Spiritualité au service de nos vies : évolution positive de soi ?

Home/Cerveau & Créativité/Spiritualité au service de nos vies : évolution positive de soi ?

Spiritualité au service de nos vies : évolution positive de soi ?

Spiritualité : comment la définir sans froisser personne et sans faire de grosses gaffes ? Exercice difficile et quelque peu délicat. Puisque chacun est unique avec sa personnalité et sa culture, je vais traiter ce thème à ma sauce personnelle aux effluves parsemée d’humour, de provocation, de naïveté… ou avec sérieux

Pourquoi vous parler de spiritualité sous forme d’anecdotes ? Il me vient à l’esprit des tas de situations ou j’ai eu à fleurter avec cette « sacrosainte » spiritualité.

Selon les époques de ma vie, les anecdotes diffèrent et ne sont que le miroir de l’état d’esprit de la période vécue.

A ce jour, mon attitude envers la spiritualité a bien changée et j’en ai une idée bien plus définie, plus concrète et plus affinée aussi. La spiritualité n’est peut-être pas ce à quoi vous croyez, un terme bien mal compris.

Mais au fait quel véritable impact mon rapport à la spiritualité à t-il eu sur la connaissance de ma personne ? Au bout de pas mal de décennie de ma vie, il y aurait de quoi écrire un roman! Pas d’inquiétude (je vous ai vu blêmir !), courte sera cette missive, toute en synthèse.

Cet article participe à l’évènement de la  83ème édition de la Croisée des Blogs organisé par Tatiana ECOTO  pour ce mois d’aout.

Spiritualité : comment la définir, en route pour ce voyage aux multiples surprises…

Comme des prismes sous la lumière, chaque situation peuvent vous rappeler quelques souvenirs…

Spiritualité au gout d’enfance et de naïveté

La spiritualité de l'enfant

Il était une fois une gamine haute comme 3 pommes avec un livre d’images entre les mains. C’était un livre d’images avec des… images pieuses. C’était le début de mon éducation chrétienne. Je trouvais l’histoire intéressante et en demandais davantage. Vint le jour où j’ai été installée devant une énorme bible avec de magnifiques images. Des questions à l’infini ont fait irruption en mon esprit, jamais aucune réponse ne donna satisfaction à ma curiosité.

L’âge de raison ou je savais lire et raisonner était arrivé. L’histoire de la Sainte Vierge entra alors dans ma vie. Commença ici-bas pour moi, les complications. Mon esprit cartésien avait du mal à suivre. De nouveau, des questions sans réponse m’assaillaient au fil des années. Je préfère vous faire grâce de ces questionnements de tout poil tout comme le terme « Vierge », l’enfantement de Jésus restait pour moi une incompréhension…

Non je ne suis pas une impie, seulement un esprit cartésien, cherchant des réponses aux multiples questions que tout enfant peut se poser. Rien à faire pour me faire avaler des théories sans m’apporter quelques preuves… Un aspect de mon côté pratique et rebelle.

Un jour encore toute gamine (je tiens à le préciser), j’annonce à ma grand-mère lors d’un repas succulent : « Mamie, j’adore ! » Et celle-ci de me répondre sèchement : « Il n’y a que Dieu que l’on adore ».

Effet CLAQUE garantie !

Tellement estomaquée, je n’ai pas eu l’énergie pour répondre de suite. Je me suis tue tout en cogitant sur ce que cette phrase, (imprimée à jamais dans mes neurones) pouvait bien vouloir dire. Quelques décennies plus loin, cette réponse raisonne toujours encore en moi. La spiritualité comme je l’avais comprise à cette époque, commençait à devenir un véritable mystère…

Arrive alors la période sur la spiritualité plus adulte

Avant d’aller plus loin, encore enfant, une bribe de souvenir me revient : terrorisée par une mère sans pitié, à mon poignet, un bracelet d’argent offert par un membre de ma famille (avec un cœur et un amour grand comme ça…), le bracelet casse et me voici en train d’implorer la Vierge Marie pour que mes parents ne s’aperçoivent pas que ce bracelet, à mon poignet, soit cassé. Faut dire que j’avais déployé toute mon ingéniosité pour réparer ce bracelet. Eh bien, ça a marché ! La Vierge Marie m’avait entendue ! Ma foi venait de se renforcer…

Jusqu’à… ma vie d’adulte et puis… La spiritualité à changé de cap…

Spiritualité de l'adulte devenueÉpoque des questionnements en rapport avec mon mariage à l’église, longues discussions avec un prêtre sur l’engagement du couple et des conditions de la validité de mon mariage… au regard des difficultés rencontrées.

