Le bonheur : qu’est-ce que c’est ?

Accueil - Bonheur - Le bonheur : qu’est-ce que c’est ?

Le bonheur : qu’est-ce que c’est ?

Le bonheur : qu’est-ce que c’est ? La manière dont nous voyons le bonheur est personnelle, basée sur nos vies, nos valeurs et nos styles de vie. Mon bonheur peut être votre malheur. Par exemple, beaucoup d’amis me disent : « Tu dois sortir. », et je leur réponds : « pourquoi ? » Ils pensent que j’ai besoin de faire la fête et sortir pour apprécier ma vie. C’est leur conception du bonheur. J’aime être à la maison et faire ce que je veux sans pression. C’est le bonheur pour moi. Chacun est différent. Je n’ai pas besoin d’être constamment diverti hors de ma maison pour être heureux alors qu’eux en ont besoin. Ainsi, nous pouvons constater que nous n’avons pas la même conception du bonheur.

Le bonheur est une notion propre à chacun

Par définition, le bonheur est un état d’esprit ou un sentiment caractérisé par le contentement, l’amour, la satisfaction, la joie ou le plaisir. L’existence est l’approche que la philosophie et la religion ont du mot bonheur. Il existe deux « écoles » de pensée en ce qui concerne le bonheur. Une est que nous obtenons notre bonheur depuis les choses extérieures tels que vivre une vie prospère. L’autre est que pour être heureux, tout doit d’abord commencer à l’intérieur de nos êtres. J’opterais pour cette dernière école.

Le bonheur avec les scientifiques et les biologistes

Les biologistes et les scientifiques observent le cerveau et les changements biochimiques dans le corps pour comprendre le bonheur. Il existe des réactions chimiques biologiques qui surviennent dans le cerveau et le corps, nous permettant de différencier les faits positifs et négatifs. Ces changements sont ce qui nous donne un état d’esprit soit positif, soit négatif.

Le bonheur et la vie sociale

Rencontre et gratitude entre générationsLes facteurs sociaux font partie des choses les plus importantes qui rendent un être humain heureux. Leurs relations avec les autres sont une source clé de bonheur, en tant qu’interactions avec les autres. Le bonheur se répand de manière plus consistante que le malheur au sein d’un réseau. Le bonheur se répand comme un virus. Lorsque quelqu’un est heureux dans un réseau social de proches, il se transmet aux autres via les interactions.

Existe-t-il une formule universelle pour atteindre le bonheur ?

Le bonheur est un état d’esprit que le corps renforce. Le bonheur est subjectif, même s’il y a des idées générales que chacun sur la planète partage. La question est donc de savoir s’il existe une formule universelle pour atteindre le bonheur. Puisque le bonheur signifie tant de choses différentes chez chacun, la formule peut être appliquée, mais les résultats peuvent varier en fonction de la manière dont la définition du bonheur est perçue.

Il existe des déclencheurs universels qui rendent tout le monde heureux. Ce sont : l’amour, le sexe et les activités personnelles favorites. Regarder un film comique, faire une activité amusante peut rendre heureux, mais ne dure pas longtemps.

Selon des études, pour augmenter son bonheur de 10 à 15 %, vous devez développer de bonnes compétences sociales, vous marier ou vivre avec quelqu’un et poursuivre les objectifs que vous jugez avisés.

Équation du bonheur : donner et recevoir

La chose suivante dans l’équation du bonheur est l’importance des relations. Nous sommes par nature, des créatures sociales. Ceux qui ne le sont pas peuvent avoir fait l’expérience de choses qui les rend fermés aux autres. Dans ce cas, ils sont d’une certaine manière, effrayés au niveau émotionnel. Le besoin de se lier et d’interagir avec les autres est une caractéristique de l’être humain depuis la préhistoire. Dans les cavernes, les humains ont dû travailler ensemble et former des unités familiales pour survivre. Les gens ont besoin des autres dans leurs vies pour se sentir aimés et bien soignés. Donner et recevoir de l’amour est très important dans l’équation du bonheur.

Chercher le bonheur en dehors de nous c’est comme attendre le soleil dans une grotte orientée au nord. 

Adage Tibétain

Voici une liste de 10 choses qui, selon les psychiatres, nous rendent heureux :

  1. Savourer chaque moment agréable.

Repenser à ces moments de bonheur aide à réduire la dépression générale. Cela aide à créer plus de sérotonine, la substance chimique qui nous aide à rester de bonne humeur.

