Brancher ses neurones sur le connecteur réussite

Brancher ses neurones sur le connecteur réussite

Brancher ses neurones… sur le connecteur réussite, est-ce possible ?. Ne vous est-il jamais arrivé d’être en panne d’inspiration, le cerveau vide avec l’impression d’un gouffre béant en haut de votre corps à la place de ce cerveau ? Oui mais avez-vous pensé à vous brancher sur les bonnes ondes ? Quand vous voulez capter une émission à la télévision ou à la radio, vous vous mettez sur le bon canal je suppose. Pour écouter France musique vous ne vous mettez sur France info, le résultat attendu sera bien décevant. Comment être et rester créatif en ayant une inspiration toujours au rendez-vous ? Branchez vos neurones sur les bonnes ondes, les bons canaux. Voyons comment, ma recette :

Brancher ses neurones sur le bon connecteur

Connecteur “Musique”

Brancher ses connecteurs vers Scarlatti

i

Mon maître actuellement est Domenico Scarlatti. C’est qui lui ? C’est un compositeur né à Naples en 1715. Mais il n’est plus de ce monde allez-vous me rétorquer ! Vous avez raison. Je ne l’ai pas sorti de sa tombe mais il est cependant à mes côtés.  Un autre de mes maîtres, (mais j’en ai combien des maîtres ?) Alexandre Tharaud lui a donné vie dans mon salon. J’ai connecté mes neurones aux sonates de Scarlatti interprétées par Alexandre Tharaud et voilà mes doigts courant sur le clavier, non pas celui de mon piano mais de mon clavier d’ordinateur pour vous écrire cet article. Brancher mes neurones sur le connecteur « Musique » a eu un effet propulseur sur ma créativité.

Le connecteur « Musique » chatouille mes neurones en les nourrissant de voyages musicaux me connectant ainsi à mes richesses intérieures, tenez actuellement  c’est la sonate en C majeur KK.420, ça fait l’effet  « bulles d’eau sur un clavier » qui se déversent tels des mots  s’alignant ici même.

Connecteur “Lecture”

Brancher mes neurones sur le connecteur « Lecture » a aussi un effet  explosif sur ma créativité. Le connecteur « Lecture » étant lui aussi relié avec le connecteur « Musique », la lecture sur le parcours d’Alexandre Tharaud hisse mes neurones vers les cimes de sa réussite et comme un effet buvard, me voici imprégnée de son essence de vie. Un peu paresseux jusqu’à l’âge de 5 ans, Alexandre Tharaud a découvert au fil du temps qu’il fallait travailler toujours plus et est ainsi devenu un travailleur acharné et obsessionnel, secret de sa réussite.

Brancher ses neurones sur les connecteurs “Réussite”

Alexandre Tharaud : se brancher avec lui

Pourquoi je vous dis cela ? Les exemples de réussite sont porteurs d’inspiration et vous connecte à ce que vous avez de plus précieux en vous : vos propres richesses, vos propres ressources.

Je reste toujours admirative sur les parcours d’hommes et de femmes ayant transformé leur vie en une fabuleuse œuvre d’art.

Brancher ses neurones sur les bons connecteurs est le secret pour garder votre inspiration, nourrir votre créativité, votre confiance en vous. Mais que vient faire la confiance en soi en cet endroit ?

La confiance en soi est un sacré connecteur de réussite en étant lui aussi relié aux autres connecteurs, j’aurai l’occasion d’y revenir dans un futur article.

 

Brancher le bon connecteur est parfois difficile

Ce ne sont pas des bémols mais des bécarres (altération des notes

Restons sur les connecteurs qui me sont propres. A l’instant la sonate en A mineur KK.3 me propulse en haut d’un escalier ou je me vois avec une montagne d’articles (j’exagère à peine) prêts à être partagé. Mon imagination est débordante, c’est l’effet dynamite qu’à sur moi le connecteur « Musique ».

Mais il y a un petit bémol, sans jeu de mots, brancher ses neurones sur le bon connecteur est parfois raté. Par manque de « vigilance », ne remarquez-vous pas parfois, que c’est le silence radio sur les ondes ? Mais comment rester connecté sur les bonnes ondes… avant que je ne l’aborde dans un prochain article, je vous invite à vous brancher, à me faire part de vos astuces. Et puis vos propres connecteurs m’intéressent, si vous voulez bien les partager avec les autres lecteurs…

(Visited 1 times, 1 visits today)

Commentaire (19)

  • Marie| 25/11/2013

    Bonjour Hélène,

    Très agréable de lire cet article.
    Me croiras-tu si je te dis que j’aurais fait la même proposition à ta question du connecteur.
    Scarlatti, je rêve !
    Et par Alexandre Tharaud en plus !
    Tu as d’excellentes fréquentations, continue de nous les faire connaître.
    Elles te réussissent.