Gros investissements dans la paroisse de mon quartier avec animation de groupes d’enfants pendant quelques années entre autre. Donner du sens à mes actions et à la transmission de valeurs était une passion.

Puis arriva le divorce. Rupture avec tout ce que j’avais construit avec amour. L’attitude de l’église face aux divorcés m’a fait prendre de la distance face à la spiritualité, au sens noble, comprise par toute personne à la spiritualité dite « catholique », « chrétienne »… et autre.

La spiritualité toujours présente dans ma vie ?

Oui, mille fois oui. Mais de façon bien différente.

Des périodes de doutes m’ont assaillie. Des larmes et pensées amères ont balayées ce à quoi je croyais. Tout a été balancé dans l’océan des mystères de la vie. Mes repères, jetés en pâtures aux âmes bien pensantes, m’ont donné du fil à retordre au fil du temps, de quoi nourrir mes pensées pour des idéaux plus nobles.

Merci l’intolérance. Merci à la société « aux idées raccourcies » d’avoir eu ce pouvoir de développer en moi un esprit critique.

Rien de tel que de puiser dans son expérience pour développer son propre sens de la spiritualité.

La spiritualité est une affaire personnelle, pourquoi ?

Le lac de la spiritualitéNous avons tous un sens personnel de l’analyse de ce que nous vivons, entendons, expérimentons… Avantage ou désavantage ? A chacun de choisir le côté de la balance qui lui rend avantage. Pour ma part, je choisis le côté qui flatte ce que je suis. Serais-je mégalo ? Non pas du tout… Mon choix pourrait être le contraire à ce que vous en attendiez. J’en suis désolée et tant pis. J’assume ce que je suis. Affirmation de ma spiritualité oblige.

Sacrée vie tout de même ! C’est elle qui enseigne sur la route à suivre. Merveilleuse aventure aux gouts salés d’incertitudes, d’interrogations multiples aux couleurs zébrées de surprises pour accueillir sans condition… toute surprise se présentant sur la route. Waouh… La spiritualité est un programme palpitant, a accueillir sans condition aucune.

Affaire personnelle, la spiritualité ? Ah oui et au fait, pourquoi ?

Un peu de concret s’impose… Même si je me suis dévoilée à demi-mot, il m’en faut en dire un peu plus…J’en conviens. Si vous y tenez, voici…

Il était une fois une gamine ayant traversé les tempêtes de la spiritualité de l’enfance, arrivée au pays de la spiritualité des adultes, imaginez son intention de semer ses leçons à qui voulait bien l’écouter, ses intentions l’habitait jour et nuit. Ah oui ? Bonne chance à cette gamine devenue adulte !

Mon intention n’est pas de faire long dans cet échange sur la spiritualité… droit au but

Des forces au-dessus de nous existent, oui. Croire en un au-delà, oui. Croire en des forces venues d’ailleurs en fonction de nos valeurs, oui. La foi en des forces qui nous dépassent, oui.

Nous échangeons sur nos spiritualités, pour nous enrichir mutuellementMais croire en nos propres puissances intérieures n’est-il pas plus judicieux pour enfin rayonner dans ce que nous sommes ? Facile à dire, plus difficile à appliquer. Notre éducation nous a forgé à l’image voulue par la société. Même pas la faute de nos enseignants, ceux­-­ci ont été formatés à leur insu. Même pas la faute à nos éducateurs non plus.

Arrivé à l’âge de raison ou dirais-je plutôt à l’âge d’avoir un esprit critique sur tout évènement, nous voici capable de développer notre libre arbitre sur toute idée, toute situation rencontrée sur notre chemin de vie.

Donc vous avez deviné, votre spiritualité ne peut qu’être partie intégrante de vous-même. Spiritualité d’un instant, d’un jour, spiritualité toujours. La vie de chacun d’entre nous est empreinte de spiritualité. La « spiritualité » est le nuage qui vous enrobe chaque jour au petit matin, vous conduisant sur les chemins de vos destinées sans que vous vous vous en rendiez compte.