  1. Éviter les comparaisons

Essayer de rester au même niveau que les gens qui, selon nous, ont tout peut être difficile lorsque nous ne possédons pas ce qu’ils ont. L’occident est extrêmement dominé par cette idée et cette distinction entre celui qui possède et celui qui ne possède pas. Concentrez-vous sur ce que vous accomplissez et possédez dans votre vie et ne vous souciez pas de ce que possèdent les autres.

  1. Attention ! Ne faites pas de l’argent une priorité

Oui, nous avons tous besoin d’argent pour survivre et personne ne veut être pauvre. Mais ceux qui placent l’argent en tête de leur liste de priorités sont ceux enclins à la mauvaise estime de soi, à la dépression, l’anxiété et la peur. L’argent est nécessaire dans nos sociétés, mais ne doit pas être une jauge pour le bonheur. Plus nous cherchons de la satisfaction dans les choses matérielles, plus court est le plaisir. Nous ne devons pas nous définir par rapport aux choses que nous possédons, mais plutôt par qui nous sommes à l’intérieur.

  1. Posséder des objectifs ayant du sens

Lorsque nous cherchons à atteindre certaines choses, cela nous donne le sentiment d’avoir un but. La recherche a également montré que les gens ont besoin d’un but pour avancer. Uniquement exister crée dépression et tristesse parce qu’une personne sent qu’elle ne possède aucun but dans la vie, ou aucune raison de vivre. Tal Ben-Shahar, professeur à Harvard, est d’accord : « Le bonheur réside à l’intersection entre plaisir et signification. Que ce soit au travail ou à la maison, le but est de s’engager dans des activités qui sont significatives et agréables au niveau personnel. »

  1. Prendre des initiatives

Lorsque quelqu’un prend des initiatives, par exemple au travail, l’expérience possède plus de sens et est plus agréable. Une des sources principales de malheur et de dépression est le fait que les gens détestent leur travail. Lorsque nous avons l’impression de prendre le contrôle et nous nous sentons récompensés pour nos efforts, cela rend l’expérience plus heureuse.

  1. Amis et famille

Les gens les plus heureux possèdent de bons amis et une famille aimante. Cela n’inclut pas la vie de fêtard avec des connaissances d’un jour. Il est question de relations riches offrant un profond soutien, qui font partie intégrante de la vie de quelqu’un. Posséder des relations où des amis ne suffisent pas à être source de bonheur. Les liens doivent être proches, riches de sens et aimants, entre personnes prenant réellement soin l’une de l’autre, pour créer du bonheur.

  1. Sourire

Sourire fait beaucoup, même lorsque vous n’en avez pas envie. Ceci vous aide à apprécier le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

  1. Dire merci en étant sincère

Ceci revient à l’idée de gratitude. Montrer de la gratitude génère du bonheur pour chaque partie. Les recherches de Martin Seligman, fondateur de la psychologie positive, ont révélé que les gens qui écrivent des « lettres de gratitude » ont des niveaux plus intenses de bonheur, ils souffrent moins de dépression et les effets durent pendant des semaines. De même, les personnes exprimant de la gratitude ont plus de chances de réussir dans la vie.

  1. Faire de l’exercice

Beaucoup d’études et de recherches montrent que l’exercice physique aide à chasser la dépression. Il stimule biochimiquement les endorphines qui font que vous vous sentez bien et vous donne un sens d’accomplissement.

  1. Aider les autres

Aider les autres est extrêmement gratifiant et apporte du bonheur. Lorsque vous donnez du bonheur, vous recevez de la joie. Ceci inclut d’écouter les autres, de transmettre le savoir et le pardon.

Enfin, le respect est un autre facteur clé universel créant du bonheur. Lorsque nous nous sentons respectés, nous sommes heureux. Lorsque nous respectons les autres, ils nous respectent en retour. Le bonheur est une rue à deux sens. Lorsque nous rendons les autres heureux, ils retournent la pareille.

Le bonheur ne se trouve ni dans l’effort ni dans la lutte acharnée, mais réside là, tout proche : dans la détente, dans la sérénité et dans la plénitude physique et morale. 

Tahar Ben Jelloun

 

 

2017-12-01T17:47:27+00:00 Par |Categories: Bonheur|Tags: , , , |0 Commentaires

Laissez un commentaire