Logo

Renaissez de Vos Cendres et Développez Votre Puissance Intérieure


          Musique et neurosciences

Musique et neurosciences, couple formidable à votre service 

Dans un précèdent article, je mettais à l’honneur la musique parmi les 7 points pour garder la pêche toute l’année. Reprenons donc ce point pour notre plus grand plaisir « auditif ». Écouter de la musique ou jouer d’un instrument aide à améliorer nos fonctions cérébrales. C’est ce qui s’appelle joindre l’utile à l’agréable.


La musique agit même sur la santé, les musiciens sont peu atteints de la maladie d’Alzheimer, curieux non ? Savez-vous que la musique entretient la jeunesse de nos neurones ? La musique est un précieux médiateur favorisant l’apprentissage pour les enfants. Bravo à Musique/neurosciences.


Les enfants ont de plus grandes chances de réussite dans la pratique d’un instrument que ceux qui n’en pratique pas. Donc l’apprentissage de la musique n’apporte que des avantages. Des tests cognitifs, publié dans la revue PloS ONE ont confirmé cette hypothèse.



Musique-neurosciences excellent duo

Étonnant ? Comment est-ce possible ? La musique à un fort pouvoir de stimulation sur la fonction exécutive. La fonction exécutive, qu’est-ce ? C’est la capacité à exécuter plusieurs activités en même temps. Raisonner, planifier, retenir, de manière flexible et adaptée, ce que vous faite en permanence en somme.


Cette fonction se développe par l’apprentissage de la musique chez l’enfant. Cette gymnastique neuronale développe en lui des atouts intellectuels. L’apprentissage de la musique aide dans la compréhension des mathématiques par exemple. La fonction exécutive a un impact positif sur la réussite scolaire. La musique sculptant le cerveau et développant la mémoire. Musique-neurosciences sont décidément inséparables.


Si vous souhaitez en savoir davantage sur la stimulation cognitive, je vous mets un lien à disposition sous forme de PDF : fonctions exécutives, si vous êtes pressés, lisez directement la conclusion avec le plus sur les implications pour les parents, les services et les politiques. Je me réjouis d’être tombé sur ce petit document donnant de l’eau à mon moulin. Est-ce que nos politiques ont vraiment à cœur l’avenir de nos enfants ou petits-enfants ? Hum… Musique/neurosciences n'est pas un programme systématique, dommage.


Musique-neurosciences emportées dans une valse d’idées lumineuses

En profite pour vous donner rendez-vous sur cet article traitant de l’éducation des enfants en détresse. Quel lien allez-vous me rétorquer ? Le lien : attirer votre attention sur l’éducation que vous voulez donner à vos enfants. Et surtout de quelles motivations êtes-vous capable pour leur donner ce dont ils ont besoins pour devenir autonome. Car permettre l’apprentissage de la musique est un excellent moyen à leur disposition pour développer leur intelligence.


Écouter cette excellente vidéo de l'émission Télé matin de France 2 sur l’intérêt de l'apprentissage de la musique, musique/neurosciences au rendez-vous.


Pour faire suite à cette dernière idée et vous parlant d’éducation donnée à nos enfants

Je ne peux m’empêcher de mentionner le Professeur FEYE, qui allie enseignement et musique pouvant s'apparenter à musique-neurosciences, mais qui est le professeur FEYE ?


« En 1995, Stéphane Feye décide de fonder sa propre école d’humanités gréco-latines. Pourtant, il est chef d’orchestre, pianiste et professeur d’Écriture musicale au Conservatoire Royal de Liège. Dans le privé, il est surtout passionné par ses traductions de traités latins, grecs et hébreux, qu’il publie régulièrement. »

Voici l’article ou le professeur FEYE a laisser trace de sa visite.


Musique-neurosciences vous invitent dans un voyage inoubliable

Je ne saurais également vous recommander la lecture des ouvrages du Docteur LEMARQUIS. Celui-ci, « Sérénade pour un cerveau musicien » a séduit mon âme.


