Zen attitude : comment l’appliquer efficacement

Zen attitude

Waouh quelle  semaine mes amis… Voici  comment garder la zen attitude, heu…non, avant voici quelques explications sur le pourquoi de cet article. Reprendre le collier après trois semaines de vacances  n’est pas de tout repos. Vous pourrez remarquer : mon naturel revient au galop. Désolée, mais c’est dans cet état d’esprit que je me sens comme un gros poisson dans son  grand océan.

Voilà que j’entends de la part de mes collègues cadres : « Hélène, il était temps que tu reviennes ». M’enfin, je ne me sens pas indispensable et personne n’est irremplaçable, bon c’est vrai ma fonction à sa raison d’être… Ce qui justifie mon salaire tout de même et mon poste éventuellement (je plaisante).

Vous avez dit zen attitude ?

Zen attitude, ouf, je suis sauvé !

Chacun me tombe dessus avec ses doléances, ses demandes, ses questionnements…Et moi je constate : j’ai aussi de l’ordre à remettre au niveau de l’équipe que j’encadre. Eh oui, ne dit-on pas « Quand le chat n’est pas là, les souris dansent » ? Entre autres mes missions, j’encadre du “petit personnel”, qui à mon avis ne devrait jamais rester sans « chef » (de proximité, sur le terrain). Ajoutez à ce tableau la gestion des dysfonctionnements se rajoutant les uns après les autres.

Rassurez-vous ce n’est pas l’apocalypse, juste mon quotidien. Oh travail chéri, je vous aime ! Merci « cher employeur » puisqu’il m’inspire un  article. Comment garder la zen attitude dans ces circonstances ?

 Comment garder la zen attitude malgré tout ça doit être possible ?

Ai-je un secret ? Non pas vraiment. Vous êtes encore là ? Merci, vous me servez d’exutoire, merci lecteurs assidus.  Alors, comment garder la zen attitude, voilà… Pour manager efficacement il est nécessaire de se connecter à son être intérieur, de rester fidèle à ses valeurs, de faire appel à ce fameux « savoir-être » et « savoir-faire »appris au fil de son expérience. Je me surprends certaines  fois pendant quelques centièmes de seconde avec l’envie d’envoyer tout promener et d’être désagréable, mais par je ne sais quel miracle, la zen attitude vient à mon secours. Ouf, sauvé pour cette fois-ci encore.

Et le professionnalisme alors… ?  Faudrait pas l’oublier ce professionnalisme tout de même, il coute cher à mon employeur, faisons-lui honneur. C’est fou comme je m’éclate en écrivant ceci. Et vous de me lire… ? Pas si sûr que vous vous éclatiez comme je m’éclate… bah vous pouvez partir, je ne vous en veux pas et je vous dis à bientôt, enfin j’espère. Alors pour ceux encore présents, continuons…Zen attitude quand tu nous tiens…

Comment garder la zen attitude pour garder la pêche envers et contre tout ?

Zen attitude rime avec maîtrise de soi vous l’avez compris. Manager demande de faire appel comme je le disais plus haut à ses forces intérieures.  Mes collègues cadres sont bien placés pour le vivre au quotidien et ne pas me contredire, n’est-ce pas ? Introduction d’une autre notion du management :

Pour accéder à la zen attitude, recette :

Zen attitude, savoir se faire respecter

Un savoir-être est nécessaire, mais ce n’est pas un  scoop : savoir se faire respecter en s’imposant, c’est-à-dire savoir dire non, imposer des limites et savoir taper du poing sur la table. Sapristi, c’est qui le chef…hein… ? Zen attitude, au secours j’ai besoin de toi…Bon je vous dis cela, voyez-vous, je me suis retrouvée avec  plusieurs personnes arrivées simultanément dans mon bureau, ce sont-elles données le mot ? (Celles-ci ont frappé avant, mais tout de même, là c’est presque du harcèlement…) avec des demandes multiples et bien sûr, il fallait répondre de suite.

Bon là après une bonne respiration, « zen attitude », j’ai fait comprendre que c’était chacun son tour, me sentant débordée à la première centième seconde, tout est rentré dans l’ordre rapidement  et me suis sentie efficace et apaisée en mon intérieur. Bon je vous raconte cela, mais ce n’était rien comparé à un autre souci rencontré, voilà que l’appel d’un responsable en restauration m’arrache de mon bureau.

Quoi, encore ? Et oui, bonjour zen attitude…

Zen attitude en restauration

Eh oui, figurez-vous que j’ai aussi un regard sur le service restauration, et des patients et du personnel.  Coup de bambou, le cuisinier s’est cassé le pied dans l’exercice de ses fonctions … Je ne vous dis pas comment vous ne me croiriez pas. Bon là c’est presque l’apocalypse, branle-bas de combat, des solutions sont vite trouvées, le steak-frites du mardi est sauvé…Ouf, grâce à une bonne volonté vigilante aux bonnes pratiques françaises… Miracle et merci à la capacité de réactivité des différents acteurs.  Merci, merci à tous… les estomacs affamés seront satisfaits malgré tout, ce n’est pas tout, mais le forfait hospitalier doit se justifier…M’enfin !

Zen attitude : comment la garder en toutes circonstances :

Pour résumer : devant toute situation : rien ne sert de paniquer, garder son calme, faire appel en ses forces intérieures, se faire confiance en écoutant sa voix intérieure permet  une meilleure réactivité aux évènements d’où une efficacité certaine nous rendant de grands services. Dans nos diverses fonctions, sachons appliquer la recette du « comment garder la zen attitude en toutes circonstances ». Ce n’est que mon humble avis, consciente de n’avoir qu’effleuré le sujet. J’attends votre éclairage en toute patience .