La peur de parler en public : la vaincre est possible

La peur de parler en public : la vaincre est possible

La peur de parler en public te pétrifie ? Tel tu parles, tel tu es. Si tu as peur de parler en public, c’est que tu as peur de toi. Tu ne te fais pas confiance. Tu es pétrifié par le doute et le manque de confiance en toi. Tu n’as aucune confiance en tes capacités à t’imposer face à un public, par exemple quand un oral d’examen se pointe à l’horizon. Et si il y avait des solutions ? La peur de parler en public peut être vaincue. Lire la suite

La parole en public, comment la maitriser

La parole en public, comment la maitriser

La parole en public, vous connaissez ? Oui, surement car il n’y a pas de situation ou vous ne pouvez éviter de prendre la parole en public. Toutes les occasions sont bonnes pour prendre la parole en public. La parole en public fait peur à chacun pour de multiples raisons qui n’en sont pas. La parole en public est le lien pour toute relation avec autrui.

Qu’entend-on par prendre la parole en public ? Dire bonjour à son voisin que l’on rencontre, tiens en passant, il m’est arrivé de l’éviter (ce voisin) pour éviter de lui parler car me sentant trop stressée de ma journée. Ai-je eu raison ? Je ne sais. Dans ce cas de figure, le voisin aurait très bien compris je pense, que je lui dise : « pardon, je ne suis pas disponible ». Ou une phrase de ce genre. Mais non, je me suis mise en position de fuite. (Bon, je pense surtout que je ne voulais pas être désagréable)

La parole en public : outil indispensable pour vivre en société

Tous les jours, La parole en public est un outil indissociable au quotidien de chacun.  La parole en public vous habille chaque jour de votre aura, c’est à dire de ce que vous êtes, vous avec votre essence personnelle… Ça vous parle ? J’espère bien ! Avez-vous compris que votre prise de parole en public est le reflet de votre personnalité ? Prenez conscience de cette merveilleuse personnalité qui est la vôtre, pour la laisser émerger, vivre. Fini de vous comparer à qui que quoi… Fini d’avoir des complexes ! vous êtes tout simplement vous ! Merveilleux ! Votre personnalité a besoin de vivre au grand jour.

Oui, merveilleux car votre personnalité est unique. Facile à dire auriez-vous envie de me répondre, et pourtant…

Et pourtant si vous y regardez de plus près : combien de fois dans une journée avez-vous l’occasion de prendre la parole en public ?

  • Bonjour voisin, comment allez-vous ?
  • Chez le pharmacien : bonjour, je voudrais…
  • Chez le libraire : bonjour…
  • Chez le boulanger : bonjour, une baguette…
  • Chez votre épicier : bonjour… (quand vous arrivez à la caisse)
  • Au téléphone : salut Pierre, Bla… Bla… Bla…
  • Au boulot : bonjour collègue…
  • Au resto du boulot : bonjour… plat du jour… Merci…
  • En réunion : tellement passionné par votre sujet… Vous vous êtes dépassé !

La parole en public en toutes occasions

Autant d’occasions multiples de prendre la parole sans que vous vous en aperceviez. Pourquoi en serait-il autrement dans d’autres circonstances ? Pourquoi vous faire autant de cinéma quand vous vous trouvez dans des situations hors de votre quotidien ?

Peur de prendre la parole en publicQuelle différence cela fait-il de prendre la parole face à une personne ou face un public plus conséquent ? Prendre la parole en public pourrait s’apparenter à un sport d’endurance (lien vers un PDF avec plein de conseils pour réusssir toutes vos prises de parole) pour certaines personnes. Je le conçois tout à fait. J’ai encore en tête des souvenirs de situations ou la peur me paralysait. En sueur, les mains moites, la voix tremblotante, les jambes coupées. Jusqu’au jour où j’ai compris qu’il me fallait apprivoiser cette peur. Sacré boulot, faites un pas après l’autre. Pour commencer, cernez ce qui vous fait vraiment peur quand vous devez prendre la prise parole en public.

