Enthousiasme, passion… : garder la pêche en 7 points

Enthousiasme, passion

Enthousiasme, passion, dynamisme, qu’est-ce que c’est ? Peut-on avoir cette pêche 365 jours sur 365 jours, c’est-à-dire en permanence sans baisse de régime ? Pour ma part, je n’y crois absolument pas. La vie est cycle avec des hauts et des bas nécessaire à tout équilibre, personne n’y échappe même pas la nature avec ses saisons. Malgré cela, il y a des recettes qui permettent de garder son enthousiasme, sa passion son dynamisme en acceptant les différents états offerte pas la vie en abondance, comme des cadeaux.

La vie étant cycle, il incombe à chacun de trouver son propre équilibre pour garder ce cher enthousiasme ! Même à des degrés divers. Je vous livre mes propres recettes d’enthousiasme empruntes de philosophie de vie. Agrémentées d’aspects concrets, le tout arrosé de joie que j’espère communicative. Comment garder la pêche en 7 points, c’est parti….

Cet article sur l’enthousiasme participe à un évènement de la croisée des blogs, organisé ce mois-ci par Pascal du blog communication-soignante.com

Enthousiasme et philosophie de vie, avec les 3 premiers points :

« Nous naissons énergie, nous vivons énergie et nous mourrons énergie que nous transmettons à autrui et la boucle est bouclée. »

Hélène Hug. (06/01/2014, tiré de mon petit traité de philosophie, tome1)

1. L’acceptation de ce qui est :

Je ne peux rien changer aux évènements qui ne dépendent pas de ma personne. Mais je peux changer le regard que je porte sur eux pour en tirer ma substance de vie. La sagesse, je m’en étonne, est en train de me gagner. La vie est une enseignante hors pair ! Et puis à quoi sert de se battre contre des moulins à vent ? Accepter ce qui est dans l’enthousiasme : esprit allégé !

« En apparence, la vie n’a aucun sens, et pourtant, il est impossible qu’il n’y en ai pas un ! »

Albert Einstein.

2. Le pardon :

Pardonner pour être heureuxLa haine détruit, l’amour construit. Savoir pardonner guérit nos blessures et nous permet d’avancer pour vivre sereinement. Que le pardon soit une deuxième nature est un peu plus difficile pour moi. Je parle du pardon dans des circonstances telles que les souffrances subies durant l’enfance, pas des bêtises au quotidien. Je ne désespère pas, le pardon est un état encore timide mais qui s’affirme doucement, surement et avec enthousiasme en ma personne. « L’amour est cette merveilleuse chance qu’un autre vous aime encore quand vous ne pouvez plus vous aimer vous-même. » Jean Guéhenno.

3. Le vide en soi :

savoir se reconnecter à soi pour se brancher à ses propres valeurs et aux autres pour des relations plus authentiques, pour retrouver son centre, renouer avec soi… tout simplement et avec enthousiasme. Submergée par trop d’informations, trop de soucis à régler d’un coup, faire face à trop de situations inattendues… Le trop plein en tout, désarçonnée par le trop… Stop, il est temps de faire le vide en soi. Régulièrement, j’appuie sur le bouton Pause : esprit en roue libre (bonjour procrastination utile), silence absolu (sans musique) et repli choisi (pas de tel, pas de sortie), une ourse casanière dernier cri ! Je peux vous dire que ça fait du bien ! Le rythme ? Un jour ou deux dans le mois, c’est selon… Parfois plus, parfois moins. Le minimum syndical à mon avis : une demi-journée par semaine. Recette qui remet de l’enthousiasme dans ma vie et chasse le burn-out.

« La seule leçon de l’histoire depuis les temps les plus reculés jusqu’à hier et aujourd’hui est que nos décisions et nos rêves sont toujours contrariés par la suite des événements. »

Un jour je m’en irai sans en avoir tout dit de Jean d’ Ormesson

Enthousiasme et aspects concrets : avec les 4 points suivant

4. La musique :

La musique chasse la haine chez ceux qui sont sans amour, Elle donne la paix à ceux qui sont sans repos, elle console ceux qui pleurent”.

Pablo Casals, compositeur, violoncelliste.

Resté enthousiaste avec la musique

Enthousiasme musical

La musique possède bien des pouvoirs. Hormis les moments où je préfère jouir du silence pour me ressourcer, la musique est une nourriture indispensable à mon corps, mon âme, à ma vie toute entière. Chaque style de musique à sa raison d’être dans ma vie, comme des amis apportant leur réconfort, encouragement, échange… Certaines musiques ont le don de me transporter vers les sphères de la création avec enthousiasme. Pourtant, pendant que je vous écris, à l’instant, je suis dans le silence de mon être écoutant ma propre musique intérieure, préférant cueillir ce que mon inspiration m’offre.