Dans la section, page 167 : Voir, entendre, reproduire dans leçon de tango :


« Vers huit ans, le jugement esthétique d’un enfant est constitué : il a acquis une perception nette de la consonance, de la tonalité et du rythme. S’il est habitué à la musique occidentale, les accords consonants symboliseront l’ordre, l’équilibre ; les accords dissonants, l’inquiétude, le désir, le tourment ; un tempo rapide, un mode majeur, évoquera la joie ; un tempo lent, un mode mineur, la tristesse…. »

Musique/neurosciences n’ont plus de secrets dans cet ouvrage pour comprendre ce que la musique peut vous apporter tout le long de votre vie : un enrichissement sans limite...


En conclusion, musique-neurosciences...

Vous livre quelques avantages sur l’apprentissage de la musique, ou voir même sur l’écoute de la musique quelle qu’elle soit et à tout âge :


  • Amélioration des fonctions cérébrales en générale
  • Mémoire immédiate renforcée
  • Mémoire à plus long terme développée
  • Maitrise de ses émotions
  • Concentration de l'esprit sur l'essentiel
  • Meilleure apprentissage des enfants
  • Capacité d’anticipation, de raisonnements décuplés
  • Ouverture sur la beauté « du monde »
  • Cerveau du plaisir et créativité à son apogée


Concentration, mémorisation, maitrise de soi... tout est là !


Musique-neurosciences sont passées par la...Pas étonnant que je sois restée jeune et dynamique, pfft… j’ai les chevilles qui ont tendances à gonfler, à défaut d’avoir le temps de caresser mon piano, j’écoute énormément de musique… classique pour ma part, en laissant mes doigts caresser le clavier d’ordinateur pour vous écrire.


A chacun son clavier, soit dit en passant, mon accordeur de piano m’a gentiment conseillé de m'occuper de mon piano aux harmonies chantantes. Dixit ses propos. Réaction de sa part au son de mes doigts sur le clavier d’ordi… A chacun sa musique. Musique-neurosciences, toute une partition au service de nos performances. Sujet inépuisable à mon sens et surement serez-vous inspiré pour en écrire la suite… Avant que je n’y revienne…


Jean-Luc Hudry


Hélène, j’ai apprécié cet article documenté.
j’ai aussi apprécié que des lecteurs donnent des conseils argumentés et que tu t’en saisisse.

Pour le reste, la musique calme, détend, survolte parfois, l’important est qu’elle fait naître des… émotions.
Souvent fortes.
Des souvenirs aussi.

Alors inutile d’opposer Bach à Guns & Roses, leur point commun est de nous faire vivre d’intenses moments.

C’est si bon.
Et clôture ce commentaire que j’espère… sans fausse note. 🙂


Jean-Luc Hudry



Bonjour Hélène

En effet les avis sont partagés question longueur d’articles mais le consensus général est que les paragraphes doivent être le + court possible avec en gras les idées à retenir

J’emporte dans mes bagages de vacances un livre sur la plasticité du cerveau et en revenant je te dirai ce qu’il en est

En ce qui concerne la musique ne dit-on pas qu’elle adoucit les moeurs ? J’avoue aimer les choses calmes, la musique sacrée m’emporte loin très loin et parfois une bonne musique d’Elvis me rappelle mon adolescence , donc la musique sans aucun doute est bonne pour tous.


Sylviane

​ 



Bonjour Hélène,

J’aime beaucoup la musique, mais j’aime aussi le silence. J’alterne entre les deux. Je ne peux pas dire que je prends le temps d’écouter de la musique classique, parce qu’il y a d’autres genres que je préfère, comme le jazz et la musique d’ambiance.

Ce que j’ai toujours trouvé bizarre, c’est le fait qu’il y a des gens qui aiment écouter du «vacarme» (qu’ils appellent de la musique). Il me semble que ça doit avoir des effets négatifs sur eux, peut-être pas si c’est de temps en temps, mais je me pose des questions au sujet de ceux qui n’écoutent que ça.

Il en faut pour tous les goûts, je suppose.

Amicalement,


Scoo


Copyright 2016 Dimension-Phoenix | Tous droits réservés |

>