La peur d’être jugée, peur du regard de l’autre ? Peur de ne pas être à la hauteur ? Peur d’être ridicule ? N’avez-vous pas l’impression que vous vous sous-estimez ? Quelle valeur accordez-vous à votre personne ? Voici une petite introspection qui va vous révéler vos facettes à travailler.

La parole en public s’apprivoise

Réfléchir sur soi

« Connais-toi toi-même. C’est le commencement de la sagesse »

Socrate

« Qui domine les autres est fort. Qui se domine lui-même est puissant »

Lao Tseu

Appliquez ce merveilleux principe de Socrate. Vous connaissez-vous ? Faites déjà connaissance avec vous-même en vous apprivoisant. La parole en public vous fait peur car vous passez votre temps à vous comparer. Apprenez à vous dominer. Vous avez de quoi méditer sur chacune de ces deux citations, (une de Socrate et l’autre de Lao Tseu) pour commencer votre parcours. Bonnes réflexions constructives…A bientôt…

Vaincre vos peurs de prise de parole en public

Vaincre vos peurs de parler en public

Vaincre vos peurs de prise de parole en public, imaginez : Devoir parler en public vous paralyse et vous préférez rester en retrait. C’est votre choix, mais est-ce que cela vous rend heureux ? Cette solution choisie vous conduit à restreindre votre cercle social, à vous isoler. Vous fuyez toutes occasions de vous exprimer, vous avez peur de vous exposer devant un public. Vous pensez que ce public va vous juger, la crainte d’essuyer un échec vous est intolérable.  

Vaincre vos peurs : Voici la litanie des inconvénients consécutifs à votre peur de parler en public : en réunion vous ne dites rien, vous laisser les autres s’exprimer à votre place, résultat : vous paraissez effacé et vous en êtes malheureux. Lors d’une soutenance de mémoire de fin d’études par exemple, vous vous sentez paniqué devant le jury, résultat : vous perdez vos moyens et le résultat final s’en ressent, vous vous sentez humilié. C’est le pot de départ d’un ami et chacun a envie de lui témoigner sa sympathie sauf que la peur vous paralyse, résultat : vous vous en voulez, vous culpabilisez avec des phrases assassines du style : je ne vaux rien, je suis bête…

Vaincre vos peurs de parler en public :

Vaincre vos peurs de parler en public Vous en voulez encore ? Vous vous mettez en marge de la société, vous vivez replié sur vous-même, vous laissez dormir votre potentiel, vous vous laissez ronger par ces moments désagréables quand vous êtes devant un public… Bref, vous en avez ras le bol de vous rendre ainsi malheureux ? Il y a des solutions pour vaincre vos peurs et vivre plus sereinement en utilisant vôtre potentiel dormant en vous, de cela j’en suis sure.

Vaincre vos peurs de parler en public : Voyons comment s’en débarrasser, lors de mes recherches pour vous offrir le meilleur, j’ai trouvé cet article fort intéressant que je vous livre tel quel, paru dans la rubrique santé mentale de ce site vous donnant quelques explications sur le syndrome de la peur avec un début de solution pour vaincre cette fameuse peur :

Découvrez : vaincre vos peurs de parler en public

Avoir le trac : pour certains, parler en public provoque une peur paralysante. Selon un sondage Gallup mené auprès d’Américains, la glossophobie ou la peur de parler en public est la phobie la plus courante, dépassant d’autres formes de terreur inspirées par les aiguilles, les hauteurs, le tonnerre, les araignées et l’avion.

Vaincre vos peurs : l’anxiété de performance, ou le trac, frappe au pire moment, chez n’importe qui – étudiants, PDG, père de la mariée, participants au concours American Idol. Il est tout à fait naturel d’être nerveux. Nous avons tous été saisis d’une angoisse irraisonnée avant un événement important, une entrevue d’emploi ou un exposé devant la classe. Pour certaines personnes cependant, l’anxiété et ses symptômes physiques, tels que les mains moites, une tension musculaire, de l’agitation, une faiblesse soudaine, une difficulté à respirer, des battements cardiaques rapides ou irréguliers, des nausées ou des maux de ventre, peuvent être écrasants.

