Osez vivre la nuit, le rêve : votre baromètre

Accueil - Cerveau & Créativité - Osez vivre la nuit, le rêve : votre baromètre

Osez vivre la nuit, le rêve : votre baromètre

Osez vivre la nuit, vos rêves : baromètre de vie ou « Mes nuits sont plus belles que vos jours » (Titre d’un ouvrage de Raphaëlle Billetdoux). Que faites-vous la nuit ? Vous allez me répondre que vous dormez…En autre, et je vous crois volontiers car moi aussi je dors mais j’ai aussi une autre activité : je rêve ! Mes rêves sont en couleurs, certains sont insignifiants, d’autres agréables; Surtout ceux avec une mer d’un bleu profond et un ciel couleur azur avec des paysages à vous couper le souffle. Certains rêves reviennent de façon récurrente. Pourquoi vous parler de « Mes nuits sont plus belles que vos jours » ? Osez vivre la nuit : voici une opportunité vous aidant à voir clair dans votre vie et prendre les bonnes décisions. Je vais vous expliquer comment. Ne dit-on pas que la nuit porte conseil ? Et même bien plus !

Osez vivre la nuit

« Le rêve est une seconde vie. »

Gérard de NERVAL.

René DESCARTES, mathématicien et philosophe a puisé dans ses rêves la substance même de son devenir. Alors qu’il venait d’assister auOsez vivre vos rêves couronnement de l’empereur à Francfort, à l’âge de  23 ans, il fait  trois rêves qui vont changer le cours de sa vie. Dans les deux premiers, il combat des fantômes, brave les éléments déchaînés en tempête, terribles éclairs et tonnerre. Dans le troisième, il parcourt une anthologie poétique et un  dictionnaire. De ces trois songes, DESCARTES en extrait la substance même de son œuvre (Discours de la Méthode). Osez vivre la nuit, votre destin en dépend assurément.

Quel destin ! Et vous rêvez-vous ? Savez-vous que durant toute notre vie, nous passons en moyenne 25 ans à dormir. Avec au minimum une dizaine d’années à rêver, ce qui représente un demi-million de rêves ! Osez vivre la nuit, c’est fantastique !

Osez vivre la nuit et rêvez sans limite :

« L’interprétation des rêves est la voie royale pour parvenir à la connaissance de l’âme. »

Sigmund FREUD.

« Nous possédons en rêve une conscience de notre Autre vie, qui se compose de toutes les choses que nous n’avons pas encore vécues. »

Carl Gustav JUNG.

Pour ceux qui pensent ne pas rêver, l’absence de rêve signifie que la personne ne porte aucune attention à sa vie diurne. Tout rêve à sa signification, ceux qui attirent davantage mon attention sont ceux dits récurrents, typiques qui reviennent régulièrement ou changent de forme tout en gardant le thème de fond. Certains de vos rêves sont le baromètre de votre vie. Comment utiliser ces rêves ?

Osez vivre la nuitOsez vivre la nuit et prenez papier et crayon : noter le plus précisément possible, avec des détails tout ce qui vous revient à l’esprit. Le mieux est de le faire dès le réveil. Pensez à dater vos écrits, au fil des années vous construirez votre outil de connaissance de vous-même.

Comme le disait Bernard KLEIN : « L’essentiel n’est pas de devenir imaginatif, mais de prendre conscience de la nature et des mouvements de notre monde intérieur. »

Qui n’a jamais rêvé qu’il volait ? Pour ma part cela m’est arrivé souvent. Pour les psychanalystes freudiens, voler en rêve symbolise le plaisir sexuel. Pour les psychanalystes jungiens, voler en rêve exprime une soif de pouvoir ou l’espoir d’une évolution spirituelle, ou au contraire la crainte de « ne pas être à la hauteur ».

Pour ma part ce rêve s’apparentait à ma période un peu « mystique » et bien évidemment au concept de « ne pas être à la hauteur » puisque je manquais terriblement de confiance en moi, résultat d’une certaine éducation. Je ne vole plus… !

Les rêves sont aussi le baromètre de votre inconscient

Ces rêves typiques sont le baromètre de votre inconscient. Il y a toujours une part de réalité propre à chacun selon vos préoccupations, désirs et contexte de vie. Ces rêves sont des messages.

« On peut classer les rêves en deux catégories : les rêves karmiques et les rêves de clarté. Les premiers peuvent être liés à nos vies antérieures qui ont laissés en nous des empreintes. Quant aux rêves de clarté, pourquoi en faisons-nous ? Parce chacun de nous possède un potentiel infini. » Namkhai NORBU

« Mes nuits sont plus belles que vos jours », osez vivre la nuit.

