi-même et de vivre sa vie.

    => être ambitieux, oui. Mais pas au détriment de soi ni de ses valeurs.

    Bien sûr, chacun ses valeurs. Les miennes sont principalement: liberté, authenticité, conscience, responsabilité, partage… Donc j’agirais dans cette philosophie là. Pour un autre, ce sera différent.

    Bonne journée 😉

    • Hélène Hug 02/11/2013 at 18:07 - Reply

      Bonsoir Éloïse,

      Vivre en accord avec avec ses valeurs, c’est vivre en harmonie avec soi et les autres. Être ambitieux, oui mais pas au détriment des autres non plus.

      Être ambitieux sur sa qualité de vie est plus que permis, c’est même hautement recommandé 😆

      Merci Éloïse, tu as traduit si bien ma pensée que je n’ai plus rien à ajouter.

      Bichonne bien tes valeurs en les gardant bien au chaud avec toi.

      Amicalement,

  2. sylviane 02/11/2013 at 11:32 - Reply

    Bonjour Hélène

    Depuis déjà quelques décades les américains ont lancé des études sur les relations type GAGNANT/GAGNANT cad des relations où les gens ne sont pas préoccupés par gagner à tout prix mais agissent afin que leurs partenaires/collègues etc ne se sentent pas écrasés ou perdants et par conséquent frustrés.

    Ils se sont rendus compte au fil des années qu’il était beaucoup plus profitable pour une entreprise que les gens travaillent en harmonie plutôt que de se sentir obligés d’arriver au prix de la frustration et de la colère de leurs collègues et tous ces employés vont d’ailleurs au travail en étant heureux de le faire et surtout jamais une once de stress

    Quand cela va-t-il être mondialisé ? La mondialisation comme ça serait plutôt chouette non ?

    • Hélène Hug 02/11/2013 at 18:22 - Reply

      Bonsoir Sylviane,

      Écrasées, perdants, frustrés…certes, ce n’est pas le bon plan pour qu’une entreprise gagne.

      Le tableau idyllique que tu dresse ne me semble pas faire parti du décors en France, du moins pas à ma connaissance. La mondialisation de ce précepte serait plutôt chouette comme tu dis 😆 Rêvons…Rêvons…Espérons que nos jeunes verront cette mondialisation arrivée, ils peuvent aussi y contribuer.

      Dans le milieu dans lequel j’exerce, même si chacun à son autonomie , celle-ci reste pourtant limitée à cause des flux tendus côté budget et personnel, cet aspect génère du stress et de la frustration au quotidien.

      Allez je vais soigner mon stress 😉

  3. franckwylliams 03/11/2013 at 11:06 - Reply

    On dit souvent que “l’ambition est le triomphe du rêve sur la certitude” (r.brisebois)
    en fait je pense qu’il ne peut pas y avoir d’ambition s’il n’y a pas un certain talent..
    reste ensuite a savoir jusqu’à ou aller le ciel ou l’enfer ? 😉
    Amicalement

    • Hélène Hug 03/11/2013 at 19:08 - Reply

      Bonsoir Frank,

      Ambition…talent…Tu as raison de pointer le lien entre les deux.
      Celui qui n’aurait aucun talent (en admettant que cela existe, comment pourrait-il avoir de l’ambition ? Merci de me donner matière à réflexion 😉

      Après, tout le reste est dans la juste mesure de l’équilibre sur terre pour chacun d’entre nous.

      Amicalement,

      • franckwylliams 04/11/2013 at 10:17 - Reply

        Pour compléter ma réponse… 🙄
        parles-tu de l’ambition en général ou bien de l’ambition en ets ?
        Être ambitieux en général, c’est se donner des objectifs parfois proches de rêve et tenter de les atteindre, ce sera un métier, un blog que l’on veut faire connaître 😀 etc…
        En ets, pour y avoir goûté de nombreuses années 👿
        Mise à par les petites boîtes, soit vous n’avez aucune ambition et vous suivez le troupeau parce que la finalité c’est votre salaire, soit vous vous investissez, vous avez de l’ambition, pour acquérir une meilleure position dans l’Ets (un statut social comme on aime à l’appeler) auquel cas vous êtes sans scrupules et faites copain-copain avec la politique de l’Ets ou bien vous respectez vos valeurs et faites ce que vous pouvez pour que ça change …
        Faut pas se leurrer, ils sont rare les Ets qui jugent ses employés aux “mérites”, les “girouettes”, les gens qu’on peut manipuler ont plus de chance…
        Vivement la retraite Hélène … 😆