Vaincre vos peurs de parler en public, le facteur de la peur

Quelles sont les causes de cette réaction physique troublante (et incommode) ? Notre réaction au stress a en fait une fin utile – notre corps nous aide à faire face à un danger immédiat.

Vaincre vos peurs de parler en public Imaginez que vous venez de frapper accidentellement un nid de guêpes ou que vous vous préparez à chanter devant un juge aux remarques particulièrement cinglantes comme Simon Cowell. La réaction de combat ou de fuite qui s’empare soudain de votre corps est déclenchée par votre système nerveux autonome, qui régit vos fonctions corporelles comme les battements cardiaques, la digestion, la respiration et la transpiration. Quand vous subissez un stress, votre système nerveux autonome passe à « l’alerte rouge », inondant votre système d’hormones du stress (adrénaline et cortisol).

Cette décharge d’hormones provoque une accélération de la fréquence cardiaque et une élévation de la tension artérielle, et vous ressentez alors une montée d’énergie pour faire face au danger. En même temps, votre corps réduit l’apport d’énergie aux fonctions qui ne vous servent pas dans l’immédiat, comme la digestion et la reproduction. Lorsque vous serez à l’abri des guêpes ou des commentaires de Simon Cowell, le taux des hormones du stress tombe, votre cœur ralentit et vous retrouvez votre calme habituel.

Découvrez : vaincre vos peurs de parler en public

Si vous préférez manger une tonne de piments habañero plutôt que monter sur scène et parler ou chanter devant une foule, vous n’êtes pas seul. Heureusement, vous pouvez prendre des mesures pour acquérir plus de confiance et débloquer la parole.

  • Vaincre vos peurs, des méthodes existentVaincre vos peurs : le plus important est d’atténuer votre anxiété pour vous sentir plus à l’aise devant un groupe de personnes. Préparez-vous du mieux que vous pouvez. Si vous devez prononcer un discours, que ce soit devant des actionnaires ou des invités à votre mariage, pratiquez-vous à voix haute puis devant un groupe d’amis qui vous encouragent.
  • Lors de vos pratiques, utilisez des fiches aide-mémoire, un microphone, et tout support visuel que vous envisagez d’inclure, ce qui vous permettra de vous habituer aux installations. Imaginez-vous donner un beau discours et les applaudissements que vous allez recevoir de la part de votre auditoire.
  • Si vous voulez acquérir plus d’assurance pour chanter en public, prenez le micro dans un bar de karaoké ou joignez-vous à une chorale d’amateurs – personne ne s’attend à une performance du calibre d’Andrea Bocelli, alors détendez-vous et amusez-vous.
  • Des techniques de relaxation simples peuvent vous aider, comme les exercices de respiration profonde ou le relâchement musculaire progressif (contracter chaque groupe musculaire pendant quelques secondes avant de relâcher). La méditation, pratiquée de manière régulière, peut atténuer la tension et calmer l’esprit. Les exercices de visualisation s’avèrent utiles aussi – vous avez probablement entendu la suggestion d’imaginer l’auditoire dans le plus simple appareil, mais vous pouvez aussi prendre quelques minutes pour visualiser un coin tranquille où vous vous sentez serein et en paix.

Être à l’aise en public, c’est possible

Vaincre vos peurs : pour acquérir des techniques d’orateur, suivez un cours d’art oratoire offert par une université, un centre communautaire ou une bibliothèque. Adhérez à Toastmasters (www.toastmasters.org – page en anglais) – avec ses milliers de clubs locaux actifs dans le monde entier. (Vous voyez ? La preuve que vous n’êtes pas seul.) Faites appel à un entraîneur spécialisé dans le théâtre pour améliorer votre performance sur scène, ou essayez l’hypnose pour surmonter l’agitation précédant votre prestation. L’exercice régulier vous aide aussi à combattre les effets du stress et de la tension.

Secrets pour éliminer sa peurCertains médicaments peuvent être envisagés. Les bêtabloquants, comme le propranolol, sont utilisés dans le traitement de l’hypertension et de certaines affections cardiaques ; ils peuvent être pris avant une situation stressante, comme parler en public ou donner une performance sur scène. Demandez l’avis de votre médecin (sachez que les bêtabloquants ont des effets secondaires potentiels).

