Logo

Renaissez de Vos Cendres et Développez Votre Puissance Intérieure

L’écoute empathique pour une résilience réussie

L'écoute empathique

Pourquoi vous parler de l’écoute empathique et au passage encore de résilience ? L’un et l’autre seraient-ils liés ?


Jusqu’à aujourd’hui, vous avez beaucoup lu sur le thème de la résilience. Mais jamais sur l’écoute empathique. C’est un comble car c'est le coeur de ma compétence ! Ma trajectoire est comme un fil rouge, mais ce fil rouge est tellement évident pour moi, que j’ai omis de vous en parler jusque-là. Alors je rectifie le tir.

L’écoute empathique, qu’est-ce c’est ?

L’écoute empathique est aussi appelée écoute active. C’est un concept développé par Carl Rogers qui s’éloigne de la psychanalyse en s’occupant d’enfants délinquants, de cas sociaux et familiaux. Partant du principe que la personne sait ce qui la trouble et est capable d’avancer à condition qu’elle soit aidée. Dans l’écoute empathique, il n’y a pas de directivité. L’écoutant ne dirige pas l’évolution, mais éclaircit la prise de conscience de la personne pour l’aider à réorganiser sa personnalité.


Cette mise en œuvre de l’écoute non directive demande quelques règles simples à respecter :

  • L’être humain a en lui-même la capacité de ressentir et de comprendre ce qui lui cause troubles et souffrances.
  • Cette capacité de compréhension lui permet de se réorganiser lui-même, s’il est aidé dans sa démarche.
  • Tout être humain a en lui la capacité de « s’actualiser, cette actualisation étant un dynamisme vital par lequel les êtres pourvoient à leurs besoins et à leurs aspirations essentiels.
Écoute empathique


L'écoute empathique,
 

en êtes vous vraiment ?


Testez votre niveau en participant à ce test !

Cette écoute est non directive 

La méthode non directive se donne comme objectif de libérer les tendances positives de l’homme chez qui existent en effet de puissantes forces de changement. Ces forces se libèrent si l’on sait écouter avec « compréhension », c’est-à-dire si l’on perçoit du point de vue de l’autre, ce qu’il dit, vit et exprime, attitudes résumées dans cette phrase de Rogers :


« Si je peux écouter les choses qu’il me dit, si je peux comprendre comment elles lui apparaissent, si je peux percevoir les significations personnelles qu’elles ont pour lui, si je peux sentir l’exacte nuance d’émotion qui les accompagne, alors je libérerai les puissantes forces de changement ».


L’empathie est la capacité de comprendre l’autre à partir de lui sans le juger. On ne peut comprendre l’empathie que si l’on conçoit la personne capable de se construire par elle-même.

(explication inspirée de l’ouvrage « Les courants de la psychologie » de Michel Richard et ayant servi pour ma pratique d’infirmière en psychiatrie lors d’entretiens d’écoute avec les patients)


Expérience de l’écoute empathique/1

En fait, j'ai pratiqué l'écoute empathique dès ma naissance et vous allez comprendre pourquoi :


Dès ma venue au monde, j’ai baigné dans un climat hostile. Je suis née fille alors qu’un garçon était attendu. Imaginez l’ambiance familiale, qui ressemblait de très près à celle du roman « Vipère au poing » d’Hervé Bazin. Au fil des ans, j’ai développé une écoute pour être en capacité de coller au plus près de ce que l’on attendait de moi. Cette capacité à percevoir l’ambiance générale me permettait d’avoir un comportement adéquat pour m’éviter les foudres de ma mère. (Ca ne fonctionnait pas toujours ?) Bref, pas toujours facile d’être un enfant.


Ceci pour vous dire que c’est grâce à ce début de vie difficile que j’ai construit ma force. La résilience est mon rayon, cela va de soi. Et en matière d’accueillir la parole, mon oreille se porte bien.


Cependant, il a fallu que je refaçonne cette écoute un peu trop passive : car oui, à force de chercher à m’adapter à un environnement difficile, j’avais développé, gamine, une timidité excessive avec un manque de confiance en moi évident. Heureusement, ma bonne étoile veillait, car j’ai toujours été dotée d’une formidable énergie pour braver les difficultés, quelles que soient les tempêtes rencontrées.


Ce sont ces tempêtes qui m’ont rendue plus forte que jamais. Mais ne croyez surtout pas que cela s’est fait tout seul. De la sueur, des larmes ont inondé le chemin comme pour l’irriguer et le faire vivre. Mais aussi des joies, des victoires ont copieusement nourri ce chemin comme pour me propulser au sommet de ma résilience.


La transformation s’est faite peu à peu sur le chemin. Le Phoenix a pu renaitre de ses cendres. Mon écoute passive s’est transformée en compréhension active aider l'autre dans sa résilience.


Expérience de l’écoute empathique/2

Nous pourrions aussi appeler cette pratique : entretiens d’aide ou cure de paroles. Pendant quelques années, j’ai reçu des confidences d’hommes et de femmes exerçant des métiers très divers : médecin, avocat, clerc de notaire, banquier, agriculteur, secrétaire, directeur… lors de suivi d’après stage de prise de parole en public et en management.


Avec le recul, je peux vous dire une chose certaine : quel que soient le statut social, le niveau d’études, les origines, le mal être est présent chez beaucoup de personnes. Une enfance mal vécue, une lourde histoire de famille, avoir été un enfant non désiré, des parents avec un lourd bagage non résolu… Dans n’importe quel langage qu’il pourrait m’être permis de le formuler, je peux affirmer que la souffrance est omniprésente dans la vie de bien de personnes. C’est là qu’intervient une oreille attentive et compréhensive pour aider l’autre à y voir plus clair.