« Chacun de nous possède une musique d’accompagnement intérieur. Et si les autres l’entendent aussi, cela s’appelle la personnalité ».

Gibert Cesbron.

5. Le sommeil :

« Le tigre aussi a besoin de sommeil ».

Proverbe chinois

« Mes nuits sont plus belles que vos jours »,

Je vous ai déjà servi cette belle citation, pourtant je ne peux m’empêcher de vous le resservir tant je le trouve jolie. Ceci pour dire que certains de mes rêves sont riches en contenu et de plus en couleurs, ce qui ne gâte rien ! Bon, à part les rêves, le sommeil nous donne de l’énergie pour le lendemain, enfin en principe. Le sommeil nous lave de tout stress, le sommeil est réparateur par définition sauf quand nos attitudes néfastes nous empêche de respecter nos besoin en sommeil. Les vilaines habitudes de se coucher tard pour se lever tôt, de ne pas respecter le train de ce fameux sommeil…

Nous pouvons nous targuer que nous maitrisons notre sommeil, que nenni ! Mon habitude en weekend et quand je suis en congé : dormir ! Je fais la différence quand j’ai mon compte de sommeil et quand je ne l’ai pas ! Toute dynamique que je suis, j’ai besoin de dormir ! Les matins où j’ai eu mon compte croyez bien que j’ai pêche et enthousiasme d’enfer. Et de surcroît, ça me tiens en santé et comme dit le proverbe :

« Le sommeil est la moitié de la santé ».

Proverbe français

« La confiance en soi est un habit de lumière que l’on devrait toujours emporter avec soi en toutes circonstances. »

Hélène Hug, (Aout 2014)

6. Confiance en soi :

La confiance en soi est un sacré tremplin de réussite. Oser choisir sa vie et naître à soi avec fierté et intelligence est une aptitude conduisant à la confiance en soi sans aucun doute. Oui mais comment avoir cette fameuse confiance en soi ? J’en connais un sacré rayon sur ce thème. Non pas que j’ai une solide confiance en moi à 100%, je vous mentirais, mais celle-ci parfois me quitte totalement préférant d’autres voyages on ne sait où. Trahison ! Je aïe son manque de fidélité. Pour la raisonner et la ramener à sa juste place, nous avons fait un deal : elle me promet de rester avec moi à la condition que j’accepte ce que je suis avec toutes mes valeurs et qualités et tout ce que j’ai déjà accomplie dans cette longue vie riche. Vous savez quoi ? J’ai répondu : top là, je prends !

Chic, a répondu la confiance en soi, je me sens ragaillardie et partante pour rester avec toi car je t’aime bien, tu sais ? Enthousiasme retrouvé !

« Se libérer de ses peurs pour donner vie à sa puissance intérieure et ainsi construire son chef-d’œuvre unique au monde. »

Hélène Hug. (Janvier 2014)

7. Prise de hauteur :

Prendre de la hauteur

.

« Le recul permet toujours de mieux apprécier les choses, et de redonner à certains évènements la place qu’ils méritent. »

Samuel Blumenfeld

Savoir prendre de la distance par rapport aux évènements permet de réfléchir, de ne pas prendre tout pour soi, il y a toujours une raison à toute situation. Mettre de la distance pour analyser un évènement aide à rebondir, à comprendre pour avancer dans sa vie. Je n’ai pas toujours su prendre de la hauteur face à certains évènements que je prenais de plein fouet, mettant à mal mes émotions.

Récapitulatif des 7 points incontournables pour rester dans un esprit enthousiasme :

En conclusion :

« La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre. »

Albert Einstein.

J’en conviens, les 7 points ici évoqués pour garder son enthousiasme pourraient faire chacun l’objet d’un article approfondi. J’en garde l’idée… Ça promet !

Récapitulons dans l’instant ce qui me permet de rester enthousiasme :

Vive l'enthousiasmeGarder enthousiasme demande de faire le vide en soi pour s’écouter et repartir d’un bon pied.

D’accepter ce qui est car je ne peux rien y changer, enthousiasme sera ravi de cette attitude !

De pardonner pour vivre en paix et d’alléger son esprit, tout ceci n’a pas de prix, c’est garanti.

