Apprentissage obligatoire pour Carnet de notes et Crayon

Accueil - Éducation & enseignement - Apprentissage obligatoire pour Carnet de notes et Crayon

Apprentissage obligatoire pour Carnet de notes et Crayon

Les aventures des habitants de la boite à outils reviennent : Apprentissage : comme vous avez pu le lire dans le précédent article, Carnet de notes et Crayon ont énormément travaillé le soir du bal. Carnet de notes était bien près de l’overdose tant il était rempli de notes, il n’était plus possible d’apercevoir un moindre espace disponible pour y noter quoi que ce soit de plus. Crayon à dû se mettre en vacances forcées tant il était épuisé, il lui fallait vraiment récupérer des forces car la tâche était loin d’être terminée. À eux deux, ils avaient fourni un travail phénoménal et extraordinaire. Cependant il fallait se rendre à l’évidence, ils avaient manqué de méthode faute d’apprentissage sur la manière de classer leurs notes recueillies pour donner suite et ils ne savaient plus où donner de la tête et par où commencer. Voyons, quelles solutions Carnet de notes et Crayon allaient-ils  trouver ?

Apprentissage obligatoire pour Carnet de notes et Crayon

Apprentissage obligatoire pour Carnet de notes et CrayonApprentissage…sérieux ou apprentissage…bidon ? Après quelques jours de repos chacun de leur côté, Carnet de notes et Crayon, ragaillardis, se retrouvèrent afin d’établir une stratégie de mise en forme de toutes ces données recueillies. Crayon, les yeux levés au ciel, se grattait l’oreille en réfléchissant et Carnet de notes, soupirant et transpirant, regardait ses notes, ébahit devant si peu d’organisation. Tous deux regrettaient amèrement d’avoir refusé l’an dernier de suivre une formation proposée par leurs amis les plus proches, connaissant leurs qualités, ils leur avaient conseillé de se former pour valoriser leurs talents naturels. Vous l’avez compris pour nos deux compères, l’apprentissage était du temps perdu.

     –   De quoi avons-nous l’air maintenant ?

–   Que va penser Idée Lumineuse, on ne peut pas la laisser tomber bon sens !

Après un moment d’abattement, nos deux amis se sont redressés d’un coup et ont crié ensemble d’une seule voie :

–       Eurêka !

Fastidieux Apprentissage pour Carnet de notes et Crayon

–       Eurêka !

–       Ca alors, pourquoi n’y avons pas pensé plus tôt ?

Apprentissage pour Carnet de notes et Crayon

Apprentissage obligatoire pour Carnet de notes et CrayonCarnet de notes et Crayon se remémorant le bal de la valse à mille temps, pensaient naturellement à deux amis : Coaching et Formation. Mais bien sûr ! Ils se congratulèrent chaudement, soulagés d’avoir trouvé un début de solution. L’idée étant trouvée restait l’action à mettre en place. L’apprentissage d’outils nécessaires à leurs fonctions devenait pour eux une évidence. Carnet de notes et Crayon avaient franchi une étape essentielle, ils avaient compris l’absolue nécessité de faire appel à des spécialistes de la question qui les préoccupaient tant. Ah ils avaient cru s’en sortir seuls, certes ils avaient quelques connaissances dans l’organisation de notes sur la conduite de projet. Schtroumpf… Schtroumpf …A petit projet, petite connaissance…Carnet de notes et Crayon s’attaquaient à plus gros projet, le manque de connaissances faute d’apprentissage se faisait cruellement sentir et la situation devenait critique.

Apprentissage obligatoire pour Carnet de notes et Crayon, action…

Le passage à l’action dans l’Apprentissage s’imposait donc de lui-même, au diable la fierté et la croyance de devoir se suffire à soi-même. Devinez-vous la suite ? Si vous avez une idée, vous pouvez l’écrire dans les commentaires, sinon rendez-vous dans le prochain chapitre de cette fabuleuse histoire. Vous pouvez aussi décider de l’orientation de l’histoire… Vous voulez suivre nos deux amis Carnet de note et Crayon dans leurs aventures d’apprentissage ?

