Comment prendre les bonnes décisions pour s’épanouir

Comment prendre les bonnes décisions

Comment prendre les bonnes décisions pour vous épanouir ? Votre vie est bien remplie, même trop. Mais bien remplie ne veut pas dire bien ordonnée, bien pensée et heureuse. Ou est-ce le vide ? Peut-être vivez-vous une période de transition. Bref… Des tonnes de questions vous assaillent et vous êtes noyé dans vos interrogations. Quelle direction prendre ? Celle de l’action ou celle de la passivité ?

Évitez de tourner en rond. Savez-vous choisir les bonnes décisions pour vous sentir en harmonie avec vos forces intérieures, avec votre potentiel ? Êtes-vous en capacité d’ouvrir la bonne porte, celle qui vous épanouie et fait ressortir le meilleur de vous ?

Comment prendre les bonnes décisions : la vie n’est que choix

Vous vous réveiller le matin, 2 possibilités :

  • Vous vous levez joyeusement pour vivre une merveilleuse journée
  • Rester lover sous votre couette. Si vous n’avez rien de palpitant pour la journée qui s’annonce, vous transformer en marmotte est une bonne solution.

Ou… Autre situation

  • Vous n’êtes pas heureux de l’existence que vous menez : vous pouvez endosser l’habit de l’autruche et vous laisser vivre. Après tout, vous résigner à votre sort est un choix comme un autre.
  • Stop… Votre réveil a sonné ! Vous vous bougez-vous les fesses et vous mettez tout en action pour que ça change !

Détective en missionAssailli de questionnements, tel Sherlock Holmes, vous prenez votre loupe pour enquêter sur votre vie : excellente initiative. L’action bien menée est l’antidote à la passivité et aux jours moroses.

Plusieurs solutions s’offrent pour accéder au bonheur

  • Suivre votre intuition si celle-ci est suffisamment développée. Mais qu’est-ce que je raconte ! Votre intuition est belle et bien développée ! Écoutez votre petite voix, elle est toujours présente lorsque vous avez besoin d’elle.
  • Soyez honnête avec vous-même. Osez puisez au fond de votre être pour laisser émerger ce qui vous tient très à cœur. Vous n’avez pas 36 vies, mais une seule. Écrivez noir sur blanc vos pensées pour leur donner vie. Ca n’en sera que plus réel.
  • Une fois vos choix définis, mettez en place un plan d’action bien précis. Ne négligez pas les étapes : un plan d’actions possède des objectifs et des sous-objectifs. Vous devez être le plus précis possible.
  • Important : vos objectifs doivent être réalisables.
  • Ne vous mettez pas en tête d’être le meilleur marathonien du monde si vous n’avez jamais couru de votre vie et que vous ayez 50 ans. Soyez réaliste ! Le cerveau possède bien des pouvoirs mais il n’est pas superman.
  • Attachez-vous plutôt à vos vieux rêves, à vos hobbies, à ce qui vous passionne. Foncez ! Un livre dans vos tiroirs ? Ou à faire connaitre si déjà publié ? Reprendre votre batterie pour relancer ce groupe d’amis musicien ? Envie de reconstruire une vie affective ? Lancez-vous ! Besoin de changer d’environnement pour une meilleure qualité de vie ? Osez déménager ! Etc…

Voici un outil extra et gratuit pour vous aider dans votre démarche d’accès au bonheur  (cliquez sur l’image ci-dessous pour l’obtenir) :

Comment atteindre vos objectifs

Comment prendre les bonnes décisions pour s’épanouir : une autre solution

Il est parfois difficile de voir clair en vous tant vous avez le nez dans le guidon. Ceci est tout à fait normal. Pour solutionner une problématique, où trouver des idées, le pouvoir du cerveau collectif fonctionne à plein régime en entreprise.

Isolé devant vos questionnements, vous n’échappez pas à cette règle. Avoir le nez dans le guidon, comme dit plus haut, ne vous permet pas d’avoir le recul nécessaire pour une vision juste de vos décisions.

Une écoute extérieure peut s’avérer une aide précieuse pour déblayer le terrain. L’on y pense pas toujours. Et pourtant… Cette écoute est précieuse et permet de débloquer facilement des interrogations.

Petits témoignages de personnes en quête de sens et qui m’ont fait confiance :

« Vos analyses m’ont aidé à agir concrètement ».

« J’apprends des choses intéressantes sur ma personnes et sur la façon dont je dois agir ».

« Vous m’avez donné du courage, j’ai envie de foncer ».

Conclusion pour jouir de vos talents

Ne vous poser plus de questions inutiles ne menant nulle part. Ne tourner plus en rond comme le chat qui se mord la queue. Vivez pleinement ce que vous avez envie d’accomplir sans vous soucier des avis de « Pierre, Paul, Jacques ». Votre vie vous appartient.

Une confidence : je rêve de nature où « vaches, veaux, cochons » (c’est une façon de parler) s’ébattent en paix. J’aspire à respirer l’air de la montagne, de la campagne et pouvoir embrasser les arbres. Peindre, écrire, raconter et mettre en musique tout ce que la nature m’offre. Plan d’action en place. Pour cela : je m’éloigne de mes plus proches parents pour me rapprocher vers d’autres parents tout aussi chers. Ma qualité de vie passe en priorité. Heureuse, c’est ainsi que je pourrais donner le meilleur de moi-même. La distance géographique est un détail, des solutions s’imposeront d’elles-même.

Vivre ses rêves demande aussi du courage. Personne d’autre n’est à votre place. Alors go… Allez-y à fond pour vivre vos aspirations profondes.

Prenez rendez-vous pour 15 minutes d’écoute gratuite pour vous aider à déblayer votre chemin :

Calendrier

 

(Visité 25 fois, 1 visites aujourd'hui)
>