Comprendre notre chemin de vie et en extraire le bon grain

Comprendre notre chemin de vie

Comprendre notre chemin de vie, c’est mettre bout à bout toute nos expériences et d’en comprendre le sens. Nos expériences sont l’essence même de notre vie. Cette essence contribue à ce que nous sommes maintenant et ce que nous serons demain.

Pour ceux et celles qui s’interrogent encore sur leur mission de vie, j’aurais envie de les inviter à faire une pause pour prendre connaissance et comprendre leur chemin parcouru. Le bon grain se trouve sur ce chemin. Ce bon grain est utile à la réussite de toute vie.

Mais comprendre notre chemin de vie n’est pas toujours aisé

Que faisons-nous de ce que la vie nous offre ? Comment mettons-nous en lien tous ces évènements heureux ou moins heureux de nos existences ? Nos expériences de vie façonnent notre personnalité, nous poussant à développer tel ou tel talent nous mettant ainsi sur la voie qui nous est destiné. Nous développons aussi telle ou telle stratégie pour garder la tête hors de l’eau lors de moments plus délicats.

Comprendre notre chemin de vie demande toute notre attention

Comprendre notre chemin de vieIl y a une raison à tout évènement surgissant dans nos vies. Mais nous ne comprenons pas toujours ce qui nous arrive, que ce soit dans les moments heureux ou ceux moins heureux. Les décisions prises, les chemins empruntés…

Ce n’est après bien des années, pour peu que l’on se donne la peine de comprendre nos propres évènements, que nous arrivons à comprendre notre chemin en récoltant les bons grains issue de notre expérience. Et même les moins bons grains peuvent se transformer en bons grains. Ce qui s’appelle « faire feu de tout bois ».

Comprendre notre chemin de vie, c’est comme un tricot, une maille à l’endroit, une maille à l’envers (merci à une de mes lectrices pour m’avoir apportée sur cette expression sur un plateau). Vous laissez filer une maille et c’est la catastrophe, vous la rattrapez et votre ouvrage est sans souffrance quand vous l’avez terminé.

Pour comprendre notre chemin de vie, c’est le même mode opératoire. Vous pouvez avoir des loupés, commettre des erreurs, connaitre des passages de vie douloureux, envie de laisser filer la maille ? Mais non, dans un soubresaut, vous la rattrapez et transformez ces périples en forces, en qualité, en expériences à partager, vous en faites votre essence de vie et l’on vous aime pour ça.

Comprendre notre chemin de vie en labourant notre champ

Comprendre notre chemin en labourant notre champ

Je vous parle de grain, de tricot. J’imagine un laboureur dans son champ, transpirant toute son eau, mais heureux. Pour comprendre notre chemin de vie, faisons comme le laboureur, après avoir labouré votre champ, vous voilà prêt à semer vos grains pour ensuite, après de bons soins, accueillir la saison de la récolte. C’est d’une logique imparable. Le laboureur a compris comment faire fructifier ses grains.

Comprendre notre chemin de vie avec « Le Laboureur et ses Enfants »

Travaillez, prenez de la peine,

C’est le fonds qui manque le moins.

Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine,

Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.

Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage

Que nous ont laissé nos parents.

Un trésor est caché dedans.

Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage

Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout.

Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’Oût.

Creusez, fouiller, bêchez ; ne laissez nulle place

Où la main ne passe et repasse.

Le père mort, les fils vous retournent le champ

Deçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an

Il en rapporta davantage.

D’argent, point de caché. Mais le père fut sage

De leur montrer avant sa mort

Que le travail est un trésor.

(Jean de La Fontaine – 1621-1695)

Nos grains de vie sont nos trésors issus de nos chemins de vie

Passons maintenant au tricot pour comprendre notre chemin de vie

Ce qui est merveilleux avec le tricot, c’est que l’on peut détricoter un ouvrage qui ne nous plait plus car démodé, ou plait pas car raté. Rien n’est grave, tout est rattrapable. accomplir sa mission de vie ? Je disais plus haut que tout à sa raison d’être, mais quand nous vivons les évènements, parfois le sens de ceux-ci nous échappe totalement.

Il m’est arrivé dans le passé, de trouver mon chemin quelque peu cahoteux, d’avoir l’impression que tout m’échappait et que je partais un peu dans tous les sens. Et bien non ! Puisque tout à sa raison d’être, j’ai en ai eu la preuve : détricoter les évènements pour comprendre notre chemin de vie avait son utilité.

comprendre notre vie grace au fil rougeUn exemple (qui date mais qui reste d’actualité sur le principe) parmi d’autres : préparant un projet de formation pour présenter ma candidature devant un jury, j’ai dû mettre à plat tout un parcours pour lui trouver du sens.

J’ai eu la surprise de constater que l’impression fouillis que j’avais de mes expériences, s’avéraient en fait logique comme un fil rouge. Ce fil rouge m’a servi puisque j’ai été retenue ! Les différents chemins empruntés m’avaient conduite au bon endroit. Faut dire que j’étais déterminée à faire quelque chose de ses grains que j’avais récoltés.