        • Hélène Hug 04/11/2013 at 19:55 - Reply

          Bonsoir Frank,

          Ou la la…Tes années en établissement ne semble pas t’avoir rendu heureux.
          En tout cas, je te remercie car me voilà en train de plancher sur le sujet, allez un petit jeu d’écriture de ma composition…pour ce soir ou demain ou après demain…

          En ce qui concerne les petites boites, je n’ai jamais pu me résoudre à y rester à cause justement comme tu le dis, suivre comme un mouton, merci très peu pour moi.

          J’ai préféré la fonction publique, au moins en suivant le cursus, il y a les échelons…et les concours quand ils se présentent…

          La retraite ? C’est quoi ce gros monstre ?

          Je t’annonce que je rempile, ben oui, pour l’instant je choisie la sécurité car bloguer…c’est beau…très beau….Mais cela ne suffit pas à gonfler mon porte monnaie pour le moment…Bon je m’égare…C’est un autre sujet 😈

          Amicalement,

  4. Marie 03/11/2013 at 11:34 - Reply

    Bonjour Hélène,

    Tu poses très bien les problèmes et les contradictions même du double discours de la culture d’entreprise. Infiniment politique tout ça !

    Parce que si la formule “culture d’entreprise” existe c’est par opposition à “culture de la personne”. Il ne faut pas se leurrer…

    On est là dans une logique libérale de rentabilité qui cherche à mettre les employés dans sa poche, et qui malgré le discours crée le chacun pour soi et déchaîne les ambitions. C’est très subtil.
    Et qui se donne bonne conscience par le travail de “la qualité”. Le développement personnel comme meilleur allié du pouvoir !
    On n’est pas loin du système un peu pervers japonais, qui s’écroule depuis un certain temps déjà.

    Tu pointes un sujet grave en réalité. L’individu ne sait plus en effet ce qu’il doit choisir pour rester lui-même.

    A bientôt.
    Amitiés.

    Marie.

  5. Hélène Hug 03/11/2013 at 19:42 - Reply

    Bonsoir Marie,

    “La qualité” : cette petite phrase me hérisse le poil. Une entreprise avec un service qualité mets en place tout un arsenal de procédures “qualité” sans s’occuper cependant de la qualité de vie de ses employés, qui eux passent en second plan.
    Oui, nous sommes dans un système de rentabilité, certaines personnes sont très fortes dans leur subtilité à faire valoir leurs ambitions. Ça s’appelle “faire du zèle avec légitimé”. Le déchainement des ambitions à un effet pervers et peut engendrer un climat malsain entre collègues d’une même entité.

    Culture d’entreprise ? Culture de la personne ? Se serait plutôt la culture d’entreprise qui nous bernerait en nous faisant croire qu’elle prend soin de nous, il n’en ai rien 😥

    Amicalement,

  6. Philippe 03/11/2013 at 22:22 - Reply

    Bonsoir Hélène,
    Je crois qu’il est légitime d’avoir certaines revendications sur le plan personnel, mais selon moi, elles doivent toujours s’inscrire dans le cadre de nos valeurs éthiques, d’altruisme, de gratitude, de générosité … donc en fait un équilibre où tout le monde est gagnant et où l’on n’a pas besoin de marcher sur qui que ce soit pour arriver ! 😉
    Bien à toi

    Philippe

    • Hélène Hug 03/11/2013 at 22:42 - Reply

      Bonjour Philippe,

      Une fois de plus, le bons sens est de mise. Chacun d’entre nous a-t-il la réflexe de s’inscrire dans les valeurs que tu évoques ? Pas si sur, pourtant ce serait la sagesse même pour évoluer en bonne harmonie dans le monde du travail.
      Il y a de la place pour chacun d’entre nous et comme tu le dis, pas besoin de marcher sur le voisin pour y arriver.

      Mais la réalité est un peu autre est nous devons composer avec.

