Autoreflexion et résolution

Autoréflexion et résolution

Autoréflexion et résolution pour amorcer l’année. Pourquoi l’autoréflexion est-elle nécessaire ? Vous sentez que vous devez changer quelque chose dans vos habitudes, dans votre fonctionnement, mais vous ne savez pas comment faire. Vous avez cette impression que vous auriez pu davantage tirer parti de votre potentiel. Ce n’est certes pas un échec si vos objectifs n’ont pas été atteints comme prévu. C’est normal, car rien n’est jamais comme on l’avait décidé au départ . Les circonstances de la vie nous amènent en permanence à nous adapter et à réajuster. Alors pas de nouvelles bonnes résolutions avant un travail d’autoréflexion, d’analyse, de bilan. Bâtir des fondations solides est primordial pour que vos résolutions tiennent la route et qu’elles ne s’écroulent au dès le 1er coup de vent.

« Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal ; c’est le courage de continuer qui compte. »  

Winston Churchill.

Autoréflexion et résolutions

Ce travail d’autoréflexion va vous permettre de poser de solides fondations pour asseoir vos résolutions. La plus belle œuvre au monde n’a jamais été réalisée sans plan précis. Vous êtes l’architecte, je dirais même le chef d’orchestre de votre vie et vous seul avez le pouvoir de tout mettre en œuvre pour que vos résolutions soient réalisables. Imaginez un instant votre satisfaction au regard du résultat obtenu grâce à votre ténacité et à votre organisation. Quelle fierté pour ces résolutions tenues durant l’année en cours !

Le temps est venu d’inspecter la méthode pour arriver à ce résultat très satisfaisant. Prêt ?

Commencez par prendre de quoi écrire et un cahier ou de grandes feuilles. Bref, un support où vous êtes à l’aise et que vous allez garder précieusement pour mesurer votre avancée au fil du temps. Sur ce support, vous allez vider votre esprit.

Méthode d’écriture :

Dans un 1er temps, écrivez ce qui vous a le plus marqué dans l’année passée. Que ce soit positif ou négatif, tout, absolument tout à son importance. Dans quel état d’esprit étiez-vous ? L’objectif dans cette 1re étape est de vider votre sac dans les moindres détails. Croyez-moi, je me suis pliée à cet exercice et ça fait un bien fou. De plus, cela va vous permettre d’avoir une photographie complète de votre vécu. En fait, par ce travail, vous venez de rassembler toutes les données utiles à votre bilan. Maintenant, le temps est venu d’ordonner toutes ces données pour en comprendre le sens.

Compréhension :

Vous allez tout reprendre point par point en ordonnant vos données dans des cases pour un traitement plus facile. Comment procéder ? Sur une grande feuille ou autre support de votre choix, prévoyez des colonnes pour autant de sujets à traiter, ceci pour une lisibilité maximale pour vous.

Notez ce que vous avez réussi à accomplir : pourquoi vous avez réussi, comment vous y êtes-vous pris, la leçon à tirer de cette expérience, vos forces mises en avant… Quels ont été les éléments porteurs à la réussite de vos objectifs ?

Idem pour ce qui n’a pu se réaliser : pourquoi ça a foiré, comment auriez pu vous y prendre autrement, quels sont les éléments perturbateurs qui se sont mis en travers de votre chemin ? Auriez-vous pu les éviter ou pas ? Quel est le degré de votre adaptation face aux aléas ? Dans ce cas de figure, savez-vous identifier vos forces et vos faiblesses ?

Cas concret

Je mouille ma chemise pour illustrer mon cas par une jolie histoire personnelle…qui j’espère vous donnera de l’espoir pour avancer 😊 !

Nouvelle vie

Étant à la retraite depuis maintenant quelques années, habitant depuis ma naissance en région parisienne, je décide de m’installer dans le sud de la France près d’une de mes sœurs. Le soleil, l’espace, les montagnes…. Tout me fait rêver. J’abandonne une partie importante de ma famille pour me rapprocher d’une autre partie de cette même famille. Je vous avoue que pendant des mois, ce fut un crève-cœur de choisir, mais j’ai sauté le pas !

Adaptation à mon nouvel environnement, quelque peu perturbé à cause du contexte sanitaire, mais bon, le soleil et l’air pur aide à passer ce cap. Le temps s’écoule, des visites de proches s’enchaînent, mais quasi une année sans voir enfants et petits enfants. Eurêka, c’est l’été et les voilà ! Le pied 😊 ! Retour sur Paris pour raccompagner mes petites filles près de leurs parents. Encore un aller/retour en début d’automne pour savourer quelques instants en famille.

