Apprendre toute sa vie pour un cerveau performant

Apprendre toute sa vie pour un cerveau performant

Apprendre pour optimiser nos facultés mentales par l’apprentissage perpétuel ? Mais comment est-ce possible ? Vous êtres en apprentissage dès l’instant de votre venue au monde et cela jusqu’à la fin de votre vie. La plasticité de votre cerceau va œuvrer merveilleusement et fidèlement pour que votre vie soit une véritable œuvre d’art. Oui, mais comment fonctionne le cerveau ?

Le cerveau, qu’est-ce ?

Le cerveau humain pèse en moyenne 1 500 g, et a un  volume d’environs de 1 300 cm3. Le cerveau est constitué de cellules appelées neurones, il y aurait sans doute 100 milliards, chacun de ces neurones aurait 10 000 connexions. « Situé dans la boîte crânienne, le cerveau est le siège des fonctions supérieures (fonctions cognitives, sens, réponses nerveuses) et végétatives. C’est donc un organe essentiel qui assure la régulation de toutes les fonctions vitales. » Le cerveau capte et traite les informations internes à notre corps et celles externes à notre environnement.  Je vous fais grâce de l’anatomie du cerveau, certes intéressante, mais je ne veux pas vous endormir. Ce qui est à retenir, grâce à la puissance de ce petit organe c’est de voir ce que nous sommes capables d’accomplir dans nos vies.

Apprendre en utilisant nos fonctions cognitives

Apprendre toute sa vie durant pour un cerveau performantNos cerveaux sont tous différents à la naissance, mais tous sont prometteurs. Savez-vous que seuls 10% de nos connexions neuronales sont disponibles ? Rassurez-vous les 90% vont se développer par la suite. Notre cerveau d’une grande plasticité va se modifier tout le long de notre vie par notre apprentissage. Notre cerveau est fini d’être constitué à 30 ans et nous commençons à perdre des neurones soit, mais la bonne nouvelle, est que nous fabriquons des neurones toute notre vie. Génial non ?

Savez-vous aussi que nous possédons de multiples formes d’intelligence ? Pour apprendre chacun de nous, développons certaines formes d’intelligences en fonction de son milieu socioculturel et génétique. Le psychologue Howard Garden en 1980 a théorisé le principe des intelligences multiples en 8 catégories :

Apprendre avec les 4 premières formes intelligences

  1. L’intelligence logico-mathématique

On la reconnaît par : une force dans les habiletés en résolution de problèmes et en mathématiques. Celui où celle qui la possède pose les questions «pourquoi» et «comment», veut raisonner sur les choses, veut savoir «ce qui arrivera ensuite» et pense de façon «séquentielle».

Pistes pour en favoriser l’expression : travailler à l’ordinateur, programmer, classer des objets, pratiquer les sciences et la lecture, aimer les discussions et l’exploration, résoudre des mystères, jouer avec des mots, déchiffrer des codes, visiter des musées, résoudre des énigmes, proposer des problèmes qui nécessitent la réflexion et des activités de calcul.

Hubert Reeves est un bon exemple de ce type d’intelligence.

  1. L’intelligence spatiale

On la reconnaît par : une puissante imagination. Celui ou celle qui la possède aime : concevoir, dessiner, lire des graphiques, élaborer des affiches, faire des casse-têtes représentant des images ainsi que des labyrinthes, organiser l’espace, les objets et les surfaces. Il/elle a besoin d’images pour comprendre.

Pistes pour en favoriser l’expression : pratiquer l’art et les sports, créer des diagrammes d’organisation d’idées, monter des vidéos et des films, construire des cartes et des chartes, faire du théâtre, pratiquer la planche à voile, la sculpture, le patin à roulettes, la danse, la bicyclette, la conduite et la peinture.

Leonard de Vinci est un bon exemple de ce type d’intelligence.

  1. L’intelligence interpersonnelle

On la reconnaît par : de grandes habiletés dans les relations interpersonnelles. Celui ou celle qui la possède aime parler et influencer, est habituellement le/la leader d’un groupe ou l’organisateur/organisatrice, communique bien, est habile en résolution de conflits, a une bonne écoute, est habile à négocier et est persuasif/persuasive.

