Le bonheur de vivre à la bonne heure en couleurs de vie

Le bonheur de vivre

Le bonheur… Quoi encore un article sur le bonheur ? M’enfin ça suffit ! Ne faudrait pas en rajouter tout de même, stop ! Et si je vous présentais le bonheur avec ma sauce spéciale « Hélène » ? Ma sauce possède des ingrédients uniques introuvables dans les magasins et pour cause, ces ingrédients sont cultivés  uniquement sur un terrain réservé aux grands professionnels de cette question ayant fait des recherches très sérieuses sur le bonheur.

Un grand chef 4 étoiles vous en parle ici, spécialement pour vous, c’est servi sur un plateau d’OR. Le bonheur existe, je l’ai rencontré ! Mettez votre serviette autour du coup, prenez vos couverts et dégustez sans modération… Le restaurant « Le bonheur de vivre à la bonne heure aux couleurs de la vie » ouvre ses portes.

Le bonheur de vivre à la bonne heure :

Voici la suite d’une série d’articles sur ma petite philosophie de vie. Cet article participe à un événement organisé par Jean-Pascal pour la 66ème édition du carnaval d’articles « A la croisée des blogs » du site « developpementpersonnel.org » Au menu donc, vous allez déguster :

Vivre le bonheur avec les couleurs de la vie à la bonne heure

Bonheur, B comme… Bienveillance :

Le bonheur… Bienveillance envers qui, envers soi ou les autres ? Les deux mon capitaine ! Euh, pardon… Je prendrais les deux, histoire d’avoir une idée des différences de goûts. Excellent choix !

La bienveillance envers soi est cuisinée avec de la confiance en soi arrosée d’amour et de considération envers sa personne avec une pointe d’humilité parsemée de tendresse envers ses petits défauts, facette de personnalité donnant du mordant sous la langue.

Et la bienveillance envers les autres ? Ce plat est composé des mêmes ingrédients mais diffère en ce soupçon d’ouverture au monde avec une pointe d’amour coloré de bleu orienté vers autrui.

O comme Oui,

N comme nouveau :

Le bonheur : la recette infaillible à ne pas manquer

Le bonheur Oui, et la suite ? Et bien je prendrai  du Oui, celui qui dans le bonheur à un gout excellent de Oui… Vous savez…. Bien sûr, pas de souci, justement aujourd’hui est arrivé un Oui spécial à la vie, tout Nouveau, N comme nouveau, sorti de tout droit de nos réserves spéciales. Oui à un goût délicieux de noisette, Oui est arrosé délicatement d’un vin de couleur orange saupoudré délicatement de couché de soleil, un délice.

H comme Humour :

Le bonheur en plat principal ? Bonheur, H comme Humour : nous avons ce jour une pièce admirable parfumée de joie de vivre et d’insouciance sortie de derrière les fagots, gardés au chaud pour les grandes occasions, parfumé aux humeurs tendres, douces et merveilleuses, aux couleurs havane rappelant celle de l’excellent cigare du grand-père d’antan.

Le bonheur de vivre à la bonne heure continu avec un dessert hors du commun :

E comme enivré, enivré de bonheur de vivre. Un dessert digne de choix de par sa richesse en ondes et pensées positives arrosé de joie de vivre avec simplicité, humilité et amour de l’autre et de soi. Un gâteau hors du commun enrobé d’un feuillage d’émeraude, recette  de ma grand-mère sortie de mon coffret secret bien gardé réservé aux grandes occasions.

Le bonheur de vivre à la bonne heure continu son forfait :

Le bonheur est sournois envers votre personne pour vous soudoyer : afin de vous rendre dépendant dans la pratique du bonheur, il vous propose le pousse café. Ancienne pratique des repas de famille, vous connaissez ?

Nous arrivons à la lettre U de bonheur, aucune couleur ne répond à cette attention, le comble ! Donc U est Unique ! Bonheur comme Unique mérite une recette toute spéciale et se rattache à :

R comme Rigoler

Le bonheur comme Rigoler, voilà une petite douceur parfaite pour finir un repas. C’est comme un chocolat après le café…(Ou le cognac pour les plus anciens) Ou la rose rouge reçue par votre amoureux (se), et pourquoi pas le rubis… Rêvez…Rêvez en couleur et rigolez de chaque chose de la vie, profitez de tous ces petits et grands bonheurs traversant votre vie à toute heure tous les jours de votre existence. Ah, au fait, c’est quoi le bonheur pour vous ? A bientôt au restaurant du bonheur… A tout à l’heure…