Donner vie à ses rêves

Donnez vie à ses rêves

Donner vie à ses rêves, voilà un plan parfait.  Le moment venu, tout semble à sa place, mais un intrus, auquel personne ne s’attendait, vient soudain s’engouffrer dans votre minutage.

Waouh… Pas vu arrivé celui-là !  Et pourtant, il est bien présent. Impossible de lui échapper, il vous tient dans ses griffes, bien décidé à vous anéantir, mais ce vilain n’a pas pensé qu’il avait affaire à plus fort que lui.

Oui, mais comment le contourner quand il ne cesse de vous coller aux Basques, telle la cuillère plongée dans le pot miel et qui reste bien droite tant ce miel est compact ?

Donner vie à ses rêves : petite chronique « Covidienne »

Il y a des moments dans la vie où rien ne se passe comme prévu. C’est comme si la poisse vous poursuivait sans relâche. Ceci est une image bien entendue, mais tellement près de la réalité, ne trouvez-vous pas ? Pourquoi la vie s’acharne-t-elle sur vous si injustement ?

Et de vous demander : mais qu’est-ce j’ai fait au Bon Dieu pour mériter cela ? La vie est ainsi faite avec ses évolutions, ses crises… Pas la peine de lutter contre ces mouvements inhérents à l’évolution du monde. C’est ainsi que… 

… Pleine de rêves à réaliser dans ce nouvel univers auquel j’ai rêvé depuis tant d’années, me voici plongée dans un monde sombre où la pancarte « Bonheur Possible » semble inexistante. À cause de quoi ? À cause d’une minuscule bestiole emmerdante qui paralyse la terre entière. Mais qui est-elle pour se la jouer ainsi ? Serais-je en plein cauchemar ?

Cela n’en est pas loin au regard de mes péripéties…

Voici une copie d’un des messages adressé à ceux qui me suivent :

Me voici de retour après quelques semaines d’arrêt à la suite de mon déménagement.

 Je ne vous cache pas qu’il s’en est passé des choses durant tout ce temps !

 Heureuse je suis ! Un de mes rêves s’est enfin réalisé : je suis dans une magnifique région, dans une villa parfaite avec jardin. Je fais connaissance avec l’arrosoir, la tondeuse et… les taupes creusant leurs tunnels en laissant des petites montagnes de terre sur ma pelouse.

 Quand je prends la route, en fonction de la direction, la chaîne des Pyrénées me guide. De l’espace, de l’air, de beaux paysages, c’est le pied. Il faut juste que je m’adapte à la chaleur quand le soleil se montre. Quoiqu’en Ariège, l’air est beaucoup plus respirable, car le soleil tape moins qu’en Ardèche par exemple. N’étant pas loin des montagnes, le climat est appréciable.

 Ce nouvel environnement est propice à de nouvelles idées. Disons que je vois les choses différemment. Après toutes ces semaines sans rien écrire, je reprends le collier. Me voici installée, j’ai repris quelques forces, eh oui, un déménagement, c’est fatiguant. En revanche, les neurones, eux, ne se fatiguent pas.

 Voici quelques décisions que j’ai prises pour être en accord avec mes projets :

 C’est le grand ménage, un nouveau blog va naître, consacré à mon prochain livre. Je vous en informerai dès sa mise en ligne. Dimension-Phoenix continue d’exister. Le blog Galaxie-enfants sera consacré aux petits récits, contes ou nouvelles.

 Pour en revenir à mon prochain livre, je ne sais encore quel en sera exactement le contenu, comment il sera présenté. Trop d’idées sont sur le feu, il me faut canaliser toute cette énergie et apprendre à commencer simplement. J’ai l’idée directrice, mais il me reste à décider comment l’organiser.

 Je suis à bonne école avec la formation d’Emmanuelle Soulard que je continue d’assimiler. De plus, mon coach a le chic… comment dire… pour m’aider à balayer tout le désordre que je transporte dans ma besace. C’est vrai qu’un regard extérieur, ça aide à remettre les pendules à l’heure. Et puis, ça dégage l’horizon. 😉 !

Voilà l’essentiel !

Oh…J’allais oublier de vous raconter la dernière : depuis mon déménagement dans le sud, est né le site Zosma le sage. Comment cela est-il arrivé ?

Ben… de discussion en discussion avec mon coach qui a toujours 100 idées à l’heure, voir plus…me voilà donnant naissance à Zosma le Sage.

