Vaincre vos peurs de prise de parole en public

Accueil - Parole - Vaincre vos peurs de prise de parole en public

Vaincre vos peurs de prise de parole en public

Vaincre vos peurs de prise de parole en public, imaginez : Devoir parler en public vous paralyse et vous préférez rester en retrait. C’est votre choix, mais est-ce que cela vous rend heureux ? Cette solution choisie vous conduit à restreindre votre cercle social, à vous isoler. Vous fuyez toutes occasions de vous exprimer, vous avez peur de vous exposer devant un public. Vous pensez que ce public va vous juger, la crainte d’essuyer un échec vous est intolérable.  

Vaincre vos peurs : Voici la litanie des inconvénients consécutifs à votre peur de parler en public : en réunion vous ne dites rien, vous laisser les autres s’exprimer à votre place, résultat : vous paraissez effacé et vous en êtes malheureux. Lors d’une soutenance de mémoire de fin d’études par exemple, vous vous sentez paniqué devant le jury, résultat : vous perdez vos moyens et le résultat final s’en ressent, vous vous sentez humilié. C’est le pot de départ d’un ami et chacun a envie de lui témoigner sa sympathie sauf que la peur vous paralyse, résultat : vous vous en voulez, vous culpabilisez avec des phrases assassines du style : je ne vaux rien, je suis bête…

Vaincre vos peurs de parler en public :

Vaincre vos peurs de parler en public Vous en voulez encore ? Vous vous mettez en marge de la société, vous vivez replié sur vous-même, vous laissez dormir votre potentiel, vous vous laissez ronger par ces moments désagréables quand vous êtes devant un public… Bref, vous en avez ras le bol de vous rendre ainsi malheureux ? Il y a des solutions pour vaincre vos peurs et vivre plus sereinement en utilisant vôtre potentiel dormant en vous, de cela j’en suis sure.

Vaincre vos peurs de parler en public : Voyons comment s’en débarrasser, lors de mes recherches pour vous offrir le meilleur, j’ai trouvé cet article fort intéressant que je vous livre tel quel, paru dans la rubrique santé mentale de ce site vous donnant quelques explications sur le syndrome de la peur avec un début de solution pour vaincre cette fameuse peur :

Découvrez : vaincre vos peurs de parler en public

Avoir le trac : pour certains, parler en public provoque une peur paralysante. Selon un sondage Gallup mené auprès d’Américains, la glossophobie ou la peur de parler en public est la phobie la plus courante, dépassant d’autres formes de terreur inspirées par les aiguilles, les hauteurs, le tonnerre, les araignées et l’avion.

Vaincre vos peurs : l’anxiété de performance, ou le trac, frappe au pire moment, chez n’importe qui – étudiants, PDG, père de la mariée, participants au concours American Idol. Il est tout à fait naturel d’être nerveux. Nous avons tous été saisis d’une angoisse irraisonnée avant un événement important, une entrevue d’emploi ou un exposé devant la classe. Pour certaines personnes cependant, l’anxiété et ses symptômes physiques, tels que les mains moites, une tension musculaire, de l’agitation, une faiblesse soudaine, une difficulté à respirer, des battements cardiaques rapides ou irréguliers, des nausées ou des maux de ventre, peuvent être écrasants.

Vaincre vos peurs de parler en public, le facteur de la peur

Quelles sont les causes de cette réaction physique troublante (et incommode) ? Notre réaction au stress a en fait une fin utile – notre corps nous aide à faire face à un danger immédiat.

Vaincre vos peurs de parler en public Imaginez que vous venez de frapper accidentellement un nid de guêpes ou que vous vous préparez à chanter devant un juge aux remarques particulièrement cinglantes comme Simon Cowell. La réaction de combat ou de fuite qui s’empare soudain de votre corps est déclenchée par votre système nerveux autonome, qui régit vos fonctions corporelles comme les battements cardiaques, la digestion, la respiration et la transpiration. Quand vous subissez un stress, votre système nerveux autonome passe à « l’alerte rouge », inondant votre système d’hormones du stress (adrénaline et cortisol).