Vaincre vos peurs de parler en public, un stress qui persiste

Si vous vous trouvez souvent aux prises avec un stress intense ou un état anxieux prolongé, vous souffrez peut-être d’un problème plus sérieux que la peur de la scène. Ce peut être un trouble anxieux généralisé, un stress post-traumatique ou d’autres troubles anxieux, dont le trouble panique et les phobies. Parfois, le problème pourrait découler d’un trouble médical sous-jacent, comme une de la thyroïde.

Un stress prolongé peut interférer avec les activités quotidiennes et mener à des problèmes de santé physique, comme les maladies du cœur, la prise de poids, la dépression et les troubles digestifs. Aussi, consultez votre médecin sur les choix de traitements et sur les modifications que vous pourrez apporter dans votre mode de vie dès que possible. Évitez de vous rabattre sur l’alcool, la cigarette, les drogues à usage récréatif ou les aliments pour échapper à vos sentiments négatifs.

Vaincre vos peurs de parler en public, devenez un orateur envié

Imaginez : parler en public est un véritable plaisir, vous vous sentez épanouie, reconnue de tous, chaque prise de parole vous dynamise. Mais comment est-ce possible ?

Vaincre vos peurs de parler en public Découvrez : vaincre vos peurs : En appliquant les conseils donnés ci-dessus vous allez déjà progresser, je vous le garantie : pratiquez le karaoké est une excellente idée, essayez la méditation, la relaxation (j’aurai l’occasion de revenir sur ces sujets). Je vous conseille également de découvrir les secrets gratuits pour vaincre vos peurs de prise de parole en public. Prenez-vous les moyens de vaincre enfin vos peurs de parler en public, ne laissez pas cette peur vous empoisonner la vie.

J’ai été comme vous avec la peur au ventre à chaque fois qu’il m’était donné l’occasion de m’exprimer ; comme j’aimais me mettre en position de retrait, non non surtout oubliez moi…

Comment j’ai fait pour vaincre cette peur ? Je me suis entrainée, j’ai aussi suivi des stages de pratique, cela ne s’est pas fait du jour au lendemain, mais plus j’osais m’affirmer en public, plus je prenais de l’assurance. Vous aussi vous pouvez réussir à vaincre vos peurs. Faites-moi part de vos difficultés, exprimez vos souhaits, je vous répondrais, mais hors de question de vous promettre la lune, car la solution est en vous et non en moi, je ne peux que vous prodiguer des conseils appropriés.

 

 

Vaincre la phobie sociale

Vaincre la phobie sociale

Vaincre la phobie sociale : nous avons tous un peu de phobie sociale en nous. En certaines occasions, nous connaissons tous des manifestations physiques nous freinant et nous empêchant d’être nous-même. En nous est enfouie une peur pouvant être paralysante au point de ne pouvoir faire face à notre public. Ce public n’est pas forcément un auditoire nombreux, ce public peut être simplement un tête à tête comme lors d’un entretien par exemple (d’embauche ou d’évaluation…) ou devant un jury de quelques personnes pour argumenter un mémoire de fin d’étude, ou être reçu pour une candidature, ou une sélection sur dossier devant un  jury pour une entrée dans une école de formation…Les situations sont multiples dans les situations de prises de paroles.

Vaincre la phobie sociale : questionnement

Vaincre la phobie sociale

Vaincre la phobie sociale : quand vous vous trouvez dans ce genre de situation, il vous arrive d’avoir peur et soudain des manifestations physiques telles que les palpitations, le trou noir, la transpiration, les mains moites, les tremblements, la gorge serrée, respiration accélérée, ces manifestations vous paralysent.  C’est ce qu’on appelle la phobie sociale légère presque normale pour chacun d’entre nous. Cela peut aussi s’apparenter au trac.

Un ami dernièrement venu me demander conseils, inquiet,  m’informe qu’il souffre de phobie sociale au de la lecture de certains de mes articles. Je le rassure en lui expliquant que s’il était atteint de véritable phobie sociale, il ne pourrait pas sortir de chez lui, rencontrer ses amis comme il le faisait facilement, ni même faire tout ce chemin pour venir me voir. Vaincre la phobie sociale : Ce genre de phobie socialement handicapante est une pathologie à prendre très au sérieux mais ce n’est pas le sujet de cet article. Ici nous parlerons plutôt de « phobie dite légère » commune à tout un chacun.

