Peau de banane meurtrière causant ma perte et…

Peau de banane meurtrière

Peau de banane meurtrière causant ma perte en guerre contre peau de banane habillée de bonheur et de réussite.

Avez-vous déjà glissé sur une peau de banane meurtrière ? Et d’ailleurs que veut dire cette expression ? Métaphore expliquant l’utilisation de procédés déloyaux envers quelqu’un pour faire retarder échouer ce que la personne entreprend. Je me suis toujours demandé quel plaisir il pouvait y avoir à glisser des peaux de bananes sur les chemins de certaines personnes. Jalousie, convoitise… ou plutôt méchanceté gratuite par des esprits négatifs et malsains.

La vie n’est pas un long fleuve tranquille, je ne vous apprends rien. D’ailleurs n’est-ce pas les épreuves qui nous rendent plus fort ? Mais il arrive parfois que trop d’épreuves d’un coup nous rendent vulnérables. Moins d’attention, moins de vigilance, plus de fragilité peuvent nous jouer de sacrés tours. Merci les peaux de bananes meurtrières  pour vous aider à vous relever ! Quand vous en apercevez, c’est trop tard, le mal est fait.

Peau de banane meurtrière rime-t-il avec réussite et bonheur ?

C’est une façon de voir le verre à moitié plein

Un bonheur ou un souci n’arrive jamais seul, avez-vous remarqué ? Non ? Si ? Eh oui, J’en étais sur… !

Il y a quelques temps, traversant une période plutôt difficile suite à des aléas de vie, je n’ai pas vu venir une belle et délicieuse peau de banane meurtrière. J’ai failli être remerciée à cause de rumeurs prises pour vraies par la direction. Les apparences étaient trompeuses et ne jouaient pas en ma faveur, je l’admets. Situation difficile qui s’ajoutait à mes aléas du moment. Un de plus ! Loi des séries allez-vous penser. Oui, mais comment ai-je créé ces aléas ? Les aléas de vie sont-ils inévitables ? Nous attirons à nous ce que nous sommes. Mon esprit avait de mauvaises connections.

Depuis janvier, je travaille vers de nouvelles connections positives de philosophie de vie. Accepter ce qui est, sans jugement, serait la meilleure attitude à adopter pour attirer le meilleur vers soi et par effet miroir, vers les autres. Débarrasser l’esprit de ce qui est inutile permet d’avoir les idées plus claires et précises sur la façon de conduire sa vie.

Une peau de banane m’a pourrie la vie

Mais avant, revenons à cette fameuse peau de banane meurtrière qui a failli me couter chère, non en argent mais en stress à gérer. La peau de banane meurtrière m’a pourri la vie lors d’un changement de direction, vous imaginez bien que l’aléa que je vivais et qui m’était reproché avait été pris pour argent comptant par cette même direction. Qu’à cela ne tienne ! Me voici partie en croisade pour redorer mon blason aux yeux des autres car pour moi ce blason n’était terni que par de fausses rumeurs à mon égard.

Sur le moment je suis restée abasourdie, me sentant anéantie, avec un sentiment d’injustice et d’incompréhension. Peau de banane meurtrière que je ne méritais pas à mon humble avis. Je dois vous dire que cette situation aurait pu être évitée si j’avais su agir en sous-marin.

Qu’est-ce agir en sous-marin ? Vous savez  : les relations humaines sont souvent huilées à ce que j’appellerai « au cirage de bottes », ou plutôt à l’art d’établir de bonnes relations avec sa hiérarchie, ou dit autrement : savoir se connecter intelligemment et professionnalisme aux bonnes personnes, tout en sachant manier la vraie communication. C’est quoi la vraie communication ? Bonne question. Ce considérer d’égal à égal, peu importe le degré de hiérarchie, ce qui compte c’est la communication. Eh oui, savoir établir des liens entre ses pairs est d’une importance capitale.