Cette décharge d’hormones provoque une accélération de la fréquence cardiaque et une élévation de la tension artérielle, et vous ressentez alors une montée d’énergie pour faire face au danger. En même temps, votre corps réduit l’apport d’énergie aux fonctions qui ne vous servent pas dans l’immédiat, comme la digestion et la reproduction. Lorsque vous serez à l’abri des guêpes ou des commentaires de Simon Cowell, le taux des hormones du stress tombe, votre cœur ralentit et vous retrouvez votre calme habituel.

Découvrez : vaincre vos peurs de parler en public

Si vous préférez manger une tonne de piments habañero plutôt que monter sur scène et parler ou chanter devant une foule, vous n’êtes pas seul. Heureusement, vous pouvez prendre des mesures pour acquérir plus de confiance et débloquer la parole.

  • Vaincre vos peurs, des méthodes existentVaincre vos peurs : le plus important est d’atténuer votre anxiété pour vous sentir plus à l’aise devant un groupe de personnes. Préparez-vous du mieux que vous pouvez. Si vous devez prononcer un discours, que ce soit devant des actionnaires ou des invités à votre mariage, pratiquez-vous à voix haute puis devant un groupe d’amis qui vous encouragent.
  • Lors de vos pratiques, utilisez des fiches aide-mémoire, un microphone, et tout support visuel que vous envisagez d’inclure, ce qui vous permettra de vous habituer aux installations. Imaginez-vous donner un beau discours et les applaudissements que vous allez recevoir de la part de votre auditoire.
  • Si vous voulez acquérir plus d’assurance pour chanter en public, prenez le micro dans un bar de karaoké ou joignez-vous à une chorale d’amateurs – personne ne s’attend à une performance du calibre d’Andrea Bocelli, alors détendez-vous et amusez-vous.
  • Des techniques de relaxation simples peuvent vous aider, comme les exercices de respiration profonde ou le relâchement musculaire progressif (contracter chaque groupe musculaire pendant quelques secondes avant de relâcher). La méditation, pratiquée de manière régulière, peut atténuer la tension et calmer l’esprit. Les exercices de visualisation s’avèrent utiles aussi – vous avez probablement entendu la suggestion d’imaginer l’auditoire dans le plus simple appareil, mais vous pouvez aussi prendre quelques minutes pour visualiser un coin tranquille où vous vous sentez serein et en paix.

Être à l’aise en public, c’est possible

Vaincre vos peurs : pour acquérir des techniques d’orateur, suivez un cours d’art oratoire offert par une université, un centre communautaire ou une bibliothèque. Adhérez à Toastmasters (www.toastmasters.org – page en anglais) – avec ses milliers de clubs locaux actifs dans le monde entier. (Vous voyez ? La preuve que vous n’êtes pas seul.) Faites appel à un entraîneur spécialisé dans le théâtre pour améliorer votre performance sur scène, ou essayez l’hypnose pour surmonter l’agitation précédant votre prestation. L’exercice régulier vous aide aussi à combattre les effets du stress et de la tension.

Secrets pour éliminer sa peurCertains médicaments peuvent être envisagés. Les bêtabloquants, comme le propranolol, sont utilisés dans le traitement de l’hypertension et de certaines affections cardiaques ; ils peuvent être pris avant une situation stressante, comme parler en public ou donner une performance sur scène. Demandez l’avis de votre médecin (sachez que les bêtabloquants ont des effets secondaires potentiels).

Vaincre vos peurs de parler en public, un stress qui persiste

Si vous vous trouvez souvent aux prises avec un stress intense ou un état anxieux prolongé, vous souffrez peut-être d’un problème plus sérieux que la peur de la scène. Ce peut être un trouble anxieux généralisé, un stress post-traumatique ou d’autres troubles anxieux, dont le trouble panique et les phobies. Parfois, le problème pourrait découler d’un trouble médical sous-jacent, comme une de la thyroïde.

