La solitude, une ennemie à apprivoiser

La solitude, une ennemie à apprivoiser

La solitude, une ennemie à apprivoiser ? Sans doute. Dans toute vie, il y a des hauts et des bas avec des moments de solitude plus ou moins bien vécus. Puisque nous parlons de solitude, Dame Solitude n’existe pas sur ce blog puisque en relation avec de très chers lecteurs que vous êtes tous.

Quoi que, une nuance à apporter : nous sommes de plus en plus connectés (informatiquement), soit, mais n’avez-vous pas l’impression d’être de plus en plus enveloppé de solitude ?

C’est pourquoi il ne faut pas se fier aux apparences. Oui, chacun peut se sentir seul à un moment de sa vie selon les évènements surgissant dans sa vie. La solitude, une ennemie à apprivoiser dans vos vies parfois bousculées : cet article me donne l’opportunité de traiter de ce sujet grâce à Chantal et à l’évènement organisé sur son blog : carnaval d’articles sur la solitude. Vous voulez en savoir davantage ? Tout est sur son blog :

C’est ici que l’évènement se passe et c’est chez Chantal : une trilogie passionnante

La solitude, une ennemie à apprivoiser

C’est avec empressement que j’ai répondu présente ! C’est parti… Trilogie veut dire trois ! Donc vous aurez droit à trois articles sur le thème de la solitude, chacun traité différemment, à un mois d’intervalle, génial n’est-ce pas ?

Un évènement sur trois mois, mazette, le luxe. Merci Chantal pour cette chouette idée !

 – Un article sur « La solitude, une ennemie » prévu le 20 octobre

– Le second article sur « La solitude comme une amie » prévu le 20 novembre

– Et enfin le dernier article de la trilogie « La solitude et les fêtes » prévu le 20 décembre.

L’intérêt de cette trilogie : examiner à la loupe cette solitude sous ses différents aspects : la solitude, une ennemie, ou bien une opportunité, comment est-elle vécue sous ses multiples facettes ? Vous avez devant vous de quoi méditer… Un tel sujet parle forcément à chacun d’entre vous !

C’est le moment de vous exprimer largement dans les commentaires… ou pas… Sur cet article ou sur ceux des copains qui participent à cet évènement, selon votre inspiration.

La solitude à ses mystères que la raison ignore parfois, j’en connais un rayon ! Voici donc le 1er article de cette trilogie sur la solitude.

La solitude, une ennemie qui vous veut du bien ou pas, si vous avez envie de participer, J’ai quelque chose pour vous : sans engagement de votre part bien sûr, c’est juste histoire de se faire une idée de comment la solitude impact vos vies.

Chantal a eu une idée géniale : vous demander votre avis, à l’aide d’un petit sondage,  sur ce thème de la solitude. Comment la vivez-vous, comment y faites-vous face, quelles sont vos recettes ? Chantal veut tout savoir ! Une curieuse comme pas une !

La solitude, une ennemie à apprivoiser

Quelques mots ici égrenés sortis de mes tiroirs, comme un miroir de vos humeurs possibles ou impossibles…

La solitude, une ennemie à apprivoiser ou à rejeter…

Demande de divorce

Pesante est la solitude,

Pesante au fil du temps,

Cette dame, maintenant je la connais,

Nous ne nous quittons plus,

Elle est devenue ma fidèle compagne,

Solitude

Parfois je l’aime,

Parfois, je la haie,

Solitude, Tu t’invites dans mon lit,

Tu habites mon quotidien,

Solitude, tu es ma plus belle parure,

Je t’aime et je te haie, Tu me colle à la peau,

Comme un amour fusionnel, un amour destructeur,

Un amour lourd, pesant…

Solitude, ma plus belle compagne,

Fidèle pour l’éternité,

Solitude,

Un manteau devenu trop lourd,

Devenu plus encombrant chaque jour,

Solitude,

Ma fidèle compagne,

Solitude étouffante,

Solitude… Chère solitude…

Ce n’est plus possible, divorçons !