La suite n’est pas si aisée qu’il en parait. Le climat actuel ne se prête pas si facilement à la création, quoi que vous puissiez en penser. À toutes décisions prises ou situations vécues, quel qu’en soit le contexte, les répercussions, bonnes ou mauvaises, suivent obligatoirement. Ce qui veut dire que, quels que soient vos actes, ceux-ci seront toujours suivis de conséquences.

Donner vie à ses rêves : un choix assumé

Donner vie à ses rêves est possible tout en assumant ses choix en fonction du contexte, pas toujours évidents. Voici du vécu :

Enfin arrivée dans ce pays de rêves, ensoleillé en été, enneigé en hivers, je me la jouais tranquille en pensant que tout serait facile pour créer de nouveaux liens sociaux, m’investir dans des activités locales. Basta… ! C’était sans compter avec cette horrible bestiole, mettant la terre entière à l’arrêt. Mazette ! Mais qui est-elle pour avoir un tel pouvoir sur nos vies ?

Regardant par la baie vitrée de mon salon ce matin, j’ai pu constater que la montagne est présente. La météo clémente de ce jour m’avait fait ce cadeau merveilleux pour nourrir mon inspiration. Je vous dis cela, car parfois, à l’ouverture de mes volets, le matin, la montagne, un peu frileuse parfois s’enroule d’un cache-nez de nuages. Je sais alors que mon humeur de la journée ne sera pas trop au top.  Vous trouvez cela con ? Pas si con que ça en fait. Nous avons tous besoin de visibilité pour avancer sur nos chemins parfois quelque peu caillouteux. À ce jour, fille pourtant issue de la ville, j’ai maintenant besoin de cette montagne pour me sentir bien vivante, dans ce milieu rural. C’est comme si je me découvrais de nouvelles racines.

Lorsque l’horizon se dégage

Alors, lorsque le matin, la montagne ose montrer ses sommets, enneigés ou pas, sous un ciel balayé de tout nuage, je sais d’avance que la journée sera excellente. L’horizon, à l’instant où je l’aperçois, m’invite à un voyage où tout devient possible.

Quand va disparaitre l’horrible bestiole qui nous paralyse actuellement ? Non, ce n’est pas lui qui va m’empêcher de vivre mes rêves. Ok, tu es là, mais que veux-tu de moi ? Sacrée bestiole, tu déranges mes plans, tu sais ? Tu m’obliges à réajuster mes objectifs de vie. Ce n’est pas plus mal. En fait, je dois te dire merci pour m’obliger à revoir ma trajectoire et ainsi dépoussiérer mes idées reçues sur le tout acquis, même quand on y met tous les moyens en sa possession pour donner vie à ses rêves. Cette pratique ne se suffit pas à elle seule.

Donner vie à ses rêves : utopie ou pas ?

L’horrible bestiole, l’intrus… appelez-cela comme vous voulez. Beaucoup souffrent de cette satanée crise sanitaire. Mes pensées vont vers toutes ces personnes, tous âges confondus, qui luttent au quotidien pour leur survie. Actuellement, je pense surtout aux étudiants, à l’orée de leur vie, qui luttent pour leur devenir. Comment les anciens peuvent-ils leur venir en aide ? Moi-même, je me sens démunie. À l’automne de ma vie, je me sens privilégiée dans mon statut de retraitée. Oui c’est vrai, j’ai travaillé dur durant des décennies (et même plus en rallongeant de 2 ans mon temps d’activité) pour être à l’abri du besoin.

Opportunité à saisir pour donner vie à ses rêves !

J’affectionne particulièrement cette utopie de donner vie à mes rêves, car elle m’apporte de quoi nourrir mon inspiration pour vous écrire en cet instant. Quels que soient les événements de votre existence, il y a toujours manière de tirer votre épingle du jeu pour vous en sortir vainqueur. Oui je sais, difficile à imaginer quand vous avez l’impression d’être aspiré dans un gouffre d’incompréhension de la part de votre entourage. Ou que vous ne voyez pas la fin du tunnel.

C’est pourtant devant cette adversité que vous allez enfin pouvoir sortir vos armes secrètes pour montrer de quoi vous êtes capable face aux difficultés. Alors, courage et donnez le meilleur de vous-même !  Le bonheur est possible en toute situation.

Et puis, pourquoi ne pas en profiter pour découvrir ce que je vous propose ci-dessous ? Et vous commenciez à écrire vous aussi ? 

>
ut adipiscing justo quis, vel, leo tristique Donec Praesent Phasellus pulvinar Retour haut de page