Pour conclure sur un sujet si complexe, voici un merveilleux résumé d’Alain Boudet, Dr en Sciences Physiques, Thérapeute psycho-corporel, Enseignant.

La spiritualité n’est pas un système religieux ou une philosophie culturelle. Elle est une fonction naturelle vivante de l’être humain. Elle est indépendante de toute croyance, religion ou dogme.

 

Elle consiste à reconnaitre l’existence de notre Moi véritable, de notre ESSENCE, et à apprendre à nous laisser guider par elle.

 

C’est donc la découverte d’une autre dimension de nous-même, une partie lumineuse, puissante et grandiose, qui ne demande qu’à être développée par l’expérience.

 

Lorsque nous sommes en connexion avec elle, elle transforme notre état intérieur qui se caractérise alors par la joie et la liberté.

 

Elle transforme aussi nos sensations corporelles, car elle agit comme une Source d’énergie et élève notre état vibratoire.

 

Nous sommes invités à réaliser cet état en observant les jeux de l’égo, ses résistances, et en cultivant la confiance et le lâcher-prise.

 

Des clés pratiques telles que l’observation de nos sentiments et la méditation sont suggérées.

Méditer sur cette vision de la spiritualité et faites-moi part de vos réflexions.


Veux-tu découvrir le Phoenix qui est en toi ?


« Ton parcours très inspirant me pousse à dépasser mes propres limites. Un outil narratif ludique et efficace, sous forme de métaphores, pour redonner confiance et du sens à son parcours. » Eve, de Colmar.

Indique simplement tes coordonnées ci-dessous pour recevoir gratuitement ce guide :

Tes données sont confidentielles et sont enregistrées au près de la CNIL sous le n° 1957258


Par | 2016-07-19T19:59:08+02:00 août 9th, 2015|Cerveau & Créativité|17 Commentaires

Écrit par : :

17 Commentaires

  1. Claude, de "J'aime l'EFT" 09/08/2015 at 21:18 - Reply

    Ah, l’éducation « chrétienne » … Tu as connu cela aussi, alors. J’écris « chrétienne » entre guillemets, parce que le message originel du christianisme a subi bien des déformations au cours des siècles.

    Comme toi, j’en ai entendu des vertes et des pas mûres à mes cours de catéchisme ; on m’a dit :
    – que si on mourait juste après s’être confessé, on allait droit au Paradis.
    – Et que l’amour véritable consistait à faire passer le bonheur des autres avant le sien.

    J’ai conclu fort logiquement que l’amour le plus désintéressé qui soit, consistait … à se poster à la sortie du confessionnal avec un fusil, et à envoyer au Paradis le plus de monde possible.
    Heureusement, je me suis dit que quelque chose devait coincer dans ce raisonnement, et qu’il était préférable de réfléchir encore.

    L’intérêt de toutes les bêtises que j’ai apprises a été de développer mon esprit critique (positif) et mon envie de comprendre.

    Une autre histoire de christianisme, c’est un petit texte que j’ai lu dans une église de campagne il y a plusieurs années. « Jésus a dit : « Aimez-vous les uns les autres ». Cette phrase suffit à occuper toute votre vie, le reste c’est du détail. » Le christianisme comme cela, j’aime.

    Les autres religions disent la même chose, et ma démarche sans étiquette religieuse aussi.

    À bientôt Hélène.
    Claude, de « J’aime l’EFT » Articles récents…Les messages de l’eau (4) : l’influence que nous exerçons sur nos cellules.My Profile

    • Helene Hug 09/08/2015 at 21:46 - Reply

      Bonsoir Claude,

      Suis ravie de te revoir par ici.
      C’est drôle comme je me retrouve dans tout ce que exprimes. Combien sommes nous de générations à avoir vécues ce même processus ?

      A la sortie de l’église avec un fusils… Non, impression pas connue.
      Par contre la phrase que tu sites :« Aimez-vous les uns les autres »… et la suite… Bien connue ! Phrase qui m’a portée dans mes réflexions d’enfant et d’adolescente.

      Toute une vie pour comprendre ce que peut être la spiritualité et comment la vivre au mieux de ses intérêts en l’adaptant à ses aspirations profondes.

      L’amour inconditionnel commence par celui de sa personne pour que celui-ci transparaisse sur toute personne nous entourant.