 

Compatibilité entre Peau de banane meurtrière et Réussite

Comment me suis-je débarrasser de cette peau de banane meurtrière ? Avec beaucoup d’énergie, j’ai joué le jeu. Je suis partie en croisade pour prouver mon activité, ma bonne volonté. Cette expérience m’a montré tel le lion dans la jungle, qu’effectivement j’étais dans une jungle. Je me suis battue, bec et ongle, jusqu’à reconnaissance de ce que j’étais. Oui, je voulais  être reconnue pour ce que j’étais réellement ! Je me suis battue pour que Peau de banane meurtrière soit éjectée ! Vous saliver pour savoir ?

D’accord, vous avez gagné… après quelques jours d’abattement correspondant à une phase de digestion et d’adaptation, j’avais le choix de laisser courir (dépression assurée) ou me battre (défi à relever). Si je suis ici en train de vous écrire, vous imaginez aisément que j’ai relevé ce défi haut la main. Je suis donc partie pour mettre en avant toute mon activité avec les difficultés rencontrées auxquelles j’ai dû fait face durant l’année écoulée.

Exercice instructif pour moi me montrant tout ce à quoi j’ai dû faire face avec talent. Je me suis pliée à ce que l’on me demandait même si je n’étais pas tout à fait d’accord. Faire profil bas n’est pas une humiliation mais une façon de montrer sa bonne volonté envers une hiérarchie qui ne se rend aucunement de ce que vous vivez au quotidien.

 Résultat de ma bataille ? Intérêt et reconnaissance !

J’ai gagné et j’en ai tiré bien des leçons de vie. Une fois de plus, j’ai constaté que rien n’était figé. Partons du principe que rien n’est acquis d’avance, tout ce gagne, se mérite, parfois au prix de grosses sueurs, de souffrances, de larmes ou d’injustices. Injustices : c’est comme si l’injustice voulait vous mettre au défi ! Vous tester, vous mettre devant vos limites. Impressionnant, non ? La peau de banane meurtrière se transforme alors en aiguillon vous boostant vers des ailleurs meilleurs pour vous. Forte de cette expérience, quelques années plus tard, j’en viens à vous faire part de ce que j’ai pu développer en termes de philosophie de vie.

Peau de banane meurtrière adorée, merci pour ta leçon de vie

Savoir prendre les évènements comme ils se présentent est une chose, savoir en tirer la sève en est une autre. Toute difficulté, toute situation me procure des pistes de réflexions pour un ailleurs meilleurs. Être présent à soi et à tout évènement en toute conscience permet à ma lucidité de prendre en compte toutes les données de mon environnement afin de les traiter en toute intelligence. Peau de banane meurtrière n’aura pas ma peau, je suis bien plus forte qu’elle ! En avez-vous bien compris le principe ? Depuis, je suis en vigilance accrue. Résultat ?

Peau de banane meurtrière et bonheur, est-ce possible ?

Faut voir. Depuis janvier de cette année, je me suis habillée d’une philosophie de vie spéciale « Hélène ». Vous savez quoi ? Je ne peux que m’en féliciter. J’ai changé mes connecteurs vers une nouvelle direction. Connecteurs branchés sur les ondes positives. Vous savez, vers les pensées constructives, vers ce qui peut vous arriver de meilleurs. Si, si, ça existe, je le vis ! Merci à peau de banane meurtrière m’ayant permise de changer d’angle de vue depuis quelques années. Peau de banane meurtrière m’a appris aussi qu’il fallait du temps pour changer nos pensées. Voici un sujet sur lequel je vais revenir d’ici peu. En attendant, je vous laisse la parole….

 

(Visited 10 times, 1 visits today)

Commentaire (17)

  • LACROIX Patricia| 18/06/2014

    Re bonjour Hélène,

    Voisine au quotidien, je voulais te dire juste que tu obtiens, chère Hélène, toute mon admiration et je te lève “mon chapeau” car ton article “PEAU DE BANANE MEURTRIERE” raisonne en moi au plus au point…..ta positive attitude, ta spontanéité à dire les choses se reflète dans tous tes articles et je te remercie vivement pour le courage que tu as eu à créer ce sîte qui ne peut laisser personne indifférent.
    J’avoue ne pas toujours avoir le temps d’y venir mais j’y viens avec plaisir et me voilà “booster”pour le reste de la journée, voir de la semaine….ALORS MILLE MERCISSS
    “PEAU DE BANANE MEURTRIERE” à lire sans modération!!!!!!!