      Au plaisir,

  7. Dorian 04/11/2013 at 10:26 - Reply

    Bonjour Hélène,

    Je pense que la seule véritable solution est la seconde comme tu sembles le dire également. A quoi bon grimper les échelons si nous ne sommes pas heureux ? Marcher sur les autres n’a jamais rien apporté de bon. Je pense également que c’est en étant soi-même et en créant des relations authentiques avec d’autres que l’on peut accéder à des opportunités excellentes pour nous. A nous de voir quels sont nos objectifs pour agir en conséquence.

    Bien amicalement,
    Dorian

    • Hélène Hug 04/11/2013 at 19:30 - Reply

      Bonsoir Dorian,

      Ah bien, je crois que le meilleurs que ayons à faire est tout simplement d’être soi même.
      La priorité étant de rester en accord avec ses valeurs car à quoi bon de courir après “la gloire” si l’on n’est aucunement heureux ? On ne fait que s’enlever des années à nos vies…Si précieuses…Nous sommes bien peu de choses quand on pense que du jour au lendemain..pfuuut…
      Oui, Dorian, ne perdons jamais nos objectifs de vue et profitons de ce que la vie nous offre.

      Amicalement,

  8. Bernadette GILBERT 04/11/2013 at 14:08 - Reply

    Bonjour Hélène,
    Je pense que notre société a savamment remplacé la saine ambition par le pouvoir de l’argent qui ne laisse aucune place aux valeurs, au respect, au partage. Etre ambitieux n’a rien d’infâmant, bien au contraire, quand on ne l’exerce pas au détriment des autres, pour dominer ou détruire.
    De toute manière, je suis convaincue que la réussite ne peut venir que si elle est poursuivie par les valeurs humaines, justement. Je parle de la Réussite, avec un grand “R”, évidemment !
    Merci Hélène et à bientôt !

    • Hélène Hug 04/11/2013 at 19:41 - Reply

      Bonsoir Bernadette,

      La Réussite avec un grand “R”, c’est beau ce que tu dis. Pour moi Réussite implique le mariage avec les valeurs humaines, la réussite n’en a que plus de saveur ainsi, sinon à quoi bon…

      Ne tombons pas dans le piège du pouvoir de l’argent même si celui-ci nous est utile pour notre confort et dans la réalisation de nos rêves, il ne doit pas à mon avis nous faire perdre la tête au détriment des valeurs qui nous habitent.

      Encore une fois, tout est dans le dosage 😀

      Amicalement,

  9. Webdeux .Connect2013 : j'y suis... - ~~Objectif-Réussite~~ 06/11/2013 at 09:16 - Reply

    […] ← Devenir ambitieux au détriment des valeurs humaines […]

  10. Marc Murcia - ToutChange 06/11/2013 at 15:29 - Reply

    Belle découverte que ce blog et cet article qui a le mérite de pousser à la réflexion !
    L’ambition par la compétition individuelle à les limites que vous exposez très bien.
    Elle nous poussera forcément à un moment ou un autre à renier nos valeurs et à se faire valoir au détriment des autres pour obtenir le résultat souhaité.
    Je pense que l’ambition personnelle peut-être réalisée dans l’intérêt commun, dans une compétition collective, sans perdre son intégrité.
    Je suis entièrement d’accord avec ça même si ce n’est pas le tableau que l’on nous propose la plupart du temps.

    A bientôt,

    Marc

  11. Hélène Hug 06/11/2013 at 20:31 - Reply

    Bonsoir Marc,

    Je vous souhaite la bienvenue sur ce blog et vous remercie de votre sympathique visite.

    Beau résumé que vous exposez, j’aime l’idée de compétition collective dans le sens que si nous unissons nos ambitions, ou plutôt mutualisons…c’est comme on voudra, le résultat collectif final devrait aboutir à la reconnaissance de nos valeurs humaines dans le sens que seul, nous ne sommes pas grand chose mais à plusieurs…le résultat peut être détonant, surprenant…La compétition collective devient une compétition intelligente.

    A bientôt Marc,

  12. Participer, se dépasser et promesse de recommencer -Objectif-Reussite 14/11/2013 at 21:17 - Reply

    […] Participer, se dépasser avec la promesse de recommencer […]

Laissez un commentaire