HH

La solitude, une ennemie à apprivoiser…

Et transformée en vapeurs… de solitudes

Le sabre de la révolte

Dans les vapeurs de la solitude

Saveur du monde des solitaires

Etre seule est devenue habitude

Habit de soie perlé de pierres solitaires,

Vapeurs comme échappées de l’alcool

M’emportant dans un amour fol

Imaginaire débridé d’un cœur lassé

La nuit descendue ne suffit pas

A envelopper mes rêves devenus blasés

Lourdeur du temps devenu pressant

Devant tant d’attente de ce mystère de la vie

Dans les vapeurs de la solitude

Tels les vapeurs asséchées de l’alcool

Volupté de l’insaisissable

Brèche de la solitude sans fin

Ciel chargé de soupirs inachevés des âmes

La solitude œuvre, telle une pieuvre avec ses tentacules

Le sabre de la révolte surgit tel un guerrier

Et tranche dans le vif ce fol amour

Les vapeurs de la solitude comme libérées

S’élèvent dans les cieux avec des soupirs inachevés

HH

La solitude, une ennemie qui peut faire du mal si non apprivoisée

La solitude, une ennemie à apprivoiser

Nous traversons tous des moments de solitude, c’est inhérent à toute vie. Ces deux écrits ci-dessus en sont la preuve. Mettre des mots sur ces moments de solitude est une façon d’apprivoiser cette solitude, de l’accepter comme telle. Beaucoup de situations peuvent engendrer l’effet solitude.

L’effet solitude se produit lors de deuil, de divorce, de rupture sentimentale, de déménagement, de départ à la retraite… Il y a de multitudes contextes engendrant la solitude sans compter toutes les personnes vivant seules par choix ou non choix.

Les personnes âgées isolées en sont les premières victimes.

La solitude, une ennemie à apprivoiser, oui mais comment ?

Quelles pistes parmi tant d’autres :

  • La solitude, une ennemie à apprivoiser en sachant demander de l’aide à un ami en cas de difficulté
  • La solitude, une ennemie à apprivoiser en osant prendre son téléphone pour appeler quelqu’un de son entourage
  • La solitude, une ennemie à apprivoiser en sortant de chez soi tous les jours même les jours de pluie
  • La solitude, une ennemie à apprivoiser en s’habillant de sourire, le sourire attire les contacts comme un aimant
  • La solitude, une ennemie à apprivoiser en prenant soin de ses relations familiales, amicales
  • La solitude, une ennemie à apprivoiser en ayant l’amour des autres en soi, toujours accueillir sans condition
  • La solitude, une ennemie à apprivoiser en osant prendre les bonnes décisions devant un gros pépin
  • La solitude, une ennemie à apprivoiser en osant sortir de sa routine en prenant des risques, calculés ou non selon le contexte

La solitude, une ennemie à apprivoiser

La solitude, une  ennemie à apprivoiser envers et contre tout : en la reconnaissant en premier lieu pour la transformer en force. En force pour vous projeter hors de cette souffrance pour la rendre plus douce et plus facile à vivre.

Ces quelques pistes ici proposées ne représentent que le début du bout de la pelote de laine de votre vie, vous tirez, tirez…  : oui assurément, le reste va venir à vous, la solitude n’est pas une fatalité.

Voici de belles réflexions et actions proposées pour apprivoiser la solitude.

Le mois prochain, nous avons rendez-vous pour découvrir comment la solitude peut être une véritable amie (et non une ennemie). N’oubliez pas de laisser votre empreinte et de participer au sondage organisé par Chantal.

Un petit complément indispensable pour la route en cas de grande fringale :

Chez Dorian, du blog « plateforme-bien-être » : Comment bien vivre la solitude

Chez Chantal, du blog « ambition et réussite »  : La solitude : Ennemie de notre siècle

Chez Catheryne, du blog “changer de vie aujourd’hui” : la solitude : une ennemie

Chez Éliane, du blog “mon blog anti-cancer”  : La solitude subie : comment s’en sortir

Chez Nicolas, du blog “retraite heureuse : Comment réagir face à la solitude

(Visited 1 times, 1 visits today)

Commentaire (17)

  • Eliane| 20/10/2015

    Excellent ! toutes les pistes pour faire face à la souffrance de la solitude :
    – demander de l’aide et oui pas facile celui-là pourtant il faut savoir agir, il faut parfois oser tirer la sonnette d’alarme quand cela fait trop mal et le DIRE.
    – J’aime ton idée du SOURIRE… se sourire à soi et sourire aux autres… Tout un programme de l’échange, de chaleur humaine, de communication… Un sourire, un regard, un bonjour, un geste de tous les jours.
    – Prendre SOIN de soi, des autres…des actes d’amour.
    – Et oui savoir prendre des décisions… quand on est seul on apprend à faire face, à agir… Super important.
    – Et puis accepter de sortir de sa routine pour recevoir l’inattendu, la surprise qui vous réchauffera le coeur. Superbe ton article Hélène. Merci.
    Eliane Articles récents…La solitude subie : comment s’en sortir ?My Profile

    • Helene Hug| 20/10/2015

      Bienvenue Éliane !