Pistes pour en favoriser l’expression : se faire des amis facilement, préférer les situations gagnant/gagnant, mener les discussions, pratiquer l’enseignement par les pairs et la collaboration, diriger les projets, conseiller les amis, comprendre les préoccupations des autres, manifester de l’empathie.

René Lévesque est un bon exemple de ce type d’intelligence.

  1. L’intelligence corporelle kinesthésique

On la reconnaît par : le désir de bouger, la tendance à être en mouvement constant ou à s’impliquer activement pour être bien. Celui ou celle qui la possède a besoin de se lever, de bouger, de toucher et de prendre les choses dans ses mains.

Pistes pour en favoriser l’expression : s’étirer, faire des jeux de rôles et des jeux dramatiques, faire de l’exercice, du théâtre, faire de l’artisanat, planifier des événements extérieurs, danser, jouer et faire du sport.

Margie Gillis est un bon exemple de ce type d’intelligence.

Apprendre avec les 4 autres formes intelligences

  1. L’intelligence verbolinguistique

On la reconnaît par : l’amour du langage et de la parole. Celui ou celle qui la possède parle constamment, a une bonne mémoire des dates et des noms, aime raconter des histoires, aime écouter des histoires, aime la diversité des voix et se rappelle des histoires drôles.

Pistes pour en favoriser l’expression : faire des présentations, aimer argumenter et persuader, faire des discours, jouer des rôles, dialoguer, écrire, faire des comptes rendus, amorcer la conversation, écouter des enregistrements, lire des livres où il y a des dialogues.

Gilles Vigneault est un bon exemple de ce type d’intelligence.

  1. L’intelligence intra personnelle

On la reconnaît par : l’amour de la solitude. Celui ou celle qui la possède aime réfléchir, a une bonne compréhension de ses forces et de ses faiblesses, est habile dans la définition d’objectifs et se sent bien lorsqu’il/elle est seul(e).

Pistes pour en favoriser l’expression : écrire un journal, relaxer, apprendre sur soi-même, pratiquer des exercices de concentration, réfléchir, méditer, se réserver des temps de solitude.

Gandhi est un bon exemple de ce type d’intelligence.

  1. L’intelligence musicale rythmique

On la reconnaît par : le plaisir de faire de la musique, des sons ou des rythmes. Celui ou celle qui la possède aime fredonner, battre le rythme et parfois chanter.

Pistes pour en favoriser l’expression : garder le rythme, assister à des concerts, utiliser une musique de fond lors de la pratique d’autres activités, chanter, faire de la musique, écrire des chansons, se donner des slogans d’équipe, utiliser et jouer d’instruments de musique.

Paul McCartney est un bon exemple de ce type d’intelligence.

  1. L’intelligence naturaliste

On la reconnaît par : l’habileté à organiser, sélectionner, regrouper, lister.

Pistes pour en favoriser l’expression : concevoir des systèmes, structurer des idées, poser des questions, mettre les choses en ordre, regrouper les gens (selon les styles d’apprentissages, les intelligences multiples), jardiner, concevoir des décorations intérieures, faire de la recherche scientifique, enseigner, administrer, enquêter, entraîner, faire un travail d’enquête, explorer et faire des remue-méninges.

Charles Darwin est un bon exemple de ce type d’intelligence. 

Comme vous le constatez, nous développons chacun notre type d’intelligence, même si nous avons développé un type dominant nous pouvons  en avoir développé plusieurs. En apprentissage tout le long de notre vie, il est d’ailleurs possible de toutes les développer par les différents processus d’apprentissage auquel nous sommes confrontés  dans l’acquisition de nouvelles compétences.

Le processus d’apprentissage, désapprendre et réapprendre

Apprendre, désapprendre et réapprendre

 Apprendre, le processus d’apprentissage, désapprendre et réapprendre

Voici une anecdote : c’était en l’an 2000 lors d’une année de formation à l’École Supérieure Montsouris à Paris. Partie à la découverte d’un nouvel univers, je me disais que j’allais me sentir à mon aise et m’enrichir avec l’acquisition de nouveaux savoirs. Au cours du troisième mois, je ne savais plus qui j’étais vraiment et même si je savais réellement quelque chose. Je me sentais déstabilisée, perdue et je n’étais pas la seule de la promotion à ressentir ce mal-être.

