Prendre le risque de changer au risque de chute fatale ?

Dame Ambition et Sir Courage pour vous servir

Prendre le risque de changer représente aussi prendre le risque de se tromper et d’encore plus mal tomber dirons certains frileux. D’autres diront qu’il vaut mieux se contenter de ce que l’on a, a trop courir vers l’éphémère, la chute peut être brutale. Prendre le risque de changer, pourquoi faire ? Je suis bien dans mes habitudes et le risque de changer pourrait me perturber en m’apportant plus de mal que de bien. Merci à une de mes lectrices de m’inspirer ce sujet.

“Vivre prudemment, sans prendre de risques, c’est risquer de ne pas vivre.”

Wladimir Wolf Gozin (écrivain et peintre français)

Prendre le risque de changer comporte des risques

Il y a une mécanique chez l’être humain qui ne s’use pas contrairement à cette même mécanique sur une voiture. Allez-vous deviner ? Ce sont les freins, vos freins ! C’est incroyable comme les freins de certaines personnes sont résistants à toutes épreuves.

Prendre le risque de changer présente des avantages conduit sur des chemins encore inconnus de nous, même si nous en avons une vague connaissance, ce ne sera jamais comme nous l’avions imaginé. C’est cet aspect qui fait peur.

Nous appuyons donc à fond sur nos freins. Ah ceux-là, comme par hasard, jamais en panne. Pourtant à force d’appuyer dessus comme des malades, les freins devraient être usés avec la conséquence de ne plus pouvoir freiner et de pouvoir courir comme des gazelles. Sympathique comme image.

« C’est quand une personne ose prendre des risques et s’impliquer personnellement qu’elle peut grandir et évoluer. »

 Herbert Otto                                                                                                              

Le changement est possible…Si, si prendre le risque de changer les choses est productif pour soi

Prendre le risque de changer des choses en soi, de ne plus vouloir ressembler à un mouton de Panurge comporte certes quelques risques. Risques de découvrir nos valeurs, risques de découvrir qu’il y a un autre monde possible pour nous. Risque de connaitre un chamboulement positif en nos vies. Risque de vivre un changement radical de notre existence, vivre enfin comme nous l’aurions toujours voulu.

“Si tout vous paraît sous contrôle c’est que vous n’allez pas assez vite.”

Mario Andretti

Pas mal tout ça ! L’image me venant à l’esprit est celle d’un champion de courses automobiles. C’est un exemple extrême, car le champion de courses appuie un maximum sur la pédale de vitesse. Mais il s’est aussi manier la pédale de frein quand cela s’avère nécessaire. Le pilote a la maitrise totale de son véhicule (heureusement), donnant le meilleur de lui-même dans sa course tout en conduisant avec sécurité. Prendre le risque d’une telle course en vaut-il la peine ?

“Seulement ceux qui seront allés trop loin pourront découvrir jusqu’où ils peuvent aller.”

T.S Eliot

Encore peur du changement ? Prendre le risque de changer sa vie présente bien des avantages. Vous évitez ainsi la stagnation « des eaux », car au bout d’un certain temps, ça sent mauvais. Je vous demande pardon mais ce terme de stagnation employé par ma lectrice m’a marqué et me semble véritablement approprié pour ceux qui ont peur du changement. Et bien quoi, je deviens provocatrice ? Sans doute mais j’assume car j’en ai ras le bol d’entendre des uns et des autres de mon entourage me dire des phrases du style « je n’ai pas le temps », « c’est trop risqué »…

Prendre le risque de changer peut avoir des avantages

Prendre le risque de changer : vous rendez-vous compte de ce que je viens d’énoncer ? « Le salaire de notre peine », « Le courage de sortir de notre zone de confort ». N’ayons plus peur de changer nos vies !

Je vous laisse méditer sur ce principe de prendre le risque de changer ou non votre vie. Principe qui s’applique également aux plus petites choses du quotidien. Très sincèrement, j’espère avoir démystifié quelque peu cette peur du changement. Prendre le risque de changer est une aventure qui vaut vraiment la peine d’être vécu. Et comme le dit si bien Wladimir Wolf Gozin : “Vivre prudemment, sans prendre de risques, c’est risquer de ne pas vivre.”

