Covid-19 : comment faire face

Covid-19 : comment faire face

Covid-19 : comment faire face. La situation actuelle dépasse l’entendement. Beaucoup ont minimisé, moi la première. C’est normal. Notre cerveau a besoin de temps pour intégrer des données de cette ampleur. Pas facile d’accepter d’autres façons de vivre, disons plutôt de se conformer aux instructions pour freiner l’épidémie. De quoi seront faites les semaines à venir ? Pour ma part, je devais déménager dans à peine 3 semaines. Tout était organisé et prévu dans les moindres détails. Pourra-t-il se faire comme prévu ? J’en doute fort. Beaucoup d’interrogations qui n’ont pas encore de réponse.

Covid-19 : comment faire face

Au vu de ce que j’ai entendu ce matin lors de ma livraison de mes derniers cartons, les déménagements prévus pour les autres clients, dans les jours à venir ont été stoppés. Imaginez les difficultés à gérer pour les personnes concernées… C’est le moment de développer vos capacités d’adaptation et de compréhension dans ce genre de situations.

En l’espace de deux jours, de rumeurs que je pensais exagérées, je suis passée à l’acceptation de la triste réalité. Les émotions ont joué la valse : sans ménagement mon fils m’annonce que l’anniversaire de ma dernière petite fille ne se fera pas chez moi et qu’il n’y aura donc pas de fête d’adieu. Mon cœur s’est serré, mais lui avait compris plus tôt les enjeux de cette crise sanitaire. Quand une situation nous apparaît trop inacceptable, nous refusons de l’admettre. Ceci aussi est tout à fait normal.

Ce covid-19 nous impacte dans nos certitudes bien ancrées. Tous nos repères partent en éclat. Plus rien ne se trouve à la place habituelle. Devant cet énorme coup de pied que l’univers nous envoie, nous voilà en train de revisiter nos habitudes, nos projets… De nous questionner sur nos priorités, de ce qui est vraiment important…

Comment réagir dans la gestion de cette crise sanitaire ?

Les maîtres mots : responsabilité individuelle, grande qualité d’adaptation, savoir relativiser et faire preuve de solidarité, même si celle-ci n’est que virtuelle.

Responsabilité individuelle :

A chacun d’adopter les bons comportements. Je ne vais pas vous faire la morale et en rajouter une couche. Il suffit de suivre les consignes largement diffusées dans les médias. Nous sommes tous responsables des uns des autres. Si cela peut vous donner à réfléchir (je me suis posée la question pour moi-même) : vous pouvez être un porteur sain sans développer le virus ce qui ne vous empêchera pas de le transmettre à une personne plus fragile. Si je vous parle de cet aspect, c’est que je me trouve en santé et l’idée d’aller aider mes enfants et petits-enfants m’a traversé l’esprit. Je suis arrivée à un âge où je suis sensée être fragilisée, donc avec des chances de développer ce virus si je suis contaminée. Alors je vais rester tranquille chez moi.

Grande qualité d’adaptation :

Bigre, je suis aux premières loges pour en parler ! Plus d’une année pour trouver la perle rare pour me loger dans l’Ariège. Jusque-là, tout est parfait. A moins de trois semaines du déménagement programmé, patatras, tout tombe à l’eau. Avec ce que je vous ai expliqué plus haut, il y a de fortes chances que ce déménagement soit reporté. Heureusement mes cartons ne sont pas tous bouclés. Car j’aurais du les rouvrir pour vivre (humour). Bon, ce n’est que parti remise, mais pour quand ?

Cela va m’obliger à anticiper pour payer double loyer.

J’espère que ma propriétaire actuelle ne va pas me mettre à la porte (encore humour). De toute façon, dans ce genre de situation, nous sommes tous logés à la même enseigne. Vous me voyez à la rue avec mes meubles ? Ceux-ci sont d’ailleurs obligés de passer par un monte-meuble par la fenêtre. Alors s’il n’y a pas de déménageur ? Je suis en train de m’égarer… Tout ceci pour dire que mes capacités d’adaptation sont au top à l’instant où je vous écris.

Savoir relativiser :

Nous ne sommes pas à l’époque de la peste, pour ne citer que cette période. A quoi sert de se prendre le chou ? A rien. Tant que vous n’êtes pas visé par un fusil d’un chasseur en mal de gibier, vous n’avez rien à craindre. Prenez du recul et recentrez-vous sur ce qui est essentiel pour vous dans l’immédiat. Il est coutume de dire qu’à chaque jour suffit sa peine. Nous sommes en plein dedans actuellement. Rien ne sert de s’en faire plus que cela. Alors… jouez cool. Facile à dire ? Si vous avez une autre solution, j’aimerais la connaître et vous en remercie d’avance. Bon, j’admets et ce n’est pas facile, je suis en train d’apprendre à relativiser concernant mon futur déménagement, je suis donc à bonne école et c’est un excellent exercice pour mon égo.

Faire preuve de solidarité, même virtuelle :

Etre confiné chez soi sans voir ses proches n’est pas chose facile, j’en conviens. Heureusement, les réseaux sociaux, le téléphone, les mails existent. Vive les technologies actuelles. Moi-même, je fais davantage chauffer le téléphone. Ne serait-ce pour prendre des nouvelles des uns et des autres et pour réajuster les projets en cours.

Ce jour, j’ai été stupéfaite de la solidarité et de l’attention de mes voisins proches. Un me proposait de faire le voyage jusqu’en Ariège. Bon, quand je lui ai annoncé le volume, il s’est rendu compte que ce n’était pas possible. J’ai apprécié sa proposition à sa juste valeur.

Pour conclure ce billet Covid-19

Pas drôle du tout de traiter de ce sujet impactant le quotidien de chacun. Ensemble, nous pouvons faire reculer ce virus en ayant une attitude responsable. Courage à toute personne dont les projets sont bousculés. L’adaptation est de mise, j’en suis le premier exemple. Un déménagement programmé et remis en cause quant à sa réalisation est une source de stress. Je prends les événements avec recul en admettant que je ne puisse rien changer en ce qui est mis en place actuellement. Alors, la chose la plus intelligente à faire est d’accepter ce qui présente comme tel et de s’adapter au mieux.

Sur ce, je reste confiante sur le comportement de chacun pour aider à l’endiguement de cette crise Covid-19. Prenez soin de vous, c’est votre unique priorité.

Envie de restez connecté ? Profitez de trois fiches gratuites du Centre de Ressources mis à votre disposition :

>
felis justo dolor vel, libero leo risus. neque.