Secret pour vivre en abondance : comment font les moineaux

Accueil - Éducation & enseignement - Secret pour vivre en abondance : comment font les moineaux

Secret pour vivre en abondance : comment font les moineaux

Secret pour vivre en abondance et connaître le succès grâce à votre cerisier : les fenêtres ouvertes, des piaillements sortant de l’habitude, de par leur puissance me parviennent aux oreilles. Intriguée, j’allais voir ce qui se passait. le cerisier du jardin de mes voisins était envahi de moineaux. De même, sur le faîte du toit contigu à ce jardin, étaient aligné une nuée également de moineaux. Digne du film « Les oiseaux » d’Alfred Hitchcock. Faites comme les moineaux, vivez de l’abondance que vous offre la vie pour connaître le succès. Ouvrez les yeux et observez, vous connaîtrez le secret pour vivre l’abondance.

Secret pour vivre en abondance, connaitre le succès, faites comme les oiseaux :

Abondance et succèsQuel festin pour tous ces oiseaux. C’était comme un rendez-vous pour une invitation à une grande fête, comme pour un mariage, par exemple. Ah moins que les oiseaux nous livraient là un secret pour nous montrer le chemin de l’abondance ?

J’ai eu l’impression en cet instant, sous mon nez comme un clin d’œil, qu’un secret, comme un énorme cadeau allait mettre livré, rien que pour moi. Une puissante pensée me traversa alors l’esprit, et si la vie était comme ce cerisier ?

Abondance… Abondance…. Vous voyez ou je veux en venir ? Dans la vie, tout est abondance comme ce cerisier gorgé de belles cerises, servant de festin à une nué d’oiseaux. Encore faut-il savoir le voir, le comprendre, l’accepter et faire sienne cette évidence que tout est abondance dans la vie.

Mais quel est ce secret pour vivre en abondance ?

Pas évident à comprendre ? Pour sûr ! Secret pour vivre en abondance et connaitre le succès : moi-même j’ai longtemps douté sur l’idée de ce principe, que la vie était abondance. Le secret pour vivre en abondance et connaître le succès ne m’avait pas été livré avec le mode d’emploi.

Quand j’ai vu ces oiseaux en masse sur ce cerisier, se régaler de ce sacré festin de cerises rouges à point, je me suis demandée pourquoi nous hésitions tellement à nous servir de cette abondance offerte par la vie chaque jour qu’il nous ait donné de vivre. La vie se réduirait-elle à un cerisier au mois de juin, gorgées de cerises mûries à points ?

Où se trouve donc ce secret pour vivre en abondance, quel est donc ce concept ?

Secret pour vivre en abondance et connaitre le succèsLa vie n’est pas qu’un cerisier au mois de juin. Non, ce n’est qu’un exemple. Observez autour de vous. Soyez vraiment présent à vous-même, à chaque instant de votre vie, où que vous soyez et quoique vous fassiez. Vous verrez alors une montagne de trésors s’étaler devant vous tels des étals de marché gorgé d’abondance.

Et en voiture ? Observez par exemple, quand vous êtes arrêté a un feu rouge. Pour ma part, toujours au même feu rouge, au même endroit, toujours la même personne, assise sur un banc à l’arrêt d’un bus avec son chariot blindé… de sa vie. Et je me dis : quelle chance, j’ai un toit, un travail, une famille. Et si du jour au lendemain, je n’avais plus rien ?

Connaissant maintenant le principe du secret pour connaitre abondance et succès, vous vous sentez surement hors d’atteinte. Mais qui sait ? Le doute peut s’insinuer en vous à votre insu. Bon, n’est-ce pas humain ? Soyez vigilant envers vos pensées et dans la manière de regarder la vie qui vous entoure.

Secret pour vivre en abondance, ma proposition : et si pour changer, vous vous habituiez à penser « ABONDANCE » ? Moi qui suis passée par la cave ou les recoins manquais cruellement de clarté, me voilà propulsée au sommet. Les lueurs brillent de mille feux donnant vie aux rêves devenus réalité. C’est pareil pour chacun e vous. Le concept de l’abondance vous séduit-il ? Partagez-vous ce secret pour vivre en abondance autour de vous ou préférez-vous le garder pour vous ?

16 Commentaires

  1. Patricia LACROIX 02/07/2014 at 16:49 - Reply

    Bonjour Hélène,

    je vois Hélène que les vacances t’inspirent, la comparaison du moineau sur le cerisier est comme l’été joyeux, heureux…et si l’abondance ne rend peut-être pas rieur et joyeux elle contribue à être heureux.
    Très amicalement…et à bientôt!!!