Que se passait-il donc au niveau de mes fonctions cognitives ? J’étais tout simplement en train de désapprendre un métier pour en apprendre un autre.

En voici le processus :

La situation : d’un côté l’apprenant avec des structures de connaissances préalablement stockées en mémoire et de l’autre côté un nouveau contenu de connaissances  à acquérir.

Vient ensuite  le processus d’assimilation avec acquisition sans changement des structures préalables des connaissances.

S’ensuit après le processus de l’accommodation avec les structures de connaissances transformées et changement des structures préalables de connaissances.

Le cerveau faisant son œuvre : Stimuli /Réponse, l’apprentissage suppose le couple accommodation/assimilation aboutissant sur de nouvelles structures de connaissances en mémoire.

L’apprentissage induit un déséquilibre cognitif par des connaissances nouvelles pour après rééquilibrer les structures de connaissances. Cette activité cognitive de l’apprentissage oriente vers de nouvelles représentations, de nouvelles compétences, de nouveaux savoirs…

Après cette période d’accommodation et de rééquilibrage, tout alla très bien dans le meilleur des mondes.

 Apprendre tout le long de notre vie pour la santé de notre cerveau

Le cerveau ne fonctionne pas comme des piles, vous connaissez la formule « ne s’use que si l’on s’en sert » ? Pour le cerveau, c’est tout le contraire, laisser le au repos, il dépérira. En fait plus vous vous en servez et plus il devient performant. Il n’y a aucune limite d’âge pour apprendre, se lancer dans de nouvelles connaissances est enrichissant et pour soi et pour les autres puisqu’après vient le plaisir du partage. Qu’en pensez-vous ? Dans quelle catégorie d’intelligence vous reconnaissez-vous ?

Commentaire (22)

  • PureNrgy| 19/09/2013

    Coucou Hélène,

    C’est très intéressant ton article!
    Tu m’en apprends des choses. Je suis toujours “fascinée” par ces personnes qui font des mots-croisés et autres exercices du genre tous les jours pour entretenir leur cerveau.

    Je me retrouve surtout dans: l’intelligence interpersonnelle et intra personnelle. Ensuite j’ai aussi un côté rationnel que tu décris dans “logico-mathématique” avec une capacité à structurer très vite les idées et voir le lien et le dénominateur commun. Mais ce n’est pas logico-mathématique, car j’ai dû mal avec les chiffres. Peut-être est-ce la naturaliste…

    Ton témoignage perso est très parlant. Je n’y avais pas pensé de cette façon mais c’est fréquent de voir ce processus à l’œuvre pourtant. Perso, j’ai ça lorsque je me retrouve face à 2 discours réellement contradictoires. Mais en général je trouve des liens et je range les idées dans différents tiroirs et je les trouve plutôt complémentaires. Le côté rationnel sans doute.
    Mais à l’école je me souviens d’élèves qui bloquaient littéralement d’un cours à l’autre, disant “oui mais en systémique on nous dit ceci, ici vous nous dites ça, que faut-il penser/faire/croire alors?!”
    Chacun a sa propre façon de penser et d’assimiler.
    Et ton article complète bien l’idée: différentes formes d’intelligence et donc de conception du monde qui nous entoure.

    J’ai toujours aimé aussi écrire et faire des mises en scène théâtrales. J’ai d’ailleurs hésité à suivre l’académie pour le théâtre mais j’avais peur des impros/des jeux de rôle. Je suis bien dedans lorsque je le gère seule avec mes mots, mon scénario et mise en scène. Idem pour le dessin/l’art: beaucoup d’imagination et douée lorsqu’on me laissait faire. Mais dès qu’il y avait des directives strictes et un côté “propre” à respecter: je perdais des points!

    Je vais voir ce que je pourrais développer sur base de tes suggestions!

    Bonne journée Hélène! Bise
    PureNrgy Articles récents…Résoudre un problème : La question à se poser !My Profile

  • Hélène Hug| 19/09/2013

    Bonjour Éloïse,

    Belle analyse que tu nous a fait là. Merci pour ta belle prestation.