    • Helene Hug| 18/06/2014

      Et bien Patricia, tu ne viens pas souvent mais…
      Waouh…Merci pour ces beaux compliments que je sais sincères et qui me booste à mon tour.

      Si j’écris ne serait-ce que pour une personne, alors mon objectif est atteint.
      Tu parle de courage, je parlerais plutôt de passion pour partager ce qui m’habite.
      Sans passion dans ce que l’on entreprends, rien n’est possible.

      Heureuse d’avoir contribué au rechargement de ton énergie 😀

      A bientôt dans les futurs articles et au plaisir de lire,
      Helene Hug Articles récents…Peau de banane meurtrière causant ma perte et…My Profile

  • Tarik| 19/06/2014

    Bonjour Hélène,

    Pensées noires ou négatives de personnes jouissant de faire le mal face aux pensées positives qui permettent, au contraire, de grandir : mon choix est fait !

    Je ne vais pas ici te reparler des bienfaits de la Loi d’Attraction, mais force est de constater, notamment par les avancées scientifiques récentes, que nous ne communiquons pas seulement par le geste et la parole.

    Nous communiquons aux travers de pensées que nous émettons… et que nous recevons. La grande nouveauté, c’est qu’on peut aujourd’hui “visualiser” ces émissions de pensées (sous formes d’ondes spécifiquement cérébrales).
    Et comme nous sommes aussi bien émetteurs que récepteurs, il n’est pas rare que les décisions que nous prenons, pensant nous être propres, seraient en fait issuent de l’influence des diverses ondes que nous recevant.
    Autrement dit, si nous sommes entourées de personnes émettant des ondes négatives, il y a de fortes chances pour notre cerveau ne reçoive que ces ondes-là et réagissent en s’adaptant à cet état (de pensée négative). Prenez l’exemple d’un enterrement (je sais, ce n’est pas drôle). Quand vous y arrivez, tout le monde est triste …et vous envoient ces ondes de tristesse sous forme de pensées négatives. Vous aurez alors tendance vous -même à devenir triste en vous disant que c’est “normal”.

    A contrario, le cas d’un mariage par exemple : que des pensées joyeuses, positives et motivantes. Devinez quel sera votre état d’âme à ce moment ?

    Le côté intéressant de ces découvertes et qu’elles ouvrent la voie à une probable “éducation” à l’émission consciente de pensées !
    Et ça ! chers lecteurs et chère Hélène, je crois que ça ouvrira vraiment une ère nouvelle sur Terre.
    Savoir contrôler les émissions de son cerveau nous permettra de vivre exactement la vie que l’on désire, puisque, nous le savons, pour obtenir un résultat, il suffit de le “vouloir”.
    Ces découvertes sur le fonctionnement du cerveau seront bientôt les outils nécessaires à la compréhension du process de “vouloir” !

    Il y a aussi le cas de notre mémoire par exemple. Avec ces récentes découvertes sur le cerveau, nous comprenons mieux son fonctionnement et nous pouvons, déjà, contrôler totalement notre cerveau au niveau de sa gestion de nos mémoires. Pour celles et ceux que ça intéresse, j’offre à ce propos une formation gratuite d’un des plus grands maîtres de la mémoire en France : .

    J’ai été un peu long cette fois-ci, désolé 😉

    Tarik
    Tarik Articles récents…La pédagogie de demainMy Profile

    • Helene Hug| 19/06/2014

      La longueur n’a aucune importance quand le contenu est intéressant, Tarik 😆

      A nous de comprendre comment notre cerveau fonctionne pour en tirer le meilleur parti.
      J’attache une grande importance aux ondes que nous émettons et que nous recevons.

      A propos de ces ondes que nous recevons : dans quel état d’esprit sommes nous ? A quoi sommes nous ouvert ? Et que sommes nous décidez, prêt à recevoir ?