Rester enthousiasme demande également pour moi de rester connectée à la musique et d’en gouter toutes ses subtilités, richesses… essence indispensable pour rester enthousiasme !

Dormir (la nuit) est une règle d’or incontournable avec un sommeil de qualité et en quantité suffisante, vous en serez que plus productif et plus enthousiasme !

Cultiver sa confiance en soi avec les ingrédients de sa vie, faites confiance, ça marche ! Et surtout, prendre de la hauteur par rapport aux évènements, quels qu’ils soient et prenez votre temps pour souffler et repartir en toute sérénité. Ça marche aussi ! Génial, non ?

Enthousiasme et recettes personnelles ici déclinées vous souhaitent de rester… Enthousiasme bien sûr, j’attends vos propres recettes venant grossir les recettes partagées dans cet article. Je sais que vous possédez tous des recettes d’enthousiasme à faire blêmir le plus enthousiasme d’entre vous !

Commentaire (18)

  • Bernadette GILBERT| 17/08/2014

    Bonjour Hélène,
    Comment perdre la pêche avec d’aussi bons conseils ?
    Ce que j’adore, ce sont les citations que tu ajoutes, comme pour ponctuer ou renforcer tes conseils. Judicieux et instructif ! Et tu cites Cesbron, si injustement disparu du Larousse depuis des années et qui a pourtant si bien animé nos enfances…
    Merci Hélène et à bientôt !
    Bernadette GILBERT Articles récents…Comment le marketing alimentaire nous manipuleMy Profile

    • Helene Hug| 17/08/2014

      Bonjour Bernadette,

      Heureuse que tu apprécie les citations.

      “Chien perdu sans collier”… de Cesbron (bien sur)entre autres œuvres m’a fait passé de merveilleux moments pendant l’enfance.
      Mon fils à étudier à sa dernière année de lycée à Condorcet…comme Cesbron !

      Avec ton enthousiasme légendaire, je crois que tu ne vas pas perdre la tête de si tôt 😆 !

      Au plaisir, Bernadette !
      Helene Hug Articles récents…Enthousiasme, passion… : garder la pêche en 7 points My Profile

  • sylviane| 17/08/2014

    Bonjour Hélène

    Quant à moi la motivation vient de l’intérêt que nous portons à notre projet et si ledit projet ne nous passionne pas c’est qu’il est : soit pas ok pour nous, soit NOUS DEVONS le faire et alors là j’ai appris il y a … belle lurette que si NOUS DEVONS faire quelque chose qui ne nous shoote pas des masses mais que nous DEVONS mener à bien, il est essentiel de trouver même une petite chose, une toute petite chose qui nous motive ou nous passionne afin d’allumer le feu et qui nous permettra d’aller jusqu’au bout en suivant tes bons conseils qui eux sont toujours d’actualité
    sylviane Articles récents…Ma vie est magique et la vôtre ?My Profile

    • Helene Hug| 17/08/2014

      Bonjour Sylviane,

      NOUS DEVONS…NOUS DEVONS…Allez encore un : NOUS DEVONS !
      Tes warnings m’ont éblouis, je n’avais pas chaussé mes lunettes de soleil 😎 . STOP à ce terme “NOUS DEVONS” et BONJOUR à la passion qui nous anime !

      La motivation allumée par la passion est un sacré moteur d’enthousiasme que je partage totalement. Comme tu le mentionne, une brindille suffit.

      Chercher en soi ce qui nous anime et avec enthousiasme et passion faire vivre notre projet de vie, il n’y a que ça de vrai 😀
      Helene Hug Articles récents…Enthousiasme, passion… : garder la pêche en 7 points My Profile

  • Sco!@couple routine| 17/08/2014

    Bonjour Hélène,

    Je suis d’accord particulièrement sur la question du pardon. Je travaille là-dessus en ce moment avec une technique de guérison et c’est primordial pour avoir la paix en soi et obtenir tout le reste qu’on désire (et qui est bien pour nous).

    Par ailleurs, on a le droit de sentir comme on se sent. Je pense qu’on ne peut pas être au top tout le temps; ça fait partie de la vie de relever des défis et d’avoir des bas et d’avoir à remonter. Sinon la vie serait plate comme l’électrocardiogramme d’un mort.

    Amicalement,

    Sco!
    Sco!@couple routine Articles récents…Site de rencontre : 5 faux pasMy Profile

    • Helene Hug| 17/08/2014

      Bien sur chère Sco!,

      Heureusement et merci, nous ne sommes pas plat comme un électrocardiogramme (pouah, pas sexy comme idée). Merci la vie de nous donner autant de richesses, à chacun de savoir les cueillir ou non.