      Oser tirer la sonnette d’alarme, pour certains c’est une action difficile. C’est comme une honte de devoir demander comme si c’était une tare de connaitre la solitude.

      L’idée du sourire, oui… Oui… J’ai envie de rajouter qu’il faut savoir décoder derrière le sourire d’une personne. Le sourire est parfois un pansement pour cacher la solitude. Cela nous incite à prendre notre temps pour connaitre vraiment qui l’on côtoie.

      Savoir décoder ce que l’autre nous renvoie permet de tisser des liens plus forts, bien utiles pour faire face à la solitude.

      Merci pour ta gentillesse Éliane
      Helene Hug Articles récents…La solitude, une ennemie à apprivoiserMy Profile

  • Danièle de Forme et bien-être| 20/10/2015

    Bonjour Hélène,
    La solitude est pour moi une amie et comme avec tous ses amis il y a parfois des moments où elle devient envahissante. Pour moi cela ne dure jamais bien longtemps, l’espace d’un instant, au pire, une journée.
    La solitude me permets d’être ce que je suis et vivre mes passions sans le faire subir à une autre personne et sans me sentir “coupable”.
    Certaines personnes sont faites pour vivre seules car elles aiment se retrouver avec elles-mêmes et d’autres on besoin de la présence de quelqu’un ou d’une voix.
    Parfois je passe plusieurs jours ans même écouter un morceau de musique, sauf celui que je joue au violoncelle pour progresser et je suis toujours étonnée de voir lorsque je vais chez des personnes qui vivent seules que la télévision fait partie de leur solitude qu’elles remplissent par ce bruit, toute la journée. Récemment j’étais avec Skype avec un affilié et j’entendais plus la télévision que ce qu’il me disait.
    Je pense que pour ces personnes la solitude leur pèse.
    Belle et douce journée et merci pour ce partage.
    Danièle
    Danièle de Forme et bien-être Articles récents…Argile verte et huiles essentielles contre tendinite, entorse, etc.My Profile

    • Helene Hug| 20/10/2015

      Bonsoir Danièle,

      “La solitude est pour moi une amie” : pour moi aussi mais se sera le thème traité pour le 20 novembre. Voila, j’en ai profité pour donner l’info !

      L’horreur de communiquer avec la télé en bruit de fond ! Bon, comme tu le souligne, la solitude fait son œuvre.

      Tu me donnes des pistes pour compléter mon article du 20 novembre. Dans ce que tu dis, il y a des similitudes dans ce que je vis dans le concept de la solitude que je dirai “positive”.

      Merci pour ta visite amicale et bonne soirée.
      Helene Hug Articles récents…La solitude, une ennemie à apprivoiserMy Profile

  • cathy| 20/10/2015

    Beaucoup de clés dans ton article Hélène, chacun peut y puiser les mots pour la transformer afin d’y mettre sa part créative pour qu’elle deviennent une force.
    cathy Articles récents…La solitude, une ennemie ?My Profile

  • franckwylliams| 20/10/2015

    Salut hélène…
    j’apporterai matière à reflexion mais vue sous un autre angle …
    pensez-vous qu’on puisse être victime de solitude lorsque l’on est malgré tout très entouré ?
    @+
    franckwylliams Articles récents…Periscope Guide Utilisateur …My Profile

    • Helene Hug| 20/10/2015

      Coucou Franck,

      L’on peut être très entouré et effectivement connaitre la solitude.
      L’exemple type quand on baigne dans une foule.
      Ou encore en famille, on peut vivre l’incompréhension et se sentir très seul.
      Sur son lieu de travail, être entouré de plusieurs centaines de collègues et vivre l’enfer, seul dans son coin.
      J’aime la nuance que tu apportes sur cette notion de solitude.
      Puisse d’autres venir apporter leur contribution sur ce point de vue,
      Merci Franck et à +
      Helene Hug Articles récents…La solitude, une ennemie à apprivoiserMy Profile

  • Nicolas| 20/10/2015

    J’aime beaucoup la manière que tu abordes le sujet de la solitude en tant qu’ennemie. Je retiendrai le fait qu’il faut se l’approprier. En d’autres termes, il faut en avoir conscience, se remettre en question pour aller de l’avant. Merci pour ce partage. Nicolas
    Nicolas Articles récents…Comment réagir face à la solitudeMy Profile

    • Helene Hug| 20/10/2015

      Bonsoir Nicolas et bienvenue !

      Quand la vie nous invite à connaitre la solitude, nous sommes conviés à l’accueillir comme telle et lui donner une place privilégiée pour faire connaissance.