« Dès cette nuit, vous pouvez faire de vos rêves une source de créativité. »

Patricia C. GARFIELD.

Bon allez, « Voir en rêve un cheval blanc est un bon présage. » TALMUD.

Et vous à quoi rêvez-vous ? Utilisez-vous vos rêves comme outil de développement personnel ?

2016-08-17T17:25:18+00:00 Par |Categories: Cerveau & Créativité|Tags: , , , , |8 Commentaires

8 Commentaires

  1. Dorian 08/02/2014 at 12:35 - Reply

    Bonjour Hélène,

    Les rêves sont une ressource extraordinaire pour nous ! Je me rend compte à la lecture de ton article que j’ai perdu l’habitude de me faire des suggestions pour me rappeler de mes rêves. Car je ne m’en souviens pas souvent à vrai dire. Je vais recommencer ça. En revanche, cette nuit, j’ai rêvé d’un superbe appartement (j’en recherche un activement en ce moment). C’est probablement un bon signe ! 🙂

    Au plaisir.
    Dorian

  2. Hélène Hug 08/02/2014 at 21:51 - Reply

    Bonsoir Dorian,

    J’espère pour toi que tu auras l’appartement de tes rêves 😀 Grâce à ton rêve bien sur ! La visualisation , ça marche, même en rêve et surtout !

    Oui, quand on se programme pour se rappeler ses rêves et bien ça marche.
    On peut traverser des périodes ou l’on ne veut rien entendre…C’est dommage ou c’est plus facile…Au choix messieurs-dames 😀
    Sans doute aussi que l’esprit à besoin de se reposer… 😥

    Amicalement,

  3. hannah@technique Tipi 12/02/2014 at 11:55 - Reply

    Bonjour Hélène,
    Je te rejoins tout à fait.
    J’utilise moi aussi mes nuits pour
    travailler avec mes rêves.
    C’est un espace fantastique
    pour avancer.

    • Hélène Hug 12/02/2014 at 14:22 - Reply

      Bonjour Hannah,

      Le tout c’est de prendre le temps au réveil pour se le rappeler, sinon c’est fichu sauf si c’est un rêve qui a beaucoup marqué, on s’es souvient 😀 .

      Cet espace de rêve est une usine à idées.

      Merci Hannah pour ta visite,

  4. Bernadette GILBERT 12/02/2014 at 14:00 - Reply

    Bonjour Hélène,
    Ce sujet me touche… Très beau sujet ! Je fais partie de la tribu des insomniaques chroniques et je me souviens très rarement de mes rêves. Je sais que j’en fais, mais le plupart du temps, je n’en ai même pas conscience.
    Heureusement, il m’arrive de compenser par l’auto-hypnose qui me permet de faire, parfois, un beau voyage dans l’inconscient, voire dans d’autres dimensions !
    A bientôt !

    • Hélène Hug 12/02/2014 at 14:21 - Reply

      Bonjour Bernadette,

      Tes autres dimensions m’intéressent…Ce doit être formidable comme puits à idées, l’imaginaire n’ayant pas de limite, dit-on.
      Si j’étais insomniaque, j’aurais un peu plus de temps pour écrire, mais bon, suis un peu chat sur les bords en ce domaine.
      Merci de ta visite et à bientôt 😀 !

  5. Janine CESAIRE 14/02/2014 at 11:28 - Reply

    Bonjour Hélène
    Je fais des rêves très “riches” à tel point que j’avais décidé à un moment de m’en servir pour écrire et que j’avais pris l’habitude de les noter au réveil ; malheureusement , je ne m’en souviens plus les 3/4 du temps ; il faudrait que je me réveille juste après les avoir faits pour les noter : bonjour les nuits !
    Si tu as une astuce pour régler ce problème , je prends !
    Amitiés
    Janine

    • Hélène Hug 15/02/2014 at 11:26 - Reply

      Bonjour Jeanine,

      Une astuce ? Voilà une très bonne idée de se servir de tes rêves pour écrire.
      Je ne le fais pas toujours mais je l’ai expérimenté, en se mettant en condition mentale,le soir avant de s’endormir, le lendemain matin au réveil, prendre de suite son crayon et noter car si tu ne le fais pas, tout ou presque s’envole.
      Dans les périodes de questionnements, d’orientation de vie, cette méthode permet de prendre la température de son inconscient, bon je ne prétends absolument pas être une grande spécialiste en ce domaine. C’est un outils qui m’a déjà rendu service.

      Amicalement,

Laissez un commentaire