Sinistrose au panier, profitez plutôt de l’instant présent

Sinistrose au panier

La vie est trop courte pour perdre son temps à se lamenter. Chaque instant qui passe ne se renouvelle jamais. Chaque instant est unique, magique. Jeter vos pensées sinistres au panier, la sinistrose n’a pas de place dans votre vie. Votre vie est si précieuse, c’est un manque de respect envers elle qu’accorder de l’importance à vos pensées sinistres.

Fuyez la sinistrose, arrêtez de voir que ce qui est négatif. Arrêtez de vous plaindre sans cesse, de voir toujours ce qui ne va pas au lieu de vous extasier sur ce qui est beau, sur vos instants de vie même les instants qui vous paraissent sans importance. Et bien c’est ceux-là auxquels vous devriez accorder le plus d’importance, c’est ceux-là qui sont les plus précieux qui vous rendent la vie merveilleuse.

Sinistrose  au panier, profitez plutôt de l’instant présent

Sinistrose au panierPourquoi je vous raconte cela ? En écoutant mon entourage me relatant des vies difficiles de proches, je peux constater que ce sont ces personnes qui ont le plus de soucis graves de santé qui sont les plus dynamiques.

Ce sont ces personnes qui savent le mieux goûter chaque instant de leur vie. Ces personnes ont développé une philosophie ou la sinistrose n’a pas de place, les pensées sinistres ne sont pas invitées dans leur quotidien.

Pas plus tard qu’hier j’apprends qu’un jeune s’est volontairement donné la mort, fils d’une collègue de travail. J’ai toujours pensé qu’il n’y avait rien de pire que de perdre un enfant. Imaginez la douleur des parents devant un tel geste.

Avons-nous le droit de nous plaindre, nous qui avons la santé, des amis, une famille, un toit, un métier, un quotidien que nous trouvons parfois certes banal. Pas si banal que ça si nous prenons la peine de vivre pleinement chaque instant.

Sinistrose au panier, profitez plutôt de l’instant présent

Sinistrose au panier, profitez plutôt de l’instant présentSi je vous parle de ces deux cas bien différents, c’est pour attirer votre attention sur le comment vous vivez votre vie. Dans le premier cas, la maladie conduit à la prise de conscience que la vie est bien éphémère et permet de développer une capacité à relativiser les « emmerdes ».

Ces personnes ont le courage de supporter leurs souffrances physiques, mais ont également le courage d’accepter la vie comme elle se présente en développant un esprit positif et en n’accordant aucune valeur à la sinistrose ambiante.

Leur vie peut basculer d’un jour à l’autre et la valeur de l’instant présent prend alors tout son sens. C’est du même ordre d’idées dans le deuxième cas, dans la vie tout n’est pas rose. Nous avons tous notre lot de malheurs, de souffrance, de deuil… dans ces moment-là, la sinistrose nous assaille, rien d’anormal dans ce contexte particulier.

Sinistrose au panier, profitez plutôt de l’instant présent, ce que je veux que vous fassiez

Il y a suffisamment de peine dans le monde pour ne pas encore en rajouter par nos attitudes mentales néfastes polluant nos vies et celles des autres. Mettez votre sinistrose au panier, personne n’en veut.

Sinistrose au panier, profitez plutôt de l’instant présentPar exemple comment vous exprimez-vous ? Comme vous pouvez le constater, ces jours-ci le soleil est revenu, vous dites « il fait trop chaud » ou vous dites plutôt « c’est bon d’avoir enfin le soleil ». Vous entendez la différence ? Vous dites « je vais prendre froid » (oui, nous sommes en été, mais c’est pour voir si vous suivez) ou vous dites plutôt «  je n’ai rien à craindre ». Saisissez-vous la différence ?

Votre pensée est créatrice, vos paroles sont créatrices. Si vous pensez négatif, vous attirerez du négatif. Si vous pensez positif, vous attirerez du positif, c’est aussi simple que cela.

Alors, jetez votre sinistrose au panier et sachez profiter de l’instant présent. Votre vie est merveilleuse, la vie est merveilleuse et précieuse, plus de lamentation, savourez ce que vous avez et voyez toujours le côté positif en toute chose. Entraînez-vous à combattre la sinistrose et vous aurez la surprise de vous sentir plus heureux.

Et vous comment combattez-vous la sinistrose ambiante ? Quelle recette avez-vous ?