    Amicalement.
    Marie.
    Marie Articles récents…Les meilleures boissons contre le rhume et la grippeMy Profile

  • Hélène Hug| 25/11/2013

    Bonsoir Marie,

    Compte sur moi pour continuer à te faire partager mes fréquentations.
    Dois-je comprendre que nous avons les mêmes gouts musicaux ?
    Tu sais je n’ai parlé ici que de Scarlatti mais j’aurais aussi pu parler de Jean Sébastien Bach qui m’inspire tout autant.
    Je me demande même si je ne devrais pas consacrer un blog uniquement sur le thème de la musique en lien avec l’épanouissement de soi.

    Bon allez soyons fous, devenons partenaires, toi tu t’occupe de notre bien être physique des troupes et moi du bien être moral de ces mêmes troupes. Une recette pour soigner mon délire ?

    Merci Marie d’apprécier ces écrits “musicaux”.

    Amicalement,
    Hélène Hug Articles récents…Brancher ses neurones sur le connecteur réussiteMy Profile

  • Hélène Hug| 25/11/2013

    Bon alors Marie, soit je partage ton ile déserte, soit j’en trouve une autre car vois-tu Bach et moi, on ne se quitte guère en fait.

    Tu dois connaitre Glenn Gould ? Il interprète à merveille entre autre le clavier bien tempéré, petits préludes…STOP…Dans trois heures j’y suis encore…

    je n’ai pas compris de quoi tu ne serai pas capable 🙄

    La course de fond ? C’est ce qu’il faut pour tenir la route ici.
    Je te laisse les jambes car vois-tu, même la course de fond et bien ce n’est pas mon truc.
    Par contre la course de fond sur le web, là je sais.

    A bientôt 😉
    Hélène Hug Articles récents…Brancher ses neurones sur le connecteur réussiteMy Profile

  • Marie| 25/11/2013

    Bonsoir Hélène,

    Jean Sébastien Bach ? Le seul avec lequel je partirais sur une île déserte !
    Impossible de s’en lasser.
    Si tu veux créer un blog sur le lien musique- bien-être, je serai ta première supportrice (?)
    J’en serais bien incapable moi-même mais la chose me passionne.

    Si j’ai bien compris, toi la tête et moi les jambes ?
    Je te préviens, je n’ai jamais couru vite, mais j’étais excellente en course de fond.

    Bonne soirée et continue surtout !
    Amicalement.

    Marie.
    Marie Articles récents…Le petit-déjeûner idéalMy Profile

  • Dorian| 26/11/2013

    Bonjour Hélène,

    Je confirme que pour moi aussi la lecture (la musique moins) boost mon imagination comme c’est pas permis ! Il y a certains livres qui font tellement fonctionner mes neurones que j’en ai des difficultés pour les lire car je pense à plein de choses que je suis obligé d’écrire pour ne rien oublier. J’adore ces moments-là en réalité 🙂

    Bien amicalement,
    Dorian
    Dorian Articles récents…Evacuer ses émotions avec la technique du volcanMy Profile

  • Jean| 26/11/2013

    Bonjour Hélène,
    Ce que tu appelles connecteur de neurones est une belle image pour évoquer pensées et émotions positives. L’émotion positive née d’une musique que nous aimons nous booste et, effectivement, nous emmène vers des résultats positifs. J’adore moi aussi la musique italienne, de la baroque jusqu’à l’opéra. Albinoni, Vivaldi jusqu’à Puccini, Verdi.
    Une musique qui me donne particulièrement la pêche, c’est le jazz manouche et Grappelli (encore un nom en i).
    Amicalement.
    Jean Articles récents…Pensées, Emotions, Actions, RésultatsMy Profile

    • Hélène Hug| 26/11/2013

      Bonjour jean,

      En fait tout fonctionne par ricochet, de cause à effet.
      Alors nous savons ce qu’il nous reste à faire.
      Elementaire mon cher Watson… 😆

      tu es un connaisseur de belles musiques.
      L’adagio d’Albinoni est particulièrement magnifique. J’aime aussi le jazz manouche et grapelli que j’écoutais quasi en boucle à une époque.

