Votre cerveau rajeuni grâce aux changements d’habitudes

Accueil - Cerveau & Créativité - Votre cerveau rajeuni grâce aux changements d’habitudes

Votre cerveau rajeuni grâce aux changements d’habitudes

Votre cerveau rajeuni grâce aux changements d’habitudes : non, ce n’est pas une blague, mais plutôt un moyen extraordinaire de garder un cerveau toujours performant.

Par exemple : l’habitude de remettre toujours à demain certaines décisions, l’habitude de penser que c’est la faute d’autrui si vous n’avancez pas dans vos projets, l’habitude de tourner en rond sans vraiment agir, tout ceci ne vous conduit pas vraiment vers la réussite. Vous stagnez et votre cerveau s’encrasse. Réussir sa vie en changeant totalement d’habitudes, c’est possible ! Le bonus est que votre cerveau rajeuni, vous avez tout à y gagner.

Votre cerveau rajeuni quand vous quittez la procrastination

Vous avez pris la décision d’acquérir de nouvelles habitudes pour avancer dans votre vie. Bravo ! Vous avez chassé dame Procrastination de votre environnement, très bien. Vous êtes fermement décidé à changer vos habitudes, mais voilà que Dame Volonté fait preuve de résistance face à la mise en place de changements durables. C’est normal. Vous allez voir pourquoi :

Votre cerveau rajeuni quand vous changez d’habitudes, mais c’est sans compter l’éducation que nous avons reçue ! Oui, on nous a inculqué un ensemble de croyances nous empêchant d’utiliser nos propres aptitudes. Nous subissons  le poids de notre éducation au quotidien. Tout ceci est bien ancré dans notre psychisme et nous vivons comme robotisés, sans réussir à changer quoi que ce soit dans nos habitudes. Votre cerveau rajeunit-il dans ces conditions-là ? Et bien non, c’est l’encrassement assuré.

Vous pouvez le vérifier chaque jour au quotidien. Eh oui, que faites-vous en rentrant le soir chez vous ? Vous vous servez un verre, vous vous vautrez dans le canapé et allumez la télévision ? Vous vous précipitez sur les tâches à effectuer comme le dîner à préparer, le suivi des devoirs des enfants…encore et encore…

Oui : quitter le connu bien confortable nous semble difficile

Car nous avons peur de quitter notre zone de confort. Nous avons peur du changement, peur d’acquérir de nouvelles habitudes qui nous font perdre nos repères. Réussir en changeant totalement d’habitudes n’est pas aisé et demande de l’action, de l’effort. Et si vous transformiez votre vision de la vie en intégrant cette pensée : votre cerveau rajeuni dès que vous changez vos habitudes. Idée intéressante, non ? Du coup, le poids de Dame Procrastination s’envole et vous vous sentez plus léger. Ce n’est que du bénéfice pour vous. Le cerveau est malléable à merci, quelques explications :

Votre cerveau rajeuni en permanence si vous savez le gâter

Votre cerveau rajeuni grâce aux changements d’habitudesNotre cerveau est très discipliné. Il attend avec patience chacune de vos instructions pour les mettre à exécution. Et savez-vous que :

  • Par sa complexité, notre cerveau peut traiter jusqu’à 30 milliards de bits d’information par seconde et comprend quelque 10 000 kilomètres de fils et de câbles. Le système nerveux de l’homme renferme environ 28 milliards de neurones. Chacun  de ces neurones est un minuscule ordinateur indépendant capable de traiter environ un million de bites d’informations.
  • Ces neurones agissent de manières indépendantes, mais  peuvent aussi communiquer avec un réseau de fibres nerveuses de 160 000 milles kilomètres de long. Notre cerveau peut traiter plusieurs informations en même temps à une vitesse stupéfiante.
  • Notre cerveau est beaucoup plus puissant qu’un ordinateur, ne le sous-estimons pas. Nous possédons tous les capacités de réussir en changeant totalement d’habitudes.
  • Quand nous faisons une chose pour la première fois, nous créons une connexion physique, un mince fil neural qui nous permet d’avoir à nouveau accès à cette émotion ou ce comportement à l’avenir.
  • À chaque fois que nous répétons un comportement, nous renforçons cette connexion, les fils neuraux se multiplient. C’est la répétition qui crée les connexions, de nouvelles “routes” se construisent grâce aux nouvelles fibres. Au fil du temps, à force de répéter ces nouvelles habitudes vous constaterez que les anciennes tendent à disparaître.

Soyez persévérant, laissez un temps suffisant à l’acquisition de nouvelles habitudes.  La volonté seule n’est peut-être pas suffisante, mais elle peut s’acquérir.

“On ne naît pas volontaire, on le devient”.

MASSON-OURSEL

C’est à force de s’entrainer et en y allant étape par étape que l’on arrive à un résultat. La volonté suit le même processus que les actes que vous mettez en place pour un changement durable.