    Tu soulève un point sensible concernant les élèves, est-ce que les enseignants savent prendre en compte ces différentes formes d’intelligences ? Je suis en train de réaliser pourquoi certaines matières me rebutaient. Comme l’histoire de France par exemple qui est une matière vivante et que l’on nous faisait apprendre par cœur sans chercher à comprendre quoi que ce soit.

    je ne serais pas étonnée que tu arrive maintenant à improviser en public, l’assurance vient avec l’expérience de la vie, ne serais-tu pas un peu mouton noir ? je te comprend dans ce que tu exprime, pas facile d’entrer dans un moule qui ne nous convient pas. Tu es une créatrice, alors je te dis : laisse émerger tout ce que tu as de meilleurs en toi, c’est la clé du bonheur, j’en suis sur et vive notre façon d’être !

    Bises et bonne soirée Éloïse,
    Hélène Hug Articles récents…Apprendre toute sa vie pour un cerveau performantMy Profile

    • PureNrgy| 22/09/2013

      Coucou Hélène,
      Je me suis un peu laissée aller 😉

      Tout à fait! Si certaines matières étaient enseignées de façon plus vivante, on les assimilerait mieux. Certaines écoles tiennent compte des formes d’intelligence (tu sais les enseignements style freinet, steiner, etc.)

      Oh ce n’est pas le souci d’improviser en public. C’est juste que ça ne m’a jamais plu. Je n’avais aucun souci à présenter ma propre mise en scène avec mes textes devant un public. Mais l’impro, non! 😉
      Un mouton noir surement hihi

      J’aime ta conclusion, merci ! (laisse émerger tout ce que tu as de meilleurs en toi, c’est la clé du bonheur, j’en suis sur et vive notre façon d’être !)

      Bonne soirée,
      Héloïse
      PureNrgy Articles récents…The livre sur la Liberté librement vôtreMy Profile

      • Hélène Hug| 22/09/2013

        Bonsoir Éloïse,

        Te laisser aller ? Mais pas du tout voyons.

        Tu sais, l’improvisation, ben ca s’apprend…Si si, vois tu quand je suis en réunion et bien j’improvise tout le temps et puis quand toi, tu discute avec quelqu’un, n’es tu pas dans l’improvisation sans que tu t’en aperçoive ? Et bien si 😆 Tu vois tu sais improviser…Bravo 😉

        J’apprécie que tu mette en avant ma dernière phrase, elle est sincère, “non d’une pipe” comme avait coutume de dire mon grand-père, SACHONS et OSONS être nous même, non de non…

        Belle soirée,
        Hélène
        Hélène Hug Articles récents…Bifurcations biographiques et sens de nos viesMy Profile

        • PureNrgy| 25/09/2013

          Merci Hélène ; )

          Oui, je comprends. Je sais improviser.
          C’est juste que je n’aime pas les jeux d’impro en théâtre 😉

          Oui, sachons ET Osons être nous-même ♥

          Bonne journée!
          PureNrgy Articles récents…Balade en 2CVMy Profile

  • La Dryada Jessica| 20/09/2013

    Bonsoir Hélène ,

    On dirait bien qu’il y a un peu de de Vinci , de Vigneault et de Gandhi en moi !
    En tous les cas , ton article approfondie est propice à développer de nouvelles connexions neuronales …

    Une toute belle nuit et amitiés

    • Hélène Hug| 21/09/2013

      Bonjour Jessica,

      Oui tu es une créatrice avec un besoin de solitude ou plutôt de recentrage sur ton être profond, source d’inspiration.
      Mais dans le fond, nous avons tous un peu de toutes ces intelligences et e savoir que l’on peut les développer à l’infini, et bien cela ouvre des horizons, n’est-ce pas ?

      Amicalement et belle journée,
      Hélène Hug Articles récents…Apprendre toute sa vie pour un cerveau performantMy Profile

  • Nicole| 21/09/2013

    Bonjour Hélène,
    c’est très intéressant de voir ces différents types d’intelligence et c’est rassurant de savoir que l’on peut jusqu’à la fin s’entrainer à améliorer certains aspects.Cela demande du travail mais c’est si passionnant. L’ennui ne nous atteindra pas!
    Nicole Articles récents…But de la peintureMy Profile

