Comment être handicapé à vie avec des tonnes de comment

Comment être handicapé à vie

Comment être handicapé à vie… Quel programme ! Quoi, vous n’êtes pas ravi à l’annonce de cette nouvelle ? Sur un plateau d’OR, j’ai l’honneur de vous servir votre plat préféré : Une charrette remplie de “Comment être handicapé à vie” avec des tonnes de questions, handicapant bien évidemment votre vie à jamais. Bon appétit !

Comment être handicapé à vie avec des tonnes de comment à porter

Heureux ? Je vous sens frétillante de connaitre la suite…. Ne bougez pas, le chef en cuisine arrive pour vous dévoiler sa recette préférée avec en prime ses secrets sur le comment être handicapé à vie avec des tonnes de comment à porter, et comment s’en débarrasser.

Vous salivez ? Une minute, le four est à l’œuvre, le plat arrive tout chaud, chaud devant…, arrosé de synchronicité balayant le doute au gout amer.  En apéritif : une anecdote pour vous faire patienter…. Comment être handicapé à vie… ou comment éviter ce handicap…

Rentrant de quelques jours de vacances après quelques heures de voyage, j’arrive tardivement presque à destination vers les presque 23h du soir en attente d’un éventuel bus : l’affichage indique 37 minutes d’attente. Comment vais-je rentrer chez moi ? Voila la tonne de comment qui m’assaille et s’installe sur mes épaules en y invitant le doute.  La fatigue commençait à pointer et les bagages à peser. Comment… ?

Comment vais-je rentrer ? Et si le bus ne venait pas ?

Tonnes de comment à l'oeuvreLes comment s’apparente au doute, ces deux là ne peuvent se quitter et font corps pour éviter dame synchronicité et toutes pensées constructives. Bon, qu’est-ce que 37 minutes d’attente dans une vie ? Rien vous me direz, mais après une journée de voyage, cette attente devient pesante. Une jeune femme arrive et constate comme moi en vérifiant comme il se doit sur son téléphone via internet, les horaires de ce bus. Attente confirmée !

Que nous reste-t-il comme alternative ? Nous commençons à tailler la bavette en philosophant… Toutes deux toute à notre conversation, bien décidée à patienter, laissant le comment de côté. Soudain une voiture s’arrête devant nous… Deux femmes seules à un abri de bus… Que de convoitises pour le chauffeur… Que de fantasmes aussi pour celles qui attendent désespérément un bus… Ho… Stop ! Mon imaginaire est en train de s’évader vers des contrées impossibles à l’entendement.

La tonne de comment s’envole, synchronicité des pensées avec un sauveur en prime

En fait, la jeune femme et moi-même, quand nous avons vu cette voiture s’arrêter devant nous, avec comme chauffeur, un jeune homme d’une une voix dynamique demandant son chemin… En cœur avons répondu : « c’est exactement là que nous allons. » Inconscience ou confiance, loi du miroir faisant son œuvre, ce jeune homme est notre homme pour nous conduire à bon port! Quelle belle synchronicité !

Restez ouvert à ce que la vie nous offre pour éviter d’être handicapé à vie

Nous voici embarquées dans le véhicule, moi la valise dans le coffre et assise devant, ma compagne d’un instant assise derrière. C’est parti… Me voici transformée en GPS. La conversation s’engage, ce jeune homme venant de province avait fait le parcours pour un jour pour rencontrer un ami d’enfance après tant d’années où chacun de son côté avait poursuivi sa route.

Je pouvais percevoir cette saveur gourmande des retrouvailles entre amis. Après avoir déposé sur le chemin ma compagne d’un instant, waouh… me voici avec ce jeune homme continuant notre chemin. Court chemin, « pour vous à gauche, pour moi, à droite. » Le voilà parti à droite, gentlemen en plus… Et hop je suis déposée devant chez moi, sans effort.

Comment se débarrasser des tonnes de comment à porter

Comment être handicapé à vieComment être handicapé à vie ou comment s’en sortir sans avoir des comment à porter jusqu’à épuisement ? Nous passons notre vie à nous mettre des barrières. A nous mettre des comment embarrassant notre chemin. A laisser le doute envahir nos vies en balayant la possibilité de synchronicité possible.

Ces comment sont comme de lourdes pierres envahissant nos routes, nous empêchant d’évoluer vers nos immenses possibilités. Pourquoi vous raconter tout cela ? Un ami dernièrement m’a justement fait remarquer que nos charrettes des comment nous empêchaient d’avancer.

Apprendre à se fixer des objectifs en laissant émerger ses rêves est une première étape, la seconde est de faire confiance en la vie pourvoyeuse de bienfaits à notre égard. Les comment deviennent alors vraiment secondaires. Si votre esprit vous connecte avec vos pensées les plus profondes, c’est que celles-ci sont faites pour être réalisées.

Pour résumer en 9 points :

Comment être handicapé à vie avec des tonnes de comment à porter et comment s’en débarrasser :

• Ayez des objectifs clairs et précis

• Ne vous souciez que du résultat, rien que du résultat

• Faites confiance en vos valeurs, vous valez de l’OR

• Le comment : question qui tue, à ne jamais poser

• Tout vient à point à celui qui demande intelligemment à l’univers

• Garder un esprit ouvert pour cueillir toute synchronicité se présentant

• Se débarrasser de la liste des comment et mettre la confiance à l’honneur

• Faire confiance aveuglément en son intuition profonde

Accepter les cadeaux de la vie comme des bouquets de roses offerts à notre seule intention

Avez-vous d’autres points à mettre à l’honneur pour compléter cette liste ? Merci de bien vouloir les partager. Comment être handicapé à vie avec des tonnes de comment à porter et comment s’en débarrasser : Vous avez d’autres idées ?