    • Helene Hug 02/07/2014 at 18:44 - Reply

      Tu ouvre le bal des commentaires pour ce dernier article Patricia et je t’en remercie.

      Chants des oiseaux, cerisier… Ouvre sur un été joyeux comme tu as raison.
      Puisse-tu reconnaitre les chemins de l’abondance en chaque jour qu’il nous est donné de vivre.
      Même sous un ciel un peu nuageux, l’abondance n’est pas loin.
      Le secret pour être heureux est de savoir lire entre les lignes de ce qui s’offre à nous en chaque instant.

      Bien amicalement,

  2. Dorian 04/07/2014 at 22:00 - Reply

    Bonjour Hélène,

    Que dire… L’abondance est un état d’esprit. Elle existe effectivement partout.

    L’exemple avec la femme sur le banc n’est pas le meilleur je trouve car c’est l’égo qui parle dans cette situation en comparant, jugeant d’une certaine façon “Ma situation est meilleure”. Or sa situation est certainement la meilleure pour elle à cet instant pour s’améliorer. Si on lui donnait tout d’un coup, elle franchirait des paliers trop rapidement qui lui ferait peut-être défaut…

    La vie est complexe. Mais prendre le temps d’observer tout cela et d’agir en conséquence ne l’est pas tant que ça. Simplement une prise de conscience et une acceptation totale de ce qui est.

    Au plaisir d’avoir ton avis là-dessus 🙂

    Bien amicalement,
    Dorian

    • Helene Hug 04/07/2014 at 22:28 - Reply

      Bonjour Dorian,

      La personne sur le banc n’est pas une femme mais un homme SDF. Quelle a été cette personne à d’autres moments de sa vie ? Ce que je voulais dire : à tout moment nous pouvons nous retrouver dans cette situation. La vie reste fragile.
      Avec humilité, savoir apprécier ce que l’on a car tout peut basculer. Avec respect et humilité, savoir regarder l’autre tel qu’il est avec ses forces et ses faiblesses.
      Si je pouvais descendre de ma voiture à ce feu, j’irais volontiers saluer cette personne car elle nous enseigne la vie et elle ne le sais pas. Elle nous enseigne de par sa situation toute simple en apparence… 😆 Elle m’enseigne, sinon je n’en parlerais pas.

      Bien amicalement,

      • Dorian 06/07/2014 at 11:12 - Reply

        Bonjour Hélène,

        Héhé oui très juste… Cette personne est certainement malheureuse et complètement coupée de la source. Pourtant, elle est source d’enseignements comme nous tous et si elle prenait conscience de cela, elle fera probablement un bon en avant !

        Bien amicalement,
        Dorian

  3. Janine CESAIRE 06/07/2014 at 15:38 - Reply

    Bonjour Hélène
    Effectivement , pour savourer l’Abondance il suffit d’ouvrir les yeux et de regarder autour de soi ; la source de l’Abondance est en nous cf Deepak Choprah ( si tu as participé à la méditation guidée )

    Amitiés
    Janine

    • Helene Hug 09/07/2014 at 19:45 - Reply

      Bonjour Janine,

      Je n’ai pas participé à la méditation guidée de Deepak Choprah mais je comprend tout à fait ce que tu veux dire.
      Nos esprits étriqués nous font parfois oublier cette profusion d’abondance qui nous entoure.
      Merci pour ta visite amicale,

  4. Bernadette GILBERT 07/07/2014 at 02:45 - Reply

    Bonjour Hélène,
    Ton article m’a fait rire, de façon inattendue. En fait, cela fait quelque chose que je m’interroge sur ma cervelle que je compare à celle des oiseaux, mais juste dans le sens inverse de ce dont tu parles : je me posais la question de savoir si le fait d’être dans une grosse crise financière ne tenait pas à ma façon très cervelle d’oiseau d’avoir géré mes affaires…
    😆
    Heureusement que mes lectures me disent l’inverse. Merci pour celle que tu m’as offerte ce soir !
    Amitiés…

    • Helene Hug 09/07/2014 at 19:53 - Reply

      Chère Bernadette, me voici heureuse de t’avoir fait rire.
      Je ne suis pas sure que tu possède une cervelle d’oiseaux, vois-tu. Tu es toujours très pertinente.
      En ce qui concerne la crise financière, qui n’est pas passé par là ? Toute situation regardée avec un œil (ou même les 2, c’est mieux, 😆 ) acéré enseigne et nous remet sur les bons rails.
      Bon alors, si tes lectures te rassure, vois-tu, j’en suis forte aise, comme dirait la fourmi à son amie la cigale, ou l’inverse ? Bon, je vais relire notre ami Jean de la Fontaine.
      A bientôt Bernadette 😀 !