Un stress prolongé peut interférer avec les activités quotidiennes et mener à des problèmes de santé physique, comme les maladies du cœur, la prise de poids, la dépression et les troubles digestifs. Aussi, consultez votre médecin sur les choix de traitements et sur les modifications que vous pourrez apporter dans votre mode de vie dès que possible. Évitez de vous rabattre sur l’alcool, la cigarette, les drogues à usage récréatif ou les aliments pour échapper à vos sentiments négatifs.

Vaincre vos peurs de parler en public, devenez un orateur envié

Imaginez : parler en public est un véritable plaisir, vous vous sentez épanouie, reconnue de tous, chaque prise de parole vous dynamise. Mais comment est-ce possible ?

Vaincre vos peurs de parler en public Découvrez : vaincre vos peurs : En appliquant les conseils donnés ci-dessus vous allez déjà progresser, je vous le garantie : pratiquez le karaoké est une excellente idée, essayez la méditation, la relaxation (j’aurai l’occasion de revenir sur ces sujets). Je vous conseille également de découvrir les secrets gratuits pour vaincre vos peurs de prise de parole en public. Prenez-vous les moyens de vaincre enfin vos peurs de parler en public, ne laissez pas cette peur vous empoisonner la vie.

J’ai été comme vous avec la peur au ventre à chaque fois qu’il m’était donné l’occasion de m’exprimer ; comme j’aimais me mettre en position de retrait, non non surtout oubliez moi…

Comment j’ai fait pour vaincre cette peur ? Je me suis entrainée, j’ai aussi suivi des stages de pratique, cela ne s’est pas fait du jour au lendemain, mais plus j’osais m’affirmer en public, plus je prenais de l’assurance. Vous aussi vous pouvez réussir à vaincre vos peurs. Faites-moi part de vos difficultés, exprimez vos souhaits, je vous répondrais, mais hors de question de vous promettre la lune, car la solution est en vous et non en moi, je ne peux que vous prodiguer des conseils appropriés.

 

 

19 Commentaires

  1. franckwylliams 18/05/2013 at 06:59 - Reply

    Salut Hélène
    La prise de parole et avant tout une affaire de personnalité …
    Certains le ferons naturellement d’autre plus timide ne le feront sans doute jamais .

    Vaincre ses peurs de parler en public (;-) peut être par exemple nécessaire si vous prenez de nouvelles responsabilités dans votre travail… contraint et forcé vous allez devoir vous faire violence et les bons conseils que tu prodigues aiderons à prendre plus d’assurance.

    S’il y a une chose que j’ai apprise par rapport à ça c’est …maîtriser le sujet dont vous allez parler!

    Prendre la parole sur un sujet que l’on connaît peu, rends mal à l’aise … si c’est votre cas, forcez vous à participer à des conversations privées pour commencer, sur justement des sujets que vous ne connaissez pas !
    L’effet devrait être immédiat, celui d’être à l’aise dans n’importes quelles situations.
    Amicalement

    • Hélène HUG 18/05/2013 at 07:35 - Reply

      Bonjour Frank,

      D’accord que c’est un affaire de personnalité. Le timide peut d’ailleurs être davantage remarqué de par sa pertinence de ses propos (encore lui faut-il s’imposer) que celui très à l’aise et qui prend toute la place.

      Dans les postes à responsabilités il est important de maîtriser la prise de parole en public, ce sont les qualités premières qu’un manager doit posséder en autre. Pour y être confrontée chaque jour, je peux témoigner que la PAROLE réussie est d’OR.

      Oui, il faut maîtriser son sujet! C’est comme dans une réunion que tu dirige, pas de préparation, pas de maîtrise du contenu et tout le monde s’en aperçoit. Résultat : perte de moyens et perte de crédibilité plus perte de confiance en soi. Donc : Maîtrise et Préparation, c’est le secret pour réussir ses prises de parole. Sans oublier l’entrainement bien sur.