 

2017-07-10T16:47:26+00:00 Par |Categories: Éducation & enseignement|Tags: , , |5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Tarik 03/08/2013 at 04:36 - Reply

    Hello Hélène,
    Dame chance est alors passée par là et leur a soufflé l’idée de multiplier les sources de Savoirs. Carnets de notes et crayon se regardèrent, ahuris ! Comment, en effet, n’y avaient ils pas pensé plus tôt. S’adresser à un spécialiste, c’était bien, mais s’adresser à plusieurs spécialistes devrait pouvoir faire se rencontrer différentes façons de voir les choses, de confronter des idées différentes.
    STOOOPPPP !
    “Il nous faut absolument passer à la librairie, je n’ai plus du tout de place !”
    Ainsi s’exprima Carnet de notes au vu de la discussion passionnante qui sembla s’établir avec Crayon.
    Ils coururent donc à la première librairie et achetèrent un tout nouveau Carnet de notes.
    Les 3 compères revenaient maintenant d’un pas confiant mais Dame chance, aussi capricieuse que le laisse deviner son métier, était déjà repartie !
    Comment la retrouver ?
    Peut être finalement que Crayon aurait dû continuer à discuter avec Dame Chance et laisser Carnet de notes aller seule à la librairie. Une question dont ils n’auront pourtant pas la réponse…
    Merci pour tout Hélène,
    tarik

  2. Hélène Hug 03/08/2013 at 12:16 - Reply

    Hello Tarik,

    Chacun sait qu’il faut saisir Dame Chance quand elle passe. A quand son prochain passage…Mais a quoi bon avoir des regrets, c’est de la perte de temps.

    Crayon était bien contrarié tout de même. Nouveau Carnet de notes avait bien une idée mais préférait la garder pour lui pour le moment, après tout dans un premier temps, il voulait mieux connaitre ses nouveaux amis. Nouveau Carnet de notes possédait-il des savoirs complémentaires à Carnet de notes ? Bien possible…Bien possible…

    En tout cas bienvenue à Nouveau Carnet de notes et à Dame Chance…Elle va revenir, j’en suis sure.

    L’aventure continue,

    Merci pour vôtre coup de plume.

    Hélène

  3. sylviane 09/08/2013 at 09:09 - Reply

    Bonjour Hélène

    L’apprentissage est absolument essentiel et souvent comme tout bon bélier qui se respecte, j’ai essayé de sauter les étapes pour me rendre compte très vite que le cours n’était pas “intégré” et à chaque fois je me disait “c’est la dernière fois, je vais patiemment revoir tout et attendre de piger vraiment” mais à la prochaine occasion ça recommençait

    Aujourd’hui, la patience étant finalement arrivée à pénétrer dans ma tête impulsive je sais que l’apprentissage est fondamental et sauter les étapes ne sert à rien si ce n’est à reculer le temps de la pratique qui “coule”

    • Hélène Hug 09/08/2013 at 22:02 - Reply

      Bonjour Sylviane,

      Quelle vérité tu annonce là ! Comme Jean de la Fontaine écrivant dans une de ses fables :”Rien ne sert de courir il faut partir à point.” De critiquer la tortue, c’est elle la meilleure.

      Brûler les étapes ne sert qu’à se brûler les ailes. C’est avec l’expérience de la vie que l’on acquiert la sagesse de comprendre le processus de la connaissance.

      Comme toi (je ne suis pas bélier mais du signe de la vierge) j’ai été longtemps impulsive dans mes actions, voulant toujours aller trop vite, ça m’arrive encore actuellement ne serait-ce dans la compréhension de la technique pour le fonctionnement d’un blog. Oui, il faut savoir se poser et se donner les moyens de comprendre les étapes une à une pour en arriver à comprendre la finalité. Ce n’est ni plus ni moins le même processus que d’apprendre la lecture pour un enfant en classe préparatoire.

      Dis moi vite je me trompe 🙄 .

      Amicalement,

      Hélène

  4. […] peux vous dire que je suis partie de bien loin et que j’avoue avoir encore bien à apprendre. Certains  se reconnaitrons, une fois que vous avez […]

Laissez un commentaire