      Musicalement,
      Hélène Hug Articles récents…Brancher ses neurones sur le connecteur réussiteMy Profile

  • Hélène Hug| 26/11/2013

    Bonjour Dorian,

    Ce n’est pas toi qui va manquer d’inspiration pour écrire tes articles alors.
    J’imagine que tu as une pile débordante d’idées.
    Cependant n’oublie pas de discipliner ton esprit si tu veux avancer efficacement.
    Avoir des idées en permanence peut conduire à la dispersion, cela m’arrive, c’est pour cette raison que je l’aborde ici.

    Vaut mieux l’abondance d’idées que le désert, c’est plus porteur.

    Bonne lecture et au plaisir de te lire,
    Hélène Hug Articles récents…Brancher ses neurones sur le connecteur réussiteMy Profile

    • Dorian| 27/11/2013

      C’est juste Hélène. J’ai également la capacité à focus bien comme il faut ^^
      Ces phases où beaucoup d’idées viennent peuvent être considérer comme de la dispersion parfois mais c’est surtout source de motivation pour la suite car les idées donnent envie d’avancer 🙂

      Bien amicalement,
      Dorian
      Dorian Articles récents…Evacuer ses émotions avec la technique du volcanMy Profile

  • Hélène Hug| 27/11/2013

    Ah les idées qui arrivent à mille à l’heure Dorian 💡

    Terrible n’est-ce pas ?

    Bon dans la mesure ou tu prend note, ça te donne du “charbon” pour quand justement le “charbon” manque. Avoir un côté fourmi a du bon.

    Alors avec ton sac de “charbon”, tu es paré pour donner vie à tes idées et resté motivé 😀

    A bientôt de te lire,
    Hélène Hug Articles récents…Brancher ses neurones sur le connecteur réussiteMy Profile

  • Jean-Luc (de Moralotop)| 29/11/2013

    Chère Hélène, tu nous invites à nous attacher aux bons connecteurs, tu dois avoir un public branché.

    Est-il vraiment souhaitable de toujours le rester (branché aux bons connecteurs)?
    Pas sûr.
    On peut s’accorder des pauses, des instants de “moins bien”… pour mieux repartir.

    Par ailleurs, le meilleur connecteur n’est-il pas soi-même: son envie profonde de faire telle ou telle chose ?
    Deux questions en débat !

  • Hélène Hug| 29/11/2013

    Cher jean-Luc,

    Puisque j’ai l’honneur de te lire, c’est que fait partie de ce public branché…Sur les bons connecteurs.

    Les pauses sont conseillées bien sur et nécessaires 😀 . D’ailleurs j’en parle dans l’article mis en signature.

    L’envie profonde de faire quelque chose, comme tu le souligne, à parfois besoin d’un ressort supplémentaire, pour compléter ma réponse, j’ai un article en maturation sur le sujet, alors patience jean-Luc.

    Tu souligne ce point et t’en remercie, ça me conforte sur cette idée que je suis sur la bonne voie pour traiter effectivement ce sujet.

    Encore une fois, nous avons ici un cas d’école nous montrant que tout est dans la mesure et l’équilibre des différentes forces que nous avons en nous.

    Continuons ce riche débat 🙂
    Hélène Hug Articles récents…Procrastination constructive, retrouver son énergieMy Profile

  • Bernadette GILBERT| 29/11/2013

    Bonjour Hélène… et Marie !
    Quand vous partez sur votre île déserte, prévenez-moi ! Je vous accompagne…
    Pour le moment, pour les besoins d’un diaporama familial, je suis retombée sur la musique de Out of Africa (tiens, les films sont parfois pour moi de réels connecteurs… un peu dans le sens de celui que définit Jean-Luc : ils me reconnectent par “le hasard” de leur choix, à des points de moi-même – mais c’est un autre sujet). Je parlais donc du Concerto pour clarinette en la majeur K 622 de Mozart, allegro… De ces musiques qui viennent vous chercher l’âme pour l’élever.
    Je sais que vous me comprenez toutes les deux.
    Allez… je remets sur le plateau. Merci d’aimer aussi ces musiques divines et à bientôt !
    Bernadette GILBERT Articles récents…Riz créole, façon Cap-VertMy Profile

  • Hélène Hug| 29/11/2013

    Coucou Bernadette,

    La prochaine fois, je te préviens, promis. Mais alors, l’ile déserte va se transformer en ile occupée… 😥 ?

    la musique de Out of Africa : j’en garde de bons souvenirs. C’est toi qui a fait le diaporama familial ? Ça me rappelle celui que j’ai fait pour le mariage de mon fils en 2009. D’excellents connecteurs vous reliant aux inoubliables souvenirs d’un passé…inoubliable nous connectant à la mémoire familiale, pas vrai Bernadette ?

