Œuvres d’art à profusion à la boutique « Bonheurs de vie »

Œuvres d'art à profusion

Œuvres d’art à profusion : c’est l’été, le soleil nous chauffe activement de ses rayons ces jours-ci faisant fuir la morosité ambiante. Qui ne s’est jamais extasié devant le spectacle d’un arc en ciel ? Quel merveille ces Œuvres d’art ! Ces couleurs d’arc-en-ciel sont comme les joies jalonnant votre vie. Vos commentaires à l’article « Bonheur à vendre au rayon maraîcher » prouvent que vous êtes sensibles à ces joies vous entourant et qu’il est précieux pour chacun de vous de préserver ces bonheurs. Toutes ces joies partagées deviennent un formidable trésor : Œuvres d’art digne de la caverne d’Ali Baba !  “La vie est notre principale œuvre d’art. « Apprécier une tasse de café en elle-même.»”

Œuvres d’art à profusion et couleurs d’arc-en-ciel

Cet article est extrait de l’ouvrage « Le grand livre du bonheur HAPIPNESS » aux Éditions de l’homme (2011) et s’articule parfaitement au l’article précédent sur le bonheur, ce chef-d’œuvre de vie.

La vie d’un artiste heureux consiste à faire de l’art, à échanger de l’art et à rendre les autres – et lui-même – heureux par l’art. Le professeur Mariano Rojas nous invite à aller plus loin et à devenir le désigner, l’illustrateur, le peintre, le photographe, le sculpteur et l’architecte de notre propre vie. Il a en tête un chef-d’œuvre inspirant. Bienvenue dans la galerie du bonheur et dans l’atelier du bien-être !

  Œuvres d’art à profusion à la boutique « Bonheurs de vie »

Œuvres d'art : Le grand livre du bonheur

Du temps pour créer son œuvre d’art personnelle

Les jugements esthétiques ne portent pas seulement sur des objets. Nous pouvons aussi évaluer notre propre vie et la juger satisfaisante ou insatisfaisante. Nous voulons tous, bien entendu, une vie une vie qui nous satisfasse, mais cela implique de prendre soin de nous-mêmes et d’avoir la sagesse de créer une excellente œuvre d’art.

Dans mes travaux sur le bonheur, j’ai étudié plus particulièrement la façon dont on obtenait de la satisfaction dans la vie grâce à la satisfaction tirée de domaines spécifiques servant de scène à tout être humain. Jouer notre « rôle d’êtres humains » implique normalement de développer des liens avec nos enfants notre conjoint, nos parents, nos amis, d’avoir un travail, d’acheter et de consommer des biens, de s’adonner a des sports et à des passe-temps, d’appartenir à une communauté, d’avoir des activités et des centres d’intérêt, etc.

Ces champs de l’activité humaine sont appelés « domaine de vie ». J’ai découvert que notre satisfaction ou notre insatisfaction dans ces domaines de vie explique en grande partie notre niveau général de satisfaction dans la vie. J’ai découvert que certains domaines génèrent plus que d’autres cette satisfaction, en fonction de notre situation particulière.

Boutique « Bonheurs de vie » et arc-en-ciel

T.S Eliot (Prix Nobel de littérature, 1948) nous invite à réfléchir sur la vie en posant la question : « Où est la sagesse que nous avons perdue par le savoir ? Où est le savoir que nous avons perdu par l’information ? » Comme il se doit, mon travail de recherche universitaire fait appel à de grandes bases de données contenant une quantité phénoménale d’informations traitées de manière à obtenir des résultats que l’on peut qualifier de « savoirs ». J’aimerais également indiquer dans les lignes qui suivent certains traits de sagesse qui m’ont aidé à créer ma propre œuvre d’art.

Mon travail de recherche m’a rappelé qu’en tant qu’êtres humains, nous sommes plus que de simples consommateurs. C’est une chose étonnante pour les économistes, dont je fais partie, qui envisage en tout terme de consommation, comme on le voit dans les manuels de microéconomie.

Couleurs d’arc-en-ciel à la boutique « Bonheurs de vie »

Œuvres d’art à profusionJ’ai appris notamment qu’il était important de bien utiliser son temps. Le temps est notre ressource la plus précieuse. Nous devons donc le gérer de manière à accroitre notre satisfaction dans les domaines de vie les plus susceptibles d’augmenter notre satisfaction de vie globale. Nous devons, entre autres, consacrer suffisamment de temps à l’établissement de relations personnelles satisfaisantes, et réserver du temps pour nos loisirs et centre d’intérêt.

J’ai appris combien il était important parfois de refuser du travail supplémentaire ou une offre d’emploi, qui permettent certes de gagner plus d’argent, mais empêchant de consacrer du temps à d’autres domaines de vie, par exemple, prendre une demi-journée pour aller au parc avec ses filles ou passer davantage de temps avec sa femme.

J’ai appris que je pouvais augmenter ma satisfaction économique non pas en dépensant de l’argent, comme on peut s’y attendre, mais en profitant davantage de ce que j’ai déjà. J’ai appris qu’il est important de profiter d’une tasse de café avec un ami en elle-même et non comme moyen d’obtenir quelque avantage personnel ou de développer son réseau professionnel. J’ai préféré garder un poste qui me permettait de travailler avec des collèges sympathiques et me donnait un sentiment d’accomplissement, plutôt que d’accepter un emploi mieux payé, mais plus stressant et moins gratifiant.

Notre vie est une œuvre d’art

Œuvres d'art de la Caverne d'Ali BabaJe considère ma vie comme une œuvre d’art et j’essaie de consacrer mon temps et mes autres ressources à augmenter ma satisfaction. Le concept de « domaine de vie » m’a été très utile à cet égard. Nous n’avons pas besoin de nous demander en permanence comment nous allons répartir nos ressources personnelles, mais nous ne devons pas perdre de vue quelques principes de sagesse fondamentaux. Il est bon, par exemple, de garder çà l’esprit que nous somme bien plus que de simples consommateurs et que les relations interpersonnelles sont essentielles.

Par ailleurs nous pouvons faire prendre de la valeur à notre œuvre d’art par des actions contribuant à l satisfaction de vie d’autres personnes.

Sans doute pourrais-je faire quelques retouches de peinture çà et là pour embellir mon œuvre. Il y a encore de la place sur ma toile pour améliorer ma satisfaction de vie. J’espère que mon œuvre d’art sera aussi belle que celle de ma grand-mère : elle a 98 ans et sa vie est un vrai chef-d’œuvre.

Les clés : Transformer l’information en savoir et le savoir en sagesse

Le temps est notre bien le plus précieux: gérez-le sagement pour augmenter votre satisfaction dans les domaines de vie les plus pertinents pour votre satisfaction de vie globale. Vivez votre vie comme si c’était votre principale œuvre d’art parmi d’autres œuvres d’art de votre existence.

L’auteur : Mariano Rojas est professeur à la faculté latino-américaine de sciences sociales et à l’université populaire autonome de l’État de Puebla, à Mexico (Mexique). Ces 10 dernières années, ses recherches ont porté sur le bonheur. IL a étudié la relation entre la satisfaction dans la vie, le revenu et la consommation, les concepts de qualité de vie et de progrès ainsi que le manque de bien-être. Et vous comment concevez-vous vos œuvres d’art ? Quel est votre avis sur ce concept de vie ? Partagez-vous ces idées ?