(Visité 2 fois, 1 visites aujourd'hui)
  • Danièle dit :

    Bonjour Hélène,
    Il me semble que nous faisons partie de celles et ceux qui prennent des risques même s’ils peuvent paraitre inutiles à certains.
    Comme tu le dis prendre des risques c’est tout simplement vivre et j’aime la vie c’est pourquoi j’en prends.
    Je sais pourtant que je n’aurais pas le temps de prendre tous les risques que j’aurais souhaités.
    Ce n’est que partie remise dans une autre vie.
    Belle et douce journée.
    Danièle
    Danièle Articles récents…Après les examens viennent les entretiens d’embauche…My Profile

    • Helene Hug dit :

      Bonjour Danièle,

      Avoir des projets pour tes vies futures, là c’est l’art de se projeter 😉 (humour)!

      L’essentiel est de vivre à plein déjà ce qui se présente à nous.

      Oui, oui, je fais partie des personnes qui prennent des risques (réfléchis tout de même). Ce qui donne grise mine à l’ennui. Il n’a pas de bol celui là car je ne lui ouvre jamais la porte.
      Prendre le risque de m’ennuyer ? C’est un risque que je ne prendrais pas, dans ce cas mieux vaut rester frileux.

      Desserrons nos freins et avançons avec hardiesse !

      Merci Danièle pour ta visite 😉 et continue à prendre des risques tout en prenant soin de ta santé.
      Helene Hug Articles récents…Prendre le risque de changer au risque de chute fatale ?My Profile

  • Le plus grand risque est de ne pas prendre de risques.
    Je pense cela depuis toujours (et pour toujours.
    Et ce ne sont pas quelques freins qui vont… nous arrêter ! 🙂 🙂
    Jean-Luc Hudry Articles récents…Changement : les péripéties d’un week-end (Suite)My Profile

    • Helene Hug dit :

      Prendre le risque de ne pas donner réponse à ta visite serait prendre le risque de ne pas accueillir un ami. Cher Jean-Luc, tu me vois te faire cet affront ?
      Comme tu peux le constater, mes freins sont en panne pour freiner mon expression et je m’en régale. Désolée pour les tiens…heu… plutôt pour ton pneu, oh là, que d’aventure tu vie.
      Ne nous laissons pas abattre par quelques freins malicieux, ceux-ci ne font que renforcer notre détermination à prendre ces risques représentant le piment de nos vies 😉 .
      Helene Hug Articles récents…Prendre le risque de changer au risque de chute fatale ?My Profile

  • Bonjour Hélène,
    Tout le monde n’est pas équipé de l’option “prendre des risques”!
    Il y a un signe dans le zodiac qui donne un vrai coup de pouce à
    ce niveau, c’est le bélier…tout le monde n’est pas bélier ou
    ascendant bélier mais la plupart ont au moins une planète dans ce signe.
    Ainsi si c’est la lune, on peut prendre des risques au quotidien
    Si c’est vénus, on prend des risques en amour
    Si c’est Jupiter on prend des risques financiers
    Si c’est Saturne on prend des risques avec l’autorité
    Si c’est mars, on prend le risque de se lancer…
    S c’est Mercure on prend un risque avec la parole
    mais ceux qui n’ont rien en bélier;….sont bien embêtés!
    hannah@techniqueTipi Articles récents…Decodage dentaire: vos dents vous veulent du bienMy Profile

  • Sylviane dit :

    Ah Hélène sortir de sa zone de confort n’est pas toujours facile surtout si nous avons vécu pas mal de problèmes et que nous trouvons que eh bien oui rester dans son nid douillet nous fait bien. Hélas 3 fois hélas c’est précisément en sortant de nos petites habitudes en changeant ce qui nous parait si confortable que nous pouvons grandir et nous découvrir même si au départ ça ne parait pas gagné. Combien de fois sommes-nous acculés pour changer et trouvons-nous une échappatoire qui nous parait à ce moment-là bien utile mais se révèle un frein des plus puissants à notre évolution. Oser changer c’est oser se remettre en question en d’autres mots C’EST VIVRE et NON PAS SURVIVRE

    • Hélène Hug dit :

      Bonjour Sylviane,

      Vivre et non pas survivre : voila une vérité qui mérite son pesant d’or.
      Vivre, c’est se risquer a affronter le changement puique tout est en perpétuelle mouvance.
      Mais parfois, il est bon de savourer sa zone de confort rien que pour recharcger les batteries. Ainsi plus fort, c’est plus facile d’avancer hors de nos habitudes.
      Tu as raison sur le fait que nous avons une tendance à trouver des échappatoires (bien confortables) pour ne pas oser changer. C’est humain.
      Avoir un ou des objectifs précis aident grandement à la levé des freins pour grandir.
      Hélène Hug Articles récents…Comment développer sa capacité de résilienceMy Profile

  • >