      Le temps est nécessaire à chacun pour comprendre ce que la vie cherche à nous enseigner.

      A bientôt Claude 😉 !
      Helene Hug Articles récents…Spiritualité au service de nos vies : évolution positive de soi ?My Profile

      • Claude, de "J'aime l'EFT" 12/08/2015 at 08:08 - Reply

        Mon histoire de fusil, ce n’était pas qu’une impression, c’était un raisonnement parfaitement logique. Par contre, j’ai mis des années à comprendre à quel point les prémisses étaient fausses :

        – aller au Paradis juste après s’être confessé : quel marchandage !
        – et faire passer le bonheur des autres AVANT le sien : c’est oublier qu’on est tous Reliés; le « avant » ou « après » dans ce contexte, ce n’est que l’illusion de la séparation.

        Contente que ton article m’ait rappelé « La Croisée des Blogs », surtout pour un sujet pareil : c’est parti, je commence mon article. A bientôt 🙂
        Claude, de « J’aime l’EFT » Articles récents…Les messages de l’eau (4) : l’influence que nous exerçons sur nos cellules.My Profile

        • Helene Hug 14/08/2015 at 18:14 - Reply

          « marchandage » : c’est tout à fait ça. Qu’est-ce que j’ai pu en entendre de ces petites phrases me forçant à bien faire sinon…
          J’ai ri à relire ton histoire avec le fusil…Y aurait-il eu assez de place au paradis ? Tu as bien fait de réfléchir encore…

          Bonne création !
          Helene Hug Articles récents…Spiritualité au service de nos vies : évolution positive de soi ?My Profile

    • Tatiana 11/08/2015 at 21:25 - Reply

      « Jésus a dit : « Aimez-vous les uns les autres ». Cette phrase suffit à occuper toute votre vie, le reste c’est du détail. »
      No comments…Fort, limpide, si le monde pouvais comprendre cela, on serait loin des guerres de religions inutiles.
      Tatiana Articles récents…L’opportunité de sa vieMy Profile

      • Helene Hug 11/08/2015 at 22:24 - Reply

        Oui Tatiana, une merveilleuse phrase ou tout est dit. Phrase qui m’a longtemps interrogée durant ma jeunesse dans le sens ou rien ne semblait justement être raccordé à ce principe.
        Mais c’est aussi une phrase qui m’a faite avancée dans la réflexion qu’elle nous amène à effectuer sur nous-même.
        Helene Hug Articles récents…Spiritualité au service de nos vies : évolution positive de soi ?My Profile

  2. Tatiana 11/08/2015 at 21:32 - Reply

    Merci Helene pour ce vibrant témoignage. J’aime ce que tu dis et comment tu le dis c’est teinté d’une belle sincérité. On s’y retrouve…
    Tatiana Articles récents…L’opportunité de sa vieMy Profile

  3. Bonjour Hélène,
    Comme tu nous l’a annoncé en début d’article ce fut court…
    Je plaisante !
    Comment traiter en 2 mots un sujet aussi brûlant de fausses croyances et d’impact sur nos vies.
    Pas très facile mais tu as parfaitement réussi l’exercice.
    Mais tout compte fait je trouve que notre éducation chrétienne stricte a fait de nous se que nous sommes, elle nous a permis d’ouvrir les yeux bien grands et de ne pas croire toutes les sornettes que l’on veut nous faire avaler…
    Belle et douce journée.
    Danièle
    Danièle de Forme et bien-être Articles récents…L’évolution de la spiritualité…My Profile

    • Helene Hug 15/08/2015 at 19:50 - Reply

      Bonjour Danièle,

      Mais c’est de toute une bibliothèque que nous aurions besoin pour traiter un tel sujet !
      Chacun apporte sa contribution au monde en partageant son expérience, ce qui est déjà pas ma du tout.
      Et comme tu le dis si bien, c’est effectivement notre éducation stricte qui nous a donné le gout de la réflexion. De vivre dans un certain contexte nous aide à développer notre esprit critique.

      A bientôt Danièle 😉
      Helene Hug Articles récents…Parasites silencieux : comment leur faire la peauMy Profile

  4. Dorian 16/08/2015 at 21:22 - Reply

    Bonjour Hélène,

    Tu as raison, on vit certainement la spiritualité différemment en fonction de notre évolution.
    C’est passionnant !