La cure de parole accompagnée d’une écoute attentive fait des merveilles. Le fait de déposer ses mots pour raconter ses maux est un premier pas vers un début de résilience heureuse. Mais ce n’est pas suffisant. Après le dépôt des mots pour identifier les maux, ce qui représente l’étape d’un état des lieux, s’ensuit l’étape suivante de compréhension avec des pistes de mises en œuvre pour changer son regard sur soi.


Quelques situations rencontrées

  • Problèmes de couples
  • Problèmes de solitude
  • Manque de confiance en soi
  • Poids de l’éducation reçue
  • Manque d’affirmation de soi
  • Peur de s’affirmer en public, en couple
  • Problème avec la hiérarchie
  • Difficulté à se faire respecter, à s’imposer
  • Timidité, manque d’assurance
  • Poids des étiquettes positives ou négatives

Les maux dits avec les mots revêtent toutes les couleurs de l’arc en ciel dans toutes ses nuances qu’il soit possible d’imaginer.


Étude de cas 1 : "je trouve ma voie"

Il était une fois un jeune homme en questionnement sur son devenir affectif. Après plusieurs séances de paroles pour identifier son mal-être, il est apparu clairement que son questionnement se portait surtout sur la place qu’il donnait à sa spiritualité. Bien sûr, l’éducation autoritaire qu’il avait reçu le mettait en porte à faux avec ce qu’il ressentait au fond de lui. Mais nos conversations, au fil des mois, ont alimenté sa réflexion pour lui permettre d’avancer vers ce qui lui semblait bon pour lui.


Étude de cas 2 : "j'ai des qualités !"

Imaginez un jeune homme célibataire avec des complexes d’infériorité. Papa pêcheur, donc souvent absent. Mère manquant d’assurance. Éducation sévère. Ce jeune homme, le préféré de la fratrie, manque cruellement de confiance en lui. Au gré de nos entretiens, le voilà qu’il découvre qu’il a des qualités ! Il prend également conscience de l’emprise de l’éducation reçue avec les étiquettes qui lui ont été collées sur le dos et qui ne lui correspondent pas. Prise de conscience que le sexe opposé ne lui est pas hostile. Il acquiert plus d’assurance dans la gestion de son équipe. Cette belle avancée a pu s’effectuer au fil des entretiens avec des pistes de réflexion adaptées à sa problématique.


Étude de cas 3 : "qui-suis-je ?"

Jeune femme d’une quarantaine d’années se sentant étouffée dans son couple. Très active dans sa vie professionnelle. Lors de la première entrevue, ce fut un flot de paroles. Je perçois rapidement que le puits a besoin de se vider. Tout a besoin d’être déballé dans un premier temps. je suis donc attentivement sans broncher en prenant quelques notes, rester structuré dans ma pensée aide pour le soutien à apporter. Puis se dégage une prise de conscience : « j’ai besoin de me trouver » « qui suis-je ? » Commence alors une réflexion sur ce qui a construit sa personnalité : parents fusionnels, image du couple erroné. Ce qui l’a amenée à vivre dans une relation de couple destructrice, c’est-à-dire dans une répétition de scénarios. Cette jeune femme a repris sa vie en main en prenant conscience de ses propres forces.


Qu’en déduire sur l'écoute empathique et la résilience

Se regarder le nombril en espérant que tout s’arrange comme par miracle est totalement immature. Savoir demander de l’aide quand tout est confus en soi est la meilleure des solutions. Pour avoir travaillé mon terrain, comme le laboureur amoureux de sa terre, mes graines ont donné de belles réussites. Ces trois études de cas, (choisies parmi quelque centaines) dans lesquelles j’ai extrait le plus important, montrent les bienfaits de l’écoute empathique sur la personne en recherche de mieux-être.


On pourrait donc considérer, dans ce que j’avance, que l’écoute empathique servirait de tremplin vous permettant d’atteindre les sommets heureux de votre résilience. Donc, résilience et écoute empathique sont liées entre elles comme les deux doigts d’une main.


L’histoire ne s’arrête pas là. J’ai tant à vous partager sur ce sujet… Mais en attendant de continuer ce fil rouge :


Ne serait-il pas temps de prendre un petit rendez-vous ?

Histoire de faire le point d’où vous en êtes. C’est un cadeau de 15 minutes que je vous offre pour vous donner l’opportunité de me connaitre, car après tout ce n’est pas dit que le courant passe entre nous. De plus, c’est votre droit le plus absolu de tester ! Et pour ne rien négliger, je m’octroie le droit également de refuser votre demande. D’ailleurs, pour partir sur de bonnes bases, lors de votre prise de rendez-vous sur le calendrier, vous aurez accès à un questionnaire pour préparer cet  entretien. Ceci dans un souci d’efficacité aussi bien pour vous que pour moi. Car j’attache en effet une grande importance sur la qualité de nos échanges et de l’aide que je pourrais éventuellement vous apporter.


Cliquez sur l’image pour accéder au calendrier de rendez-vous

et suivez les instructions.

 

Calendrier
Helene Hug

Écrit par Hélène Hug pour Dimension Phoenix

La résilience couplée de l'écoute empathique représentent la force principale de cette conteuse. Depuis 2013, ses écrits, teintés tantôt de sérieux, tantôt d'humour et de dérision, vous montre la route à suivre pour donner le meilleur de vous-même.

Ne partez pas avant d'avoir testé votre niveau d'écoute empathique !

Écoute empathique


L'écoute empathique, 

en êtes vous vraiment ?

Testez votre niveau en participant à ce test !

Copyright 2016 Dimension-Phoenix | Tous droits réservés |

>