Tenir vos bonnes résolutions : trois astuces

Tenir vos bonnes résolutions

Tenir vos bonnes résolutions : trois astuces incontournables. La fin de l’année arrive à grands pas avec le chapelet de bonnes résolutions pour le Nouvel An. Je ne doute pas un seul instant de votre bonne volonté : vos bonnes résolutions sont excellentes. Il y a des petites résolutions de la vie quotidienne et les plus grosses résolutions déterminant tout un parcours de vie, voir un changement radical d’existence. C’est de cette dernière option que je souhaite vous entretenir.

Lire la suite

Projets pour une retraite sereine : premier jour

Projets pour une retraite sereine : premier jour

Projets pour une retraite sereine : premier jour:  Waouh…. Synthèse d’une première journée de formation « Préparation à la retraite, nouveau projet de vie ». Ce premier jour, je suis complètement vidée avec l’envie d’aller me coucher de bonne heure, contrairement à l’habitude. Il me reste encore quelques forces pour vous écrire ce billet aux couleurs scintillantes de partages divers aux odeurs de fleurs exotiques, de notes de musique façonnées par les personnalités de chacun, chacune de ce groupe. Une vie aux effluves chargées de labeur s’achève pour chacun, chacune pour commencer bientôt un autre chapitre de cette merveilleuse vie. Lire la suite

Passion enrichissante, tiédeur appauvrissante : réussir ou stagner ?

Passion enrichissante

Passion enrichissante ou tiédeur appauvrissante : que choisissez-vous, réussir ou stagner ? Le fait d’écrire ma pensée du jour en réponse à un article sur le blog de Dorian, m’a déclenché une frénétique envie de débattre de ce sujet : Passion enrichissante ou tiédeur appauvrissante, action ou inaction dans nos vies, envie de connaitre le succès en agissant, ou de continuer à rêver de succès sans jamais passer à l’action ? Stagner ou réussir ?

Quel est le prix à payer pour continuer à penser que le succès n’est pas pour soi ? Quel est le prix à payer pour choisir la procrastination comme amie plutôt que Dame Action, positive bien sûr ?

Passion enrichissante nous emmène sur les chemins de l’action positive pour réussir

Le prix à payer… Je dirais plutôt qu’est-ce que j’ai à gagner si je me prends les moyens pour améliorer ma vie ?

Quitter le traintrain quotidien n’est facile pour personne, pourtant quand une passion enrichissante nous anime, c’est fou ce que l’on est capable de mettre en place en terme de moyens pour arriver à nos fins.

Gouverner sa passion enrichissante vers le succès, réussite asurée

Tout est choix dans la vie, à chacun de savoir ce qu’il veut faire de sa vie avec le prix à payer qui s’impose. Passion enrichissante contre tiédeur de nos vies nous appauvrissant, votre choix est fait ? Bravo ! Réussir grâce à une passion enrichissante est vraiment porteuse de succès. C’est la première face de la médaille, à mon gout la plus sympathique et la meilleure !

La seconde face de la médaille, bon oui, il y a deux faces dans une médaille ou une pièce de monnaie, c’est comme vous voulez… Allez, je vous sers un petit pavé dans la marre, j’adore et je m’en délecte ! : chacun est libre de rester dans ses pantoufles mais qu’il ne vienne pas se plaindre. Pourquoi parler de pantoufles ?

Vous savez quoi ? Chacune de nos actions à son incidence. Il n’y a pas de fumée sans feu, dit-on. Voici une petite histoire de pantoufles justement…

Passion enrichissante ou pas

Ma passion dans mon management d’équipe, au début de ma carrière de manageur, m’a fait faire quelques gaffes. Je m’en délecte encore maintenant.

Mon expérience de vie m’a fait connaitre le milieu de l’entreprenariat privé où chaque action était pensée, travaillée au prix du temps passé sans limite pour aboutir à son objectif. Ce que je veux dire : travailler en indépendant demande beaucoup d’efforts, d’abnégation, pour résumer : le courage doit être à toute épreuve avec tout ce que cela implique en prix à payer au quotidien.

Passion enrichissante ou tiédeur appauvrissante : réussir ou stagner

Le choix s’impose de lui-même lorsque l’on travaille pour soi. Les pantoufles ! J’ai failli oublier, un jour j’ai reçu une paire de pantoufles (très élégantes avec des doigts de pieds larges comme pas…) de la part de l’équipe que je manageais. Pourquoi ?