Vaincre la phobie sociale, symptômes :

j’en reviens donc à ces manifestations incontrôlables qui divisent par 10 votre efficacité potentielle et surtout qui affaiblisse votre image et votre impact auprès de vos interlocuteurs. Sans compter que cette situation non contrôlée vous conforte dans votre manque de confiance en vous-même. Et nous y voilà ! Le doute vous ronge votre intérieur et casse votre quotidien. Vous n’avez pas pris conscience de vos valeurs uniques, vous vous comparez…à qui d’ailleurs… ? Vous vous souvenez ce que je vous expliquais lors d’un précèdent article ? Aller le relire ! Profitez-en pour poser vos questions, je suis là pour vous aider, ce concept « d’individu unique » n’est pas évident pour chacun d’entre nous.

Vaincre la phobie sociale, c’est possible :

Si je peux vous rassurer, j’ai mis bien du temps pour le comprendre. Avoir conscience de ses valeurs, les faire valoir demande un dose bien fournie de confiance en soi, de foi en ses idées, en ses valeurs. Ce n’est pas de la mégalomanie, la confiance en soi s’appuie sur la valeur  que  nous nous donnons. Un  exemple : me retrouvant devant un jury d’évaluation d’entrée à l’école de cadre,  j’ai dû argumenter mon projet professionnel, et bien je peux vous assurer que j’étais tellement déterminée et sur de moi que ma soi-disant « phobie sociale » avait totalement disparue ! J’avais « séduit » le jury et j’ai été retenue. Ceci pour vous dire que c’est possible : vaincre la phobie sociale et réussir  ses prises de parole en faisant confiance en son potentiel. Vous allez me dire, oui mais comment ?

Vaincre la phobie sociale, méthode :

il existe une méthode : s’entrainer sur le terrain ! Dans tout stage de prise de parole en public, vous apprendrez des techniques pour cultiver et augmenter votre confiance en vous. Vous apprendrez à convaincre un auditoire. Ne croyez surtout pas que pour moi c’est venu tout seul, je me suis entrainée et encore entraînée. Cultiver sa confiance en soi induit forcément des prises de parole réussies. Je le constate tous les jours dans mon environnement personnel et professionnel.  Vos prises de paroles vont être de plus en plus réussies. Votre confiance en vous augmente de jour en jour .

Réussir ses prises de paroles en public

Réussir ses prises de paroles en public

Réussir ses prises de paroles en public ne nécessite pas d’être un grand orateur.

Donnez-vous seulement la peine d’apprendre et d’appliquer avec sérieux les techniques de prise de parole en public. Grâce à un entrainement régulier vous allez être étonné de votre réussite!

Si vous travaillez dans une entreprise, vous devez certainement prendre la parole lors des réunions. Vous encadrez des équipes et dans ce cas vous devrez développer votre leadership. Vous devrez  affirmer votre autorité pour diriger vos équipes.

Enfin, si vous êtes en couple, vous devrez vous affirmer. Savoir s’affirmer dans son couple est un gage de réussite et de respect mutuel l’un envers l’autre.

Utilisez les bons outils pour vous affirmer en toutes circonstances. Éliminez cette peur qui est enfouie au plus profond de vous, libérez votre potentiel! Savoir parler en public procure d’immenses satisfactions !

En quoi consistent ces techniques  pour réussir ses prises de paroles en public ?

Grâce à ces outils précieux vous allez apprendre à :

  • A articuler, à bien prononcer les mots que vous utilisez, à porter votre voix suffisamment haute pour que vous soyez entendu de votre public.
  • A connaître le langage du corps, comprendre comment vous tenir en public et trouver la posture idéale pour vous sentir en confiance. L’attitude du corps est toute aussi importante que les mots que vous utilisez.
  • Vous allez apprendre à identifier toutes vos émotions pour savoir les maîtriser et les utiliser à bon escient.
  • Vous allez vaincre également votre peur de vous exprimer en public en augmentant votre confiance en vous.

