Comment gérer le stress en périodes difficiles ?

Gestion de votre stress

Comment gérer le stress en périodes difficiles ? Ce que j’ai constaté cet après-midi m’a consterné. Le mouvement de panique existe bien. En effet, il faut le voir ou l’entendre de la part de professionnels pour le constater. Je suis descendue pour faire mes courses alimentaires au milieu de l’après-midi au magasin, mur mitoyen à mon appartement.

Comment gérer le stress en périodes difficiles ?

Drôle de paysage : une queue débordant sur le trottoir avec le respect des distances entre chaque personne. Je peux vous dire que ça fait drôle. Arrive mon tour d’entrer bientôt dans le magasin. Bavarde comme je suis, mais surtout curieuse, j’engage la conversation avec le chef du magasin qui régule les entrées. Faut dire que l’on se connait de longue date, puisque cliente depuis bien des années.

Stress et épuisement

Je perçois un homme épuisé, excédé par le comportement des clients. La veille, le magasin a dû fermer ses portes 4h avant la fermeture habituelle tant les rayons étaient vides. Pillage en bonne et du forme par une population effrayée.

A l’intérieur du magasin, tous les professionnels portaient des masques. Waouh… Je suis sur une autre planète. Effervescence pour réapprovisionner les rayons pillés les jours précédents. Du coup, moins d’espace pour circuler. Malgré les efforts du magasin, à cause du manque de civisme de certains, les mesures de protection sont vraiment misent à mal.

La règle d’un mètre entre deux individus est impossible à respecter. Comment la population peut être aussi irresponsable ? Pourquoi se précipiter sur les denrées comme si nous étions en tant de famine ? Un vent de panique souffle. Chacun craint pour sa survie.

Rebrousser chemin ou continuer ?

Quand j’ai vu la queue, j’ai eu envie de rebrousser chemin et de rentrer chez moi. Je pouvais encore tenir quelques jours avec mes provisions. Mais j’ai voulu aller jusqu’au bout pour me faire une idée de ce climat très spécial. J’ai été servi. Résultat : étant dans un contexte particulier que je n’avais pas anticiper, j’ai été complètement déstabilisée par l’ambiance particulière du magasin.

Du coup, je n’ai guère été efficace pour remplir mon panier. Juste de quoi tenir quelques jours tout de même. Ce que j’ai entendu de la part du responsable du magasin et le constat du comportement des clients m’avaient suffit à remplir mes pensées. Donc  remplir mon panier devenait pour moi, en l’instant, secondaire. Mais puisque j’étais sur place, et je m’étais déplacée pour ça, fallait bien que je fasse l’effort de mettre quelques denrées dans mon panier. Une petite fenêtre pour respirer : c’est ici

Comment gérer le stress face à cette crise grave

Ah oui, tout ça pour dire que le stress, à mon insu, m’a atteint ! Comment s’en prémunir et le combattre s’il vous atteint par surprise ? En prendre conscience est une bonne première étape. La deuxième bonne étape est de l’accepter comme tel. Car le stress est un ressenti que vous ne pouvez pas gommer de votre existence. Il fait partie de vous, c’est inévitable.

Il y a le bon stress, celui-là fait du bien. Quant au mauvais stress, attention. A moins que soyez fait de marbre, personne n’échappe aux effets du mauvais stress. Mais pas d’inquiétude, il y a moyen de le gérer à votre avantage.

Et puis, sachez que le stress est aussi utile à votre survie que l’air que vous respirez. Pour développer ce concept, cela mériterait un autre article. A savoir pour l’instant en priorité : le stress a besoin d’être dompté par votre seule volonté d’agir sur ce stress.

Ce que j’entends par là : nous avons un parfait exemple avec ce que nous traversons actuellement. Une situation inhabituelle arrive, le temps de l’adaptation fait son œuvre en passant souvent par des comportements inadaptés de révolte.

Prise de conscience

Passé le temps de la stupeur, petit à petit, chacun prend conscience du bien fondé des mesures imposées. C’est le temps de l’acceptation. Comprenez que tout ce processus est parfaitement normal.

Il est possible que les pouvoirs publics n’aient pas en tête cette approche psychologique dans les messages diffusés. Je ne cherche pas à faire la psy, mais j’ai tout de même exercée en psychiatrie durant quasi 30 ans en tant qu’infirmière et cadre. C’est grâce avec mes connaissances acquises que je reste persuadée que personne ne cherche à mal faire concernant le pillage des supermarchés. C’est la peur viscérale qui fait que chacun est persuadé d’agir pour sa sécurité et celle de ses proches. Cependant cette peur est destructive pour soi et pour les autres. De plus cette peur de manquer n’est pas fondée sur des faits réels.

Comment gérer le stress en périodes difficiles

Alors comment gérer ce stress généré par cette crise sanitaire ? Pour être franche, je n’ai jamais connu de situation comme celle rencontrée en ce moment. Et vous non plus bien évidemment, à moins que vous ayez connu la guerre. Dans ce cas, j’admire et j’honore votre grand âge et votre courage d’être ici.

Pour tous : je fais appel à vous pour me communiquer vos astuces pour transformer ce stress ambiant en forces.

Mais au fait : je crois bien que j’ai un ouvrage traitant du stress dans mon centre de ressources. J’ai bien failli oublier de vous en parler. Et en plus, c’est moi qui l’ait rédigé ! Franchement, ne dit-on pas que c’est le cordonnier qui est le plus mal chaussé ? Bref, ce document, vous pouvez le lire dans son intégralité dans le centre de Ressources Dimension Phoenix. Pour en savoir davantage, consulter cet article : « Partager ses connaissances, pourquoi faire ? ». Nous sommes dans une période de changement, alors franchissez le pas pour vous recentrer sur ce qui est important pour vous.

Profitez de ce cadeau ci-dessous :

Avoir accès à l’unité des ouvrages (offre qui peut vous convenir si vous vous intéressez qu’à un seul sujet) ou pour quelques euros par mois, si vos intérêts sont plus vastes) envie d’accéder à une bibliothèque complète ? Je vous renvoie sur cet article : « Partager ses connaissances, pourquoi faire ? 

Ou pour aller plus vite si vous êtes pressé (ce que je peux comprendre) :

Cliquez sur ce lien

Un petit cadeau au passage : 

>
sed ut mattis leo ipsum efficitur. at fringilla ut felis