Noël merveilleux tout en émotions…

Noël merveilleux tout en émotions...

Les plus beaux Noël : évènement organisé par Danièle Galicia du blog Forme et bien être. Merci Danièle pour cette initiative.

Noël merveilleux en famille : c’était vers le début des années 80, impossible de me rappeler l’année exacte. Mon petit garçon croyait au père Noël. Le souvenir me restant de ce Noël ressemble à une saveur inestimable. Saveur semblable à un joyau brillant de tous ces feux en laissant des traces de nostalgie d’un temps enfui pour toujours. Cette seule mémoire restante de ce merveilleux Noël est parsemée de souvenirs d’instants partagés. D’instants uniques emprunts de complicité, de chaleur humaine. Force de constater que ma mémoire a davantage retenue  les émotions issues de cette fête de Noël. Plutôt que les faits factuels comme l’année précise ou le déroulement exact de la soirée ou du lendemain, sauf sur un point :

Noël en famille, oui mais qui inviter

Noel, qui inviter ?

Avant toute chose je dois vous avouer que dans un couple, trouver un consensus demande de développer des qualités de « communicateur ». Et de diplomatie pour que les deux parties soient satisfaites des décisions prises en commun. Il n’était pas question que chacun tire la couverture à soi. L’un (le mari) ayant quelques difficultés d’adaptation au partage et l’autre (moi) plutôt partageuse pour deux. Il nous a fallu trouver un équilibre pour la satisfaction des deux parties, mission accomplie…ouf. D’autant plus que les membres de nos familles respectives avaient les mêmes affinités entre elles et qu’ils nous étaient proches. Voici une fête de Noël qui s’annonçait sous de bons auspices. 

Noël merveilleux, c’est parti pour les préparatifs 

Après avoir réglé ce petit détail (pas si petit que cela..) les invitations pour Noël ont été lancées, quelques semaines à l’avance, le menu a été pensé, les cadeaux choisis avec soin. Chut… mon fils était encore petit et croyait au père Noël. Pour ce Noël, cette réunion de famille me ravissait le cœur . D’autant plus que si j’étais arrivé à organiser cette année-là  cet évènement, ce n’était pas dit que cela pouvait se reproduire l’année suivante ou celles d’après.

Noël en famille, vivre le moment présent

Instants magiques vécus dans l’allégresse…de Noël.  Le sapin était revêtu ses plus beaux atours, la crèche trônait non loin du sapin, ça fait cliché vous allez me dire, ce n’est pas grave. Les convives arrivèrent, l’heure du réveillon s’avançait, les odeurs de cuisine flattaient les narines.  Mon fils étant encore bien jeune, nous avons choisi d’avancer le réveillon et de nous rendre à la messe donnée plus tôt dans la soirée. Ce n’était que joyeusetés autour de la table. Arriva l’heure de se rendre à la messe. Alors nous laissâmes tous nos assiettes en plan, le dessert pouvait attendre, mais pas le Seigneur. Nous voici donc bras dessus, bras dessous avec le petit, partis à la messe de Noël. En rentrant le petit fut couché avec la promesse de la visite du père Noël pendant la nuit.

Mon chant de Noël préféré que ma grand mère chantait en allemand et qui était présente à ce Noël :

Noël en famille, le père Noël a vidé sa hotte dans le salon

Joyeux Noel

La féerie continue, après le partage de la veille des agapes et des prières, voici le temps de la découverte de ce que le père Noël a déposé au pied du sapin. Même si le père Noël avait vidé sa hotte dans le salon pendant notre absence à la messe, à notre retour…si…si…le père Noël existe bien, nous les grands n’avons touché à rien. Quelle sagesse tout de même ! L’effervescence est montée d’un cran au lever du petit qui s’est bien sur précipité vers le sapin. Le salon fut transformé en champ de bataille, les rubans colorés, les papiers s’en dessus-dessous, chacun allant à la découverte de ses trésors.

Ne me demandez pas à quoi ressemblaient ces trésors, je ne m’en souviens pas. Comme je vous l’écrivais au début de l’article, reste en moi le souvenir de ces instants remplis de magie, de sentiments chaleureux, de partage et d’amour et non pas le souvenir de détails de chose matérielle, à part le sapin et la crèche.

Ce fut un Noël en famille tout simple mais riche en émotions partagées. Nous avons savouré le moment présent, ce sont ces instants engrangés dans nos mémoires qui nourrissent notre cœur. Ces instants sont uniques. Il y a eu d’autres Noël tout aussi chaleureux. Cependant n’oublions pas que les accidents de la vie, séparation, deuils… peuvent survenir et qu’après plus rien n’est pareil.  L’intention n’est pas de ternir l’ambiance. Mais de pointer l’importance de savourer ces instants quand ils se présentent et de s’en souvenir, nous ne sommes pas immortels. Joyeux Noël à vous. Vous pouvez vous exprimer si le sujet vous inspire.