Jalousie malsaine : Le violoniste et le chanteur

Jalousie malsaine : Le violoniste et le chanteur

Jalousie malsaine. Conte du Brésil, sur le thème de la jalousie, pour enfant à partir de 10 ans.

Jalousie malsaine, en êtes-vous victime ? Un peu de légèreté pour cet été (pas si légère que ça) sous forme de conte pour une réflexion productive, un devoir de vacances en quelle que sorte… Un conte pour enfant pouvant se calquer au monde des adultes.

C’était au temps ou les bêtes parlaient et vivaient en société…

Jalousie malsaine : Le violoniste et le chanteur

En ce temps-là, chaque animal exerçait un métier. Le chat était un violoniste renommé. Quand il appuyait son instrument contre sa joue, quand il effleurait les cordes de son archet, il en tirait des sons si mélancoliques et si harmonieux que les messieurs en étaient tout émoustillés et que les dames en avaient les larmes aux yeux.

Son compagnon inséparable était le chien, un chanteur à la voix de velours, sonore et mélodieuse, qui faisait rêver toutes les filles de Paraîba. D’ailleurs, la renommée des deux compères dépassait largement les frontières !

Contes de chats : jalousie malsaine, quel gachis !

Les nuits de pleine lune, ils partaient ensemble chanter et jouer dans les rues de la ville. Leurs amis adoraient ces sérénades enflammées qui les tenaient éveillées, remplies de l’espoir d‘assister un jour à l’un de leur concert pour les voir de plus près. Mis les pères étaient là qui veillaient sévèrement. Le chien et le chat continuaient leurs périples nocturnes, et, comme le temps passait, le chat se dit que la gent féminine était plus sensible à la voix riche et vibrante de son compagnon qu’à sa musique, qui restait en arrière, comme un accompagnement, virtuose, certes, mais discret.

La jalousie gonfla le cœur du musicien. Quand il se retrouvait seul, se prélassant au soleil sur la plage, il combinait des plans pour se distinguer du chanteur de bluettes.

Une nuit, alors que les deux amis donnaient la sérénade, le chat dit d’un air insouciant :

– Tu as une jolie voix magnifique, Chien ! Mais tu pourrais en avoir une plus belle encore, si tu le voulais ! Je pourrais t’aider à rendre ta voix plus vigoureuse dans les graves, plus éclatante dans les aigus, plus douce dans les passages sentimentaux

Le chien était troublé. Il avait tant envie de s’améliorer. Son ami le chat lui proposait une solution. Mais laquelle ?

Jalousie malsaine : le piège est à l’œuvre

– Dis-moi vite de quoi il s’agit, s’impatienta-t-il en remuant la queue

– Ce n’est pas une opération difficile. On souffre un peu, mais quel résultat ! Toutes les dames ne parleront plus que de toi !

– Je veux bien essayer, mais dis-moi de quoi il s’agit.

– Je t’ai dit que ce n’était pas grand-chose : il suffit de fendre ta bouche jusqu’aux oreilles. Ta voix sera ainsi libérée et pourra s’envoler vers des sommets jamais atteints !

– Alors fais vite !

Le chat sortit ses griffes en couteaux et commença à couper la joue du chien. Celui-ci hurla, pour la première fois de son existence :

– Tu vois, dit le chat ! Tu commences déjà à émettre des sons nouveaux. Je continue ?

– Continue, dit le chien.

– Bien, l’opération est presque terminée, dit le chat en reprenant son travail de chirurgien. Quand la bouche du chien fut coupée jusqu’aux oreilles, il saignait tant qu’il fallut l’emmener d’urgence à l’hôpital. Il y resta plusieurs jours. Quand il fut rétabli, il lui tardait de rejoindre son ami pour leurs sérénades nocturnes. Il imaginait les ovations de ses amies auxquelles il devait manquer furieusement.

Jalousie malsaine : résultat…

Contes de chats, jalousie malsaine

– Enfin arriva le moment tant attendu. Le chat lança un trille avec son violon et le chien ouvrit sa bouche pour l’accompagner. Mis il n’émit qu’un glapissement désagréable.

– Tu manques d’entrainement. Tu as besoin de rééducation, le consola le musicien.

Les larmes aux yeux, le chien reprit son souffle et lança un hurlement tellement terrifiant que son compagnon en lâcha son violon pour se réfugier dans un arbre. Puis il aboya lamentablement, et termina par un hurlement désespéré qui tira de gros sanglots aux demoiselles. Elles claquèrent leurs fenêtres. L’une d’elles lui jeta un seau d’eau pour le faire taire. Un père sortit avec son fusil.

Bien triste résultat… D’une jalousie malsaine

La belle carrière du pauvre chanteur était compromise à jamais. Depuis ce jour de déception terrible, les chiens et les chats sont des ennemis jurés.

Du moins, c’est ce que l’on raconte dans les plantations de la plaine.

Conte du Brésil, sur le thème de la jalousie, pour enfant à partir de 10 ans. Conte tiré de l’ouvrage « Contes de chats » d’Edith Montelle, conteuse professionnelle et directrice de la collection « Le miel des contes » aux Editions Slatkine.

Jalousie malsaine au risque de détruire son prochain… Bon plan ? Comment le chat violoniste a-t-il survécu à la conséquence de ses actes ? Je vous laisse méditer sur ce joli conte plein d’enseignements…