  • sylviane| 21/09/2013

    Bonjour Hélène

    Je vais commencer un bouquin sur la plasticité du cerveau et en diagonale j’ai pu lire qu’effectivement tout ce qu’on nous raconte sur le cerveau qui devient ramollo en vieillissant est une douce bêtise, plus on se sert de nos neurones mieux c’est et j’avoue que mes 701 ans arrivant à grands pas, je n’ai aucun doute sur le fait que je vais apprendre et encore apprendre plein de trucs et jouer au Scrabble parce que ça me shoote vraiment et c’est bon pour la santé

    Excellent article bien documenté et qui fait marcher les … neurones donc tout bénéfice
    sylviane Articles récents…Jetez-les ! Elles sont périmées »My Profile

  • Hélène Hug| 21/09/2013

    Bonjour Sylviane,

    Bien douce bêtise comme tu le dis si bien, il ne manquerait plus que ca que le cerveau ramollisse en vieillissant, vois-tu je trouve que le mien ne sait jamais aussi bien porté. Je me demande soi ce n’est pas le seul organe qui rajeunirait avec le temps.Nous en avons de la chance !

    701 ans, ben dis donc, tu es bien conservée 😆 Moi c’est 604, je suis bien conservée aussi.
    Quand je descend voir ma sœur dans l’Aude, nous passons nos soirées jusqu’à tard pour jouer au Scrabble. Ca nous shoote aussi.Il y a quelques années, une amie m’a fait découvrir les grilles de su-sodoku. Mon libraire était content de me voir tant j’en faisais. Maintenant, c’est juste une ou deux grilles le soir, ca vide la tête.

    Merci Sylviane pour ta fidélité,
    Hélène Hug Articles récents…Apprendre toute sa vie pour un cerveau performantMy Profile

  • zenie| 22/09/2013

    Bonjour Hélène, je me retrouve dans 1,6 et 8.
    Je répète en permanence à mes élèves que le cerveau, plus on le fait travailler, mieux c’est. Tous les jours un petit peu, ça fait des miracles !
    zenie Articles récents…NéoMy Profile

  • Hélène Hug| 22/09/2013

    Bonjour Zénie,

    Je suis heureuse de te retrouver ici et je te souhaite la bienvenue.

    Charles Darwin, Hubert Reeves ou Gandhi : voilà ton profil donc. En tant qu’enseignante, je suis sure que tu as l’art et la manière de discerner toutes ses forme d’intelligence chez tes élèves.
    Oui faire travailler son cerveau (dans le bon sens) apporte des satisfactions.

    Merci Zénie, à bientôt,
    Hélène Hug Articles récents…Chemin de vie, sens et cohérence de nos parcoursMy Profile

  • Bernadette GILBERT| 23/09/2013

    Bonjour Hélène,
    Magnifique cet article qui décrit si bien toutes les formes d’intelligence. Mais ce que je préfère, par-dessus tout, c’est cette idée que rien n’est jamais fich… D’ailleurs, c’est un peu la même chose dans tous les domaines, sauf pour les rides, peut-être !
    A bientôt !
    Bernadette GILBERT Articles récents…Couscous végétarienMy Profile

  • Hélène Hug| 23/09/2013

    Bonsoir Bernadette,

    Quoi les rides…C’est quoi ca ? Moi connait pas, si c’est vrai, j’ai cette chance enviée de mon entourage. Quelque chose de génétique est passée par là.

    Et bien oui Bernadette, tu ne savais que notre cerveau rajeunissais…? Imagine, plus tu prends des années et plus ton cerveau rajeunit, c’est magique, n’est-ce pas génial ? (moi par contre côté conjugaison des verbes, pas sur..)
    En fait plus tu prend des années et plus tu es lucide et pleine de savoirs, c’est magique, n’est-ce pas merveilleux ?

    Amicalement,

    PS: j’ai failli manquer à tous mes devoirs : te souhaiter la bienvenue sur ce blog, bon alors, je te souhaite la bienvenue 😀
    Hélène Hug Articles récents…Aujourd’hui rien a déclarer…rien de rienMy Profile

  • hannah@technique Tipi| 26/09/2013

    Bonjour Hélène,
    C’est un excellent découpage que ces différentes
    formes d’intelligence.
    Pour ma part j’hésite entre intra-personnelle et
    inter-personnelle, je m’exprime vraiment par les deux!
    Comment fait-on pour se dpartager? peut-on être dans deux
    formes à la fois?
    hannah@technique Tipi Articles récents…Mieux voir sans lunettes, même pour un myope!My Profile

  • Hélène Hug| 26/09/2013

    Bonsoir Hannah,

    Chacun à de quoi se reconnaitre dans ces différentes formes d’intelligence. Nous avons tous un peu de toutes ces formes avec certaines qui sont dominantes, ce qui façonne notre personnalité et fait la beauté du monde avec cette diversité aux multiples facettes. Rassurée 😉 ?