      Amicalement,

      Hélène

  2. delean 23/05/2013 at 21:57 - Reply

    Salut Hélène,
    Un très bon article qui synthétise en quelques lignes l’essentiel sur le sujet et qui apporte des pistes de réfléxion intéressantes
    bien cordialement
    olivier

    • Hélène HUG 23/05/2013 at 22:36 - Reply

      Bonjour Olivier,

      Merci pour ton commentaire et pour ton courage de t’exprimer dans cet espace.
      Heureuse de t’apporter des pistes de réflexions, ce blog est fait pour ça : apporter un plus à chacun d’entre vous souhaitant se perfectionner dans sa vie qui lui est propre.

      N’hésite surtout pas à soumettre tes questionnements sur des demandes bien précises, j’y répondrais toujours avec sincérité comme tu peux t’en douter…toi qui me connait de longue date.

      Tu m’as fait part oralement de ta satisfaction des conseils donnés et j’attends de ta part que tu les applique. je t’encourage à me faire part de ton évolution et bravo pour ta volonté de te perfectionner.
      Je reste à ta disposition,

      Hélène

  3. Richard SIMONET 25/05/2013 at 20:45 - Reply

    Bonjour Hélène,

    Vous êtes un as de l’écriture.

    J’aime bien votre style

    Un excellent exercice à faire quand on veut progresser pour parler en public c’est se filmer.

    Donc la vidéo est un bon palliatif pour prendre de l’assurance et se valoriser.

    En public le plus important c’est de se sentir bien avec son auditoire.

    J’avais pris la parole en public il y a quelques années (c’était en 1998) car je présentais des voyants dans une immense galerie marchandise à Lille).

    Ca m’avait beaucoup plu.

    Au début j’avais le trac et 10 minutes après je me sentais des ailes !

    Merci Hélène pour cet article passionnant.

    Cordialement.
    Richard

    • Hélène HUG 26/05/2013 at 13:15 - Reply

      Bonjour Richard,

      Bienvenue par ici et merci pour ce commentaire.

      Je n’ai jamais essayé de me filmer mais je me suis souvent enregistrée, ça aide aussi.

      Être à l’aise en public est un entrainement. Partager sa passion est un plaisir qui nous fait oublier notre crainte de s’exprimer en public.

      Je ne sais pas si je suis un as de l’écriture mais j’aime parler de mon expérience et de ce qui me passionne.

      Amicalement,

      Hélène

  4. brebede annick mireille 15/04/2014 at 12:44 - Reply

    😀 c tt simplement genial. merci pr vos conseils 😀

    • Hélène Hug 15/04/2014 at 16:13 - Reply

      Bonjour Annick Mireille,

      Bienvenue et félicitation pour votre lecture.
      Comprendre d’ou viennent les difficultés de s’exprimer en public est un premier pas.
      En comprendre le mécanisme, se prendre les moyens d’évoluer en s’entraînant régulièrement conduit à une amélioration certaine.
      La patience est payante, soyez-en sur,

      Merci de votre visite,

  5. […] vous savez, l’endroit d’où l’on ne revient jamais, même pas d’entre les morts. Ah oui, comment Parole aisée s’y est prise ? Vous voulez vraiment avoir une réponse ? Vous voulez vraiment connaitre ce secret que Parole […]

  6. Capucine 03/10/2014 at 22:26 - Reply

    Bonjour,

    Votre blog me donne de l’espoir !

    En effet je suis quelqu’un qui n’est absolument pas timide, j’affirme mes idées et mes convictions sans problème au sein d’un groupe familier mais lorsque je dois prendre la parole en public ( le plus souvent devant mes collègues de classe) mon corps me lâche completement, et je me mets à trembler comme une feuille, je n’arrive pas à reprendre le contrôle et la peur va crescendo !
    Je vis ces situations comme des humiliations ce qui n’arrange pas mon problème ! Je ne sais pas tellement si c’est de la glossophobie ou la peur d’avoir peur..
    Les examens oraux arrivent à grand pas et j’aimerai éviter la prise de bêta bloquants.