    Le concerto de Mozart en la majeur K 622…?

    Et bien le voila, Bernadette, il ne fallait pas me tenter 😆

    C’est ici :http://youtu.be/2oNnugi3yLU

    Musicalement toi,
    Hélène Hug Articles récents…Soyez ce que vous êtes : idées reçues au panier !My Profile

  • Hélène Hug| 30/11/2013

    Bonjour Sylviane,

    Se Brancher cuisine ? Pas de souci pour moi. Tout compte fait, autant aller chez toi, tu as raison. En plus si tu as des livres et de la musique, je ne serais pas dépaysée et ça va m’éviter de me charger tant j’en ai aussi.

    Le vol Robinson Crusoé t’attendait mais à fini par décoller pour le Portugal… 😆
    Pavarotti, Mozart et Vivaldi sont des nôtres (enfin qui ont pu se rendre disponible)
    Hélène Hug Articles récents…Soyez ce que vous êtes : idées reçues au panier !My Profile

  • sylviane| 30/11/2013

    Bonjour Tout le monde,

    J’arrive un peu en retard pour le vol Robinson Crusoé mais je peux me faire lâcher en parachute en écoutant sur mon Iphone le requiem de Mozart qui est pour moi d’une beauté absolue, j’y ajoute Pavarotti dont je suis une fan inconditionnelle, Vivaldi, Mozart et la symphonie des jouets (un vrai régal aussi) plus quelques bouquins (ça tout le monde sait que je suis totalement addict à la lecture) plus quelques CD de musique relaxante et Vangelis,

    Bon finalement je vous invite chez moi car ça ferait trop lourd pour le parachute à venir savourer tout ça et branchez-vous aussi cuisine car c’est un de mes dadas et ça me relaxe un max
    sylviane Articles récents…Faire votre deuil : quelques techniques peuvent vous y aiderMy Profile

  • Sco!@couple routine| 01/12/2013

    Bonjour Hélène,

    Au risque de décevoir tout le monde, je n’écoute pas vraiment de musique classique. Mes goûts sont variés, mais lorsque j’ai le temps d’écouter de la musique (en fait, je ne prends vraiment le temps de l’écouter, elle joue en musique de fond), c’est plutôt du smooth jazz qui joue. Je syntonise une station par satellite…

    Et dernièrement, j’ai participé à deux soirées karaoke au bureau dans le but d’amasser des fonds pour un organisme caritatif, où j’ai pu faire valoir mes «talents» de chanteuse en chantant des styles différents de Frank Sinatra à Charles Aznavour en passant par Led Zeppelin (oui, j’ai chanté Stairway to Heaven… Attaboy!) Ces deux soirées ont connecté mes connecteurs positifs…

    Amicalement,

    Sco!
    Sco!@couple routine Articles récents…Petite histoire de couple drôle : la reine du foyer est devenue…My Profile

  • Hélène Hug| 02/12/2013

    Bonjour Sco!,

    En ce qui me concerne, tu ne me déçoie pas du tout. Chacun écoute de la musique en fonction de ce qu’il aime.
    Il m’arrive aussi quelque fois de mettre de la musique en bruit de fond tout comme toi style jazzi…
    Tu as des talents de chanteuse ? C’est super chouette et en plus tu l’utilise pour un organismae caritatif, quel coeur généreux!Tu as trouvé tes connecteurs, félicitations 😆

    Amicalement,
    Hélène Hug Articles récents…Des mots sur des maux, comprendre et évoluerMy Profile

  • Rebelle en temps de terreur et encore d’actualité !| 05/03/2014

    […] découvrir ces hommes et ces femmes au caractère rebelle et sortant de l’ordinaire, j’en fais mon carburant de vie en tirant toute l’ivraie possible m’inspirant ainsi dans mon quotidien et me confortant dans mes […]

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    CommentLuv badge