    Et je suis entièrement d’accord avec le texte d’Alain Boudet, pour moi, c’est aussi de retrouver son moi profond ou quel que soit le nom qu’on lui donne et de l’exprimer pleinement dans sa vie.

    Au plaisir !
    Dorian
    Dorian Articles récents…7 raisons d’être une personne spirituelleMy Profile

    • Helene Hug 19/08/2015 at 22:38 - Reply

      Bonsoir Dorian,

      Au fil de nos décennies, la spiritualité change de couleurs comme les couleurs de l’arc en ciel après l’orage.

      Et oui, se connecter à son moi profond. La réside notre vérité, je le pense bien sincèrement.

      A bientôt Dorian et succès à tes projets en cours
      Helene Hug Articles récents…Parasites silencieux : comment leur faire la peauMy Profile

  5. Sylviane JUNG 18/08/2015 at 09:38 - Reply

    Bonjour Hélène

    « On adore que Dieu » combien de fois n’ai-je pas entendu cette phrase à l’Internat par des religieuses toutes « plus pieuses » les unes que les autres et qui m’ont dégoûté de Celui que l’on appelle Dieu pendant des décennies ‘

    Grâce à un ami j’ai pu découvrir et faire la différence entre spiritualité et religion et là j’ai totalement adhéré d’ailleurs quant on voit toutes les barbaries qui se sont passées et se passent encore au nom de Dieu il y a de quoi fuir et se réfugier au Tibet dans la partie encore inoccupée par les chinois. Chacun vit sa spiritualité à sa façon et comme dit un proverbe mexicain : « il y a beaucoup de chemins qui mènent au sommet »
    Sylviane JUNG Articles récents…Revoir les bons plans des chemins de l’intuitionMy Profile

    • Helene Hug 19/08/2015 at 23:21 - Reply

      Bonsoir Sylviane,

      Fuyons donc au Tibet ! Blague à part, combien de millier, million de personnes sommes nous à avoir subit ces enseignements dit « pieux » ? Pas d’idée précise sur ces retombées, en terme de chiffres.
      Suis courte pour cette fois, te souhaite de bien merveilleuses vacances.
      Merci pour ta visite que j’apprécie et à bientôt…
      Helene Hug Articles récents…Parasites silencieux : comment leur faire la peauMy Profile

  6. […] et son passage chaotique et drôle dans les sphères de termes qui vous marquent à vie Spiritualité au service de nos vies : évolution positive de soi ?  « La « spiritualité » est le nuage qui vous enrobe chaque jour au petit matin, […]

  7. Jean-Luc Hudry 24/08/2015 at 07:32 - Reply

    Ty as bien raison de te dévoiler un peu Hélène, un blog est la traduction humaine de celui qu titille son clavier, il est donc bon de savoir que la spiritualité et toi vous vous êtes rencontrées.Et que cela fait déjà un petit moment…

  8. Helene Hug 24/08/2015 at 17:47 - Reply

    Et oui jean-Luc, cela fait aussi un petit moment que je titille le clavier et que je m’y dévoile. Nous avons tous un coeur, appelé aussi âme, nous vibrons au rythme de nos émotions, de ce que nous ressentons. Si ne n’est pas de la spiritualé ça ?
    Helene Hug Articles récents…Parasites silencieux : comment leur faire la peauMy Profile

Laissez un commentaire

Cliquez ici pour que dernier article apparraisse

Comment une grosse galère m’a permis de découvrir une méthode en trois leçons pour sortir la tête de l’eau et prendre mon envol face à mes difficultés, et comment toi aussi tu peux l’appliquer pour enfin être à la hauteur de ton potentiel...

Le Saint-Graal-pour-se-sentir-pousser-des-ailes
« Ton parcours très inspirant me pousse à dépasser mes propres limites. Un outil narratif ludique et efficace, sous forme de métaphores, pour redonner confiance et du sens à son parcours. » Eve, de Colmar.
  •   La fatalité n'existe pas, prends ton destin en main,
  •   Tu as le pouvoir de changer ta vie
  •   Développe ta puissance intérieure maintenant !

Indique simplement tes coordonnées ci-dessous pour recevoir gratuitement ce guide :

Tes données sont confidentielles et sont enregistrées au près de la CNIL sous le n° 1957258

x