      L’exemple de l’enterrement : nous pouvons gérer notre mental pour ne pas devenir comme un buvard. D’ailleurs dans de multiples situations, j’ai pu le constater. Par exemple, cela peut se vérifier quand on manage des équipes, nos oreilles entendent parfois des situations difficiles, mais est-ce pour cela que le manageur se transforme en “samu social” ? Par association d’idées, pensons aux professionnels qui accompagnent les personnes endeuillées, dans l’exemple cité ici. Savoir prendre du recul, de la hauteur par rapport aux évènements aide à la gestion des ondes ou nous sommes en permanences récepteur et transmetteur.

      Contrôler les émissions de son cerveau : oui, mais aussi l’éduquer sur le comment recevoir et le comment envoyer.
      Émetteur/récepteur/receveur : trio infernal à dompter pour obtenir tout ce que l’on désire dans sa vie.

      Un naturopathe m’avait appris comment protéger son univers, ses biens par la visualisation. Ça marche !

      Bon, c’est moi qui devient longue aussi tant le sujet est passionnant… 😀

      Merci Tarik pour ta contribution à ce débat,
      Helene Hug Articles récents…Peau de banane meurtrière causant ma perte et…My Profile

  • cécile| 21/06/2014

    Tout ça est bien vrai Hélène…moi ça me fait penser à ceux qui ont remercié leur cancer…tu parles d’une peau de banane! Ca s’en est une, et bien meurtrière! Et bien certains finissent par en comprendre la signification (on amène parfois son corps à de bien tristes extrémités pour se faire entendre) et en deviennent reconnaissant.
    cécile Articles récents…Témoignage d’une rescapée du candidaMy Profile

    • Helene Hug| 22/06/2014

      Bonjour Cécile,

      Les peaux de bananes sont salutaires pour nous booster. Le corps parle, encore faut-il l’écouter en sachant prendre en considération son enseignement. Certains ne veulent pas “entendre”, le résultat s’en fait sentir parfois bien cruellement.

      Bel article que tu nous offre là.
      Helene Hug Articles récents…Peau de banane meurtrière causant ma perte et…My Profile

  • Jean-Luc Hudry| 22/06/2014

    Chère Hélène toi qui a lu le livre “Craquer ou pas ? L’Incroyable histoire vraie…”, tu imagines combien ta peau de banane raisonne en moi.

    C’est d’ailleurs une peau de banane sur laquelle va glisser une élégante chaussure noire que j’ai choisie pour illustrer sur Moralotop, la notion de “problèmes”.

    Qu’elle surgisse donc à la suite d’une rumeur – ton cas – ou d’une sacrée histoire (suivez mon regard) ta conclusion demeure valable : tirons partie de la peau de banane !
    Jean-Luc Hudry Articles récents…Coup de gueule mais coup de gueule contre quoi ?My Profile

    • Helene Hug| 22/06/2014

      Bonjour Jean-Luc,

      D’une traite ce matin, j’ai avalé ton livre. Bon oui, j’avoue… J’avais commencé et puis… Comme tout le monde, tant de choses à faire. Le choix s’est imposé de lui même !
      Sacré peau de banane !

      Heureuse que tu ais mis à la porte Miss Cata une bonne fois pour toute pour faire tienne Miss PEPS 😀 .

      On se demande tout de même comment toutes ces choses peuvent arrivées à une seule personne. En tout cas BRAVO d’avoir transformé ces peaux de bananes en FORCES.

      L’épisode du balcon m’a fait frémir…

      Il n ‘y a pas de problème, il n’y a que des solutions. Bien d’accord sur ce principe aux règles d’OR. Nous possédons tous un puits intarissable de forces morales, d’énergie.

      Puisons 😉
      Helene Hug Articles récents…Peau de banane meurtrière causant ma perte et…My Profile

  • sylviane| 23/06/2014

    Bonjour Hélène

    En ce moment je travaille avec ma fille (pour sa certification) sur le programme THE WORK cad que nous devons en permanence nous interroger sur les pensées qui nous traversent l’esprit etc etc alors pas mal de peaux de banane qui se cachent sous des masques de bienveillance parfois mais j’aime bien l’idée (aujourd’hui … pas autrefois) que chaque chose qui nous arrive est une expérience pas une erreur, ça remonte le moral … bon quand on est dans la panade c bien sûr plus dur mais cela devient en réalité une gymnastique de vie
    sylviane Articles récents…Décoder l’intuition comme un chef 1My Profile

    • Helene Hug| 23/06/2014

      Bonjour Sylviane,

      C’est l’expérience de la vie qui nous enseigne que les peaux de bananes sont des expériences nous rendant plus forts.