Il y a des exercices qui consistent à ne pas exprimer ses émotions de façon verbale, mais uniquement de manière corporelle. Ainsi, il vous sera possible de repérer comment elles se traduisent dans votre corps. Ensuite, il vous faudra les transformer par la posture du corps, afin que vous les mémorisiez et que vous parveniez à vous en servir au moment opportun. Enfin, lorsque ces émotions auront été reconnues, il ne vous reste plus qu’à comprendre ce qu’elles veulent dire pour vous. Car une émotion ne doit jamais vous trahir ou vous faire basculer dans le conflit. Vous en perdriez votre crédibilité.

Réussir ses prises de paroles en public s’acquiert avec de la technique

Ces techniques sont là pour vous aider à développer votre charisme, votre autorité, votre crédibilité.

Si par exemple vous êtes en colère à cause de la manière dont on vous parle, parce que vous sentez de l’irrespect. Il vous sera plus profitable d’identifier que cela vous fait ma et vous met en colère. Savoir exprimer cette émotion sans violence est plus profitable. Ainsi, en identifiant vos émotions vous allez apprendre à les maîtriser.

Voyons ce que cela pourrait donner dans un jeu de rôle:

Premier cas pour réussir ses prises de paroles en public :

  • Une personne vous parle, un subordonné. Il vous manque de respect en considérant qu’il a le droit de vous parler ainsi.
  • Premièrement, vous êtes en colère, mais vous ne l’identifiez pas, et vous ne cherchez pas à la démystifier.
  • Vous allez réagir à votre colère en vous emportant, réaction a effet miroir, comme en répondant à votre tour de manière irrespectueuse, ou alors en collant une droite à votre adversaire. Ce ne sont évidemment pas les bonnes solutions.

Deuxième cas pour réussir ses prises de paroles en public :

  • vous sentez monter en vous cette colère et vous l’identifiez. Vous cherchez à exprimer ce qu’elle génère chez vous, vous vous donnez un temps de réflexion, vous prenez une inspiration avant de vous exprimer de la manière suivante :
  •  La manière dont vous me parlez ne me convient pas. Cela me rend profondément triste, car je sens que vous me méprisez et que vous me manquez de respect. Cela génère une profonde colère et pourrait me faire abuser de mon statut de supérieur pour vous pénaliser dans votre travail. J’aimerais que vous baissiez d’un ton. Que vous vous repreniez et que vous me parliez plus respectueusement pour que nous puissions continuer.

  • Si vous n’y parvenez pas, je me verrais obliger d’en référer au président-directeur général.

Cette réponse n’est évidemment pas exhaustive, mais elle a l’avantage de nous montrer qu’en agissant ainsi, il y a de fortes chances que l’autre change de comportement. En fait, parfois, l’autre ne se rend même pas compte du mode qu’il emploie pour vous répondre, car cette attitude fait partie de son comportement habituel. Il lui faut un déclic et non une claque. Vous aurez réagis posément avec autorité et vous n’en serez que plus respecté. Vous renforcez votre confiance en vous, votre assurance.

Réussir ses prises de paroles en public : compliqué ?

Prendre la parole en public exige tout ce processus de reconnaissance des émotions en soi, de maîtrise absolue des sens et du langage du corps. Ainsi, vous parvenez à vous faire entendre sans explosion de voix, sans domination ni jeu de pouvoir.

Imaginez-vous devant un public, debout, sans rien devant vous pour vous séparer de tous ces regards rivés sur vous.

Pour vous sentir bien dans votre tête et en toute sécurité tenez vous fermement sur vos deux pieds, les bras le long du corps et le regard tourné vers votre public en n’oubliant pas de prendre le temps de respirer! Au moment de prendre la parole, vous devez vous adresser à toute l’assemblée, en regardant l’un et l’autre des participants, tout en respirant et  en leur accordant de l’importance. Vous devez créer un échange, une complicité avec votre public.

En fait, la prise de parole en public est un outil de travail formidable dans le développement personnel, cet outils vous permet vous affirmer en développant votre confiance en vous. L’acquisition d’une confiance indestructible en soi permet de réussir ses prises de parole en public.