Histoire de pantoufles revêtue de ma passion enrichissante

Agacée d’entendre les plaintes concernant la charge de travail et autres « broutilles » de ce genre, me rappelant mon rythme de travail en tant qu’indépendante, je n’ai pu m’empêcher de lâcher : « vous ne vous rendez pas compte, vous êtes dans des pantoufles comparée à…». Ce qui voulait dire qu’avoir le statut de fonctionnaire apportait bien des avantages… Bien entendu, la foudre m’est tombée droit dessus !

Pantoufles jetées à la poubelle

Revenons à nos moutons : dernièrement j’ai jeté ces pantoufles, geste symbolique marquant la fin d’un état d’esprit étriqué d’une époque. Réussir ou stagner, c’est tout choisi ! Payer le prix pour réussir n’a pas de prix, n’est-ce pas ?

Basta la tiédeur appauvrissante de ma vie au chaud dans le canapé, la stagnation n’est plus au programme. Bonjour à la passion enrichissante m’accompagnant chaque jour au prix… En fait il n’y a pas de prix ! Seulement le prix que je veux bien y mettre. Juste prix me permettant d’atteindre mes objectifs avec la passion enrichissante, allant puiser sa force au plus profond de mon être.

Canapé et scarlatine au pouvoir :

Après avoir jeté les pantoufles, j’ai décidé de laisser mon canapé au repos, sa tiédeur appauvrissante commençait à me ramollir le cerveau, sérieux : la stagnation s’installait en mon esprit comme les plaques rouges de la scarlatine.

En quarantaine de l’inaction, j’étais. Pas confortable du tout pour le personnage atypique plein de fougue que j’étais. Alors, quittant la quarantaine, j’ai préférée déplacer mon énergie débordante vers ma chaise de bureau pour accueillir ma passion enrichissante et me mettre à l’ouvrage. Chaise de bureau ? Étant donné le temps passé devant mon ordinateur à la construction de mon empire, je vais investir pour un FAUTEUIL ! C’est mieux, non ?

Prise de hauteur face à ma passion enrichissante,  passage piéton oblige :

Moi je vous dis : je préfère nettement la passion enrichissante qui m’habite au risque de me brûler les ailes, à la tiédeur appauvrissante environnante me laissant un gout amer d’inaboutissement.

Pour conclure en matière de passion enrichissante, histoire de clouter votre parcours de quelques astuces et pensées philosophiques huilant vos projets de vie, les menant soit vers le naufrage, soit vers la réussite, c’est vous qui en détenez  la clé, c’est vous qui décidez :

  • Tiède ou chaud : comment envisagez-vous vos projets ?
  • Votre canapé : à quand remonte votre envie d’en changer ?
  • Canapé poussif devant la télé ou fauteuil moelleux devant l’ordi ?
  • Vos idées : dépoussiérage prévu pour cet automne ou pour le printemps prochain ?
  • Ce qui veut dire à la saint Glinglin ?
  • Vos choix : vers quel côté penche la balance ?
  • Scarlatine et pantoufles ?
  • Ou émotions décoiffantes enrobées de réussite ?
  • Vos pensées sont-elles comme un navire ?
  • Avec un plan de route établi avec des objectifs bien définis ?
  • Ou un navire naviguant sur les flots au hasard au risque de se heurter aux récifs ?
  • Naufrage en mer ou abordage sur l’ile de vos rêves ?

Votre vie peut vêtir des habits ornée de passion enrichissante comme de pensées habitées de tiédeur appauvrissante, à vous de prendre la décision de réussir ou stagner. Pas possible, voire impossible de prendre la décision à votre place. Vous seul avez le pouvoir de gouverner votre vie. Le capitaine du bateau de votre vie, c’est vous… Tout simplement, ben oui, votre passion enrichissante et constructive agit comme un gouvernail que vous êtes seul à manier, êtes-vous d’accord avec ce principe de vie ? Stagner ou réussir, à vous de choisir.

Comment dompter votre creativité en fidèle amie

Comment dompter votre créativité

Comment dompter votre créativité : êtes-vous sur de savoir ce que vous voulez dans votre vie ? Comment formulez-vous vos désirs pour que ceux-ci se réalisent ? Comment pensez-vous votre quotidien ? Pensez-vous petit ou pensez-vous grand ? Comment vous exprimez-vous ? Quelle image avez-vous de vous-même ? De quelle manière vous projetez-vous dans votre avenir ? Vous laissez-vous influencer par le négativisme ambiant qui vous entoure ? Vivez-vous en fonction de l’empreinte reçue par votre éducation ? Savez-vous comment dompter votre créativité en fidèle amie ? Ah j’ai dit quoi là ? Oui vous avez bien lu, dompter sa créativité pour en faire votre meilleure amie  est possible mais soumise à condition…Cet article est inspiré d’un des chapitres de « La force est en vous » de Louise L.Hay aux éditions Marabout. Lire la suite