Également : le contexte aux changements d’habitudes est important, vous n’arriverez à rien si vous vous sentez stressé, fatigué… Et si vous vous mettez la pression… Votre cerveau n’aime pas être bousculé, prenez soin de lui.

Changer totalement d’habitudes est plus facile dans un climat plus serein

Les weekends, les vacances sont des moments propices aux changements. La méditation et la relaxation sont des outils appréciables pour vous aider. Détendus vous pouvez plus facilement pratiquer la visualisation, l’autosuggestion.

Ce qu’il faut retenir : la volonté s’éduque, le cerveau étant d’une puissance incroyable pour vous aider à faire de votre vie un succès et réussir tout ce que vous entreprenez en changeant totalement d’habitudes. Sortez de votre zone de confort. Sachez que votre cerveau se nourrit de changements en produisant de nouveaux neurones, d’où de nouvelles connexions pour de nouvelles habitudes.

Votre cerveau se nourrit aussi de projets

Votre cerveau rajeuni si vous lui donnez sa nourriture préférée. En revanche, vous l’affamez lorsque vous laissez vos projets avorter et que vous abandonnez vos rêves à la décharge.

Réussir ses projets, c’est parfois le parcours du combattant. Détermination et motivation sont deux moteurs indispensables pour nourrir son cerveau et réussir ses projets. Le parcours de vie de chacun peut être jalonné de difficultés. Certains projets ne verront jamais le jour, mais d’autres se mettront en place. Les épreuves peuvent renforcer une personnalité tout comme la détruire. Je choisis ici de parler de personnalités façonnées par les difficultés, et qui ont su fait preuve de détermination.

Les évènements sont parfois cruels. Un deuil ou une maladie frappe la personne dans son élan et son avenir s’effondre, remettant à plus tard les projets auxquels elle tenait. Si le désespoir ne l’anéantit pas, elle garde au plus profond d’elle-même l’espoir secret, que tant la vie continue, quelque chose peut en émaner. La détermination et la motivation peuvent rester intactes malgré les évènements douloureux, le cerveau se délecte de ces deux moteurs indispensables, pour se sentir jeune et vous aider à réussir vos projets.

Votre cerveau rajeunit par les expériences vécues

Voici une confidence : mes parents ont fait le choix de me mettre en apprentissage dans un atelier de maroquinerie à l’âge de 14 ans. Je sais que mon père avait d’autres projets pour moi, mais hélas, il a quitté la vie subitement et je suis restée dans cet atelier.  Ma sœur cadette a suivi un an après le même chemin dans cet atelier d’apprentissage, notre mère devant nous élever, nous étions 6 enfants et c’était la seule ressource pour nous faire vivre. Il n’était plus question de faire des études.

Nous avons appris un métier, le gout de l’effort et le sens des responsabilités. Expérience riche en enseignement dans le cursus de nos vies. Rien de tel comme cure de jouvence pour votre cerveau que l’école de la vie.

Quelques années plus tard, restant plus que jamais motivé, l’espoir ne me quittait pas. Je voulais réaliser un tant soit peu mes rêves et j’entrepris de reprendre des études par correspondance en parallèle à mes activités de mère de famille et de vie associative bien remplie.

À force de ténacité et de persévérance, je suis devenue infirmière, puis manageur. Motivation, énergie ont été mes deux puissants moteurs de réussite. Je ne suis pas devenu chirurgien ou chef d’orchestre, mais j’avais réussi en partie mes rêves en fonction des possibilités qui m’étaient offertes. Ma soif de réalisation a été étanchée. Mon cerveau a gardé sa jeunesse. Oui, votre cerveau rajeuni grâce à vos expériences, ne lâcher rien de ce qui vous tient à cœur, jamais.

Votre cerveau se nourrit, mais à soif également de réalisation et d’espoir

  • À l’intérieur de toute personne sommeillent deux choses essentielles pour son développement personnel : Espoir et Soif de réalisation.
  • Quand une personne souhaite réussir ses projets, il lui est impératif de puiser dans la source de son énergie d’où il tire sa motivation et son espoir.

Si ce principe reste intact, quelles que soient les difficultés de parcours de la personne, celle-ci n’aura rien perdu des qualités nécessaires à sa réalisation. Ces choix ne l’auront pas trahi, au contraire, elle se sera enrichie du fruit de son expérience. Plus mûre et plus épanouie, au moment d’envisager un grand tournant dans sa vie, elle sera capable de l’assumer sans crainte. Les difficultés font grandir et façonnent la personnalité.