Tous les brillants orateurs savent que leur peur de parler en public les saisira toujours. Et cela tant qu’ils n’auront pas cultivé et obtenu une confiance indestructible en leurs capacités de brillants orateurs. Voilà pourquoi ils s’attachent à accomplir ce travail.

Réussir ses prises de paroles en public par la pratique

Tous les orateurs s’aident dans le processus en se servant de différentes méthodes telles que l’hypnose, l’auto-hypnose, la programmation neurolinguistique, etc. Mais si toutes ces méthodes ont montré une efficacité plus ou moins grande, s’exercer lors de stages pratiques est de loin la meilleure manière de progresser efficacement. Réussir ses prises de parole en public n’est pas si compliqué !

Vaincre la phobie sociale en se formant

Vaincre la phobie sociale

Vaincre la phobie sociale  : commençons d’abord par une anecdote : Comme vous j’ai souffert de phobie sociale. Comme vous j’ai eu peur de parler en public. Comme vous je fuyais les lieux publics on l’on tenait conversation. Beaucoup plus jeune certains me croyait muette, c’était plus confortable de me taireVaincre la phobie sociale : je me revoie encore la tête dans les genoux assise à même le sol dans l’entrée d’un wagon de train m’emmenant vers le Vercors. Il n’y avait plus de place assise et j’ai voyagé toute la nuit dans cette position. Des jeunes à côté de moi discutaient entre eux et à aucun moment je n’ai pris part à la conversation. Plus de quarante plus tard je m’en souviens comme si c’était hier.

Ma phobie sociale à bien failli me couter mon avenir professionnel faute d’être à l’aise dans la prise de parole devant un jury par manque de confiance en moi. Bien que j’ai été capable de réussir haut la main devant certains jurys lorsque j’étais vraiment déterminée et avec une confiance à toute épreuve !

Vaincre la phobie sociale est possible

Comment je l’ai vaincue ? En en prenant conscience en  me prenant les moyens avec méthode et détermination pour vaincre cette peur et enfin parler en public avec aisance. Avec du temps, de la patience, de la détermination et de l’entrainement, c’est possible je vous le garantie !

Vaincre la phobie sociale : 5 conséquences dramatiques sur votre vie sociale

La phobie sociale est un trouble de l’anxiété. Cette anxiété vous fait  craindre d’être face à une situation sociale. Vous vous mettez en position d’évitement. Vous fuyez les contacts donc les interactions avec les autres. Vous avez peur de vous exposer et vous vous isolez. Cet isolement vous empêche d’être heureux. Cet isolement  est un véritable frein pour réussir votre vie.

Vaincre la phobie sociale : Prenez la décision maintenant de vous libérer de cette phobie sociale conduisant à l’isolement. Prenez conscience de 5 conséquences dramatiques influant votre vie au quotidien. Pour vous libérer de votre phobie sociale en passant par l’élimination de votre peur de parler en public, prenez connaissance et appliquez les recommandations de ces conseils.

Vaincre la phobie sociale

1ère conséquence : vous allez rater votre entretien!

  • En effet, vous vous rendez avec la peur au ventre à votre entretien de recrutement. Votre phobie sociale déclenchera l’appréhension, vous aurez peur de vous exprimer dans la crainte que les recruteurs se moquent  de vous et vous humilie. Cette peur va conditionner vos pensées et votre attitude.
  • Votre voix risque de trembler et d’être peut audible, vous n’oserez pas regardez les recruteurs droit dans les yeux. Votre esprit un peu confus vous feront tenir des propos manquant de conviction. Les recruteurs ne manqueront pas de remarquer votre manque de confiance en vous et préféreront orienter leur choix sur une autre personne de leur liste.