Commentaire (11)

  • LACROIX Patricia| 11/07/2013

    Comme tu as raison, Hélène…..Sinistrose et aussi insatisfaction permanente….Les français sont champions du monde des “râleurs” si je crois bien…Peut être par manque d’ouverture aux autres. Il suffit de regarder dans certains pays où les gens n’ont rien (en tout cas pas tout le confort et l’abondance dont nous bénéficions… et ils vous offrent tout (gentillesse, hospitalité, écoute, humanisme) qui manque tellement dans nos pays industrialisés.
    Je me souviens de mes grands parents qui ayant connu la guerre et toutes les difficultés….recevaient malgré tout des voisins, des amis, la famille, tout le monde autour de la table à chanter, à s’amuser (jeu de boule, raquettes, vélo et surtout d’avoir la joie d’être ensemble. Tout cela s’est perdu et c’est fort dommage ! Alors écartons la sinistrose en se disant que tant que le soleil brille au dessus de nos têtes tout va bien!!!!

    • Hélène Hug| 12/07/2013

      Bonjour Patricia,

      Heureusement que tous les français ne sont pas des “râleurs” et certains savent accueillir. Il n’ait pas aisé dans certaines situations de garder un esprit de battant, j’en conviens.

      Tu évoque les réunions familiales, je ne crois pas que cela se soit perdu. Les habitudes ont changées, la cellule familiale à subit des bouleversements, beaucoup de mouvance de part et d’autres.

      A nous d’être attentif pour préserver les liens familiaux existant car là aussi, chacun ayant sa vie propre, il devient facile de laisser s’installer l’isolement qui conduit…à la sinistrose.

      Lors d’une de nos dernières conversations tu m’as fait part que tu avais appris à mon contact à prendre du recul et à voir les choses de façon plus positive, je t’en remercie.

      Le soleil brille au dessus de nos têtes,

      Amicalement,

      Hélène
      Hélène Hug Articles récents…Sinistrose au panier, profitez plutôt de l’instant présentMy Profile

  • Jean-Luc (de Moralotop)| 12/07/2013

    Le secret d’une vie heureuse ?

    D’abord, et avant tout, apprécier ce que l’on a (matériel ou immatériel)
    Et tout ce que l’on peut faire avec.

    Partant de là, la sinistrose n’a pas sa place.
    Apprécier ses acquis permet, au contraire, de mieux se concentrer pour obtenir “ce qui manque”.

    Et, là encore, comme tu le dis Hélène, la sinistrose doit être envoyée au panier !
    Jean-Luc (de Moralotop) Articles récents…C’est pas de ma faute !My Profile

    • Hélène Hug| 12/07/2013

      Bonjour jean Luc,

      Et oui, apprécier ce que nous avons et non pas envier ce que le voisin possède.
      Comme tu le sais nôtre pensée créatrice nous amènera dans la continuité de la logique ce que nous avons besoin. N’oublions pas que le positif attire le positif, alors oui, sinistrose au panier, bon vent et vive la vie.

      Merci de ta visite,

      Bon weekend,

      Hélène
      Hélène Hug Articles récents…Sinistrose au panier, profitez plutôt de l’instant présentMy Profile

  • leuk| 12/07/2013

    Bonjour
    la sinistrose fait parti de ces “anti-bonheur” pour l’Homme. Alors il convient de le repérer très rapidement et de le combattre sans pitié et là encore il ne s’agit de rien d’autre que de ne pas le prendre en considération. Il n’y a pas pire pour la sinistrose que l’ignorance. En l’ignorant c’est comme si on lui l’asphyxier. Il y’a tellement de chose en nous et autour de nous qui sont digne qu’on leur apporte notre intérêt.. pourquoi alors se focaliser sur les choses négatives? Je pense que nous devons nous éduquer dans ce sens sans oublier que la vrai force de la personne c’est de pouvoir voir même en se qu’il considère comme une épreuve le coté positif (il existe toujours).
    Merci pour ce billet et bonne continuation.
    Cordialement Bernard

  • Danièle de Forme et bien-être| 12/07/2013

    Bonjour Hélène,
    Je connais des personnes qui cultivent la sinistrose comme si cela leur faisait plaisir de tout voir et tout faire pour que tout aille de travers.
    D’ailleurs ils ne réussissent pas grand chose et se fâchent avec leurs amis.
    Merci pour tes conseils éclairés qui devraient être suivis par tous ces gens…
    Très bon week-end.
    Danièle
    Danièle de Forme et bien-être Articles récents…La grossesse de la femme enceinte est parfois inquiétanteMy Profile

  • delean| 13/07/2013

    Bonjour
    Un très bon sujet et merci pour ces commentaires intéressants
    Bien cordialement
    Olivier

  • Une cure d’enthousiasme pour apprivoiser le bonheur| 28/05/2015

    […] Auclair : « Le livre du bonheur », oui je sais je me répète, j’en ai déjà parlé dans cet article. Mais si j’insiste sur ce fait, c’est que cette découverte a été l’élément déclencheur […]

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    CommentLuv badge