Et puis, il y a celui pour qui la vie ne pose pas autant de problèmes. Il devra tout de même se frayer un chemin, le consolider, se battre pour maintenir sa place et évoluer. Rien ne lui garantira sa réussite sinon ce qui le motive réellement et l’espoir qu’il met dans tout ce qu’il entreprend pour réussir ses projets. Gardez toujours en tête que votre cerveau rajeunit dès que vous agissez pour réaliser ce qui vous tient le plus à cœur.

Votre cerveau est au service de vos projets

Je peux vous affirmer que celui dont la vie l’aura marqué au fer rouge, s’il n’a pas complètement perdu espoir, il gravira un à un les échelons de sa liberté. Son parcours le valorisera et le rendra plus fort. Il connaîtra le prix à payer pour se réaliser et se sentir épanoui, et tous ses amis et ses proches l’aimeront davantage, car à son contact ils sentiront combien la vie est précieuse et constateront que tout est possible.

Toute personne peut réussir ses objectifs, car réussir c’est être vivant. Le chemin lui-même est une révélation et triompher est une simple pause sur un palier de l’existence. Vous pouvez réussir vous aussi et croire que ce que vous avez à vivre, c’est maintenant que vous l’accomplissez. C’est une attitude mentale à acquérir et à cultiver. Et votre cerveau rajeuni chaque fois que vous lui en donnez l’opportunité.

 ” Certains atteignent la réussite parce qu’ ils ont l’intime conviction qu’il ne peut en être autrement. Le succès les emplit tout entier. Il n’y pas le moindre interstice par lequel l’échec puisse s’infiltrer. Cette certitude orgueilleuse ressemble à l’autosuggestion. En tout cas, tout se passe comme si l’échec ne pouvait avoir de prise sur eux, comme s’ils étaient immunisés contre tout germe négatif.”

François GARAGNON

Votre cerveau rajeuni grâce à votre détermination

Un poème pour finir de vous motiver à garder votre jeunesse neuronale :

Si tu es las, recommence

Si tu es las et que la route te paraît longue,
si tu t’aperçois que tu t’es trompé de chemin….
… ne te laisse pas couler au fil des jours et du temps,

Recommence

Si la vie te semble trop absurde,
Si tu es déçu par trop de choses et trop de gens,
…. ne cherche pas à comprendre pourquoi,

Recommence

Si tu as essayé d’aimer et d’être utile,
si tu as connu la pauvreté et tes limites,
…. ne laisse pas là une tâche à moitié faite,

Recommence

Si les autres te regardent avec reproche,
S’ils sont déçus par toi, irrités,

…. ne te révolte pas, ne leur demande rien,
Recommence

Car l’arbre rebourgeonne en oubliant l’hiver,
Car le rameau fleurit sans demander pourquoi,
Car l’oiseau fait son nid sans songer à l’automne,
Car la vie est espoir et RECOMMENCEMENT……..

Poème écrit par une handicapée, source ( La foi une aventure, escales vers la confirmation) éditions ouvrières.

4 Commentaires

  1. Akram 14/10/2016 at 08:09 - Reply

    Merci merci merci mille fois pour votre magnifique article qui va m’aider à reprendre confiance en moi. Je vais appliquer vos précieux conseils sans tarder.

    • Hélène Hug 16/10/2016 at 00:16 - Reply

      Bonjour Akram et bienvenu,

      N’hésitez pas à consulter d’autres articles pouvant vous apporter d’autres conseils.
      La confiance en soi s’acquiert en acceptant ce que l’on possède de plus précieux en soi : sa valeur, unique et indestructible.
      Akram, vous êtes unique, croyez en vous.

  2. sylviane 28/11/2016 at 08:31 - Reply

    Bravo Hélène pour ce nouveau “look” et des articles toujours plus percutants et utiles pour tous. Finalement c’est ce que j’avais dit à une cliente un peu pleurnicheuse tout au début de ma carrière de thérapeute ;”au lieu de voir vos malheurs comme source de lamentation voyez-les comme une formidable expérience” et c’est ce que tu nous dis au long de tous tes articles plein d’espoir et de bonne humeur tu as vécu des choses difficiles mais tu as su en tirer du positif

    Réjouissez-vous donc d’avoir vécu des choses difficiles c’est grâce à elles que vous progresserez dans la vie. Bravo Hélène et merci pour ton enthousiasme contagieux

    • Hélène Hug 28/11/2016 at 12:34 - Reply

      Bonjour Sylviane,

      Les compliments sont bons pour l’égo et motivent pour encore plus partager ses expériences. Merci !
      C’est vrai que se réjouir de “ses malheurs” n’est pas chose évidente au premier abord. Cela demande une réflexion sur soi et une fois que l’on a compris ce que la vie cherche à nous enseigner, presque tout deviens limpide. Je dis presque, car cette vie nous réserve en permanence avec des surprises heureuses ou moins heureuses en fonction de nos actions. Pas moyen de s’endormir sur nos lauriers, tout est mouvance et GO… Nous devons avancer !

Laissez un commentaire