Vaincre la phobie sociale en se formant

2ème conséquence : ne pas vaincre la phobie sociale peut vous empêcher d’être un vendeur hors pairs

  • Votre journée commence et sur le chemin votre esprit s’emballe au fur et à mesure que vous approchez de votre rendez-vous de votre futur client. Vous l’entendez déjà critiquer votre produit et le prix proposé.
  • Arrivez devant la porte votre cœur bat la chamade et vous avez envie de rebrousser chemin. Vous n’arrivez plus à vous remémorer votre argumentaire. Vous n’avez qu’une hâte en finir le plus vite possible même sans vente. De retour vers votre bureau vous vous en voulez car pas de vente, pas d’argent. Votre phobie sociale a encore eu le dessus.

Pour vous libérer de votre phobie sociale en passant par l’élimination de votre peur de parler en public, prenez connaissance et appliquez les recommandations : vaincre la phobie sociale, Peur de parler en public 

Vaincre la phobie sociale en se formant

3ème conséquence : ne pas vaincre la phobie sociale peut diminuer vos chance de conquérir l’élu(e) de votre cœur

Vous tremblez de tous vos membres quand vous arrivez à votre rendez-vous. La peur et l’inquiétude de lisent sur votre visage. Cette phobie sociale vous fait perdre tous vos moyens jusqu’à oublier les mots séduisants que vous aviez prévu pour ce premier rendez-vous.

Vous voilà balbutiant ne sachant plus que dire ni que faire c’est le trou noir. La sueur perle à votre front et vous avez les mains moites. Vôtre perte de moyens peut effrayer la personne qui se montrera fuyante en mettant fin à l’entrevue. Ou alors cette personne peut se montrer compréhensive et vous mettre à l’aise et qui sait… (Mais ne rêvez pas) Ou alors la personne peut s’engouffrée dans la faille et profiter de vous pour déverser tous ses malheurs sur votre épaule. Vous serez empêtrez dans une relation mal saine.

Vaincre la phobie sociale en se formant

Vaincre la phobie sociale

4ème conséquence : ne pas vaincre la phobie sociale peut entraîner des frustrations dans votre vie en société

  • Votre phobie sociale peut entraîner des frustrations qui vont polluer votre existence et vous feront perdre encore plus votre confiance en vous. En groupe vous n’oserez pas donner votre opinion de peur d’être critiqué. Votre peur des autres vous conduit à vous taire. C’est un cercle vicieux dans lequel vous vous enfermez. Vaincre la phobie sociale est possible…
  • Pourtant souvent vos idées gagneraient à être connues. En sachant exprimer vos idées vous gagneriez en reconnaissance et en valorisation. Exprimer vos idées ferait du bien à tout le monde.

Vaincre la phobie sociale en se formant

 Vaincre la peur5ème conséquence : ne pas vaincre la phobie sociale peut diminuer vos chances d’obtenir de ce que vous voulez de votre auditoire

  • Votre phobie sociale peut entraîner une telle peur qu’une fois devant votre auditoire, vous tremblez de tous vos membres, vos mains deviennent moites, votre cœur bat si fort que vous avez l’impression que tout le monde l’entend, votre gorge se noue, votre voix devient imperceptible, vos pensées sont confuses et vous avez beaucoup de mal à vous souvenir de tout ce que vous avez à dire.
  • Heureusement pour vous, vous pouvez vous débarrasser définitivement de votre phobie sociale si vous commencez à vous libérer de votre peur de parler en public. En effet, vous libérer de votre peur de parler en public vous permettra de vous exprimer en public avec aisance et plaisir.

 À chaque fois que vous vous exprimerez en public, votre confiance en vous et en vos capacités à faire des choses extraordinaires s’accroîtront. Vous commencerez alors par envisager la possibilité d’être capable :

(1)   De gérer avec confiance un entretien de recrutement,

(2)   De taper avec sérénité à la porte d’un client,

(3)   De vous adresser avec plaisir à l’élu(e) de votre cœur,

(4)   De défendre avec conviction vos opinions ou de faire face avec une confiance indestructible à n’importe quelle situation que votre phobie sociale vous empêchait de gérer autrefois.

Vous rechercherez alors les moyens d’y parvenir, et comme tous les êtres humains qui l’ont fait avant vous et qui n’ont qu’une tête, deux bras et deux jambes comme vous, vous y parviendrez aussi. Pour vous libérer et vaincre la phobie sociale en passant par l’élimination de votre peur de parler en public, prenez vous en main.