      Le pardon n’est pas chose facile, en prendre conscience est une chose, en franchir l’étape en est une autre. c’est comme de l’écrire en théorie dans un article, vois tu j’en comprends le concept, mais suis-je vraiment capable de pardonner vraiment, en profondeur ? Je n’en suis pas certaine, force de constater cette faiblesse ou cette force de l’accepter ?
      Merci à toi de me pousser dans ces réflexions de base.

      Hélène
      Helene Hug Articles récents…Enthousiasme, passion… : garder la pêche en 7 points My Profile

  • Jean-Luc Hudry| 18/08/2014

    Parmi ces points, celui concernant le pardon est probablement le plus délicat.
    Pardonner oui mais comment, pourquoi, dans quelle mesure et avec quelles limites ?
    Comme tu le dis, chacun de tes 7 conseils mériterait un article.
    Je te propose donc de commencer par le pardon et… pardonne-moi de te donner du travail ! 🙂
    Jean-Luc Hudry Articles récents…Rentrée 2014 : ça bouge !My Profile

    • Helene Hug| 18/08/2014

      Tu est tout pardonné Jean-Luc !

      C’est une bonne idée de commencer par le pardon, tu m’en donne la trame, je cueille donc cette opportunité. Merci ! 😀

      Avant de pardonner aux autres, il semblerait évident de commencer par se pardonner à soi… Mais se pardonner quoi… ? La suite dans un article 😉
      Helene Hug Articles récents…Enthousiasme, passion… : garder la pêche en 7 points My Profile

  • Pascal Ly| 18/08/2014

    Merci Hélène pour ta contribution

    6 étapes assez classiques pour cultiver l’enthousiasme, et le Pardon.
    Au 1er abord, on se dit à quoi ça sert et force est de constater qu’avec la pratique, si le Pardon n’amène pas tout de suite à l’enthousiasme, il favorise son éclosion.

    Je crois que ça mériterait un article ^^
    Pascal Ly Articles récents…Cultivez votre enthousiasme avec les 4 saisons + un secretMy Profile

  • christian| 20/08/2014

    Bonsoir Hélène,
    Merci pour cet article que l’on devrait imprimer et encadrer afin de pouvoir
    le lire et le relire, sept points essentiels je trouve pour retrouver la sérénité
    dans une vie parfois difficile et semée d’embuche.
    Un des sept points que j’aime particulièrement c’est de se retrouver soi même retrouver son soi intérieur pour être à l’extérieur.
    Merci pour ces sept points qui peuvent changer une vie !

    Sincères Salutations
    Christian

    • Helene Hug| 21/08/2014

      Bonjour Christian et bienvenu par ici,

      Merci pour cet honneur… que vous me faites.

      Se retrouver soi est d’une importance capitale pour garder son cap en suivant sa boussole personnelle 😆 pourrait-on dire ?

      L’essentiel étant de rester fidèle en ses valeurs en gardant la direction de son cœur, de ses valeurs si j’ose dire 🙂

      Bien amicalement,
      Helene Hug Articles récents…Enthousiasme, passion… : garder la pêche en 7 points My Profile

  • Ophélie| 07/09/2014

    Bonjour Hélène,:-)
    Un article tout en sagesse! Je me permets de te piquer la citation Einstein et la bicyclette, totalement en adéquation avec le message de mon site… et que dire de plus, pour être enthousiaste à la base ça demande une introspection, l’observation au quotidien de comment on se sent et à être attentif à nos “réflexes programmés”. Se donner cet espace à pouvoir s’exprimer pleinement!
    Je suis aussi un peu réticente quant au pardon…Je sens que quand on pardonne pour pardonner, on se fait tout petit énergétiquement parlant, on n’est pas dans notre pouvoir personnel. Je crois sincèrement qu’on fait du mieux qu’on peut avec les capacités qu’on a un moment donné. Je serais plus à penser que, oui observer une situation en se plaçant à l’extérieur, se demander qu’est-ce qu’il y a à comprendre en lien avec cette situation,”la leçon…”, en prendre conscience, se dire je lâche et avancer dans sa vie! En tout cas je me réjouis de lire l’article complet sur le sujet!:-)

    • Helene Hug| 07/09/2014

      Bonjour Ophélie,

      Après un petit tout par chez toi, je me réjouis de te compter parmi mes lecteurs (trices) et te souhaite la bienvenue 😉 .