      Comme toi, je comprends maintenant mais je ne comprenais pas autrefois : cela se traduisait, pourquoi on m’en veut ? Qu’ai-je fais pour mériter ça ?
      Maintenant : cette expérience m’a appris ça et ça, quelle chance !

      Et puis l’expérience justement de la vie permet de ne pas refaire certaines mauvaises expériences.

      Un meilleur ajustement de ses “lunettes” permet de voir la vie avec plus de sagesse et de philosophie, gymnastique de vie comme tu le dis 😉 !
      Helene Hug Articles récents…Le bonheur pour mourir de tristesse ou mourir de bonheurMy Profile

  • hannah@technique Tipi| 23/06/2014

    Bonjour Hélène,
    Comme je suis curieuse, j’aurais
    aimé connaître la situation en
    question… c’est toujours formateur
    de voir comment dans les détails,
    quelqu’un trouve la force et la conscience
    de s’en sortir grandie!
    hannah@technique Tipi Articles récents…Amour inconditionnel : etes vous vraiment honnete en amour ?My Profile

    • Helene Hug| 23/06/2014

      Bonsoir Hannah,

      Merci sincèrement de ton intérêt. Situation et détails ne peuvent pas apparaitre en cet endroit tels quels.

      C’est tout à ton honneur et bien normal de savoir les tenants et aboutissants de cette situation.

      Le commentaire de Sylviane avec ma réponse donne l’essentiel de comment s’en sortir.
      Sans oublier(sans faire de pub bien sur)les idées du bouquin de Jean-Luc, via mon commentaire.

      PS : j’ai dit sans faire de pub, car si je me donne la peine de citer un petit quelque chose d’un confrère ou consœur, pour ceux qui commence à me connaitre, c’est que l’idée est plus qu’intéressante. Après, c’est a vous de voir… Et de donner votre opinion.
      Helene Hug Articles récents…Le bonheur pour mourir de tristesse ou mourir de bonheurMy Profile

  • Sco!@couple routine| 28/06/2014

    Bonjour Hélène,

    C’est ce à quoi je m’applique en ce moment :

    «Accepter ce qui est, sans jugement, serait la meilleure attitude à adopter pour attirer le meilleur vers soi et par effet miroir, vers les autres.»

    Gheewheez que ce n’est pas évident, mais j’avance vers ça tranquillement mais sûrement. En ce moment, il y a du bruit à cause de travaux à l’extérieur et j’accepte ces bruits au lieu d’aller fermer violemment la fenêtre. Des bruits de travaux par un beau samedi d’été…

    Amicalement,

    Sco!
    Sco!@couple routine Articles récents…En couple pour l’amour de l’argentMy Profile

    • Helene Hug| 28/06/2014

      Bonjour Sco!

      Accepter ce qui est : quel beau précepte.
      On ne peut changer ce qui est, mais on peut changer son regard sur ce qui est.

      Beau samedi à toi Sco! même avec les bruits des travaux.
      tu peux t’imaginer que se sont des oiseaux enrhumés qui chantent. (en fait, ils ont ont une belle bronchite)Alors prenons pitié d’eux.

      Amicalement,
      Helene Hug Articles récents…Le bonheur pour mourir de tristesse ou mourir de bonheurMy Profile

  • alexandre| 29/06/2014

    Article intéressant, merci
    et ne pas oublier que la banane est aussi l’ami de l’homme pour ses nombreuses propriétés nutritionnelles (vitamines, oligo éléments, ainsi que du velours pour le système digestif…)
    comme quoi, tout est intéressant dans la vie
    Alex
    alexandre Articles récents…Une boisson énergétique et détoxifianteMy Profile

  • Jalousie malsaine : Le violoniste et le chanteur| 04/08/2014

    […] Jalousie malsaine : le piège est à l’œuvre […]

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    CommentLuv badge