Se donner les moyens de comprendre notre chemin de vie est puissant. C’est comme prendre de la hauteur, du haut de la colline, vous avez une vue d’ensemble de ce qui vous entoure. Différents chemin mène en haut de la colline, cependant tous ont leur cohérence. Tous les grains que nous avons ramassés en route vont nous aider à comprendre notre chemin de vie. Continuez votre chemin dans les commentaires et n’oubliez pas votre tricot, il peut faire frais en haut de la colline…

Chemin de vie, sens et cohérence de nos parcours

Chemin de vie, sens et cohérence de nos parcours

Chemin de vie : Pourquoi aller chercher ailleurs ce qui se trouve sous notre nez ? Pourquoi réinventer la roue puisqu’elle existe déjà ? Etant actuellement en pleine création pour un futur ebook (entre autre), j’ai plongé dans mes vieilles malles du passé et y ai dégoté quelques trésors…Partage d’un trésor, bon allez deux. Pourquoi ce partage ? Au fil de votre lecture vous allez en comprendre la suite logique.  

Voici le premier : Je suis tombé sur petit résumé que j’avais écrit au sujet d’un livre que j’avais lu lorsque j’avais mis en place avec quelques amies, un fond de bibliothèque pour la paroisse de ma commune.

Chemin de vie, Monique Boissard

Monique Boissard

Le voici : {Cet été j’ai lu avec grand intérêt le témoignage de Monique Brossard Le grand, « Chienne de vie je t’aime ». Qui d’entre nous ne s ‘est jamais posée la question  s’il vivait selon ses convictions, si sa vie avait un sens et d’avoir aussi le courage de vivre comme sa conscience et son cœur l’y pousse?

Monique est chirurgien et un soir en regardant un film sur le Cambodge, c’est le déclic, elle décide d’aller soigner les réfugiés cambodgiens en Thaïlande. Elle quitte tout pour se mettre au service des plus démunis. Pendant 3 mois, elle vit dans un univers de souffrances et de privations.

Elle en revient avec cette réflexion : « L’expérience que je viens de vivre m’a trop apporté pour que je l’en ferme égoïstement  dans mes souvenirs, au contraire, je veux m’ouvrir aux autres et partager cette richesse nouvelle, en France ou ailleurs, avec ceux qui n’ont pas eu la chance de découvrir encore cette autre dimension que nous portons tous au fond de notre cœur ».

Chemin de vie :

Et nous, quelle expérience vivons nous quand nous répondons présent ? N’avons-nous pas tous la même vocation, et si différente soit-elle de celle de Monique, osons nous la vivre pleinement ? Monique a osé et ne sait pas laisser abattre lorsque qu’elle devenue paraplégique suite à une fièvre tropicale. « Qu’importe, je veux guérir et repartir pour l’humanitaire ». Que la lecture de cet ouvrage fasse vibrer vos cordes intérieures}. (Résumé écrit en 1985)

N’y a-t-il pas sens et cohérence ? Dans mon chemin de vie actuel, voilà que je me retrouve à vous écrire régulièrement. Maintenant voici une vidéo pour continuer la réflexion sur nos chemins de vie, sur le sens de nos parcours et faisant écho au dévouement que ces personnes peuvent déployer envers les causes humanitaires et sociales.

Voici maintenant le deuxième trésor :

Chemin de vie, sens et cohérence de nos parcours : écrit datant de ma première expérience en milieu hospitalier :

Chemin de vie, Pour Fatima

Dédié à Fatima

Quand je t’ai vu la première fois,

Je n’osais t’approcher,

J’étais comme paralysée,

Je n’avais jamais imaginé

Qu’une telle détresse puisse exister.

Quand je devais t’apporter des soins,

De toutes mes forces spirituelles,

J’ai prié Dieu de faire un miracle,

Oui, j’ai exigé un miracle.

Ton corps recroquevillé sur ton lit blanc,

Criait la révolte, la souffrance,

Comme j’aurais aimé que ce soit un cauchemar,

J’ai demandé aussi à Dieu de te laisser partir en paix,

Je ne voulais plus te voir ainsi,

Des semaines, des mois…

Nous soignants, en bonne conscience,

N’avons jamais oublié de remplir

Ta poche gastrique de cette bouillie blanche,

Dont l’odeur ma soulevait le cœur.

Fatima, à 25 ans, tu as déjà parcouru

Tellement de chemin…

Te voilà arrivée maintenant,

Tu reposes en paix,

J’en suis soulagée,

Même si mon cœur reste lourd.

Je ne pourrais jamais oublier tes yeux noirs,

Seuls points vivants de ton corps meurtri.

Tes yeux noirs,

Que pensaient-ils ?

Que voyaient-ils ?

Que disaient-ils ?

J’eu eu beau plonger dans ce regard,

Je n’ai jamais vu un seul signe de révolte,

Tout dans ce regard,

Etait résignation.

Fatima, merci pour cette leçon de vie.

(1985, HH)

Que d’humilité et de courage, nos vies sont faites de rencontres nous apportant bien des trésors. Chemin de vie, sens et cohérence de nos parcours, venez partager vos trésors d’expériences.