      Cette place d’honneur donnée à la solitude, ouvre des horizons jusque là inconnus de nous même, sur nos possibilités infinies d’aller de l’avant.

      Merci Nicolas
      Helene Hug Articles récents…La solitude, une ennemie à apprivoiserMy Profile

  • Taty Chantal| 20/10/2015

    Waouh ! Un bel article Hélène. J’aime ton style où je me retrouve puisque je parle aussi de “madame la Solitude”… comme je personnifie souvent les émotions… et puis tes écrits qui te viennent droit du cœur et de l’instant vécu, ces envolées lyriques faites de colère et de tendresse mêlées ! Tu serais étonnée je crois si je te montrais les miennes 😉 Merci pour ta participation et RV le mois prochain !
    Taty Chantal Articles récents…La Solitude – Ennemie de notre siècleMy Profile

    • Helene Hug| 20/10/2015

      Waouh Chantal ! Merci pour tes appréciations. Imaginons que nous soyons toutes les deux installées au pied d’une cheminée, en train d’échanger nos écrits… Une soirée n’y suffirait certes pas.

      Tu sais aussi de quoi tu parles, vivement le 20 novembre pour connaitre la suite !
      Helene Hug Articles récents…La solitude, une ennemie à apprivoiserMy Profile

  • Jean-Philippe| 20/10/2015

    La solitude, un moment pour se recentrer sur soi.devenir une force par la méditation, redécouvrir sa respiration est réalisé que l’on est vivant et que tout est possible…. J’ai hâte de savoir ce qu’il y a au tournant de ce chemin Hélène☺lorsque je te lis,mes pensées s’agitent, mon imagination vagabonde et la solitude s’en est allée un moment. Merci pour cet article.

    • Helene Hug| 20/10/2015

      Bonjour Jean-Philippe et bienvenue !

      Redécouvrir sa respiration est en effet un excellent moyen pour se reconnecter à soi.
      La vie nous bouscule tellement que nous en oublions de respirer en pensant en parallèle que nous sommes bien seuls face au monde. Alors qu’il n’en est rien.
      Pensons effectivement à nous centrer sur nos respirations…

      Merci Jean-Philippe pour nous ramener à l’essentiel.
      Helene Hug Articles récents…La solitude, une ennemie à apprivoiserMy Profile

  • La solitude : un bonheur à vivre| 18/11/2015

    […] passionnante du carnaval d’articles organisé par Chantal sur le thème de la solitude. Après la solitude ennemie, voici la solitude amie. Merci Chantal d’avoir organisé cet évènement nous amenant à mettre […]

  • Marion| 22/04/2016

    Bonsoir,

    Je vous écris parce que je subis une solitude subie et vraiment j’en suis extrêmement malheureuse. Puisque j’en ai vraiment assez de ce huis clos avec moi même. Et puis je culpabilise tant quand je vois des personnes de mon âge en terrasse : et moi, être éternellement seule… Vraiment une solitude , un véritable poison et pourtant quand je suis en projet avec les autres , ça m’enrichit tellement.

    Je suis toute jeune et j’ai tellement honte de cette solitude, et pourtant je ne possède aucun trouble psy, contrairement à ce que certaines personnes de mon entourage déclarent.
    Des lors, j’aimerai avoir des conseils.

    Je vous remercie par avance,

    Marion.

    • Helene Hug| 23/04/2016

      Bonjour Marion et bienvenue,

      Je comprends très bien votre état de solitude.
      Plus jeune, j’au connu cet état car j’étais très timide et n’osais aller vers les autres.

      La culpabilité n’arrange rien. Le fait de se sentir isolée n’est dû qu’à soi-même, on se regarde le nombril (ce n’est pas péjoratif) sans penser que l’autre aussi peut se sentir seul.
      Votre jeunesse est un atout pour rentrer en contact avec les autres.

      Surement manquez-vous de confiance en vous ?

      Ou vous sentez-vous plus mure que les jeunes de votre âge et vous vous sentez en décalage ?

      “quand je suis en projet avec les autres , ça m’enrichit tellement.” Vous avez la réponse dans cette phrase. Vous avez tout en vous. Vous avez un grand besoin de contact, alors foncez !

      Encore une chose : ne jamais se comparer à qui que ce soit, OSER être vous avec vos qualités qui font de vous une personne unique.

      Tenez moi au courant de votre évolution, vous pouvez aussi m’écrire via ma page de contact, je vous répondrais avec plaisir.
      Helene Hug Articles récents…Comment optimiser le contenu d’une formationMy Profile

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    CommentLuv badge