    Surtout ne te départage pas (tu ne vas pas nous faire un syndrome schizophrène tout de même 😆 ?)

    Moi je me reconnais en priorité dans la 1-2-3-7 avec un tout petit fond pour le reste, tu vois, c’est varié.

    Amicalement,
    Hélène Hug Articles récents…Pensée positive : comment l’a comprendre My Profile

  • Jean| 30/09/2013

    Bonjour Hélène,
    J’avais lu avec joie il y a quelque temps qu’on recréait des neurones du cerveau en le faisant travailler, alors que j’étais resté sur l’idée qu’on ne faisait qu’en perdre après 30 ans.
    J’ai du mal à me situer dans une catégorie d’intelligence plutôt qu’une autre. Sauf la 4 d’où je m’exclue et un peu la 8 (sauf que j’aime enseigner).
    C’est vrai que le cerveau est fascinant et passionnant par ses capacités phénoménales.
    Amicalement.
    Jean Articles récents…Ancrages et Auto-AncragesMy Profile

    • Hélène Hug| 02/10/2013

      Bonjour Jean,

      Non, je ne t’avais pas oublié, simplement tu étais aller faire un tour dans les sous-sols, j’espère que tu ne t’es pas trop ennuyé, tu étais perdu dans les indésirables. La puissance de ton cerveau à fait que tu as résisté 😆 Bravo !

      Nous avons tous un peu de toutes ces intelligences, c’est ce qui est formidable.

      Aimer enseigner c’est aussi aimer communiquer ses passions.

      Merci pour ta visite, Jean,
      Hélène Hug Articles récents…Goujats et zombies dans un concert d’indifférence My Profile

  • Sco!@couple routine| 01/10/2013

    Bonjour Hélène,

    Ma mère avait cette philosophie de faire travailler ses neurones (ou sa matière grise), comme elle le disait. Elle faisait notamment des mots croisés.

    J’ai constaté que les gens du milieu artistique travaillent toute leur vie ou presque et la majorité d’entre eux garde toute leur tête. Je pense surtout aux comédiens qui, même lorsqu’ils sont âgés, réussissent à apprendre des textes par coeur.

    Pour les mots, au lieu de Gilles Vigneault, j’aurais choisi Charles Aznavour qui a écrit des chansons tellement magnifiques. Je ne prêche pas pour ma paroisse, car je suis du Québec…

    Amicalement,

    Sco! 😎
    Sco!@couple routine Articles récents…S’aimer soi-même avant…My Profile

  • Hélène Hug| 01/10/2013

    Bonjour Sco!,

    Entre entre le Québec et le France, il y a 6h de décalage horaire. Si c’est l’heure du bonsoir en France, c’est l’heure du bonjour chez toi.

    Charles Aznavour à écrit effectivement de très belles chansons.

    Si tu jette un œil sur mon article dans ma bibliothèque interdite au public intitulé “Sérénade pour un cerveau musicien”, tu t’apercevras que ton constat se vérifie sur le cerveau des artistes. Il arrive même que des œuvres magnifiques voient le jour chez des artistes avancés en âge. Comme quoi il n’y a pas d’âge pour créer et garder son cerveau en santé comme j’aime le dire.

    Au plaisir de te lire, Sco! 😉

    Amicalement,
    Hélène Hug Articles récents…Zen attitude : comment l’appliquer efficacementMy Profile

  • Assoiffee de culture, pourquoi partager cette passion| 21/07/2014

    […] Assoiffee de culture, bien entendue, nous pouvons l’être car une bonne connaissance de la culture représente un lien social non négligeable envers nos pairs. Voici le moment du partage, je vous retrouve à la fin de cet article pour une conclusion de mon cru : […]

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    CommentLuv badge