    Selon vous, le meilleur moyen d’y remédier serait plutôt un coach? L’hypnose ? La consultation d’un psychologue ou d’un psychothérapeute ?

    En effet je suis un peu perdu face à toute les méthodes proposees…

    • Helene Hug 05/10/2014 at 00:30 - Reply

      Bonjour et bienvenue chère Capucine,

      Comme je vous comprends ayant moi-même une “espèce de phobique” de la parole en public.

      Vous-êtes vous inscrite dans le formulaire “prendre la parole sans stress” ?

      Ce serait un premier pas, J’ai pu voir en vrai Lorenzo sur scène ou il nous a fait tous plié de rire, encore mieux : je lui ai parlé ! Si, c’est vrai. C’était lors d’un séminaire à Paris en juin 2014.

      Merci pour votre demande car grâce à vous (comme tout le monde, je remets sans cesse au lendemain)je m’active à mettre en place une série de conseils forts utiles pour sortir chacun de cet enfer.

      Merci Capucine,

      Ah oui, je voulais aussi vous suggérer de vous rapprocher du centre de formation de votre établissement.

      Je reste sincèrement à votre disposition, vous avez ma page contact pour m’écrire, sur ce blog.

      Bien amicalement,

  7. Jason 24/10/2014 at 15:44 - Reply

    Bonjour !
    Superbe article sur la prise de parole en public.
    En effet, c’est vraiment difficile de parler devant un public, même juste pour quelques secondes…
    Personnellement, j’ai vraiment galéré avec ça et aujourd’hui ça va un peu mieux.
    C’est en partie grâce à l’habitude de le faire peut être régulièrement et surtout de connaître son sujet.
    Merci pour tous ces conseils précieux !
    Bien à vous,
    Jason

    • Helene Hug 26/10/2014 at 16:35 - Reply

      Bonjour Jason et bienvenu,

      Ce sont les 1ères secondes les plus difficiles. Une fois connecté à son public, c’est à dire en s’oubliant soi et totalement concentré sur son public, cela devient nettement plus facile.
      Une bonne maitrise de son sujet est primordiale et donne confiance en soi.
      L’entrainement est l’un des secrets d’une parole en public réussie.
      Vous avez pu le constater, je vous encourage à continuer.

      Amicalement,

  8. FADE 28/01/2015 at 04:15 - Reply

    Bonjour Héléne,

    j’ai trouvé votre article très intéressant et particulièrement parlant pour ma situation. en effet, dés que je dois prendre la parole dans un groupe ou autre je suis paralysée, tétanisée, mal à l’aise. Aussi , afin de ne plus me mettre en difficulté j’adopte en public une attitude de retrait, je me ferme on ne me reconnait pas … ce qui est loin de me ressembler car dans la vie avec mon cercle d’amies je suis pétillante et pleine de joie de vivre.
    Pour tenter de résoudre cet handicap ( que j’ai depuis toujours) j’ai pensé m’orienter vers l’hypnose … en effet désormais je ne vois pas d’autres solutions car mon travail actuelle va m’amener à faire des interventions extérieures pour promouvoir notre activité. Je suis acculée et n’entrevoit pas de moyens efficaces pour vaincre ma peur en public. Qu’en pensez vous ? connaissez vous des adresses d’hypnotiseur ( j ai peur de tomber sur un charlatan)
    merci par avance de l’attention portée à mon message Héléne.

    • Helene Hug 29/01/2015 at 01:01 - Reply

      Bonjour Fade et surtout bienvenue,

      Se mettre en retrait ne va rien arranger. J’ai bien connu ce que vous énoncez.

      La meilleure façon est de faire face, je sais, ce n’est pas facile mais c’est la meilleure solution.

      Pour avoir été une phobique de la parole en public au point que certains me croyaient muette et plus tard, me mettant en péril, de rater mes oraux dans mes évolutions de carrières, j’ai fini par entreprendre un travail sur moi pour démonter les mécanismes de blocage.
      Croyez bien que c’est la meilleure solution.
      Je ne connais pas d’adresse d’hypnotiseur car je ne suis pas une adepte de ces pratiques.
      Pour conclure : travail sur soi et entrainement sur le terrain, soit par des formations par l’employeur, soit par des stages en tant que particulier avec des professionnels de la parole en public.
      Ma page contact (confidentielle) est à votre service si vous voulez allez plus avant dans votre démarche.