  5. sylviane 07/07/2014 at 09:16 - Reply

    Bonjour Hélène

    J’adore les moineaux et de temps en temps il y en a un qui plus courageux que les autres monte au 14e et vient sur mon balcon (je déteste les pigeons ce sont de gros cochons) l’abondance est en effet un état de l’être et pas du faire et dans notre société du “vous le valez bien” la voiture qui vous différencie des autres” j’en passe et des meilleurs c’est la course à la consommation à avoir toujours plus (titre d’un livre prémonitoire d’il y a pas mal d’années) on a oublié pour la plupart d’entre nous les bienfaits de la gratitude pour l’abondance dans laquelle nous vivons : eau courante (beaucoup ne l’ont pas dans le monde) pouvoir prendre sa douche quand on veut, acheter du sel alors que nos ancêtre payaient une lourde taxe pour ça, des autoroutes (certains n’ont que de la gadoue comme routes etc … quelle abondance et à laquelle nous ne donnons même pas de valeur pour la plupart

    • Helene Hug 09/07/2014 at 20:09 - Reply

      Bonsoir Sylviane,

      Le propre du moineaux est de voler, donc il est normal que le plus courageux se pose au 14è. Bon la, c’est moi qui a le vertige ! Si un jour je viens chez toi, prévois de m’arrimer solidement, sinon je risque de m’envoler 😆
      Effectivement, l’abondance c’est aussi apprécier l’eau, le sel, le pain… Tu me renvoie à des périodes ou ce n’était pas le cas pour moi et ma famille.
      Je m’estime maintenant privilégiée, ce n’est pas toujours le cas pour certaines personnes de mon entourage, familial ou professionnel.
      Avec humilité, acceptons nos richesses et partageons… 😀

  6. cécile 08/07/2014 at 21:44 - Reply

    Ah les moineaux! Ça me manque! Ici on n’a que des mouettes (en même temps, elles me font rigoler…). En californie, là où c’est la course à l’argent et où ça sent la compétition à plein nez, il semble si compliqué d’avoir des rapports simples avec les gens. Ici, en Nouvelle Angleterre, (où il y a des mouettes, plus de moineaux), on se contente de moins, on se sent plus proches les uns des autres…on est plus libres. Pas d’impots, pas de TVA, une ingérence minimum de l’Etat, mais le maximum de liberté de choix sur la façon de participer au bien aide de la communauté. La France est bien loin…

    • Helene Hug 09/07/2014 at 20:17 - Reply

      Bonsoir Cécile,

      Quoi, pas d’impôts, pas de TVA ? M’enfin, je déménage de suite ! Vite l’adresse !
      Je sens que ta nouvelle vie va te plaire.
      J’ai suivie tes pérégrinations de la Californie à la nouvelle Angleterre et te souhaite une nouvelle vie pleine de richesses dans ton nouvel univers en présence des mouettes bien sur.
      Se sentir plus proches des uns des autres est une valeur donnant chaud au cœur.
      Porte toi bien,

  7. Freddy JONEL 21/07/2014 at 08:06 - Reply

    Bonjour
    J’ai vraiment apprécié votre article, il est vrai que nous avons parfois du mal à réaliser toute l’abondance qui est autour de nous, nous ne sommes pas en pénuries de l’air parce que nous respirons tous les jours, de l’eau ni de la lumière… merci pour cette piqure de rappel.
    Cordialement.

    • Helene Hug 21/07/2014 at 21:21 - Reply

      Bonsoir Freddy et ravie de vous souhaiter la bienvenue,

      Merci à vous de rappeler ces fondamentaux tels que l’eau, l’air, le feu ( la lumière) et je rajoute la terre. Ces quartes éléments sont les fondamentaux de nos vies ici bas et de l’univers dans sa globalité.

      Le monde est merveilleux.

      Bien à vous,

  8. […] déjà écouté une conférence de moineaux dans un cerisier ? Mon voisin avait un magnifique cerisier, je dis avait, car toutes les branches ont été coupées à ce jour. Pas besoin de mettre quelque […]

Laissez un commentaire