Projet d’écriture

autoreflesion et résolution En parallèle à l’adaptation à ce nouvel environnement, je poursuis ma route sur mes projets d’écriture. Là, je rencontre un os et pas un petit. L’inspiration semble m’avoir quitté, comme si je ne l’avais pas invitée dans mon déménagement. Je traîne mes guêtres à chercher pourquoi. L’inspiration vient par à coup, trop fugace pour la saisir et faire mienne. Je pense aux miens que j’ai abandonnés et à ceux vers lesquels je me suis rapproché. Quelque chose cloche sans que je puisse mettre un non-dessus. La cerise sur le gâteau : le corps crie de douleurs depuis des mois. Il est vrai, qu’au vu de quelques examens médicaux, que la carcasse accuse quelques défauts d’usure. Comme la position assise m’insupporte, j’abandonne peu à peu l’habitude d’être devant mon clavier pour écrire.

Prise de conscience

Cette situation m’insupporte vraiment au point de faire fi de ces difficultés pour me remettre au travail d’écriture que j’aime tant. Mais comment ai-je fait pour reprendre le flambeau du crayon ? N’étant pas du genre à me laisser abattre, après avoir vécu quelques périodes « quasi sans écriture », je reprends du poil de la bête.

Mais au soir de Noël passé en famille, je m’écroule chez moi, seule face à mes larmes. Celles-ci sont comme une fontaine lavant des plaies ouvertes sur des souffrances jamais comprises jusqu’à ce jour. Ces larmes m’ouvrent un chemin sur lequel je ne m’étais pas encore aventurée. Oui, j’avais accompli un rêve, mais j’en avais payé le prix.

Le prix du déracinement

Je découvrais soudain, ou plutôt, j’osais enfin voir en face ce qui me chagrinait depuis des mois : le déracinement. 70 ans de vie en région urbaine ne s’abandonnent pas aussi facilement, même si le choix s’est effectué en pleine conscience en pesant le pour et le contre. La crise de larmes à nettoyé les questionnements, revirement du moral, 18 mois de compréhension pour arriver à cet état des lieux. Comprendre : chacun construit sa vie, si un membre de la famille décide de changer de cap, ce n’est par pour cela que l’ensemble de la cellule familiale va changer de fonctionnement. C’est à vous de vous adapter, de trouver votre place, peu importe votre âge, votre statut, c’est comme ça.

Bilan de mon autoréflexion et pistes pour vous

Puissent mes réflexions pouvoir vous aider. Ces réflexions sont les fondations utiles à tout projet. Applicable dans toute situation, inspectez votre vécu sans filtre, sans pudeur, cet exercice vous donnera, j’espère, un nouvel éclairage sur le chemin de votre vie. Ne négligez pas cette étape fondamentale. N’ayez pas peur d’écrire sur papier votre parcours, vos émotions et tout ce qui vous vient à l’esprit. Le papier peut tout supporter : vos peurs, vos craintes, vos espoirs, vos rêves les plus fous… C’est dingue, car c’est à l’infini. Vider vos pensées en mots écrits permet de mettre de l’ordre dans votre esprit et de repartir d’un meilleur pied dans votre autoréflexion et résolution de l’année en cours. Alors, n’hésitez plus, écrivez, déposez vos mots et maux. Après ce délestage, votre chemin va obligatoirement s’éclairer et j’espère vous donner une nouvelle direction à suivre pour votre bien être.

Pour conclure cette autoréflexion

Dans l’écriture pour jeter mes pensées, je serais

Mon bilan sans arrière-pensée, j’écrirai sans tabou

Je relirai mes mots pour en tirer le plus important

Pour regarder comme dans un miroir ma lumière

Pour la mettre en avant pour avancer en puissance

Vers ce quoi je suis destiné (é)

Jamais, je ne me décourage et j’avance pas à pas, malgré les tempêtes de l’âme pour mettre en lumière ce que j’ai de plus précieux : ma flamme personnelle éclairant le monde, si petite ou grandiose soit elle, mais si puissante à elle seule !

Voici une piste supplémentaire pour poursuivre votre introspection : 3 astuces pour tenir vos résolutions

Sans doute aussi, vous pourriez vous poser cette question  : écrire est-ce facile ? La réponse dans cet article

>
Retour haut de page