      Bien à vous,

      • mamou 20/03/2015 at 21:10 - Reply

        Je vis ce problème de puis mon jeune âge et j’ai aujourd’hui 47 ans, je ne me suis pas améliorée malgré les conseils sur la respiration et autres que j’ai essayé tant bien que mal de pratiquer.
        A l’école professionnelle où je suis entrée, lorsqu’il y avait des exposés, je participais aux travaux mais pendant l’exposé, je n’ouvrais jamais le bouche. Ce sont les autres membres du groupe qui parlaient.
        Actuellement, j’occupe un poste de responsabilité assez importante mais, je sens que je ne suis pas assez considérée parce que je n’arrive pas à participer aux débats pendant les réunions. A chaque fois que j’essaie, je tremble de tout mon corps, je bégaie, et ma voix s’éteint presque. J’en ai tellement honte que je me sens inutile et incapable.
        J’en souffre affreusement. Ce qui me console un peu c’est de savoir que je suis pas seule.
        Je suis dans un pays africain et ne sais où trouver un soutien. Je ne sais pas comment pourrais-je évoluer dans ma carrière.

        • Helene Hug 22/03/2015 at 21:59 - Reply

          Bonjour Mamou et bienvenue à vous !

          D’une part, il y a le trac qui est normal mais qui doit disparaitre au bout de quelques instants.

          D’autre part, il y a la confiance en soi ! Celle-ci a été développée ou non selon l’éducation reçue et de comment nous avons ressentie cette éducation : porteuse, dynamique ? Ou quelque peu vécue avec l’impression d’avoir été rabaissé ?

          Mamou, vous devez prendre conscience de vos valeurs, oui je sais, c’est facile à dire. Moi, une phobique de la parole, je suis arrivée à la vaincre cette phobie ! A chaque fois que je me faisais confiance, c’était bingo ! A chaque fois ou je doutais, plouf, je tombais dans la marre !

          Prendre la parole en réunion : maitriser son sujet est primordiale. Tellement passionnée, vous ne ferez plus attention à vous, le fait de se surveiller met en difficulté. Croyez-en une spécialiste sur cette question.

          Surtout ne vous comparez pas. C’est mortel ! Soyez vous et uniquement vous. Si vous êtes arrivée à ce poste que vous occupez actuellement, c’est que vous le méritez amplement. Alors, rien à cirer du reste… Exprimez votre personnalité sans complexe, foncez et soyez vous 😉 !

  9. […] Voici un truc pour vous aider à vaincre la timidité  […]

  10. Reynald SART 10/01/2017 at 03:27 - Reply

    Réponse à MAMOU
    Pour l’avoir vécue, je compatis grandement à votre douleur.
    Supposer que la relaxation, la respiration, le yoga, le fantasme du public en petite tenue, une bonne préparation de l’exposé, l’entraînement mental, la psychothérapie ou l’hypnose vont venir à bout de votre glossophobie, c’est un peu comme tomber dans un miroir aux alouettes.
    C’est pourtant ce que vous proposent pléthore de « formateurs et autres coaches ».
    Il me navre de voir des carrières contrariées alors que la solution existe. Elle est purement technique et ne fait aucun emprunt ni aucune référence à la psychologie, ni à l’occultisme.
    Mon infiniment douloureuse expérience et une recherche approfondie m’ont permis de la mettre au point. Méthode active, sachez qu’elle nécessite un engagement mais le bout du tunnel apparaît rapidement.
    Je prépare un ouvrage sur ce sujet. Vous pouvez me contacter, je me consacre aussi, sélectivement, à la formation.reyn.
    sart@gmail.com
    J’autorise Hélèe HUG à vous communiquer mon mèl.

Laissez un commentaire