Comment apprendre l’habitude du bonheur

Comment apprendre à être heureux

Comment apprendre l’habitude du bonheur ? Chaque jour, une petite action pourrait bien changer votre façon d’appréhender votre vie. La malléabilité de votre cerveau est incroyable. Il suffit quotidiennement que vous fassiez l’effort de mettre en place une nouvelle habitude et de vous y tenir un certain temps pour qu’elle devienne comme une seconde nature.

N’est-ce pas fabuleux ? Je ne vous dis pas que le chemin à parcourir est facile tous les jours. Je vous parle en connaissance de cause. En matière de bonheur, ma route a été difficile. Mais que de satisfactions j’en ai tirées quand l’habitude du bonheur s’est installée dans mon quotidien.

Comment apprendre l’habitude du bonheur 

Attention cependant : cette habitude n’immunise pas contre les coups durs inévitables de la vie. Mais grâce à cette pratique, vous allez vous sentir plus fort en ayant la capacité de rebondir beaucoup plus vite face aux évènements.

Cultiver la culture du bonheur n’immunise pas non plus contre les coups de mou de votre moral. Celui-ci subit le cycle des saisons, votre cycle personnel d’énergie… Tout ceci est normal. Vous l’aurez compris, cultiver l’habitude du bonheur est comme de s’occuper de votre animal favori ou de votre plante… de votre santé… Bref, c’est une action bénéfique répétée devenue automatique bonne pour vous et votre entourage.

Seulement entre nous…

Ce livre, où je vous en présente un extrait, fait partie de mon existence depuis le 4 juin 1989 lors de ma quête de bonheur. Cet ouvrage a toujours eu une place de choix  dans ma bibliothèque. (Eh oui, quand un livre a changé ma façon de voir, j’aime y écrire la date d’achat et aussi la date de relecture).

Inutile de vous dire que je souligne et relis les passages qui m’ont marqué. Un livre qui passe ainsi entre mes mains n’a aucune chance d’être prêté, même à une amie ou ami, tant il est personnalisé.

Place maintenant au partage  

Extrait du livre « Psycho-Cybernétique » du Docteur Maxwell Maltz

Comment apprendre l’habitude du bonheur ? Notre propre Image-de-Soi et nos habitudes tendent à aller de pair. Changez l’une et vous changerez automatiquement les autres. Le mot “habitude” signifiait à l’origine : habit.

Ceci nous donne une idée sur la véritable origine des habitudes. Elles sont littéralement des vêtements acquis par notre personnalité. Elles ne sont pas accidentelles ou dues au hasard. Nous les adoptons parce qu’elles nous vont bien. Elles forment un tout avec notre propre Image-de-Soi et le schéma de toute notre personnalité. Quand nous développons consciemment et délibérément de nouvelles et de meilleures habitudes, notre Image-de-Soi tend à abandonner les anciennes et a se développer suivant le nouveau modèle et le nouveau “patron” du vêtement.

Pas facile de changer sa manière de penser

Beaucoup de mes patients se dérobent lorsque je leur propose de modifier leur modèle d’action habituel ou d’agir selon de nouveaux modèles de conduite, jusqu’à ce que ces derniers deviennent automatiques. Ils confondent “habitude” et “manie”. La manie est quelque chose que vous vous sentez forcé de faire et qui entraîne des symptômes d’obligation. Le traitement des manies est hors de sujet de ce livre.

 Les habitudes, par contre, sont de simples réactions et réponses que nous avons appris à adopter automatiquement sans avoir à “penser” ou à “décider”. Elles sont acquises grâce à notre Mécanisme créatif.

 A 95 %, notre comportement, nos sentiments et nos réponses sont des habitudes.

Construction des habitudes

Apprendre le bonheur Le pianiste ne “décide” pas sur quelle touche appuyer. Le danseur ne “décide” pas sur quel pied danser. La réaction est automatique et non réfléchie.

De la même manière, nos attitudes, nos émotions et nos croyances tendent à devenir habituelles. Autrefois, nous avons “appris” que certaines attitudes, façons de sentir et de penser, étaient “appropriées” à certaines situations. Maintenant, nous tendons à penser, sentir et agir de la même façon lorsque nous nous trouvons en face des “mêmes situations”.

Ce que nous devons comprendre, c’est que ces habitudes, contrairement aux manies, peuvent être modifiées, changées ou inversées simplement en prenant la peine de prendre une décision consciente ; et en pratiquant et en agissant selon la nouvelle réponse ou comportement nouveau. Le pianiste peut décider consciemment d’appuyer sur une touche différente s’il en fait le choix. Le danseur peu consciemment décidé d’apprendre un nouveau pas et cela n’engendre aucune angoisse.

Une vigilance constante et une pratique sont simplement nécessaires jusqu’à ce que le nouveau modèle de comportement soit appris parfaitement.

Exercice pratique : comment apprendre l’habitude du bonheur

Habituellement, vous mettez d’abord votre chaussure droite, ou votre chaussure gauche, et vous la nouez en passant le lacet soit de la main droite autour et derrière le lacet de la main gauche, ou vice-versa. Demain matin, regardez quel pied vous chaussez en premier, et comment vous lacez vos chaussures. Alors, prenez la décision, pour les 21 prochains jours, de former une nouvelle habitude en mettant vos chaussures et vos lacets différemment. Puis, chaque matin, lorsque vous déciderez de mettre vos chaussures d’une certaine manière, faites que cette simple action serve de rappel pour changer certains modes de pensée habituels, certaines actions et certaines manières de sentir, d’un bout à l’autre de la journée.

Dites-vous, durant cette action : “je commence cette journée de façon nouvelle et meilleure“. Ensuite, décidez consciemment pour toute la journée, ce qui suit :

Liste pour être heureux 1) Je serai aussi joyeux que possible.

2) J’essaierai de sentir et d’agir un peu plus amicalement envers les autres.

3) Je vais moins critiquer et je serai un peu plus tolérant envers les autres, envers leurs fautes, leurs échecs et leurs erreurs. J’interpréterai de la meilleure manière possible leurs actions.

4) Dans la mesure du possible, je vais agir en pensant : “le succès est inévitable et je suis déjà le genre de personne que je désire être”. Je vais agir et sentir comme cette nouvelle personne.

5) Je ne laisserai pas ma propre opinion déteindre sur les faits de manière négative et pessimiste.

6) Je vais sourire au moins trois fois par jour.

7) Quoi qu’il arrive, je réagirai aussi calmement et intelligemment que possible.

8) J’ignorerai complètement et je fermerai mon esprit à tous les “faits” négatifs et pessimistes auxquels je ne peux rien changer.

Simple ? Oui. Mais chacune de ces méthodes habituelles d’action, de sentiment et de

pensées ont réellement une influence bénéfique et constructive sur votre Image-de-Soi.

Appliquez-les pendant 21 jours. “Expérimentez-les”, et voyez si l’inquiétude, le sentiment de culpabilité, l’hostilité n’ont pas été atténués et si la confiance ne s’est pas accrue.

Conclusion 🙂   

J’aimerais que vous accomplissiez scrupuleusement les 8 exercices proposés ci-dessus sur une durée de 21 jours.

En ce qui me concerne, je n’ai jamais compté les jours nécessaires à une nouvelle habitude puisque j’étais dans une démarche totalement consentie de changement. Ce fut un parcours truffé de difficultés quand j’ai réalisé… quelques années plus tard… que j’étais sur la bonne voie.

J’attire votre attention sur un point : vous seul savez ce qui est bon pour vous. C’est à vous de trouver ce qui vous fait vibrer, avancer.

La balle est dans votre camp !

>