      Fais comme chez toi, pique ce que tu as besoin dans tout ce qui fait partie du domaine public, le partage : j’aime !

      Le pardon : c’est se libérer de la haine destructive. Prendre de la hauteur par rapport à notre passé. Mettre à leur place nos souffrances, dans des tiroirs ou l’on sait que l’on ne peut oublier mais avec la capacité d’avancer avec sérénité. Le pouvoir d’avancer, justement, en toute sérénité nous libère des chaines de la haine et de toutes sortes d’émotions destructives allant à l’encontre de notre avancée.

      A bientôt, chère Ophélie,
      Helene Hug Articles récents…Planifier son temps avec efficacité pour maitriser sa vieMy Profile

  • Cat| 12/09/2014

    Bonjour Hélène,
    Quel bel article! J’approuve en tous points ce que tu dis et je m’y retrouve beaucoup, sauf pour le sommeil où je ne suis pas assez sage 🙂
    Prendre de la hauteur, c’est comme toi quelque chose que je ne savais pas faire avant mais qui m’a libéré une fois pour toutes quand c’est devenu une habitude, une façon de dédramatiser et de voir les choses autrement. Pour le pardon aussi, c’est plus difficile, mais prendre de la hauteur justement aide à se débarrasser de sentiments tristes et de colère encore présente. La vie est bien trop belle et bien trop courte, notre coeur est bien trop apte à l’amour pour le laisser s’entacher par des pensées qui ne mènent à rien.
    Et pour la musique, elle me suit et m’habite depuis toujours et j’adore cette citation de Pablo Casals qui dit tout ce qu’elle peut apporter de bon dans nos vies. J’ai essayé d’apprendre (la guitare) mais j’ai vite abandonné: je vis la musique, toutes les musiques, tout au fond de moi. Je la chante (très mal 🙂 je la siffle, je la fredonne, je la danse, je me laisser bercer, envahir, endormir, réveiller, émouvoir par elle mais je suis incapable de la jouer, c’est comme si apprendre les notes, les partitions, comment placer ses doigts où et quand enlève à mon coeur toute sa magie. Alors, je laisse ça à tous les merveilleux artistes qui savent si bien m’accompagner et m’émouvoir tout au long de mes journées.
    J’adore ton article, j’adore ton enthousiasme et j’adore te lire 🙂
    Merci pour ce beau moment de partage
    Cat Articles récents…Le cri de l’ArbreMy Profile

    • Helene Hug| 13/09/2014

      Bonjour chère Cat,

      Merci pour ce bel enthousiasme, j’avoue que je me sens aussi très à l’aise dans la lecture de tes articles aux senteurs réalistes et poétiques à la fois (entres autres qualités).

      A mon sens, une vie sans musique n’est pas la vie. Tout comme toi, je vibre, je respire, je hume… Alors je comprends ta passion.

      Tu n’a peut être pas encore trouver l’instrument qui te convient. Car avec ton côté très créateur, je suis sure que tu ferais des merveilles 😉
      Helene Hug Articles récents…Musique/neurosciences : formidables moyens de réussiteMy Profile

  • assamoi| 29/10/2014

    bonjour helène
    ton article vient d’avantage m’éclairer sur des choses qu’instinctivement je faisais sans en être vraiment conscient. mais parmi elles une chose me manque le plus c’est la confiance en soi car je suis beaucoup hésitant quant à m’engager dans des situations qui engagent ma responsabilité de peur d’échouer ou de ne pas bien faire. quel sera le regard des autres? que dira-t-on de moi?
    merci de me reveiler

    • Helene Hug| 29/10/2014

      Bonsoir Assamoi et bienvenue,

      La confiance en soi est l’outil le plus difficile d’accès, sans doute, mais le plus important dans la réalisation de nos vies.

      Savoir dépasser la peur d’échouer : envers et contre tout, faire confiance en ses propres forces, avancer et donner le meilleur de soi-même dans toutes circonstance.

      Pas facile d’affronter le regard de l’autre, j’en conviens. Dans votre cas : que risquez-vous de vous lancer ? A mon avis, vous allez aimer vous confronter à vos propres limites, c’est jouissif, je vous l’assure. Suis prête à vous aider si vous le souhaiter.

      Au plaisir Assamoi,
      Helene Hug Articles récents…Imagination et enfance : magie de la lecture pour grandirMy Profile

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    CommentLuv badge